ETALONS CADETS : Maintenir la dynamique des victoires

vendredi 4 février 2011 à 03h24min

Les ambassadeurs du football burkinabè en mission au Rwanda sont rentrés au bercail avec la plus grande distinction : le trophée continental. Les Etalons cadets ont offert à tous les Burkinabè une joie immense et un honneur incommensurable dont on parlera encore pour longtemps. C’est bien la première fois, dans l’histoire du football burkinabè, que pareils lauriers échoient aux Hommes intègres. C’est un cadeau du cinquantenaire de notre pays que les braves cadets nous ont offert.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Face à ce succès qui rehausse l’image de notre pays et de son football, les jeunes Etalons ont bénéficié de la plus grande attention des premières autorités du Burkina Faso et du peuple burkinabè dans son ensemble. Le dernier geste en date est l’octroi de 30 parcelles (à tous les joueurs et à l’encadrement technique) par le maire de la Commune de Bobo-Dioulasso où les Etalons sont allés présenter le trophée aux populations de la capitale économique du pays. Ce trophée sera, du reste, présenté à toutes les populations des autres régions du pays (après Ouagadougou et Bobo - Dioulasso).

Tout ce qui a été fait comme geste à l’endroit de cette brave équipe mérite d’être salué. Le contraire aurait été sujet aux critiques car, quoi qu’on dise, cette victoire ravive le sentiment de fierté et d’orgueil de chaque citoyen. On a souvent reproché aux Burkinabè leur extrême modestie qui confine parfois à un complexe en matière de football. Comme on le voit, le football , lorsqu’il y a des résultats, est le seul domaine où on n’enregistre pas d’opposants (visibles), surtout que cette victoire des Etalons cadets va impacter positivement le classement FIFA de notre pays. Tout le monde applaudit, tout le monde salue.

La victoire permet à chacun de s’exprimer et d’exprimer son appartenance à une nation. On a donc ici la preuve qu’en football, ou dans les autres domaines, on peut vaincre, progresser, à condition qu’on y mette du génie et des moyens. C’est pourquoi il n’est pas de trop de saluer le travail de tous ceux qui ont oeuvré pour le sacre de notre nation. Chapeau bas à l’encadrement technique et à ces centres de formation qui contribuent à étoffer les sélections des petites catégories. La présente victoire doit être un déclic qui éradique les complexes antérieurs de nos footballeurs lorsqu’ils sont souvent face à certains adversaires.

Le Burkina Faso est champion d’Afrique et l’a amplement mérité. Et nul ne peut le contester. Seulement, il ne faudra pas verser dans l’euphorie et oublier les batailles prochaines. Que cela ne s’arrête pas à la fête, à la fierté et à l’orgueil national. Il faut faire un travail continu, un encadrement responsable pour que demain, en junior et en senior, à défaut d’avoir toute la sélection, on retrouve une ossature de ces champions de 2011. C’est en cela que l’on reconnaîtra le sens de l’organisation de notre football. Les jeunes cadets nous ont montré la voie à suivre. Mettons-nous tous au travail, avec optimisme et sincérité pour que la dynamique des victoires soit maintenue. Le mondial mexicain n’est plus loin. La même équipe doit se remettre rapidement au travail pour espérer encore s’imposer à ce rendez-vous de juin prochain.

En attendant, leurs aînés devront travailler à conserver la joie unanime de l’heure en produisant, en mars prochain à Ouagadougou, un résultat positif contre la Namibie, et ce, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012. C’est tout le malheur qu’on souhaite au football burkinabè.

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 février 2011 à 09:27, par sidbala
    En réponse à : ETALONS CADETS : Maintenir la dynamique des victoires

    Le foot permet a notre peuple de montrer au monde que quand les regles du jeux sont clairement etablies et respectees il est capable de faire aussi bien pour ne pas dire mieux que les autres. Notre sous developpement est en parti du aux conditions difficiles de notre environnement et malgre cela nous existons dignement. Que les elites de ce pays ne trahissent pas (comme l’on fait d’autre non loin de chez nous) et sache toujours mettre en avant l’interet des masses. Que dans tous les domaines et particulierement celui de l’education des jeunes on mette l’accent sur une formation de qualite pour donner aux generations montantes les outils et les instruments pour relever les defis qui se pose a notre nation, comme l’a demontre les etalons cadets 2011.Nous devons croire que avec la complicite des dirigeants et des elites le burkina relevera le defi de la croissance et du developpement durable pour le peuple burkinabe. L’homme est un autre produit de la terre ayons foi que bien le cultiver on en recoltera de meilleurs fruits pour le bonheur de toute la nation. Bravo aux etalons et vive le peuple burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2011 à 11:14
    En réponse à : ETALONS CADETS : Maintenir la dynamique des victoires

    Où sont les joueurs brillants de la génération passée ? Si seulement il y avait eu une continué, nous aurions atteint au moins les 1/4 ou les 1/2 finales des CAN senior passées !! Alors ne sacrifions pas cette génération dorée ainsi que celle de leur ainé qui a participé au récent mondial des cadets (2010). Il serait ainsi surprenant que pendant les CAN 2012 et 2013 qui s’annonce, bon nombre de ces petits ne figurent pas dans la lite des joueurs.
    J’ai espoir que les étalons seniors soient présents à la coupe du monde 2014 et que nous passions le premier tour. Cette participation est possible si on ne mêle pas la politique à la sélection des joueurs.
    Alors soyons optimiste et fait comme moi en commençant à cotiser pour le séjour au Brésil. De plus, et pour paraphraser les dires d’un auteur, "tout ce qui est imaginable par l’homme, est réalisable par celui-ci"
    GOD bless BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2011 à 11:30, par Manitu
    En réponse à : ETALONS CADETS : Maintenir la dynamique des victoires

    1ère rectification Alexandre le Grand : Les petites catégories ne jouent pas dans le classement FIFA... Dommage.

    Maintenant, revenons sur cette modestie, ce complexe des burkinabé. J’ai été une fois de + déçu de voir que tout le monde nous voyait à Kigali pour avoir une qualif pour le Mexiq, c’est à dire sortir du 1er tour. On a commencé à parler du titre qu’après les tirs au buts contre le Congo. Je me rappelle qu’o mag des sports, après la victoire sur le Congo, Ruth B. OUATTARA a parlé de "SACRE" des étalons et que la fête était déjà entamée.

    Je suis prêt à parier ma chemise que pour le Mexique, le ministre et tout son staff diront que nous partons pour faire bonne figure et espérer passer le 1er tour... Malgré notre médaille d’or au cou. Tant qu’on ira pas à une compétition pour la remporter, on sera toujours des gens qui se contentent de petits riens...

    Au juste, pourquoi on ne parle pas de l’équipe olympique, les Jerôme OUIYA et autres sont en forme. Préparons-les pour Londres, c’est l’an prochain...

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2011 à 18:00, par WEIS
    En réponse à : ETALONS CADETS : Maintenir la dynamique des victoires

    salut internautes,
    Je pense que la leçon donnée par les jeunes burkinabé est comprise par tout le monde. Au délà des resultats sportifs, c’est une invite au courage dans ce que nous faisons tous les jours comme activités. J’ai entendu nombre de gens insulter les seniors pour le manque de resultat. Nous voulons tous bien sur qu’ils nous fassent honneur, qu’ils fassent honneur au BF, qu’ils soient tout le temps, mais posions-nous souvent la question si on est le meilleur journaliste africain ? le meilleur mécano ? le meilleur à mon poste de travail tout court ? etc...
    Autant que nous sommes, nous devons faire en sorte que le nom BURKINA FASO soit cité dans le concert des nations.
    Que la democratie soit une des meilleures d’afrique, que la représentativité des burkinabé dans les grandes organisations mondiales soient une réalité, que l’abnégation au travail soit à l’exemple des asiatiques et que nous arrivions à Faire du BF, pays enclavé le DUBAI d’Afrique.
    COURAGE ET HOP AU TRAVAIL.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2011 à 23:00
    En réponse à : ETALONS CADETS : Maintenir la dynamique des victoires

    I am very proud of you boys !

    Remain blessed !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2011 à 16:59, par Lawall
    En réponse à : ETALONS CADETS : Maintenir la dynamique des victoires

    Toute mes Felicitations a toute l.equipe ainsi que la Federation Chapeaux a vous
    C,est tres cool

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés