Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. Nelson Mandela» 

Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 10 décembre 2010 à 01h15min

L’abbé Robert Ouédraogo

Question à un sou. Qui a écrit l’hymne national sous la Haute-Volta ? Si la paternité du Dytaniè est attribuée à l’écrivain Patrick Ilboudo, l’auteur-compositeur de la “Fière Volta” est un prêtre décédé le 2 février 2002 dans sa 80e année.

“Fière Volta de nos aïeux,
Ton soleil ardent et glorieux,
Te revêt d’or et de fierté
Ô Reine drapée de loyauté...”
Ils sont très peu nombreux, les jeunes d’aujourd’hui qui peuvent fredonner des extraits de l’hymne voltaïque, remplacé en 1984 par le Dytaniè avec l’arrivée au pouvoir des révolutionnaires.

Mais qui a composé ces paroles et la chanson ? Les anciens parlent de l’abbé Robert Ouédraogo. Un clique sur Internet permet d’avoir une littérature assez abondante sur ce religieux qui a consacré toute sa vie à servir Dieu et les hommes. Un coup de fil à l’archevêché de Ouagadougou, et nous voilà en possession de son curriculum vitae. Né le 5 juin 1922, l’abbé Robert Ouédraogo, neveu du Baloum Naaba Tanga, a fréquenté le Petit séminaire de Pabré dans les années 30, où il a reçu une formation musicale de base. Cela a fait de lui un organiste qui accompagnait les offices et interprétait des morceaux de Bach et autres auteurs classiques.

Après son ordination comme prêtre, l’abbé Robert est envoyé à Rome pour des études de droit canonique. Il y obtint son doctorat et rentra à Ouagadougou où il animait le Mouvement catholique de l’Enfance, les CV-AV, pour lequel il compose des chants en mooré. Dans le domaine liturgique, il est pionnier dans l’africanisation. Ce souci d’inculturation l’a conduit à divers travaux théoriques et pratiques en musique, dont “Traité sur la musique mossi” et “Travaux inédits sur les gammes et les rythmes de la musique moaga”.

Cet extrait de sa longue bibliographie atteste que l’auteur-compositeur de l’hymne voltaïque était un fin connaisseur de la musique. Et ce n’est pas étonnant qu’il ait pu sortir ces belles paroles et ces belles mélodies qui ont fait vibrer la fibre patriotique des Voltaïques pendant 24 ans. Et ce n’est pas non plus pour rien qu’il a été sacré “Artiste du peuple” et décoré de la Grande médaille de l’Ordre national à la suite de ses succès aux Semaines nationales de la culture (Lire en encadré le texte intégral et le discours de déclaration d’indépendance prononcé par Maurice Yaméogo).

Adama Ouédraogo Damiss


Fière Volta de nos aieux,
Ton soleil ardent et glorieux
Te revêt d’or et de fierté
Ô Reine drapée de loyauté !

Refrain :
Nous te ferons et plus forte, et plus belle
A ton amour nous resterons fidèles
Et nos coeurs vibrant de fierté
Acclameront ta beauté
Vers l’horizon lève les yeux
Frémis aux accents tumultueux
De tes fiers enfants tous dressés
Promesses d’avenir caressées

Refrain
Le travail de ton sol brûlant
Sans fin trempera les cœurs ardents,
Et les vertus de tes enfants
Le ceindront d’un diadème triomphant.

Refrain
Que Dieu te garde en sa bonté,
Que du bonheur de ton sol aimé,
L’Amour des frères soit la clé,

Honneur, Unité et Liberté

L’Obserbateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 10 décembre 2010 à 08:04, par tamblos En réponse à : Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

    Peut on avoir en l’intégralité l’hymne voltaïque !!!
    C’était génial et même réfletait l’image du voltaïque !!!
    Que l’âme de l’auteur du texte repose en paix !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2010 à 09:06, par Yéti "les ont dit" En réponse à : Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

    Merci pour l’Abbé Robert. Pour le texte je pense que le refrein est composé des quatre premières phrases. les quatre autre sont aussi à part pour constituer donc quatre partie je connais pas les noms en musique et un refrain. C’est important de le corriger car l’Abbé Robert ne peut pas écrire une musique déséquilibrée. que ceux qui s’y connaissent en musique m’aide à rétablir la partition de cet hymne avec les noms consacrés. Merci encore pour le "Fier Volta".

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2010 à 13:59, par tche" En réponse à : Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

    PAix a Son ême et merci a Lui ! mais avouons que "Fière Volta de Nos aïeuls...C’est trop mou..même la Marseillaise en France est Hyper révolutionnaire..Un Hymne national doit titiller réveiller Bousculer les consciences, pour un changement,nt positif..Merci encore Abbé Robert mais Dytnié on préfère !

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2010 à 18:41, par CDR En réponse à : Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

    Au début des années 1990, quand Patrick Ilboudo et autres Basile Guissou et Somé Valère se disputaient la paternité du DITANYE, un ancien collaborateur du PF me disait que son véritable auteur était Thomas Sankara lui même.Les Patrick, Valère, Basile et lui-même ont juste amendé le brouillon présenté par Sankara.Je n’y croyait pas trop jusqu’à ce que je découvre la "vérité"(?) sur le web dans wikipedia. Dans ce site, il est écrit que Thomas Sankara est l’auteur de l’hymne de la victoire. On y trouve le texte en question en intégralité y compris les partie non chantées.Dans celles ci, on parle de démocratie consensuelle. Eh oui !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2010 à 02:15 En réponse à : Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

    Moi je prefere les lyriques de Fiere Volta. Plus profonds, plus poetiques et plus rassembleurs. meme plus melodieux quand il s’agit de la rythmique. On sent que c’est un intellectuel comopolitain et un homme qui craint Dieu qui en est le geniteur.
    Paix a l’ ame de l’ Abbe Robert Robert. Rien qu’ avec ca, vou etes un Immortel dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2013 à 09:07 En réponse à : Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

    A la place de "Te revêt d’or et de fierté" il faut plutôt lire "Te revêt d’or et de clarté".

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 10:35, par massaro En réponse à : Hymne voltaïque : Qui est l’auteur compositeur ?

    j’aimerai avoir les chansons de l’abbé robert dans ma boite s’il vous plait

    les titres comme ROGM WAODO , KOOM WOOO

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Hausse du prix du carburant : L’UPC appelle à la suspension de la mesure
Gayéri : les écoles fermées suite à des menaces de mort
Kidnapping à Ouagadougou : Les ravisseurs exigent 300 000 F CFA
Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) : Un nouveau bureau pour aller au charbon
Gestion des zones humides : Le Burkina veut passer à l’action
Mariage d’enfants : Save the Children veut éradiquer le phénomène dans la Boucle du Mouhoun
Réconciliation nationale au Burkina : « Nous sommes sur la bonne voie » (Léandre Bassolé, président du HCRUN)
Journée nationale du soja : Pour un renforcement de la filière au Burkina
Conseil régional pour l’enfance du Sud-Ouest : Des recommandations pour mieux protéger les enfants
Suspension du maire de Gourcy : "Le MATD a suivi les procédures en vigueur", Idrissa Kouanda, Directeur général des Collectivités territoriales
Ministère de la santé : L’Observatoire national des ressources humaines en santé en cours de redynamisation
Lutte anti-tabac au Burkina : Sous la houlette de l’ACONTA, des organisations font bloc derrière le ministère du commerce !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés