Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On est bien ingénieux à accréditer des illusions de toute espèce pour organiser lе рillаgе еt lе mаssасrе, mаis οn n’еn imаginе аuсunе рοur lе bοnhеur du grаnd nombre» Charles Fourier

Audiences présidentielles : Jean Ping salue les efforts de médiations de Blaise Compaoré

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • jeudi 27 mai 2010 à 03h26min

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, a été reçu en audience par le Président du Faso, Blaise Compaoré le mercredi 26 mai 2010 à Kosyam. Le diplomate gabonais est venu féliciter Blaise Compaoré pour ses différentes médiations de sortie de crise dans la sous-région.

Accompagné par le chef de la diplomatie burkinabè, Alain Bédouma Yoda, le président de la Commission de l’Union africaine (UN), Jean Ping, a été reçu en audience par le chef de l’Etat, Blaise Compaoré au palais de Kosyam le 26 mai 2010.

Présent à Ouagadougou dans le cadre de la journée de l’Afrique célébrée chaque 25 ami, Jean Ping a profité témoigner sa reconnaissance au "docteur es médiation", Blaise Compaoré pour ses multiples efforts en vue d’apporter la paix dans la sous-région ouest-africaine.

"Après avoir remis la flamme de la paix, je ne pouvais pas ne pas saisir l’opportunité pour venir saluer le Président du Faso pour ses multiples médiations dans beaucoup de crises en Afrique", a indiqué le diplomate gabonais. Le président de la Commission de l’Union africaine a relevé que les médiations de Blaise Compaoré ont commencé à porter leur fruit.

Il en veut pour preuve la situation togolaise qui se normalise, la Guinée qui marque un pas décisif dans le retour à un Etat de droit, sans oublier la Côte d’Ivoire qui s’apprête à sortir de près d’une décennie de crise.

Les médiations du Président du Faso qui renforcent le thème de la journée de l’Afrique, "La consolidation et le maintien de la paix à travers le sport", méritent d’être saluées. Après plusieurs personnalités, le président Jean Ping a soutenu qu’il est nécessaire de reconnaître la valeur d’un grand médiateur qui doit être couvert de lauriers.

Lassané Osée OUEDRAOGO

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Couverture maladie dans l’espace UEMOA : L’Agence française de développement apporte plus de 3 milliards de F CFA
Interdiction de visa américain aux burkinabé : Le ministère des affaires étrangères dément
Burkina Faso : Angela Merkel en visite à Ouagadougou les 1er et 2 mai 2019
Bobo-Dioulasso : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés africaines
Union européenne- Burkina : Deux conventions pour renforcer la coopération et le climat des affaires
Communautés vivant au Burkina : Bientôt la 3e édition du Forum national de l’intégration
Assemble nationale : Vers un renforcement de la coopération avec le sénat français
Maladies parasitaires et pharmacopée traditionnelle : Des idées de collaboration entre l’IRSS et des instituts chinois
Société Générale Burkina Faso : le pont entre la Chine et le Burkina Faso
USAID-Burkina : La deuxième phase du programme « Résilience accrue au Sahel » lancée
Coopération parlementaire : L’UPA et le Conseil d’Alshura s’engagent
Accroissement de l’offre énergétique : Le Burkina signe six conventions avec la CEDEAO
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés