Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Médias : “L’Express du Faso” a soufflé ses 10 bougies

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 12 décembre 2008 à 02h35min

En cette année 2008 finissante, “L’Express du Faso”, seul quotidien d’informations générales burkinabè édité à Bobo-Dioulasso, a 10 ans. L’organe de presse a fêté cet anniversaire en grande pompe les 5 et 6 décembre derniers à travers une série d’activités sous le thème “Presse, démocratie et développement”.

Depuis le vendredi 23 octobre 1998, “L’Express du Faso”, quotidien privé de 12 pages, paraît du lundi au vendredi au bonheur de ses nombreux lecteurs. Et contrairement aux appréhensions de certaines personnes qui ne croyaient pas à son avenir, le journal tient toujours la route. Ce qui a fait dire à son rédacteur en chef et président du comité d’organisation, Mountamou Kani, que “si au départ, la création de L’Express du Faso paraissait comme une aventure, un projet voué à l’échec pour certains, pour les promoteurs et les fondateurs du quotidien bobolais, ce n’en était point une”. Le rédacteur en chef de “L’Express du Faso” qui a tenu ces propos à la cérémonie officielle de célébration de l’anniversaire organisée dans la matinée du 5 décembre, ne s’est pas arrêté là. Devant le parterre de personnalités dont le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Pascal Témaï Benon, il a justifié la célébration de cet anniversaire.

“En choisissant de célébrer cet anniversaire, notre objectif n’est point de nous satisfaire seulement d’un parcours. Mais, juste pour faire une halte, diagnostiquer ce qui a été nos forces et nos faiblesses et regarder plus vers l’avenir”, a argué M. Kani. Et des faiblesses, “L’Express du Faso” qui reçoit annuellement la subvention de l’Etat à la presse privée n’allait pas en connaître s’il ne rencontrait pas tant de difficultés. “Le quotidien bobolais”, comme on l’appelle très souvent, vit en effet des problèmes : Matériel informatique et imprimerie vétustes, manque de véhicule de reportage... Les dieux des finances ne sont pas non plus aux côtés du journal “qui a souvent recours aux banquiers pour fonctionner”, comme l’a souligné son rédacteur en chef, Mountamou Kani. Selon lui, “L’Express du Faso” fait en moyenne des recettes annuelles de plus de 30 millions de F CFA. Mountamou Kani, dans son intervention, s’est aussi appesanti sur le thème de l’anniversaire “Presse, démocratie et développement” en affirmant que : “Par ce thème, nous voulons dire et magnifier le rôle important et incontournable que joue et doit jouer la presse dans les processus démocratiques en construction continue et de ce fait dans le développement de nos jeunes nations”.

“L’Express du Faso” désormais sur la toile

Avant de mettre un terme à son discours, le rédacteur en chef de “L’Express du Faso” a tablé sur les innovations apportées à la faveur de cet anniversaire aussi bien dans le fonctionnement du journal que dans sa présentation. A commencer par le site web du quotidien lancé pour l’occasion par le gouverneur des Hauts-Bassins, Témaï Pascal Benon et qui peut être consulté à l’adresse : www. lexpressdufaso.com. Il y a également le fait que dans le but de couvrir davantage les régions du grand Ouest du Burkina, sa zone de prédilection, “L’Express du Faso” paraîtra désormais tous les lundi et vendredi en couleurs à la “Une” et à la dernière page. Aussi, les pages du journal passeront de 12 à 16 pour l’édition du vendredi. Deux autres interventions ont suivi celle de M. Kani. Aussi bien la représentante du maire de Bobo-Dioulasso en l’occurrence sa première adjointe, Assita Ouattara, que le porte-voix du parrain, ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication Filippe Savadogo à savoir le directeur régional des Hauts-Bassins, Bitchibali Dansa, ont tous deux loué les efforts de “L’Express Faso” malgré les difficultés rencontrées ça et là. Une visite guidée des locaux par les officiels a mis fin à la cérémonie officielle de célébration marquée essentiellement par des discours. Au-delà des officiels, des journées portes ouvertes ont permis aux lecteurs de “L’Express du Fao” de découvrir le journal dans ses différentes sections : rédaction, saisie, imprimerie, administration.

De nombreuses activités pour marquer les 10 ans

Dans l’après-midi du 5 décembre, une conférence publique sur le thème de l’anniversaire s’est tenue à la Chambre de commerce et d’industrie de Bobo-Dioulasso. Cette conférence a été animée par l’historien, Doti Bruno Sanou, qui s’est évertué à mettre en exergue l’importante contribution de la presse à la consolidation de la démocratie et au développement local. Au dernier jour des festivités, le lendemain 6 décembre, la fête a repris avec un cross populaire matinal qui est parti du siège de “L’Express du Faso” pour quelques artères de la ville de Sya. Cette activité sportive a fait place à une remise de don par l’organe de presse aux détenus de la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso. Ce don d’une valeur d’environ 60 000 F CFA était composé entre autres d’un sac de riz, d’un carton de sucre et des jeux de société.
Une autre activité sportive organisée dans l’après-midi du 6 décembre a donné du relief à cet anniversaire dont la célébration était placée sous le haut-patronage du président de l’Assemblée nationale, Roch Marc Christian Kaboré, représenté par le député Alfred Sanou. Il s’agit d’un match de football qui a mis aux prises deux clubs du Fasofoot à savoir le RCB et l’ASFB sur le terrain du stade Wobi de Bobo-Dioulasso. Cette opposition a tourné en faveur du RCB qui est venu à bout de l’ASFB sur le score de 3 buts à 2. Pour clore en beauté la célébration de ses 10 ans, “L’Express du Faso” a réuni un grand monde à travers un diner-gala qui a tenu toutes ses promesses.

Kader Patrick KARANTAO (stkaderonline@yahoo.fr)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Golden Blog Awards : Idrissa Yabré sur la plus haute marche du podium
Réseaux informatiques : L’ARCEP forme les acteurs à la transition vers IPv6
TIC : « Il ne faut pas que nous soyons seulement de simples consommateurs » (ministre Hadja Fatimata Ouattara)
Innovations : La SONAPOST devient « La Poste Burkina Faso »
Médias en Chine : S’adapter, plus qu’un choix
Microcrédit : Microcred Burkina devient « Baobab Burkina »
Protection des données personnelles : Les agents publics de Koupéla sensibilisés
Publicitaires associés : Une nuit pour saluer le travail des devanciers
Coopération pour le développement : « Le Burkina est toujours une bonne destination pour les affaires », assure Jean-Victor Ouédraogo (SICOD)
Schémas directeurs des systèmes d’information : Les directeurs des services informatiques renforcent leur capacité
Utilisation de l’internet : La Commission de l’informatique et des libertés éduque les élèves de Zorgho
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) sensibilise les agents publics de l’Etat, à Zorgho
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés