Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Jubilé d’albâtre du grand séminaire de Koumi : Soixante quinze ans de grâces et de formation des pasteurs de l’Eglise

Accueil > Régions • • mardi 18 novembre 2008 à 01h23min

Le grand séminaire Saint Pierre Claver de Koumi, pépinière des vocations sacerdotales, installé dans le diocèse de Bobo-Dioulasso, fête son soixante quinzième anniversaire. Un messe d’action de grâce a été dite le 15 novembre 2008 au petit séminaire de Pabré, pour marquer le lancement des activités de ce jubilé d’albâtre, en présence du chef du gouvernement, Tertius Zongo.

"Jubilate deo cantate domino", (chantez, jubilez pour le Seigneur) ont entonné les fidèles chrétiens, le samedi 15 novembre 2008 à Pabré. Les grands séminaristes dans leur soutane blanche, chantaient en chœur les merveilles du Seigneur.

Les prêtres, en procession dans des aubes et chasubles blanches, avançaient d’une démarche solennelle, suivis des évêques, vers l’autel du Seigneur. Ce rituel a marqué le début de la célébration d’une messe d’action de grâce pour les 75 ans du grand séminaire Saint Pierre -Claver de Koumi, pépinière des vocations sacerdotales, installé dans le diocèse de Bobo-Dioulasso. Le petit séminaire de Pabré a été retenu pour le lancement des activités jubilaires, parce qu’il a abrité de 1933 à 1935, les premiers grands séminaristes de Koumi.

Aussi, Pabré, premier séminaire du Burkina Faso est le berceau des vocations. "Le choix de lancer le jubilé au petit séminaire de Pabré est d’ordre historique", a déclaré le recteur du grand séminaire Saint Pierre-Claver de Koumi, abbé Hilaire Hien. C’est en 1935, de commun accord avec Rome, que les autorités religieuses de l’époque ont pu implanter le grand séminaire à Koumi. Dès lors, il a constitué la structure pionnière de l’enseignement supérieur au Burkina Faso.

"Au bout de 75 ans, cette institution est mûre et peut porter tous les fruits", soutient l’abbé Hilaire Hien. Lors de cette cérémonie eucharistique ponctuée de chants et de louanges à Dieu, les fidèles chrétiens ont assisté à l’engagement de 91 grands séminaristes sur la voie du sacerdoce.
Onze ont fait l’admissio ou prise de soutane, cinquante-cinq (55) sont faits lecteurs pour annoncer la Bonne Nouvelle du salut partout où besoin sera, en instruisant les fidèles. L’acolytat a été accordé à 25 séminaristes. Par ce rite, ils sont autorisés à accompagner les prêtres dans le partage du corps sacré du Christ. Tous ces élus du jour ont été félicité par le célébrant principal, l’évêque de Banfora, Monseigneur Lucas Kalfa Sanon. Il a, dans son homélie, exhorté les fidèles laïcs, les clercs, religieux et religieuses à faire naître de nombreuses et saintes vocations pour la mission du Seigneur.

Par ailleurs, Mgr Lucas Kalfa Sanon a invité les grands séminaristes à "se revêtir du Christ et à vivre dans le monde sans être du monde". Pour une réussite du jubilé prévu pour le mois de juin 2010, des activités comme la célébration des vocations, des conférences et des manifestations pour relancer la pastorale, seront organisées. Cela, parce que le grand séminaire est comme l’a souligné Monseigneur Lucas Kalfa Sanon, la graine de Sénervé, petite mais mise en terre, grandit et donne un tel feuillage que les oiseaux du ciel y font leur nid. En effet, le grand séminaire n’a pas formé que des prêtres.

Il a aussi formé des hommes comme Joseph-Ki-Zerbo le Cardinal Paul Zoungrana et beaucoup d’autres éminentes personnalités. Après plus de trois heures de louanges à Dieu et de chants d’action de grâce, la cérémonie a pris fin par l’envoi des évêques du Burkina-Niger : "Soixante quinze (75) ans de grâces au grand séminaire de Koumi : Jubilons en Dieu et avançons au large".

Jonathan YAMEOGO, P. Jean-Baptiste OUEDRAOGO (Stagiaire)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
48 heures de la citoyenneté : Une série d’activités pour sensibiliser les jeunes de la région de l’Est
Boucle du Mouhoun : Un projet pour accroître l’accès à l’énergie
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
Diocèse de Dédougou : Monseigneur Prosper KY rend visite aux chrétiens de Toma
Journée de l’excellence du Conseil régional de l’Est : Le nom du premier au Bac aurait été remplacé par un autre
Région de l’Est : Les acteurs de la justice sensibilisés à la lutte contre la corruption
Education : Les nouveaux directeurs régionaux de la Boucle du Mouhoun installés dans leurs fonctions
Région des Hauts-Bassins : Le pont de Banakeledaga emporté par les eaux quelques mois après sa construction
Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire
Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement
Nayala : Le village de Koin célèbre l’excellence à l’école primaire
Nayala : Le commissaire Marcel Paré rend grâce à Dieu pour sa carrière professionnelle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés