Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Après la médiation de l’ONAP : Me Kyelem retire sa plainte contre Sidwaya

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 15 juin 2004 à 10h11min

Me Kyelem Appolinaire, qui avait déposé une plainte contre le codirecteur de publication de Sidwaya et deux de ses journalistes après le procès des présumés putschistes a retiré sa plainte. Cela après les excuses que lui a présentées le quotidien. C’est ce qui ressort de ce communiqué conjoint signé par l’Observatoire nationale de la presse (ONAP) et les deux parties.

Ouédraogo, et les journalistes Boubacar Sy et Alassane Karama à comparaître par-devant le Tribunal correctionnel de Ouagadougou le 17 juin 2004, pour répondre du "délit de diffamation en vertu de l’article 109 de la loi 56-96 ADP portant code de l’information", l’Observatoire national de la presse (ONAP) s’est autosaisi de l’affaire en vue d’une médiation.

En rappel, le délit, selon le plaignant, a été commis par les deux reporters de Sidwaya sus-cités dans leurs différentes relations et les commentaires sur le procès de la tentative de coup d’Etat, tenu du 6 au 17 avril 2004 à Ouagadougou.

Dans le cadre de sa médiation donc, l’ONAP a eu cinq rencontres avec les deux parties concernées dans la période du 19 mai au 10 juin 2004. De ces rencontres, l’Observatoire a retenu une volonté et une disponibilité des deux parties à privilégier la voie de règlement à l’amiable en lieu et place de celle judiciaire.

Fort de cet acquis et d’une analyse objective de la situation, l’ONAP a "managé", le 11 juin 2004 à la maison de l’Avocat, une rencontre entre Maître Kyelem Apollinaire et le codirecteur de publication de Sidwaya en présence et avec le soutien du bâtonnier de l’Ordre des Avocats, Maître Kéré Barthélemy. Ce contact direct, au moyen d’un dialogue franc, ouvert, dynamique a permis aux deux parties de dissiper bien de nuages. Il a surtout débouché sur :

- le constat des contraintes et insuffisances d’ordre matériel, humain et technique que connaît l’exercice de la profession de journaliste au Burkina Faso ;
- le constat de dérapages et d’observation insuffisante voire limitée des règles déontologiques et éthiques professionnelles dans le traitement de l’information sur le procès, dans certains cas ;
- la présentation d’excuses du quotidien Sidwaya à Maître Kyelem Apollinaire pour les désagréments et préjudices à lui causés par les écrits incriminés, tout en insistant sur le fait qu’aucune intention de nuire n’a animé les journalistes ;
- l’acceptation de ces excuses par Maître Kyelem Apollinaire et sa décision de retirer sa plainte ;
- la publication d’un communiqué conjoint qui consacre le règlement à l’amiable.

Pareille issue heureuse autorise l’ONAP à saluer à sa juste valeur la grandeur d’esprit constructif dont ont fait preuve les deux parties. Puisse cet "incident" impulser une dynamique de compréhension et de collaboration entre la presse et le barreau, au profit de l’Etat de droit, dont ils sont assurément des piliers majeurs. Dans cette attente, les parties prenantes suggèrent en terme de leçons dynamiques :

- le renforcement d’une professionnalisation des journalistes, qui s’adosse à une maîtrise technique ainsi qu’à l’observation des règles déontologiques et éthiques ;
- la familiarisation par voie de formations multiformes en matière de procédure pénale, de connaissance du barreau...
- l’établissement de passerelles entre Justice, Barreau et Presse : une connaissance mutuelle s’impose pour que ces différents piliers interactifs de sauvegarde et de consolidation de l’Etat de droit fonctionnent. En duo plutôt qu’en duel.

Fait à Ouagadougou le 14/06/2004

Ont signé :
- Maître Kyelem Apollinaire, Avocat
- Michel Ouédraogo, Codirecteur de publication de Sidwaya
- Bassirou Sanogo, Président de l’ONAP

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
Union catholique africaine de la presse (UCAP) : Le Burkinabè Alexandre Rouamba préside le premier bureau exécutif
Coopération numérique : Le Burkina fait des recommandations à l’UEMOA et à la CEDEAO
Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie
Magazine Économies Africaines : L’édition spéciale « BURKINA FASO » 2021 est dans les kiosques
Burkina Faso : Bientôt un nouveau cadre réglementaire et trois multiplex pour la TNT
Journal « Le Pays » : 30 ans déjà !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés