Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

« C’est dans la solidarité que nous devons relever les défis de l’insécurité », Salam Sawadogo, président du parti RMB

Accueil > Actualités > Politique • Déclaration • mercredi 5 octobre 2022 à 13h00min
« C’est dans la solidarité que nous devons relever les défis de l’insécurité », Salam Sawadogo, président du parti RMB

Dans cette déclaration, le président du parti « Rassemblement mains blanches (RMB), Salam Sawadogo, invite le nouvel homme fort du pays « à se démarquer de toutes sortes de clans et à rester impartial pour réussir sa transmission ». Ceci, en vue d’écrire positivement son nom aux côtés des grands hommes qui ont marqué l’histoire du Burkina Faso.

« D’abord je voudrais saluer le courage de nos jeunes militaires pour leur engagement patriotique et leur apporter mon soutien indéfectible car la génération nouvelle a son expertise à apporter au développement de notre chère patrie le Burkina Faso. Quant à la communauté internationale, je lui demande d’accompagner les nouvelles autorités vers une sortie favorable car ce coup d’État répond aux aspirations du peuple burkinabè. Nous demandons aux nouvelles autorités de ne ménager aucun effort pour retrouver l’intégrité territoriale .

Je profite de cette occasion pour saluer la mémoire de FDS et civile tombés par les balles assassines et souhaiter prompt rétablissement aux blessés. Dans ce moment critique, nous devons une fois de plus rester solidaire entre nous peuple burkinabè et particulièrement avec les personnes déplacées internes (PDI). C’est dans la solidarité que nous devons relever les défis de l’insécurité, la crise économique. J’invite le nouveau président du MPSR à se démarquer de toutes sortes de clans et rester impartial pour réussir sa transmission afin d’écrire positivement son nom aux côtés des grands hommes qui ont marqué l’histoire de notre pays .

Je soutiens le capitaine Ibrahim Traoré et tout le peuple Burkinabè pour cette noble lutte. Je demande aux FDS sans distinction de corps de rester soudés pour l’intérêt supérieur de la nation. Vive le Burkina Faso, vive la paix.

Je demande au nouveau président du MPSR d’assumer la tête de l’Etat et évite d’être manipulé par des politiques fantoches ! Alors mon capitaine, vous avez l’onction du peuple et c’est le moment ou jamais de donner une chance à cette jeunesse que nous sommes d’écrire la nouvelle page de l’histoire de notre pays. »

Salam Sawadogo, président du parti « RMB »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les civils qu’on poursuit » (dialogue politique)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme actualisé remis au Premier ministre
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère de l’environnement formalisent leur collaboration
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration du secteur ministériel valide la programmation des activités 2023
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni dans une guerre religieuse, nous avons affaire à des bandits manipulés » (Eddie Komboïgo, CDP)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes les intimidations » (ambassadeur Mousbila Sankara)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre Ibrahim Maïga et plusieurs autres personnes pour diffamation
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est possible de restreindre le nombre de partis, mais de manière subtile », estime le Pr Abdoulaye Soma
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire pour délibérer sur des projets de partenariats et des conventions
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois d’exercice, le président de la délégation spéciale dresse un bilan « assez satisfaisant »
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute "liaison avec des contacts extérieurs"
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces fameux officiers milliardaires n’a été interpellé », fait observer Zéphirin Diabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés