Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas parce qu’un crâne est chauve qu’il n’a pas de poux.» Proverbe Africain

Lutte contre l’insécurité dans la sous-région : « Djibrill Bassolé partage ses vues et distille ses conseils au nouvel homme fort du Burkina »

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 4 juillet 2022 à 16h45min
Lutte contre l’insécurité dans la sous-région : « Djibrill Bassolé partage ses vues et distille ses conseils au nouvel homme fort du Burkina »

Vivant loin de sa mère patrie, le Burkina Faso, l’ancien ministre des affaires étrangères, Djibrill Bassolé, multiplie les activités diplomatiques. Il a, de ce fait, sillonné en toute discrétion l’Afrique de l’Ouest, Abidjan, Lomé et Abuja, rapporte notre confrère Africa intelligence.

Condamné pour atteinte à « la sécurité de l’État, trahison et intelligence avec une puissance étrangère » dans l’affaire du putsch manqué mené par le RSP, l’ancienne garde prétorienne de Blaise Compaoré, Djibril Bassolé, veut à nouveau peser dans le jeu régional, et au-delà mettre à profit son expérience de médiateur et de diplomate. Selon Africa intelligence, depuis son évacuation sanitaire en janvier 2021 à Paris, l’ancien ministre du Burkina Faso orchestre une activité diplomatique parallèle aussi intense que discrète.

Il aurait échangé à plusieurs reprises au téléphone avec le lieutenant-colonel Paul Damiba, depuis le coup d’Etat de janvier 2022. « (…) Bassolé partage ses vues et distille ses conseils au nouvel homme fort du pays dans le cadre de ses discussions avec la CEDEAO ; une organisation qu’il connaît particulièrement bien de l’époque où il était le chef de la diplomatie de son pays », affirme Africa intelligence qui indique que dans l’ombre, ces dernières semaines, il a également joué le « go-between » entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Ceci, dans l’optique de relancer le traité d’amitié et de coopération signé en juillet 2008 par l’ancien président Ivoirien Laurent Gbagbo et son homologue du Burkina Faso, Blaise Compaoré. Et pour un rapprochement sécuritaire « en bonne et due forme », l’ancien ministre préconise l’organisation d’un sommet conjoint à Korhogo, un carrefour stratégique entre la Cote d’ivoire, le Mali et le Burkina Faso, a déclaré Africa intelligence.

Après la Côte d’Ivoire, Bassolé s’est rendu à Doha, le 24 mai, où il a prêté main-forte à la diplomatie du Qatar engagée dans une médiation entre le gouvernement tchadien et une cinquantaine de groupes rebelles, puis a N’Djamena, en juin 2021, où il avait été reçu par le président de la transition Mahamat Idriss Deby.

Durant leur tête-à-tête, révèle notre confrère, le Burkinabè avait évoqué l’expertise de Doha en matière de médiation internationale. Alors que le Qatar rêve à terme et depuis plusieurs années de jouer les médiateurs au Sahel et en particulier au Mali, Bassolé constitue, selon Africa intelligence, un atout diplomatique non négligeable en Afrique de l’Ouest. Mais pour l’instant, le sujet de son retour agite les cercles de pouvoir de Ouagadougou.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la société minière de Sanbrado
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent les populations au port du casque
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite la délégation spéciale à privilégier l’intérêt collectif
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé expérimente une superficie de 4 hectares
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour tous… », rappelle Dr Alice Kiba Koumaré, DG du Centre national de transfusion sanguine
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les mailles de la police nationale de Ouahigouya
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des pensionnaires de l’Académie football club du Sig-Nonghin reçoivent des kits scolaires
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale des paradoxes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés