Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne tombe pas dans un piège les yeux ouverts.» Ferdinand Oyono

Entrepreneuriat et TIC au Burkina : Les étudiants de ISCOM formés à concevoir et à défendre des projets innovants

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 30 juin 2022 à 22h00min
Entrepreneuriat et TIC au Burkina : Les étudiants de ISCOM formés à concevoir et à défendre des projets innovants

Préparer ses étudiants à concevoir et défendre des projets innovants de sorte à créer des entreprises pourvoyeuses d’emplois et de richesses, qui répondent aux besoins des populations, c’est la vision de l’Institut supérieur de la communication et du multimédia (ISCOM). C’est dans ce sens que les étudiants en deuxième année de licence d’information et communication ont effectué une immersion à CROMMIX, une entreprise burkinabè spécialisée dans les technologies numériques, le management et la conception de solutions informatiques. C’était ce mercredi 29 juin 2022 à Ouagadougou.

C’est au pied du mur que l’on reconnaît le bon maçon, dit-on. Autrement, la pratique vaut mieux que la science, a-t-on coutume de dire, pour parler de talents et de compétences dont ont besoin tous les pays du monde pour se développer. À cet effet, l’ISCOM a opté de fournir à ses étudiants, toutes les connaissances nécessaires pour relever les défis du marché du travail, mieux, pour les outiller à devenir les chefs d’entreprises de demain.

C’est ainsi, que dans le cadre de leur formation en Entrepreneuriat et TIC, les étudiants en deuxième année de licence d’information et communication ont été soumis, à tour de rôle, à un exercice de conception et de présentation de projets d’entreprise, encadré par leur professeur Issoufou Seynou, ingénieur télécoms, directeur général de CROMMIX.

Les étudiants en plein devoir d’Entrepreneuriat et TIC au sein de l’entreprise CROMMIX

Cet exercice qui se tient au sein même de l’entreprise CROMMIX a consisté pour chaque étudiant, à défendre un projet novateur qu’il devait présenter en l’espace de dix minutes. Au nombre d’une dizaine, les domaines abordés par ces projets vont de la santé à l’élevage en passant par les secteurs alimentaire, vestimentaire ou esthétique.

Une immersion qui a été très riche en expérience selon les apprenants. Cette mise en contexte professionnel suscite un changement de mentalité chez ces jeunes, qui est d’une importance capitale à entendre Dr Cyriaque Paré, fondateur de l’ISCOM.

La présentation des projets des étudiants de ISCOM

À l’heure de vérité, le premier étudiant à se jeter à l’eau est Frédéric Lenga qui propose une solution qui répond aux difficultés d’approvisionnement des communautés locales en produits pharmaceutiques. « Bon nombre de personnes dans les communes rurales sont confrontées à des difficultés pour s’approvisionner en produits pharmaceutiques du fait qu’elles peuvent parcourir plusieurs dépôts sans pour autant obtenir le médicament recherché », a-t-il introduit.

La présentation de la toute nouvelle solution développée par CROMMIX pour les pharmacies et entreprises intitulée “SMS PHARMACIE”

De ce fait, il s’avère nécessaire pour lui, de développer une plateforme qui permette aux populations d’interroger une base de données à partir d’un Short message service (SMS) que l’ensemble des dépôts recevront. Ce qui permettra à chaque dépôt de dire si oui ou non, il dispose du produit demandé. Une solution qui va donc réduire les dépenses des populations en termes de carburant, de temps mais aussi d’énergie, selon le porteur du projet.

Frédéric Lenga, étudiant en deuxième année de licence d’information et communication à ISCOM

Quant à leur prise de contact avec la vie professionnelle, M. Lenga apprécie positivement cette initiative émanant de l’administration de l’ISCOM. « C’est une belle initiative car au-delà des cours théoriques reçus en classe, l’opportunité nous a été offerte de les expérimenter à CROMMIX. Celui, de concevoir l’idée d’un projet et de pouvoir le présenter, spécifiquement dans le domaine du numérique », a affirmé Frédéric Lenga.

Une opinion bien partagée de l’ensemble des apprenants, à l’instar de Marcelle Traoré. « Notre immersion ce matin à CROMMIX a été une expérience enrichissante. Parce que nous avons tous appris à réadapter nos projets d’entrepreneuriat au numérique grâce aux conseils dont nous avons bénéficié », a-t-elle souligné.

Marcelle Traoré, étudiante en deuxième année de licence d’information et communication à ISCOM

Mlle Traoré compte après cette expérience, s’investir dans le numérique car elle estime avoir obtenu les outils nécessaire pour y aller.

L’expertise de l’ingénieur télécoms Issoufou Seynou au bénéfice des étudiants
La formation est un élément essentiel qui va apporter des compétences dans le secteur du numérique, à en croire le directeur général de CROMMIX, Issoufou Seynou. « L’objectif était de les faire changer de cadre et de leur permettre de présenter des projets qui font appel aux technologies de l’information et de la communication au sein de notre entreprise », a-t-il situé.

L’exercice consistait pour lui, à jauger l’aptitude des étudiants à organiser leur présentation. Car ces derniers sont appelés un jour à convaincre des investisseurs et des partenaires d’où la nécessité de savoir bien présenter son projet, a-t-il justifié.

Issoufou Seynou, ingénieur télécoms, directeur général de CROMMIX

M. Seynou a félicité l’ensemble des étudiants pour ce travail abattu, pour avoir bénéficié de moins de 48 heures pour se préparer. Il a également estimé que certains projets étaient intéressants à développer davantage. L’opportunité fut belle pour les étudiants d’interagir avec le personnel de CROMMIX afin de cerner le fonctionnement d’une entreprise évoluant dans le numérique.

Cela fait trois ans que l’entreprise accompagne l’ISCOM et son directeur général a réaffirmé sa volonté et sa disponibilité à le soutenir davantage pour fournir au Burkina Faso, les compétences qui lui sont indispensables.

Pour conclure, l’ingénieur télécoms Issoufou Seynou a invité ces jeunes gens à travailler d’arrache-pied pour faire face aux défis du marché du travail tout en leur souhaitant une excellente carrière professionnelle.

Dr Cyriaque Paré, fondateur de ISCOM, prenant part à l’exercice de ses étudiants

La vision de l’ISCOM

Tout en témoignant sa gratitude à M. Seynou pour son engagement et sa détermination d’accompagner l’ISCOM et ses étudiants, le fondateur de l’institut, Dr Cyriaque Paré, a signalé l’importance pour ces jeunes de savoir qu’il ne s’agit pas d’acquérir des diplômes de l’Institut aux fins d’aller passer des concours. Mais plutôt de se doter de compétences pour entreprendre des initiatives innovantes à même de répondre aux besoins des populations.

Cette mise en relation des étudiants avec le monde professionnel n’est pas la première du genre organisée par l’ISCOM. « Il y a deux semaines, cette initiative a été réalisée avec un autre enseignant », a mentionné Dr Paré.

C’est avec beaucoup d’admiration que Dr Paré dit découvrir les différents projets présentés. « J’ai regardé leurs projets qui dénotent déjà de la prise de conscience par rapport aux enjeux professionnels », a-t-il indiqué. Pour lui, le fait d’avoir à l’esprit de concevoir des projets professionnels concrets et réalisables, est déjà une avancée.

CROMMIX et ISCOM, une collaboration qui a de l’avenir

Dans un monde concurrentiel et dans un contexte marqué par une croissance du taux de chômage occasionnée par les crises sécuritaire et sanitaire, l’entrepreneuriat s’annonce comme étant l’une des solutions à promouvoir. Toute chose qui a guidé l’Institut supérieur de la communication et du multimédia à inclure dans sa politique de formation, l’entrepreneuriat.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Voici le top 5 des tiktokeurs
Sud-ouest : Les hommes de médias outillés sur le traitement de l’information en période de crise
Mémoire de licence à l’ISCOM : La multiplicité de sites médias au Burkina Faso n’est pas synonyme de diversité de l’information, démontre Nado Ariane Paré
Offre de formation : Certificat en communication digitale
1ère Edition du concours Start Up challenge : Moov Africa Burkina initie une formation sur l’Entrepreneuriat digital au profit de 37 jeunes candidats de ladite édition
Start-up challenge Moov Africa Burkina : Qui remportera la subvention de 5 millions de francs CFA ?
Prix de la lutte anti-corruption : Aimé Nabaloum de Le Reporter et Jean Baptiste Bouda de la RTB radio sont les lauréats
Cybersécurité : Avec l’entreprise CVP, prenez une longueur d’avance avec les solutions Kaspersky
CAMON 19 PRO, version artistique Mondrian pour bientôt
Courrier confidentiel N° 277 est là !
Réseaux sociaux : Un mécanicien interpellé pour des propos diffamatoires à l’endroit d’un chef coutumier
Enseignement supérieur : L’institut supérieur de la communication et du multimédia au cœur de la 7e édition de la Semaine nationale de l’information et de l’orientation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés