Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Transition au Mali : La CEDEAO pour un chronogramme mutuellement acceptable

Accueil > Actualités > International • • mercredi 8 juin 2022 à 09h52min
Transition au Mali : La CEDEAO pour un chronogramme mutuellement acceptable

Dans un communiqué en date du 7 juin 2022, à Abuja, la CEDEAO dit prendre acte du décret pris par les autorités maliennes, prolongeant de deux ans la période de transition dans le pays. L’institution sous-régionale espère la poursuite du dialogue avec les autorités de Bamako en vue de parvenir à un chronogramme mutuellement acceptable.

Vos commentaires

  • Le 8 juin à 11:08, par Paguindsom En réponse à : Transition au Mali : La CEDEAO pour un chronogramme mutuellement acceptable

    Messieurs les présidents, avec tout le respect dû à votre rang, dites-nous s’il vous plait, ce que la CEDAO a fait concrètement fait pour le Mali et les autres pays qui se débattent depuis plus d’une décennie avec leurs problèmes internes et cette guerre que nous imposent ces lâches terroristes et leurs tout aussi lâches commanditaires… Suivez mon regard !
    Vous auriez pu par exemple aider la sous-région a identifier nos assaillants et à entreprendre de votre cote des médiations ! mais que nenni ! si je puis utiliser cette expression. Alors, pour emprunter une expression des cousin d’Eburni, si tu ne peux pas m’arranger faut pas me déranger !
    Regardez-vous un jour dans la glace. Ni blanc ni noire, harnachés comme des corbeaux dociles au solde d’on ne sait quelle cause. Vous arrive-t-il un jour de vous demander quelle est la plus-value des rencontres à cout de milliards sur le dos de vos peuples croupissant dans et s’enfonçant chaque jour un peu plus dans la misère ? A part bien sûr faire de la prévention contre les patriotes et les jeunes qui veulent changer la donne dans ce climat d’hégémonie que vous avez la faiblesse de croire éternelle a votre profit.
    Y a qu’à vous regarder ainsi déguisés en "blanc". Vous mettez déjà Yombo pour cacher votre sagesse dont on a besoin et que vous refusez de mettre en œuvre dans vos rôles de leaders au service de vos peuples. Il ne vous reste plus qu’à vos chauves mettre mèches comme les femmes pour compléter le tableau de l’assimilation et déni d’être des africains qui ont la responsabilité de conduire leurs peuples vers des lendemains meilleurs.
    Je prie pour vous pour que DIEU lui-même vous inspire les meilleurs choix pour vos peuples plutôt que des rester dans des postures bassement syndicales pour le contentement d’intérêts extérieurs et la préservation de vos pouvoirs pour le pouvoir.
    JUSTE UNE INTERPELLATION à ma façon qui j’espère sera pris pour l’essentiel que par la forme.
    QUE DIEU ÇONTINUE DE BENIR L’AFRIQUE, SES FILS ET FILLES ET SES DIRIGENTS JUSTES.
    NB : Administrateur, pardon si ce n’est pas bon faut arranger pour faire passer. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 11:11, par Mafoi En réponse à : Transition au Mali : La CEDEAO pour un chronogramme mutuellement acceptable

    Ce machin cedeao qui ne sert pas aux peuples de la sous région continue par le biais des vassaux de la france,son acharnement sur les dirigeants maliens qui font un boulot formidable pour le bonheur du peuple malien.Et parallélisme des formes oblige,pendant ce temps,les vassaux de cette merde de cedeao chouchoutent nos apprentis stagiaires du mpsr qui excellent plutôt dans la multiplication par 3 de leur salaire,ce qui constitue d’ailleurs pour le moment leur seul acte concret

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 12:23, par ROLAR En réponse à : Transition au Mali : La CEDEAO pour un chronogramme mutuellement acceptable

    Les patrons de la CEDEAO manquent de sincérité dans leur logique et dans leur demarche.
    L’application de retroactive faites par les autorités maliennes devrait etre bien comprise..
    La volonté est bien affichée, nuire au processus de transition, imposer une souffrance au peuple malien...
    Que Dieu tout puissant protège les Maliens au delà de leurs attentes

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 14:41, par Honte En réponse à : Transition au Mali : La CEDEAO pour un chronogramme mutuellement acceptable

    Regardez comme ils sont ridicules, Totus des valet locaux. Telelemt coincé dans leur acoutrement a l’occident on dirait qu’ils on tous un balai dans leurs c-l (derriere)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Tchad : Le FACT, le groupe rebelle responsable de la mort d’ Idriss Déby Itno a refusé de signer les accords de paix
Mali : Un attentat aux cadavres piégés fait au moins douze morts
Elections législatives au Sénégal : Macky Sall perd sa majorité et peut être aussi ses désirs inavoués
RDC : Les protestations contre la MONUSCO font 36 morts, possible retrait de la force internationale
Crises institutionnelles en Afrique : Quand le président en exercice de la CEDEAO Embalo fait du vernissage !
Lutte contre le terrorisme : Le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri tué par les américains
Hydrocarbures en Côte d’Ivoire : Pas de changement de prix pour l’essence et le gasoil en août 2022
USA : "McKinney" a déjà détruit plus de 20.000 hectares en Californie
Arrestation des 49 soldats ivoiriens : Le Mali exige « des regrets » de la Côte d’Ivoire
Élections législatives au Sénégal : Abdoulaye Wade en tête de la liste nationale de Wallu
Mali : Les États-Unis ordonnent le départ de leur personnel non essentiel
50e session du Conseil des droits de l’homme : Sur l’initiative du Burkina Faso, un projet de résolution sur l’élimination des Mutilations génitales féminines adopté
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés