Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Médias : Burkina 24 souffle ses dix bougies

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 30 décembre 2021 à 22h01min
Médias : Burkina 24 souffle ses dix bougies

Ce jeudi 30 décembre 2021 à Ouagadougou, le média en ligne, Burkina 24, a lancé les festivités de ses dix ans d’existence. C’était au cours d’une cérémonie qui a connu la participation de nombreux invités et de deux ministres.

Née en 2011 avec la vision d’informer et de donner la parole au public, Burkina 24 célèbre son dixième anniversaire. Cette célébration a été organisée par les promoteurs afin de faire le point des acquis mais aussi de se projeter dans l’avenir.

Assistance

« Burkina24 fut aussi une vision, celle de penser un organe de presse qui allait avoir pour mission d’informer les Burkinabè 24 heures sur 24 et également de leur donner la parole », a rappelé Asséto Ouédraogo, la directrice générale de Burkina 24. Lentement mais sûrement, le bébé a grandi et la famille avec elle. Il y a eu des hauts et des bas, des départs et des arrivées. Il y a eu beaucoup d’acquis et beaucoup d’expériences, ajoute-t-elle. Elle se dit heureuse du chemin parcouru grâce à ces prédécesseurs et surtout engagée à ce que l’avenir soit plus radieux. Aux partenaires, elle dit merci pour la confiance et elle réitère l’engagement de son équipe à relever les défis à venir.

Asséto Ouédraogo, directrice générale de Burkina24

Le média, à travers sa personne, compatit aux événements sécuritaires douloureux que traverse le Burkina Faso. « Notre Burkina Faso est un merveilleux trésor, et quand nous avons un tel trésor, nous devons continuer à vivre pour pourvoir le protéger. Et c’est pour cela que nous sommes ici. Vivre en n’oubliant pas la réalité et en attendant que la vérité arrive, cette vérité est la victoire que nous aurons face à toutes ces attaques que nous subissons », déclare-t-elle.

La coupure du gâteau

Mme le ministre de la transition digitale, Hadja Ouattara /Sanon, a félicité Burkina 24 pour le chemin parcouru et a exhorté le média à toujours plus de professionnalisme. « On ne peut parler de média aujourd’hui sans parler du numérique » car, dit-elle, « l’avenir de la presse, c’est dans le numérique ». Pour elle, il n’est plus possible d’attendre les médias classiques ou conventionnels au regard du flux de contenus sur les réseaux sociaux et c’est le grand rôle des médias en ligne rappelle-t-elle.

Le ministre en charge de la transition digitale

Le ministre en charge de la communication, Ousséni Tamboura, a, à son tour, félicité la nouvelle directrice de Burkina 24 et salué le parcours réalisé par le média. Il a fait savoir que les médias sont des partenaires stratégiques du gouvernement. Il exhorte les journalistes et médias à plus de professionnalisme en diffusant l’information juste mais aussi utile. Il définit les réseaux sociaux comme une jungle dans laquelle tout pousse en matière d’information. Et dans ce contexte, dit-il, les médias doivent être clairvoyants pour distiller la bonne information. Il va donc inviter les médias en général mais surtout ceux en ligne à être toujours au cœur de la bonne information. Il a conclu son propos en souhaitant que les médias soient un vecteur capital dans la promotion de l’image du pays des hommes intègres qui a tant donné à l’Afrique et au monde.

Le ministre en charge de la communication

À cette occasion, Burkina24 a intégré ses nouveaux locaux sis à Koulouba, en se donnant comme défi d’être le média le plus suivi en matière d’audience pour les prochaines études d’audience.

La visite des locaux

Pour rappel, Burkina 24 vient en deuxième position après Lefaso.net en matière d’audience et de lecteurs selon les résultats de l’Institut national de la démographie et de la statistique (INDS) du 15 décembre 2021.

Inocent H. Alloukoutoui (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
Votre journal Courrier confidentiel N° 270 est disponible chez les revendeurs de journaux
Technologie au Burkina : SAFLAN, le nouveau logiciel révolutionnaire dans le domaine des recharges téléphoniques
Achat de drones dans la lutte contre l’insécurité : « Avoir de l’argent ne suffit pas », soutient l’expert Younoussa Sanfo
Protection des données à caractère personnel : La CIL outille le personnel du groupe scolaire l’Académie de Ouagadougou
Médias au Burkina : Dr Cyriaque Paré propose une labélisation des médias en ligne pour plus de crédibilité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés