Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Construction de la centrale solaire de Nagréongo : Les acteurs outillés sur le mécanisme de sauvegarde environnementale et sociale

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 25 novembre 2021 à 10h00min
Construction de la centrale solaire de Nagréongo : Les acteurs outillés sur le mécanisme de sauvegarde environnementale et sociale

Un atelier a été initié dans la commune rurale de Nagréongo, province de l’Oubritenga, pour renforcer les capacités des acteurs intervenant dans la chaîne de construction et d’exploitation de la centrale solaire photovoltaïque de Tibin. L’initiative est de la Société de production d’énergie solaire (SPES) de Ouagadougou, constructrice de la centrale. Les participants seront outillés sur les mécanismes de sauvegarde environnementale et sociale d’un projet de central solaire photovoltaïque.

Tout projet de développement engendre des impacts environnementaux. A Tibin, commune rurale de Nagréongo, la construction de la centrale solaire photovoltaïque par la Société de production d’énergie solaire (SPES) de Ouagadougou n’est pas en reste. Pour être en conformité vis-à-vis de la règlementation du Burkina Faso, la société a initié un atelier le mercredi 24 novembre 2021 à Nagréongo pour renforcer les capacités des acteurs intervenant dans le projet.

Un mécanisme de gestion de plainte a été également mis en place selon le directeur régional de l’environnement, Louis Ouédraogo

Selon le directeur régional de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique du Plateau-central, Louis M. Ouédraogo, une étude environnementale et sociale a été conduite et a été assortie d’un plan de gestion environnementale dans le cadre de ce projet. Si le projet est innovateur et porteur, le plan de gestion mis en place vise à atténuer les effets pervers du projet sur l’environnement. Cette formation vient donc à point nommé, selon le directeur régional en charge de l’environnement. Car, elle va outiller les acteurs qui sont chargés de la mise en œuvre de ce plan de gestion environnementale et sociale.

La SPES a construit des écoles, doté le district sanitaire d’une ambulance et de produits médicaux, a cité le député maire de Nagréongo

Pour Me Hervé Kaboré, député maire de Nagréongo, dans la mise en place de la centrale solaire photovoltaïque de 30 MWc qu’abrite sa commune, il était important, vue la règlementation nationale et internationale, de renforcer les capacités des acteurs intervenant dans le secteur de l’énergie à Nagréongo. C’est désormais chose faite, a-t-il dit. Dans son rôle social, le député maire de la commune a mentionné que la société a accompagné la commune dans la construction et l’équipement d’une école, la dotation d’une ambulance et de produits médicaux. « On a eu pas mal de soutien de la part de SPES qui sont bénéfiques pour la population. Nous sommes confiants qu’à l’issue de cette formation, les différents acteurs qui travaillent sur le site, voient leur capacités renforcées en matière de sauvegarde de l’environnement », a-t-il espéré.

Une des écoles construites par SPES

Le représentant pays de Green Yellow, directeur général de SPES, Sayouba Nana, a soutenu que cette séance de formation a été initiée dans le cadre de la mise en œuvre d’un plan de gestion environnementale et sociale. « Il constitue pour nous, une boussole pour respecter nos engagements du point de vue environnemental et social, vis-à-vis des autorités compétentes qui nous ont délivré un avis de faisabilité environnementale et sociale », a-t-il expliqué.

Cette formation entre dans le cadre de la mise en œuvre du plan de gestion environnementale et sociale, a indiqué le DG de SPES, Sayouba Nana

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le calumet de la paix en attendant le respect des engagements
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 infirmiers et sages-femmes en fin de formation
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux du lycée technique de Koudougou
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la société civile demandent la prise en charge les étudiants blessés et la libération de ceux arrêtés
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante dans une attaque à main armée
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes dans les régions de la Boucle du Mouhoun, à l‘Est, au Nord et au Sahel
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général d’Etat ?
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo parle "santé publique" avec le Mogho Naaba.
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des agents à fournir les documents ayant servi à leurs recrutements dans la fonction publique
Réhabilitation de la mosquée de Dioulassoba : Les acteurs s’approprient l’étude de faisabilité
Burkina Faso : Le Fonds DANIDA appuie 27 OSC pour la promotion de la paix et des droits humains
Burkina : Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau contrôleur général d’Etat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés