Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 12 janvier 2021 à 23h35min
Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

Victoria Ouédraogo/Kibora est depuis le 10 janvier 2021, la ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux. Elle remplace à ce poste, René Bagoro à la tête du département depuis janvier 2016. Elle arrive à la tête du ministère à un moment crucial où des dossiers pendants dorment à la Justice dont l’affaire Norbert Zongo, le cas du charbon fin, etc. Son parcours pourrait être un atout.

Victoria Ouédraogo/Kibora est magistrate de grade exceptionnel. Le ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, c’est une maison qu’elle connait assez bien. Elle a, en effet, été secrétaire générale dudit ministère pendant un an, soit de juillet 2011 à juin 2012.

Avant sa nomination au poste de ministre, Victoria Ouédraogo/Kibora était la secrétaire permanente du Conseil supérieur de la magistrature. La nomination à ce poste se fait par décret simple du président du Faso sur proposition du ministre de la Justice parmi les magistrats de grade exceptionnel et ce, après avis du Conseil supérieur de la magistrature siégeant en formation plénière. De ce qui précède, on peut dire qu’elle succède selon une certaine logique à René Bagoro.

En 2020, elle se retrouve être au centre d’un imbroglio judiciaire au Conseil d’Etat. Pour rappel, il a été lancé un appel à candidatures le 7 janvier 2020 par le Conseil supérieur de la magistrature pour pourvoir au poste de Président du Conseil d’Etat, en remplacement de M. Coulibaly Souleymane admis à la retraite le 31 décembre 2019. Sur la base de cet appel à candidatures qui exposait clairement les conditions à remplir, Marc Zongo et Victoria Ouédraogo/Kibora, tous magistrats de grade exceptionnel comme prévu, ont fait acte de candidature. Lorsque le comité de sélection s’est réuni, Victoria Ouédraogo/Kibora a été classée 1re avec la note de 17,95/20 et Marc Zongo 2e, avec celle de 15,75/20. N’étant que deux candidats, le comité a alors transmis les noms des deux avec le classement précisé.

Réuni en session les 12 et 13 mars 2020, le Conseil supérieur de la magistrature a reçu séparément les deux candidats en entretien oral sur leurs vision et motivation pour le poste. A l’issue, les 28 membres du CSM ayant voix délibératives sont passés aux votes et ceux-ci ont donné les résultats suivants : 17 voix pour Victoria Ouédraogo/Kibora et 8 voix pour Marc Zongo.

Victoria Ouédraogo/Kibora a donc été retenue pour le poste de Président du Conseil d’Etat, Vice-Président du Conseil supérieur de la magistrature. Mais le candidat malheureux va engager des actions judiciaires contre les résultats. A ce jour, dossier est pendant devant la Justice. La nouvelle ministre va devoir donc user d’un certain management pour décanter un problème qui la concerne en premier lieu. Dans la mesure où certains pensent qu’au-delà de l’imbroglio, c’est une guerre en sourdine entre les syndicats qui se jouait.

Connaissances managériales

Parlant de management, elle semble en avoir également des bases solides. Au regard bien entendu des différentes formations continues qu’elle a suivies. Cette magistrate nantie de 25 années d’expérience, a suivi, par exemple en juin 2019, en Italie et en France, « Le nouveau manager public et la bonne gouvernance ». Un cours dispensé par le Centre international de formation de l’Organisation internationale du Travail (OIT). En juillet et août 2018, à Rabat au Maroc, elle prend part aux formations « La gestion axée sur les résultats (GAR) » et « Le management par la performance ».

En août 2017, elle assiste à Paris en France à la formation sur le « Management du changement et gestion de crise ». Une session organisée par l’ENAREF Burkina Faso en partenariat avec le cabinet Delotte.
En décembre 2017, à Koudougou, elle fait partie de ceux qui ont bénéficié de la formation sur le Management des juridictions, organisée par le ministère de la Justice.

Parcours professionnel

Titulaire d’une maîtrise en droit des affaires de l’Université de Ouagadougou (actuelle Université Thomas Sankara), Victoria Ouédraogo/Kibora intègre l’administration publique en 1995. De cette date à l’année 2000, elle a été substitut du procureur près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Elle est juge au Tribunal administratif de Ouagadougou de 2000 à 2002.

Toujours au sein de ce tribunal, Victoria Ouédraogo/Kibora occupe de 2002 à 2008 le poste de commissaire du gouvernement. Elle quitte les tribunaux pour occuper le poste de conseiller juridique au ministère chargé des relations avec le parlement et des reformes politiques, d’avril à juillet 2011. Son passage à ce niveau a été bref. Mais elle est promue à un échelon supérieur. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 janvier à 07:37, par Zo En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    Après avoir été une grande joueuse de Volley ball, Elle est depuis plus de 10 ans Présidente de la section Volley-ball de l’EFO
    Grande Dame au Brillant parcours, on te souhaite pleins succès dans les missions qui te sont confiées

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 08:26, par koh En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    félicitation Mme . Dieu ne dore pas. Elle était bien partie pour ce post du président du conseil d’état. Mais dans cette lutte qu’elle a engagé et arencontré des difficultés. paf ! la voilà responsable de ce même ministère. On peut comme dit les moossés "Elle a chassé un rat voleur et est tombée sur une biche blessée. Alors Mr Zongo peut calment occuper son poste de président du conseil d’état et sera sera installer par Mme la ministre Ouédraogo née Kibora.
    CHACUN A EU POUR LUI POINT DE BAGARRE

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 08:43, par DF En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    Plein succès à vous !!!Vous avez le prénom de ma fille !!!Victoria !!! Je vous souhaite des victoires dans les différents dossiers qui vous attendent !

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 09:38, par Stalinsky En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    Mes félicitations. Va toujours de victoire en victoire comme ton nom l’indique et comme tu jouais au volley-ball.
    Du courage dans cette nouvelle mission.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 10:29, par Sangaré/Ouattara Dieneba En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    Femme au grand coeur pétri de talent. Loyal et humble a fait un parcours exceptionnel. Je te souhaite pleins succès dans l’exercice de tes fonctions. Bon courage brave Dame.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 11:45, par Ka En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    En nommant Victoria Ouédraogo/Kibora, copie conforme de notre Fifi nationale Joséphine Ouédraogo – Guissou de la transition, Roch Kaboré voudra peser de tout son poids et son inertie pour que la justice trouve sa vraie crédibilité auprès de peuple.
    J’ai toujours estimé que le Président Roch Kaboré était un chef rigoureux. Surtout quand on se rappelle de son passage sur France 24 avant les élections du 22 Novembre : En parlant de Blaise Compaoré, le journaliste lui a posé cette question, ‘’’’’ Est-ce que vous pourriez lui garantir un retour sans procès, sans vous engager dans une modèle sud-africaine justice, vérité réconciliation ?
    R.M.C.K. : Dans ma vision, si je suis réélu, je considère que le 1er semestre de 2021 doit me permettre de résoudre ces questions. Je ne peux pas dire que je vais l’autoriser à rentrer. C’est avec l’ensemble des composantes de la société que nous pourrons en discuter.

    Avec la nomination du juriste et sportive Victoria Ouédraogo/Kibora qui a été classée 1re avec la note de 17,95/20 parmi ses paires, il n’y a pas de doute, je pense qu’il faut vraiment, encore une fois, faire confiance à nos institutions, faire confiance à nos lois et faire confiance à notre justice : Surtout que madame Victoria Ouédraogo/Kibora a fréquenté ses paires pendant plusieurs années, donc elle les connaît bien, et elle les a vus à l’œuvre : Elle peut en connaissance de cause, travaillé librement avec succès pour que le pays soit gouverné "dans la justice et l’équité".
    Et comme le peuple l’avait voulu le 31 Octobre 2014, je pense que premier gouvernement du dernier mandat de Roch Kaboré correspond ce que attendait le peuple, ‘’une gouvernance intelligente, transparente, honnête, inclusive, démocratique,
    respectueuse, qui considère tout un chacun comme égal de l’autre.

    Ce qu’il reste a Roch Kabore, c’est de faire ce qui est bien pour le pays sans tenir compte des états d’âme des uns et des autres. Seules comptent la paix et la stabilité pour aller vers le progrès, la justice, et le développement.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 13:18, par Mbalè En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    Mes vives et sincères félicitations à cette grande dame qui manie avec une extrême et étonnante habileté : compétence, fermeté, tolérance et humilité, toutes choses dont elle aura certainement besoin pour conduire à bon port ce bâteau "Justice" qu’elle connaît bien mais qui tangue dans des eaux si troubles...

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 14:01, par OUEDRAOGO Boureima En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    Toutes mes félicitations à vous. Que Dieu vous accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 17:52, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    Alors là... Quand je disais qu’il y avait plein de "petits Sankara" au Burkina dont on ne connaissait même pas le nom, voilà ça !

    Dans ce pays, démissionner volontairement d’un poste avantageux sans y être obligé est déjà un signe qui ne trompe pas sur le caractère et les principes de l’intéressé.

    Bravo à madame Ouédraogo/Kibora et pleine réussite dans la mission titanesque qui l’attend : nettoyer les écuries d’Augias internes tout en gérant la justice et la réconciliation...

    N.B. : Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu : Si elle avait pris la tête du conseil d’état, elle n’aurait probablement pas été nommée ministre alors que je crois que le Burkina avait vraiment besoin de quelqu’un de bien à ce poste en ce moment.

    Mais contrairement à l’internaute Koh, parlant du M. Zongo au conseil d’état dire que "chacun aura pour lui". On dirait un Trump local, et il tient visiblement trop au poste pour que ce soit sain. Le mieux serait encore de recommencer la procédure à zéro avec de nouvelles candidatures.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 08:44, par KingBaabu En réponse à : Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?

    C’est une grande dame pleine de competences. En plus d’etre tres elegante, elle est tres gentille. C’est la grande soeur de Guy et Ludovic Kibora pour ceux qui ne le savaient pas. Elle est Gourounsi et Bobolaise.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès extraordinaire pour lancer les activités politiques
Assemblée nationale : vingt quatre députés suppléants valident leur mandat
Réconciliation nationale : Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) salue la nomination de Zéphirin Diabré
Burkina : La composition du gouvernement Dabiré II par ordre protocolaire
Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur remis à Alassane Bala Sakandé
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut faire jouer chaque membre de son équipe
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera pour fêter cette victoire-là », espère Simon Compaoré
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons aucunement responsables de l’échec de l’UPC », déclare Justin Compaoré
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa plainte contre Simon Compaoré
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses rapports
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au président du Faso
Contrôle des finances publiques : La Cour des Comptes remet son rapport public 2019 au président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés