Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • vendredi 10 avril 2020 à 11h30min
COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

Le 2 avril 2020, des citoyens burkinabè, personnes morales (associations) et personnes physiques résidant dans la commune de Ouagadougou, ont introduit un recours en procédure de référé devant le président du tribunal administratif pour demander que soit ordonné un dépistage au COVID-19 de toutes les populations de la capitale .

Les demandeurs partent du fait que la commune de Ouagadougou est l’épicentre de l’épidémie au Burkina Faso ; c’est le principal foyer. Dépister donc les "Ouagalais" permettrait de limiter la contamination des autres localités et de décrisper la situation dans tous les secteurs de la vie.

Ce jeudi, 9 avril 2020, le président du tribunal administratif a rendu sa décision en déboutant les initiateurs de leur requête ; au motif que si les personnes physiques sont fondées à l’action, les associations (personnes morales), elles, n’ont pas qualité à agir. En clair, il estime que les associations n’ont pas (dans le cas d’espèce) le droit de se plaindre.

Partant donc de ce motif de forme, le président du tribunal administratif a rejeté comme étant mal fondée la requête introduite en référé.

Le tribunal condamne solidairement l’ensemble des requérants à payer à la commune de Ouagadougou la somme d’un million de francs CFA au titre des frais exposés et non compris dans les dépens.

Contacté à ce sujet, Me Christophe Birba, un des conseils des requérants, a confié qu’un appel sera interjeté devant le Conseil d’État, au plus tard lundi, 13 avril 2020. Les conseils disent également attendre l’intégralité de la décision pour comprendre les motivations du juge.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 avril à 06:51, par Bationo En réponse à : Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés

    Je suis parfaitement d’accord avec la décision du juge. Du m’importe quoi. Elle se prennent pour qui ? Quelles commencent à faire le dépistage systématique de leurs membres. Elles ne représentent pas 1% de la population de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 08:29, par Corona En réponse à : Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés

    Je ne suis pas juriste mais je suis surpris de la raison du rejet de la plainte : "les associations (personnes morales), elles, n’ont pas qualité à agir". Les associations existent pour le citoyen et devraient pouvoir agir pour le bien de celui-ci et ce ne doit pas être la premiere fois qu’une association de défense des intérêts de personnes porte plainte.
    Par contre la plainte peut être non fondée par ce que c’est impossible de tester tout le monde et il n’y aucun intérêt à le faire. La plainte aurait pu être basée sur ceux qui ont appelé le 3535 sans être pris en charge dont certains ont pu guérir avec les moyens de bord et d’autres en sont peut-être morts. Il y a une selection des patients pas forcement en fonction des signes de gravité mais plutôt sur la base de critères inavouables. Reformuler votre plainte dans ce sens.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 09:03, par Mogo En réponse à : Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés

    C’est terrible ce qu’est devenu le burkinabé. Les gens veulent profiter de toute situation pour se faire la belle. Même dans les grands pays avec plus de moyens, qui nous viennent tout le temps en aide, n’ont pas envisagé cela. Le coût et la faisabilité de l’opération. On ne parle pas d’un pays de l’inter lande sans ressources durables, et qui souhaite se lancer dans cette aventure. Ceux qui ont posé cette plainte n’ont qu’à sensibiliser les populations au respect des gestes barrières et autres mesures du gouvernement et ça irait beaucoup mieux. A défaut, ils n’ont qu’à mettre la main à la poche pour soutenir une telle opération

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 10:57, par lefaso va mieux En réponse à : Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés

      Je suis tout a fait d’avis avec toi. Moi j’ai vraiment peur de la façon dont on voit la manifestation de la démocratie dans mon pays. A la limite c’est une véritable pagaille, très ridicule. A toutes les fois on politise tout. On critique tout et on ne propose rien de concret. Je ne suis pas du MPP mais sachons raison garder. Coronavirus malmène tous les pays du monde même les gendarmes du monde sont impuissants. Je serai d’accord avec ces associations si elles sortaient dans les rues et aidaient les agents de santé dans la sensibilisation aux mesures d’hygiène. Oubien elles elles intentent un procès parce qu’ils veulent des moyens pour sensibiliser. Elles rendraient beaucoup service à la nation.

      Répondre à ce message

    • Le 10 avril à 11:58, par TK En réponse à : Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés

      Et pourtant, il y’a des pays ou le deistage systematique est fait avec l’apparition des tests rapides. Vu la progression des Nouvelles contagions dans la ville de Ouaga, un despistage systematique, ou cible dans certains quartier a partir d’une bonne cartographie de l’epidemie va beaucoup aider pour la circonscrire. Esperons que nous ayons pas a regretter cette decision

      Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 00:46, par Omar Senou En réponse à : Coronavirus/Burkina : Les demandeurs à un dépistage systématique des populations de Ouagadougou déboutés

      Ces grands pays dont vous parliez qui nous viennent en aide si parmis eux figure l’Allemagne, je pense que ceux qui ont déposés ce recours ont bien fait de le faire,l’Allemagne est le seul pays en Europe si je ne me trompe a faire ce fameux dépistage de masse et je crois le résultat se fait voir en terme de cas de contaminés et de morts.aujourd’hui l’Allemagne est moins touché que tous les autres pays de l’euro.cela pouvait nous servir plus que cette quarantaine et ce couvre feu qui ne font que nous enfoncés encore plus.

      Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 10:45, par burkinameilleur En réponse à : COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

    On va tout voir dans ce pays. Pendant que les Uns bossent dure pour trouver des solutions les Autres contre attaquent avec des recours en justice. Chères associations, c’est pas le moment d’attaquer l’Etat, vous devriez passer à la sensibilisation dans un premier temps ensuite après évaluation des évènements vous pouviez tirer des bonnes conclusions réfléchies. Bref à cette allure on est parti pour souffrir. De grâce laisser l’Etat bosser en contrôlant plutôt ses actions telles que : le soutien aux malades atteints, cas graves, la gestion des fonds alloués et dons COVID19...
    Je penses que la population vous trouverez utile à ce niveau.
    Courage à vous quand même.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 11:11, par Mervyn En réponse à : COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

    Il etait ineluctable sur que ces personnes allaient se faire ridiculiser. Au dela de la forme, moi c’est le fond de cette demarche que je trouve non fonde. Je me demande si en plus de leur conseil juridique, ces plaignants avaient aussi un conseil scientifique/medical.
    Avant d’entaner une telle procedure, il eut fallut se poser un instant la question de la faisabilite technique du depisatge de masse au regard de la technologie medicale actuellement disponible a l’echelle mondiale. Les tests rapides sont en train d’etre valides, et plusieurs de ces tests deja commercialises se sont reveles defectueux avec de nombreux faux negatifs. Le Ministere de la sante vient de lancer le processus de validation des tests rapides, qui ne sera conclu que vers fin Avril. Quant qux tests actuellement realises qui emploient la biologie moleculaire (PCR), ils ne permettent tout simplement pas le depistage de masse au vu des ressources (humaines et materielles) et du temps qu’ils demandent. Donc, avec quoi ce regroupement de personnes morales et physiques voulaient-elles que le depistage de masse soit fait ? Leur demarche est vraiment suprenante. J’aurais compris s’ils avaient commence par faire de l’activisme, des manifestions devant les autorites, pour demander par exemple que les tests actuellement realises soient bien rationalises et permettre a tous ceux qui en ont le plus besoin d’en avoir acces, en attendant la generalisation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 11:29, par Nancy Lorraine En réponse à : COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

    HALLUCINANT.
    Quelle parodie de justice folklorique.
    Pour une question de SANTÉ PUBLIQUE, cette institution aux ordres, déboute des personnes morales et pire les condamne, sur une base fallacieuse.
    Ce pays finira bien par marcher sur la tête.
    Le dépistage systématique est un passage obligé si on veut vaincre cette pandémie. Beaucoup de pays touchés l’ont compris et mettent les structures en place.
    L’OMS aurait soutenu et financé l’initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 13:11, par Lom-Lom En réponse à : COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

    Le juge de mon point de vue, devrait s’occuper de choses plus importantes que ça et classer vite ce dossier de petits politiciens tapis dans l’ombre qui attendent ce genre de situation pour se faire voir ! En écoutant le Médecin qui répond aux questions des téléspectateurs en fin de journal la semaine dernière, j’ai cru comprendre que le test pourrait couter environ 23.000 FCFA par personne (bien vouloir me corriger si j’ai mal entendu !) ; Avec l’hypothèse que Ouaga sans sa banlieue compte environ 2,5 millions de personnes, cela veut dire que la Commune devrait débourser environ 57.500.000.000 FCFA pour ce fameux test pour toute la population de la ville et ce coût n’intègre pas la logistique et les autres aspects organisationnels. Si ce n’est que la politique, pensons-nous que nous sommes en mesure de la faire à Ouaga ? ceci veut-il dire que toutes les Communes devraient exiger la même chose sur l’ensemble du territoire burkinabè ? Eehh, arrêtons ces inepties et prenons notre vie au sérieux pour lutte avec les moyens à notre dispositions au lieu de se laisser divertir par des personnes mal intentionnées ! J’ai comme l’impression que Mr l’avocat Birba n’a pas de dossiers sérieux sous la main et veut se faire un coup de publicité mais si c’est cela qui est visé, c’est raté !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 17:06, par SOME En réponse à : COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

    Vraiment les institutions de ce pays vont trop mal. Je ne suis point juriste mais il tombe directement sous le sens qu’une association, a condition d’avoir ete declarée, peut ester en justice pour l’interet de ses membres, sinon a quoi elle sert ?

    Quand le juge se refugie derriere la procedure sans suivre le code lui meme, on appelle ca comment ? on voit qu’il obeit a des ordres politiques car ce gouvernement a peur des avalanches de poursuites contre lui tellement ils sombrent dans les incoherences. il nient ne pas vacciner les populations quand les labo et partenaires eux memes le disent, etc et vous voulez qu’on vous croient. C’est a penser qu’ils s’obstinent a fair sortir les populations dans les rues comme en 2014. On se moque de Laurent Bado mais vous verrez : il risque malheureusement d’avoir raison
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 18:16, par Made En réponse à : COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

    Mon oncle a un troupeau de 28 anes. Je vais demander a ce depiste ces animaux. Nimporte quoi. Et les juges ont meme du temps a perdre ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 02:10, par Sawadogo Hamado En réponse à : COVID 19 : La demande de dépistage massif à Ouagadougou rejetée par le tribunal administratif

    Les pays debordés ne peuvent plus le faire mais au burkina avec les quartiers,secteur, selon nos moyens et l’ itinéraire des personnes contaminées .Il me semble que c’ est le meilleur moyen de reduire la transmission,mais aussi s’ occuper mieux des patients vunérables avant les complications. Le gabon a suivi l’ exemple de l’ allemagne qui est à 1%de déces.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina Faso : 2 nouveaux cas et 14 guérisons le 26 mai 2020
Coronavirus : Le Burkina enregistre 00 nouveau cas et 7 guérisons le 25 mai 2020
Lutte contre le Covid-19 : Le parti politique, Le Faso autrement distribue des cache-nez aux usagers de la capitale
Lutte contre le Covid-19 : L’OMS fait don de consommables et de réactifs au ministère de la Santé
Lutte contre le Covid-19 : Children Believe offre du matériel pour une meilleure pratique de l’hygiène
Covid-19 : L’entreprise Argile santé apporte sa contribution pour la riposte
Cash transfert au profit des personnes vulnérables affectées par le Covid-19 : Environ 43 000 bénéficiaires attendues
Lutte contre le coronavirus : Women environnemental programme vole au secours des femmes vulnérables
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : WaterAid reçoit 830 millions de F CFA de la Suède et du Danemark
Covid-19 au Burkina Faso : Plus d’un million de femmes vivent dans des situations difficiles
Ouagadougou : L’ONG Médecins sans frontières rénove le centre épidémique pour le traitement du Covid-19
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux cas, 8 guérisons et 1 décès le 24 mai 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés