Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour le progrès et le changement (UPC) dote des centres de santé en matériel et kits d’hygiène

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • lundi 6 avril 2020 à 20h30min
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour le progrès et le changement (UPC) dote des centres de santé en matériel et kits d’hygiène

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) dans la chaîne de solidarité contre le COVID-19 par un soutien en matériel et kits de protection à des centres de santé. C’est par l’hôpital Saint-Camille de Ouagadougou et le Centre médical de Nagrin (arrondissement N°7 de Ouagadougou) que l’initiative a démarré ce lundi, 6 avril 2020.

Le don est composé, et pour cette première sortie, de solution et gel hydro-alcooliques, d’eau de javel, de masques de protection (cache-nez), de savon liquide et de dispositifs de lavage de mains. Le tout estimé à trois millions de francs CFA.

Selon les responsables du parti, d’autres centres de santé recevront, dans les jours à venir, des dons de la même nature dans le cadre de cette « guerre » contre le coronavirus.
Occasion pour le président du parti, Zéphirin Diabré, qui a conduit la délégation à la première destination, hôpital Saint-Camille, de rendre un hommage au personnel et d’inviter les populations burkinabè à l’observation des mesures édictées dans cette lutte contre la pandémie.

Remise symbolique de Zéphirin Diabré (droite) à Dr Paul Ouédraogo

Pour le directeur général de l’hôpital Saint-Camille, père Dr Paul Ouédraogo, c’est ensemble, dans la solidarité, que le pays viendra à bout de ce mal. « C’est aussi une occasion pour moi pour faire un appel pour que le soutien au personnel soignant soit plus fort ; parce que quand on va à la guerre, il faut protéger ses soldats. Ce sont eux qui sont au front, c’est bien qu’ils soient protégés et soutenus », a plaidé le responsable de l’hôpital, Dr Paul Ouédraogo.

Après là, cap été mis sur le Centre médical (Centre de santé et de Promotion sociale) de Nagrin dans l’arrondissement N°7 de Ouagadougou (sortie sud de la capitale). Là également, la délégation, conduite cette fois-ci par le quatrième vice-président du parti, Diemdioda Amadou Dicko. a partagé les conditions de travail du personnel soignant et lui a adressé des mots d’encouragement pour les efforts déployés au quotidien pour offrir des soins aux populations.

Diemdioda Amadou Dicko (à droite) a félicité le personnel médical du CSPS

« Notre pays est en guerre contre un virus. C’est la raison pour laquelle, chacun d’entre nous doit apporter sa petite pierre pour lutter justement contre ce virus. C’est la raison pour laquelle également, le président du parti, Zéphirin Diabré, est monté en guerre contre le coronavirus. C’est pourquoi, ce matin, il était à Saint-Camille et il nous a demandé de continuer le combat, d’être sur le terrain. Ce qui explique notre présence au CSPS de Nagrin pour remettre du matériel ; ce matériel qu’il faut considérer comme étant des armes à utiliser contre le coronavirus, en plus des conseils qu’il faut apporter aux populations. Le souhait du président, c’est de continuer le combat ; tant que cette maladie existera au Burkina, le président a pris l’engagement d’accompagner les populations, les autorités, jusqu’à la victoire finale », a témoigné Diemdioda Amadou Dicko, réitérant que d’autres actions suivront à travers tout le pays.

La délégation était composée de quelques cadres du parti. Ici, le vice-président chargé de la région du Centre, Nathanaël Ouédraogo (à gauche) et le porte-parole du parti, Moussa Zerbo

Tout comme au premier lieu, le personnel soignant a accueilli le don comme une bouffée d’oxygène. « La plupart des consommables, c’est à usage unique. (…). Donc, même si vous avez une certaine quantité, en fonction de l’affluence, on trouve que c’est toujours insuffisant… », a expliqué le porte-parole du corps médical du CSPS de Nagrin. D’où l’importance de tels gestes envers les structures de santé.

O.L
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 7 nouveaux cas à la date du 17 mai 2021
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 15 mai 2021
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés