LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Dossier Norbert Zongo : Le Balai citoyen exige l’extradition de François Compaoré

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé

Publié le vendredi 13 décembre 2019 à 20h00min

PARTAGER :                          
Dossier Norbert Zongo : Le Balai citoyen exige l’extradition de François Compaoré

13 décembre 1998-13 décembre 2019. Déjà 21 ans que Norbert Zongo et ses compagnons d’infortune ont été assassinés à proximité de Sapouy. Dans le cadre de la commémoration de ce triste évènement, le Mouvement le Balai citoyen a voulu, à travers une conférence de presse, donner sa lecture de la situation et surtout du dossier judiciaire qui est toujours en souffrance.

Pour le Porte-parole du Balai citoyen, Eric Ismaël Kinda, qui a animé la conférence de presse, l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 a fait souffler un nouvel air, synonyme d’espoir sur le dossier judiciaire Norbert Zongo. Malheureusement, l’espoir laisse peu à peu place au doute.

« Le président Macron, lorsqu’il est venu à Ouagadougou s’entretenir avec les étudiants, avait pris l’engagement de faciliter les choses. Arrêté depuis le 29 octobre 2017, François Compaoré semble bénéficier de la complicité des autorités politiques françaises pour se soustraire à la justice de son pays. Si non, comment comprendre que malgré l’engagement solennel pris par le président Macron devant la jeunesse africaine à Ouagadougou, celui-ci peine encore à prendre le décret d’extradition alors que la justice française a déclaré qu’on peut bel et bien l’extrader », a expliqué le conférencier avant de déplorer cette attitude du gouvernement français qui souille la France qualifiée de « patrie des droits de l’homme ».

Pour lui, la France de René Cassin ne grandit pas quand ses dirigeants prennent des libertés avec les droits de l’homme. A juste titre, le Balai citoyen a appelé le Président Macron à clarifier son inaction quant à l’extradition de François Compaoré au moment de la « clarification » des relations entre la France et l’Afrique.

Affirmant ne pas comprendre également pourquoi le gouvernement burkinabè n’exige pas à son partenaire français d’exécuter la décision de justice, le mouvement a signé avec d’autres organisations de défense des droits humains, une déclaration adressée à l’ambassade de France au Burkina Faso sur l’extradition du frère cadet de l’ex-président Blaise Compaoré. Ce face-à-face avec les journalistes était également une occasion pour le Balai citoyen de rendre un vibrant hommage aux nombreux défenseurs des droits humains et renouveler son engagement pour le triomphe de la vérité et de la justice pour Norbert Zongo et ses compagnons d’infortune.

Poursuivant, M. Kinda a, au nom du mouvement, invité l’ensemble du peuple Burkinabè et particulièrement ceux épris de justice à garder à l’esprit et à converger leurs forces pour que l’extradition de François Compaoré soit une réalité. N’est-ce pas de l’acharnement que, au lieu de réclamer la vérité et la justice, le Balai citoyen exige l’extradition de François Compaoré.? A cette question, le conférencier de rétorquer : « Non. Ce n’est pas de l’acharnement. Nous ne faisons que notre travail ». Puis d’ajouter : « s’il pense qu’il n’est pas coupable dans le quadruple assassinat de Sapouy, il peut revenir au pays et répondre courageusement devant la justice burkinabè ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Le président Français ne peut pas prendre de décret Maintenant tant que tous les recours judiciaires ne sont pas épuisés..après la décision de justice, il y’a une procédure d’Appel que François Compaoré pense suivre, c’est après tout cela s’il est débouté qu’il pourra faire l’objet de décret..Et ça vous devriez le comprendre quand même, ce n’est pas comme dans certains pays Africain ou l’exécutif s’imise dans le judiciaire tout de même...!!

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique