Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • mardi 3 septembre 2019 à 19h35min
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes

Procès du putsch de 2015 : Voici les condamnations des accusés en fuite

Colonel Deka Mahamady : 30 ans de prison ferme

Selon le parquet, sur instruction du Général Gilbert Diendéré, il était à la manœuvre pour la localisation et la coupure du signal de la radio de la résistance. Selon l’accusation, c’est sous ses ordres que des éléments ont saccagé la radio Laafi de Zorgho.

Diallo Fatoumata, épouse Diendéré : 30 ans de prison ferme

Elle a suggéré à son époux, le Général Gilbert Diendéré, la prise de mesures pour replier afin de créer une rébellion dans la zone de Pô. Elle a également remis au Médecin lieutenant colonel Bamba Mamadou, lecteur des communiqués du Conseil national pour la démocratie, une somme de 10 millions de francs CFA qu’il devait partager en parts égales avec le magistrat colonel Abdoul Karim Traoré, condamné à 10 ans de prison fermes.

René Emile Kaboré : 30 ans de prison ferme

Selon le parquet militaire, son rôle est indissociable de celui de l’aile politique du putsch. Il est accusé de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat, meurtre, coups et blessures volontaires.

Songotoua Zakaria : 30 ans de prison ferme

Il fait partie des éléments du RSP qui se trouvaient sous le hall du palais et qui ont servi de couverture à l’arrestation des autorités. Il est le seul parmi ceux qui sont en fuite à être accusé d’attentat à la sûreté de l’Etat. Selon le sergent-chef Bouda Mahamado, il faisait partie également des geôliers des autorités de la transition.

Traoré Abdoul Karim André : 30 ans de prison ferme

Il fait partie des civils, présents aux côtés du Général Gilbert Diendéré pour la rédaction et l’amendement de la déclaration du Conseil national pour la démocratie. Selon le parquet, il était l’une des têtes pensantes du CND.

Bougouma Tené Alima née Kagoné (30 ans de prison fermes) et Kagambèga Timpoko (20 ans de prison ferme) :

Elles faisaient partie de ceux qui ont mobilisé les militants de l’ex parti au pouvoir, CDP, au monument des héros nationaux pour réclamer l’inclusion.

Zougnoma Issoufou (10 ans de prison

Ce membre de l’ex-Régiment de sécurité presidentielle fait partie des militaires qui ont fait une descente au domicile de feu Salifou Diallo où un membre de sa garde rapprochée, Manli Yacouba, a été copieusement frappé et blessé.

Rendez-vous est pris pour le mardi 22 octobre 2019 pour le jugement sur les intérêts des civils, les demandes de réparation.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
Procès du putsch du CND : Le verdict complet du tribunal militaire
Procès du putsch : Cerveaux, exécutants et complices derrière les barreaux !
Procès du putsch : Les peines des absents seront connues ce 3 septembre
Verdict du procès du putsch de 2015 : La réaction de quelques avocats
Verdict du Procès du putsch de septembre 2015 : Des Ouagalais réagissent
Verdict du procès du putsch du CND : Retour sur une demi-journée peu ordinaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés