Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

Accueil > Diasporas • Point de vue • lundi 22 juillet 2019 à 22h30min
Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

Le site Lefaso.net faisait état, il y a à peine une semaine, de la « visite » du futur ex-ambassadeur de France au Burkina Faso dans ses locaux. Voilà qui tombe bien : il y était invité, ou s’y est invité, en tout cas accueilli ; et surtout, que l’on sache, il n’y est pas resté pour y élire domicile, évidemment : selon toutes la logique et la pratique qui ne sont pas celles du coucou mais de l’invitation et de la visite comme telles.

Or, de cette évidence de l’invitation et de la visite, connue de toutes les sociétés humaines civilisées, qui veut que l’invité visiteur ne soit que de passage, l’Europe de Schengen, qui propose pourtant parmi ses visas un d’invitation contre une attestation d’accueil, en vient à la retourner contre les étrangers invités dans son espace, notamment en France ; et les suspecte toujours d’abord de ne pas vouloir quitter son territoire et son espace avant le terme de leur visite…

Comme si cette Europe-France était la seule à savoir ce qu’est une invitation et une visite à domicile. Invités, vous êtes des suspects, une menace potentielle pour le territoire français et l’espace Schengen ! Mais qui d’autre pourrait-on alors proprement « inviter » chez soi si ce n’est pas un étranger ? Il faudrait inviter ses voisins Français avec une attestation d’accueil établie en mairie, mais avec quel visa d’invités ou de visiteurs qui ait un sens ? Est-ce même de sens qu’il s’agit ? Le sens est-il même ce qui prévaut en Europe aujourd’hui lorsqu’il s’agit d’étrangers non européens ?

L’amère et dégoûtante expérience est connue par plus d’un Africain en l’occurrence : vous travaillez dans votre pays et connaissez un ami, un camarade qui vous invite chez lui en France pour un court séjour de moins de trois mois. Naïvement vous pensez qu’il n’y aura aucun problème à vous rendre en France si en outre il vous offre le billet d’avion et prend en charge toutes vos dépenses, et qu’il remplit lui-même toutes les conditions d’accueil (revenus et logement décents qui donnent droit à une attestation d’accueil que vous transmet l’ami depuis la France pour demander votre visa auprès de l’ambassade de ce pays, s’il est votre première destination) :
Finalement, parfois le lendemain ou surlendemain de votre vol, vous recevrez une réponse négative pour votre visa, avec le motif invariable suivant, que vous résidiez à l’Ouest ou à l’Est de l’Afrique : « Votre volonté de quitter le territoire des Etats membres avant l’expiration du visa n’a pas pu être établie » !! Par où l’on saute et passe alors de la « capacité d’accueil » de l’invitant qui est mesurable, vérifiable et vérifiée par les mairies françaises, à la plus floue « volonté de quitter le territoire » ou non chez l’invité. Faisant ainsi, et bizarrement, porter tout le poids de l’invitation sur l’invité qui n’a rien demandé et n’a fait qu’être invité : parce qu’il est étranger.

Qu’il travaille et gagne sa vie dans son pays ne suffira pas à convaincre les ambassades françaises de sa volonté de quitter la France et l’espace Schengen à l’expiration de son visa. Au contraire, le fait même d’être invité est aussi, pour ces ambassades, une invitation à rester et s’établir en France ! Car, si la volonté de l’étranger invité de quitter le territoire n’a pas été établie, n’est pourtant pas établie sa volonté d’élire domicile en sol franco-européen !

Contre chaque étranger invité en France pèse lourdement une présomption d’immigration sans retour, clandestine. Quel sens alors, avions-nous commencé par demander, Schengen donne-t-il à la logique et à la pratique humaine de l’invitation ? Peut-être n’y a-t-il là justement pas plus d’humanité que de sens…

La France et l’Europe sont sûrement hantées autant par l’étranger que par leur propre histoire, ou les deux (hantées par l’étranger dans leur histoire) : de même que la France en l’occurrence s’est rendue en Afrique pour ne jamais complètement retourner chez elle (colonisation est le nom de cette émigration sans retour), et y reste jusqu’à aujourd’hui, après la fin de la colonisation, de même est-elle toujours déjà convaincue que tout étranger, en particulier Africain, qui se rend en France n’y va que pour y rester et y élire domicile (c’est la panique d’une « colonisation de la France » par les étrangers Africains).

De fait, cette présomption de clandestinité contre des étrangers invités dans Schengen et en France ne permet plus de distinguer la voie régulière et licite de l’illicite pour venir en Europe : humiliation et dégoût dans les deux cas. Au point qu’il paraîtrait même préférable de risquer sa vie dans une aventure migratoire irrégulière que de perdre sa dignité pour un séjour régulier de quelques semaines en France. Car, en même temps qu’est donnée la possibilité d’inviter, Schengen se voulant espace d’hospitalité et des droits de l’Homme, est aussi plus forte l’impossibilité de venir dans cet espace. On vous y invite, ou permet qu’on vous y invite, mais en même temps on fait tout pour que vous ne puissiez jamais y aller et être accueillis…

S’il n’y a là pas plus d’humanité ni d’hospitalité que de sens, il y a certainement beaucoup de souveraineté (on ne réussira pas à nous accuser de la naïveté qu’il y aurait à confondre l’invitation de voisins chez soi et celle d’étrangers dans un Etat doté de frontières), par où les grands esprits qui voient et saluent dans l’Europe la fin de la frontière et de l’Etat-nation se trompent. Pas en droit mais en fait, l’Europe est un super Etat-nation qui supprime des frontières à l’intérieur pour mieux construire une frontière plus étanche entre elle et le reste du monde (l’Afrique notamment).

La preuve en est qu’on ne peut plus distinguer aujourd’hui entre le cosmopolitisme affiché de l’Europe et le populisme qui dicte cette dure réalité des visas Schengen : L’Europe vit du populisme et du nationalisme qu’elle-même entretient démocratiquement et fait prospérer. Ainsi exige-t-on des étrangers qui demandent des visas pour la France qu’ils soient plus riches que les Français les plus pauvres, lesquels Français, en voyant des étrangers dans de meilleures conditions de vie qu’eux chez eux la France, n’en sont que plus xénophobes et racistes (« les étrangers ont tout, nous rien » !).

Non seulement le populisme et le nationalisme (que l’on prétend combattre) sont subtilement entretenus par l’Europe et la France par les conditions d’obtention des visas, mais aussi certainement les corruptions et les richesses mal acquises en Afrique ; dans cette mesure où les visas ne sont accordés qu’aux riches étrangers, mais sans se soucier jamais de l’origine souvent douteuse de leurs richesses : les ambassades vous donneront plus facilement un visa si vous avez un compte bancaire frauduleusement garni que si vous avez un salaire régulier mais faible (ce qui ne veut pas dire que tous les étrangers Africains aisés qui obtiennent des visas soient corrompus !). Puisqu’il faut avoir beaucoup d’argent pour avoir un visa, la corruption et le trafic peuvent en être des moyens lorsque les salaires sont faibles. Et ils sont le plus souvent faibles.

Ni logique du sens, ni logique de l’hospitalité, mais logique de la souveraineté dans toute sa brutalité : les dépenses liées aux démarches de demande de visa ne sont évidemment pas remboursées par les ambassades, notamment les frais de visa qui s’appellent tels même lorsque le visa est refusé : l’étranger paye alors pour un refus, pour rien ou, du moins, pour la France notamment. Les caisses des ambassades se remplissent des frais de visas refusés. Les étrangers que ces ambassades soupçonnent d’immigration clandestine (alors qu’ils ne demandent que très licitement des visas) pour leur refuser le visa, sont donc à la fois désignés comme des pauvres voulant s’installer en France et encore…appauvris, car non remboursés.

On peut mesurer ici à quel point Derrida a vu juste de penser le lien intime qui lie le souverain et la bête d’une part et, d’autre part, la démocratie et la voyoucratie : tout souverain a la possibilité d’être brutal comme une bête sans réflexion ni logique, ayant seul le droit de ne pas respecter le droit et les règles que lui-même édicte et prescrit (remplir les conditions d’accueil ne suffira jamais à l’Etat souverain français pour vous accorder un visa, conditions que lui-même pose dès le départ pourtant et dont il ne respecte pas la lettre si vous les respectez), ainsi que le droit de décider de l’exceptionnel (il décrète unilatéralement que l’étranger invité en France ne voudra pas revenir dans son pays quand son visa aura expiré, présumant qu’il n’est pas heureux chez lui, et qu’il ne pourrait l’être qu’en France et en Europe).

En cela, tout Etat ou espace d’Etats comme Schengen, même démocratique, est voyou : hors-la-loi barrant la route de ceux qui, étrangers, se déplacent sur invitation. Coupeur de route qui pille et dépouille des étrangers que lui-même présume toujours déjà pauvres.

Tous, vous (you) : voyous…

Kwesi Debrsèoyir Christophe DABIRE

Vos commentaires

  • Le 22 juillet à 20:23, par Peter En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : aux larmes, étrangers !

    Manifestement l’auteur ne maîtrise point le sujet ! Verbiage creux, comparaisons hasardeuses emaillent l’écrit par ailleurs teinté du nationalisme des années 60. Ce n’est quand même pas difficile de comprendre pourquoi nos jeunes sont prêtts à tous les défis pour quitter l’Afrique. Les maux de l’Afrique c’est pas la France, ce sont les élites africaines. Maïs alors que dans le domaine des affaires, des self made m’en émergent en véritables businessmen, dans le domaine politique, la déception est grande et le sera pour un pays comme le Burkina pour encore de nombreuses générations. Des écrits comme celui de monsieur D’abord en indexant l’étranger comme la source de nos problèmes ne facilite pas la prise de conscience politique.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 10:30, par Sidi En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : aux larmes, étrangers !

      Mon cher tu n’as rien pigé en effet, et quand on ne comprend pas on doit avoir l’humilité de se taire au lieu de bla bla. on te parle d’un problème particulier de visa quand il s’agit d’invitation et tu nous racontes ta petite vie sur les maux et problème de l’Afrique. si tu crois tes elites et les africains ont pouvoir de changer la politique de la France dans ses ambassades tu rêves. C’st bien l’ambassade française qui refuse des visas sans raisons, le dire n’a rien de nationaliste tout court, ou bien vas ramper et coucher pour qu’on te donne un visa. L’auteur sait très bien de quoi il parle, à toi d’être à sa hauteur

      Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 11:24, par STOP En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : aux larmes, étrangers !

      PETER les gens creux trouvent tout creux. Vous êtres contre le "nationalisme des années 60" qui était un nationalisme de libération et d’autodétermination, et vous condamnez les élites africaines parce qu’ils ne font rien pour se libérer ? Vous savez pas ce que vous dites, le nationalisme français qui sévit aujourd’hui 21è siècle le connaissez-vous ? il n’est même pas de libération, il est agressif, xénophobe et raciste. "Nos problèmes" comme vous dites ce sont AUSSI les humiliations pour un visa dont parle DABIRE. Il faut justement avoir le courage de les dénoncer si on a du respect pour soi-mme et un peu de dignité. Sinon vos businessmen sans dignité, qui acceptent tout de l’occident la tête basse, ne seront d’aucune utilité pour l’Afrique

      Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 20:37, par A qui la faute ? En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    La question importante est pourquoi des citoyens de pays où les dirigeants sont plus riches que les dirigeants européens en arrivent à risquer de mourir dans l’océan ?
    Les français pour avoir du pain pour tous ont dû décapiter leur roi, guillotiner les nobles, supprimer le système en place.
    Nous avons encore un peuple qui accepte courir derrière les grosses voitures des nobles contre des riz gras. Même quand ils meurent ces mêmes nobles continuent de recevoir des éloges du même peuple volé.
    En plus de cela les pays africains se détestent autant que les autres continents nous détestent. Essayez d’obtenir un visa pour le Gabon, essayez d’allez travailler au Maghreb.
    En étant indésirables dans nos pays et partout ailleurs nous serons obligés de réclamer vigoureusement notre part de bonheur dans le pays de nos pères sans complaisance avec des chefs coutumiers et religieux tous corrompus à nous faire croire que Dieu va régler nos problèmes.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 07:58, par Kiriki En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      Lr a qui la faute. Ka prochaine fois que vous alkez me lire si vius netes pas pret a faire l’effort de comprendre pourquoi jecris je vous prie continuer votre chemun. Les petites contributions q j’apporte quelque fous cest piur reveilker la conscience des pkus jeunes. Ok ? Pas vous. A part cela, ce matin en vous lisant jai pas eu l’impression q vous faites du bruit. Votre intervention est plutôt acceptable.

      Répondre à ce message

    • Le 29 juillet à 14:07, par LES MARRONIERS En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      J’adooooore votre réponse ! Même si je n’ai pas tout lu des commentaires, je me dis que la comparaison avec la chute de la monarchie chez nous et ceux qui courent après les belles voitures pour du riz gras est bien pesée et vaut tous les argumentaires. On dirait un Haiku. :)

      Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 21:11, par Dedegueba SANON En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Vérité, pure vérité mais qui se heurtera au pire à un sourire moqueur de ceux qui sont à la manœuvre, et à l’indifférence de nos dirigeants qui sont je suppose mieux traités. Notre célèbre Halidou des droits humains s’était vu refuser un visa dans des conditions dégradantes, et il avait dû faire une conférence de presse pour denoncer cela avant d’être autorisé à aller se soigner en France.
    D’ailleurs il va falloir prévoir le budget à la hausse vu qu’il y
    a désormais un interface entre le consulat et les demandeurs de visas. Évidemment frais non remboursables, il y a des années que nous dénonçons cette pratique proche de l’escroquerie, sans que rien ne soit fait pour améliorer la situation. Sans doute devrons nous même la boucler vu que ça s’empire ? Et pour cette maltraitance gouvernement de droite ou de gauche, tout est pareil. Merci d’avoir écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 21:26, par Jean-Paul En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Est ce que le Burkina Faso demande des lettres d’invitation aux français qui viennent visiter le Burkina ? Non.
    Tout simplement parce que nous au Faso, et généralement en Afrique, on pense toujours que le blanc est riche. Même un sdf français qui débarque chez nous au faso est traité avec tous les egards. Souvent même des Burkinabe vont se battre pour un blanc, chacun réclamant en être le propriétaire exclusif. Personnellement j’ai eu à subir une fois la furia d’un kôrô qui ne voulait pas que je m’approche de "son blanc". Mais quand son blanc a commencé à lui demander 25 francs chaque matin pour s’acheter de la bouillie, il a vite compris que blanc c’est blanc

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 00:28, par SYLLA Abdoul Aziz En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Très belle rédaction en plein dans le cible. Le visa pour visite, a été refusé à ma fiancé que j’ai invité à 9 mois de notre mariage à fin de profiter ensemble des vacances car je ne pouvais aller moi même et nous voulions profiter faire des achats pour les préparatifs. Ce refus nous a vraiment marqué, malgré une note explicatif ajouter au dossier avec l’engagement de ma responsabilité de veiller sur le respect de quitter l’espace schengen avant expiration et la prise en charge totale. Malgré que j’ai vécu une dizaine d’années en France notre demande a été rejeté pour le motif que rien ne prouve la motivation de quitter l’espace schengen avant expiration du visa. Mais vous savez quoi ? Ce ne sont pas eux mais nos gouvernements qui ’e font pas nous faire respecter. Les ambassades sont des entreprises a but lucratif, d’ observation et d’études en Afrique pour moi. Les autres causes sont trop lésés et quasi intéressantes pour l’Afrique.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 08:22, par Jakeline En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      Mr sylla Abdoul vous avez totalement raison. C’est une honte de refuser le visa alors qu’il n’y à pas la MOINDRE RAISON VALABLE à ce refus. On leur donne tous les papiers et justificatifs possibles. Et pourtant malgré ça, on obtient en retour qu’ injustice, mépris , moquerie et que sais je d’autres ? J’ai eu à subir le même refus, évidemment sans la moindre raison. Obtenir même simplement un RDV de dépôt de dossier pourtant PAYANT, est parfois refusé. Alors il est vraiment temps de réagir. C’est à NOS gouvernements effectivement de nous faire respecter un peu et de changer ces situations inacceptables dans nos pays. Les etrangers eux, viennent chez nous comme dans des moulins et y restent comme bon leur semble. Mais nous ?? Non mépris permanent. Il est plus que temps de changer les choses nous sommes tous humains et avons tous les même droits que les gens le veuillent ou pas.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 04:40, par Têedbeogo En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Toujours toi-même Kwesi
    Pas à portée de tous tes écrits.
    Sous les arbres à m’humilier pour un visa
    Continuer à le faire je ne pense pas.

    Blâmer la France qui décide je ne saurai
    Mon pays qui ne décide pas à blâmer
    Toujours se force le respect
    Cela est un fait.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 08:12, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Apparemment, tout ce qui y a été dit est bien incompréhensible pour le commun des mortels, nous autres qui ignorons tout des langages diplomatiques. D’où une question : "Est-ce à dire que le Diplomate français a voulu nous dire que dorénavant la France empêche, empêchera et bloquera tous visas, excepté les visas administratifs réservés aux politiques, à tous burkinabé (même en visite très, très provisoire) et africains ? Si oui, no problem’s car la France n’est ni le nombril de la terre et encore moins, le meilleur et le seul pays européen. Elle peut faire tout ce qu’elle veut car cela lui est souverain. Mais pas essayer de nous empêcher de vivre avec les autres européens car, comme on le dit souvent en Afrique "Qui ne veut pas, qui recherche". Aussi, une mise en garde doit être faite à la France qui dans ses dédales et autres aspirations égoïstes et hypocrites tente de retrouver ses "envies" des Années 1800. Les choses ont changé et continueront de changer ne lui en déplaise.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 08:39, par Isabelle En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Moi je comprends pas pourquoi cette dureté au niveau des papiers surtout pour des personnes qui vivent déjà ici qui ont leur famille la bas en Afrique . Les Français eux ont le droit de rentrer en Afrique quant ils veulent et à tout moment pourquoi pas nous. La France défend toujours les enfants mais et les enfants étrangers qui sont séparés de leur père depuis 3 ans. Je’ me suis vu refusée le regroupement familial, je travaille, j’ai un logement. La je suis enceinte et ils ont encore refusé le visa a mon mari pour venir assister à l accouchement. Vous imaginez la souffrance morale que l’on doit subir parce qu’il est étranger. Tu aime quelqu’un mais reste loin de cette personne. Il faut vraiment revoir cela on est tous des êtres humains.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 14:32, par garkou En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      Colonisés par la France, petits burkinabés rencontrent plus de difficultés pour y étudier, tant pis !!! Heureusement certains pays comme le Canada, USA et autres sont ouverts et dans 20 ans, tout sera coupé de ces Gaulois. Ils ne sont pas aussi forts, j’ai rencontré deux petits Français aux USA qui pleurnichaient en disant que dans les labo en Californie, c’est 10 machines contre 1 chez eux, très loin des USA.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 09:02, par SAAFI En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Monsieur ’’ A qui la faute ?’’ vous aviez tout dit. Le problème des africains, ce sont les Africains. Des dirigeants sans consciences. Des dirigeants au lieu d’utiliser l’argent pour créer des bonnes écoles, pour construire des hôpitaux de référence préfère le déposer dans les banques à l’étranger. Et ils encouragent tout leur alentour à le faire. Donc ils se soignent là-bas, leurs enfants vont à l’école là-bas. Que vouliez-vous ??? Et c’est vraiment ces mêmes dirigeants voleurs que nous applaudissons à longueur de journée. Si aujourd’hui nous envions la France c’est qu’ils il des gens qui ont bossé. Il faut donc d’abords se battre pour changer les mentalités de nos dirigeants, ils doivent utiliser le peu de nos ressources dans les domaines qu’il faut. Et en 40 ans, l’Afrique va décoller comme il faut.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet à 09:10, par Nongma En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      Internaute SAAFI, suis parfaitement d´accord avec vous !
      Nous n´avons pas besoin de 40 ans pour que le Burkina décolle.
      10 ans suffisent largement.
      Tournons les yeux vers le Rwanda :
      They have changed their official langage from french to english.
      Look:The country is prospering. Every one wants to invest in Rwanda.
      Why not in Burkina Faso ?
      We the people, we can change many things. It is up to us to bring the change. Not the politicians.
      The more our politicians are rich, the more our fatherland is going to be a hole shit- using the vocabular from D Trump-
      Let us make a better place to live

      Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 09:28, par Kankelen En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Je souhaite vivement que la France et l’Europe ferment définitivement leurs portes aux africains pour que nous puissions commencer à former de très bons chercheurs, médecins,d’ingénieurs indépendants afin que ceux-ci construisent à leur tour de vrais hôpitaux, exploitent nos terres fertiles, trouvent des remèdes à tous nos maux. Dans ces conditions personne n’ira se faire humilier ou s’éterniser devant une ambassade européenne pour obtenir un visa.
    Je ne voit vraiment pas le sens de ce poste. Quelqu’un te dit qu’il ne veut pas te voir chez lui et tu te plaint.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet à 07:49, par Jakeline En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      Kankelen vous avez peut-être raison jusqu’à un certain point. On devrait plutôt rester chez nous et travailler d’arrache pied pour gagner le respect au lieu de nous cantonner dans toutes sortes de futilités qui nous font reculer. Cependant il s’agit d’être réaliste. Aucun pays ne peut vivre en otarcie. Malheureusement ou heureusement. Par contre ce qui est révoltant c’est d’exiger que les africains restent ou rentrent tous chez eux, pendant que ces étrangers qui nous détestent tant, sont eux , tous dans nos divers pays, à s’amuser au bas mot ou à nous dépouiller de toutes nos richesses, dans tous les sens du terme. Qu’ils restent donc chez eux aussi et gardent.leurs fichus visas, si ils tiennent tant à ce que les noirs ne viennent pas chez "eux"

      Répondre à ce message

      • Le 24 juillet à 16:02, par Yoyo En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

        Bien dit Jakeline, suis d’accord avec vous. Ceux qui passent leur temps à dire "restons chez nous, n’allons pas chez les autres", soit ils n’ont pas et n’auront jamais l’occasion de voyager (il y en a beaucoup qui ignorent ce que c’est qu’un visa, et les différents types de visas, c’est pas de leur faute), soit ils se résignent et baissent la tête et les bras devant injustices qu’ils subissent, au lieu de les dénoncer et combattre haut et fort. C’est aussi cela qui distingue les Africains d’autres peuples : ces derniers ne se laissent jamais faire, regardez les arabes, nous on baisse la tête et on dit : bon , les français nous refusent des visas, ok, restons chez nous, et surtout ne nous plaignons pas. J’ai honte devant ce genre d’attitudes des Africains qui croient que c’est comme ça ils vont se libérer des injustices et des dominations, ou que c’est ça la dignité. Même si vous restez chez vous les rapaces sans sentiments viendront vous piller chez vous !!! Le ver de terre qu’on frappe se recroqueville sur lui et pense qu’il est hors de danger, Non et non. Il faut protester et dire STOP mille fois au lieu de jouer à l’autruche qui met la tête dans le sable pour ne pas voir le danger qui est là. Je salue l’auteur DABIRE, c’est en parlant des problèmes que l’on peut les résoudre, malheureusement il ya beaucoup d’esclaves trouillards. Les OSC devraient aussi ce saisir de cette affaire de visas comme elles le font pour le CFA !!!!

        Répondre à ce message

      • Le 24 juillet à 16:03, par Yoyo En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

        Bien dit Jakeline, suis d’accord avec vous. Ceux qui passent leur temps à dire "restons chez nous, n’allons pas chez les autres", soit ils n’ont pas et n’auront jamais l’occasion de voyager (il y en a beaucoup qui ignorent ce que c’est qu’un visa, et les différents types de visas, c’est pas de leur faute), soit ils se résignent et baissent la tête et les bras devant injustices qu’ils subissent, au lieu de les dénoncer et combattre haut et fort. C’est aussi cela qui distingue les Africains d’autres peuples : ces derniers ne se laissent jamais faire, regardez les arabes, nous on baisse la tête et on dit : bon , les français nous refusent des visas, ok, restons chez nous, et surtout ne nous plaignons pas. J’ai honte devant ce genre d’attitudes des Africains qui croient que c’est comme ça ils vont se libérer des injustices et des dominations, ou que c’est ça la dignité. Même si vous restez chez vous les rapaces sans sentiments viendront vous piller chez vous !!! Le ver de terre qu’on frappe se recroqueville sur lui et pense qu’il est hors de danger, Non et non. Il faut protester et dire STOP mille fois au lieu de jouer à l’autruche qui met la tête dans le sable pour ne pas voir le danger qui est là. Je salue l’auteur DABIRE, c’est en parlant des problèmes que l’on peut les résoudre, malheureusement il ya beaucoup d’esclaves trouillards. Les OSC devraient aussi se saisir de cette affaire de visas comme elles le font pour le CFA !!!!

        Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 09:31, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Apparemment, tout ce qui y a été dit est bien incompréhensible pour le commun des mortels, nous autres qui ignorons tout des langages diplomatiques. D’où une question : "Est-ce à dire que le Diplomate français a voulu nous dire que dorénavant la France empêche, empêchera et bloquera tous visas, excepté les visas administratifs réservés aux politiques, à tous burkinabé (même en visite très, très provisoire) et africains ? Si oui, no problem’s car la France n’est ni le nombril de la terre et encore moins, le meilleur et le seul pays européen. Elle peut faire tout ce qu’elle veut car cela lui est souverain. Mais pas essayer de nous empêcher de vivre avec les autres européens car, comme on le dit souvent en Afrique "Qui ne veut pas, qui recherche". Aussi, une mise en garde doit être faite à la France qui dans ses dédales et autres aspirations égoïstes et hypocrites tente de retrouver ses "envies" des Années 1800. Les choses ont changé et continueront de changer ne lui en déplaise.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 10:29, par Lakasséré En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    C’est vraiment incompréhensible de la part de la France qui se dit être un Etat de droit et qui foule le droit au pied. Comment peut-on avoir peur de l’étranger de cette manière et espérer vouloir aider l’Afrique. Refuser le visa plusieurs fois et ne pas vouloir rembourser les frais engagés par le demandeur, ça ressemble à de l’arnaque pure et simple.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 10:57, par Yamsoba En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    MERCIIIIIIIII à A QUI LA FAUTE tout est dit et très bien dit, je valide vos dires et vous remercie pour la clarté et la clairvoyance. Que ceux qui veulent entendre entendent,. Nous pouvons créer notre bonheur chez nous ici en AFRIQUE et vivre tranquillement au lieu de vouloir aller profiter des produits des efforts des autres peuples. A bon entendeur salut

    Répondre à ce message

    • Le 24 juillet à 08:04, par Romeo En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      C’est bien de l’arnaque ce système de refus Ehonté de visas. Ils nous prennent gaillardemment les frais de dossier et tout ce qui va avec, pour se permettre de refuser INJUSTEMENT le fameux visa, de court séjour pourtant.
      Autre chose. Nous n’allons en aucun cas "profiter des efforts d’autrui" . en aucun cas. C’est plutôt l’inverse. Vouloir aller dans un pays est la chose la plus naturelle qui devrait exister, surtout que dans le sens inverse (eux venant et s’installant comme bon leur semble dans nos pays) c’est bien le cas. D’autant plus que le caractère "court séjour" est bien marqué. C’est profondément inadmissible de se voir refuser un droit pourtant élémentaire, et ce, sans raison !

      Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 11:18, par KaléBeton En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    J’espère ne jamais avoir à faire à l’ambassade de France pour une histoire de visa. J’ai tellement eu de mauvais retours d’amis ayant eu a faire à eux que j’en suis déjà traumatisé.
    Pour moi, demander est c’est déjà une forme de rabaissement. Alors refuser ma demande est plus qu’une humiliation que je ne suis pas prêt à risquer. Mes parents et amis qui vivent en France me verrons la-bas seulement si j’ai un visa pour un autre pays d’Europe, et au détours, je fais un crochet pour les rendre visite.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 11:34, par Lefils En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Monsieur DABIRE j’aime votre sens de la vérité et votre courage que vous transmettez dans tous vos écrits. Vous êtes un vrai intellectuel, quelqu’un qui réfléchit. Ceux qui n’ont été confrontés aux tourments du visa Schengen et qui n’eont jamais voyagé ne vous comprendront pas c’est certain, en plus s’ils n’ont pas votre profondeur. Je n’ai pas besoin de vous encourager dans vos réflexions

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 14:00, par Euh En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    DABIRE parle de visa pour une invitation, les mauvais lecteurs parlent d’immigration, c’est curieux. Il l’explique d’ailleurs. un visa pour une invitation, c’est quand quelqu’un qui est déjà en France invite quelqu’un qui est au pays faso pour venir lui rendre visite. Donc c’est différent des aventuriers qui risquent leur vie pour aller mourir dans l’océan. Celui qui est invité en France par un ami burkinabè qui vit en France ne va pas profiter des produits de la France mais ce que son ami qui vit làbas a gagné par la sueur de son front. C’est clair ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 21:19, par A qui la faute ? En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

      Piège ! On ne peut pas tout étaler sur les forums parce qu’on se dit les gens ont un minimum de connaissance sur le sujet : L’auteur réagit sur les refus de visa court séjour qui est en fait la conséquence d’un problème (la montée du populisme un peu partout dans les pays développés), qui est à son tour la conséquence d’un autre problème(les bateaux humanitaires pleins d’africains). Ce dernier problème est du pain béni pour les populistes qui ont un argument facile. Et comme ces pays écoutent leur peuple, ils votent ces genres de mesures pour les satisfaire. C’est vrai que certains restent clandestinement en Europe après l’expiration de ces visas (dont des burkinabé avec les prétextes "pays en guerre" et ça passe). Mais c’est un faux problème pour satisfaire les courants populistes. Sinon il y a moins de chômage en France qu’il y a 10 ans. Il y a même une vrai pénurie de candidats dans beaucoup de domaines. Donc en tant que Burkinabé notre réflexion doit se centrer sur la racine du problème :"pourquoi nous quittons un pays où des fonctionnaires sont milliardaires pour un pays où le président n’a même pas la fortune de certains gamins ?" Et pour ceux qui pensent que la solution est de s’orienter vers les USA, vous n’imaginez pas la misère que Trump fait à ses voisins et "amis" mexicains. Au Brésil c’est aussi un populiste qui a été élu, qui a déclaré qu’il "n’imagine même pas sa fille avoir un copain noir parce qu’elle est bien éduquée", ça plaît à son peuple qui l’a élu. En Hongrie c’est Victor Orban l’anti-migrant qui a convaincu son peuple. Ceux qui pensent que c’est une histoire de visas de visite ou une histoire de France se trompent. L’image des habitants des pays que Trump qualifie avec des gros mots est mauvaise et on ne fait rien pour la soigner

      Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 15:41, par citoyen En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Ce sujet doit être pris et traité au sérieux.Ce qui est frustrant ,c’est que seul la France détient le monopole de ce type de visa même si vous voulez aller dans certains pays Européens il faut passer par l’ambassade de France.Vous fournissez tous les papiers demandés, vous payez les frais de dépôt mais vous vous voyez le refus sans entretien et sans même qu’on ne vous rembourse votre argent c’est vraiment de l’arnaque.Le motif ’’ votre volonté de quitter l’état membre avant l’expiration de votre visa n’a pas été exprimé ’’ ne tient plus dans la mesure où le demandeur exerce une activité légale sur son propre térritoire avec des preuves a l’appui.Il faut que nos dirigeants ouvrent les yeux et résoudre vraiment ce problème.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 23:34, par Dadi En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Au moins l’auteur à souligné un problème dans la clarté . Mais décidément le nationalisme des années 60 touche même celui qui commente en premier lieu les soit disant verbiage de l’auteur. Ou est verbiage si tu as compris l’auteur et même fait des commentaires sur son écrit ? Self made men ou self made m’en ? Burkinabé ? Humm ! Mesquin ! Veut jouer savant et gardien de la langue gauloise ! Ce sont ces même types d’esprit qui lorsqu’il travail pour l’ambassade français vont vous refouler à cause des virgules et accents qui manquent sur certains mots de vos dossiers après avoir pris les frais. !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 23:37, par Dadi En réponse à : Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !

    Au moins l’auteur à souligné un problème dans la clarté . Mais décidément le nationalisme des années 60 touche même celui qui commente en premier lieu les soit disant verbiage de l’auteur. Ou est verbiage si tu as compris l’auteur et même fait des commentaires sur son écrit ? Self made men ou self made m’en ? Burkinabé ? Humm ! Mesquin ! Veut jouer savant et gardien de la langue gauloise ! Ce sont ces même types d’esprit qui lorsqu’il travail pour l’ambassade français vont vous refouler à cause des virgules et accents qui manquent sur certains mots de vos dossiers après avoir pris les frais. !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diaspora : « Je voudrais entendre que le Burkina a mis en place des usines de 80 milliards », Saidou Ouédraogo dit Kadiogo, homme d’affaires Burkinabè vivant au Togo
Abidjan : Dialogue direct entre opérateurs économiques burkinabè
Ambassade du Burkina Faso à Paris : Installation des démembrements de la CENI
Dédicace du 15è album de Mamadou Diabaté : Sous le signe de la restauration de la paix au Burkina Faso !
Meeting de l’UPC à Abidjan : L’Union nationale pour la démocratie et le développement/Côte d’Ivoire désapprouve Zéphirin Diabré
Diaspora : « Nous souffrons des attaques terroristes comme l’ensemble de nos compatriotes », Boubakar Dicko, consul général du Burkina au Togo
Installation des démembrements de la CENI en Côte d’Ivoire
Réactions de Burkinabè de New-York sur la situation sécuritaire : « Le gouvernement doit mettre tous les Burkinabè au front »
Présidentielle de 2020 : La Commission électorale indépendante du Consulat de New-York installée
Association des étudiants burkinabè en France : « Les étudiants étrangers ont vu leurs frais d’inscription multipliés par 15 »
« Meeting dit de la réconciliation à Gagnoa » : L’ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire appelle la communauté burkinabè à s’en démarquer
ONG Stand for Life and Liberty (S2L) : Un journaliste burkinabè lance une organisation internationale aux Etats-Unis
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés