Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «De toutes les sciences humaines, la science de l’homme еst lа рlus dignе dе l’hοmmе.» Nicolas de Malebranche

Production minière de 2016 : L’Initiative pour la transparence des industries extractives du Burkina Faso (ITIE-BF) présente son rapport à Bagassi

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mercredi 20 juin 2018 à 15h54min
Production minière de 2016 : L’Initiative pour la transparence des industries extractives du Burkina Faso (ITIE-BF) présente son rapport à Bagassi

Dans le cadre de la présentation de son rapport exercice 2016, une mission du Secrétariat permanent de l’Initiative pour la transparence des industries extractives du Burkina Faso (SP/ ITIE-BF), organise une série d’ateliers d’information dans diverses localités. Le mardi 19 juin 2018, la délégation a fait une escale dans la commune de Bagassi, dans la province des Balé.

Après l’étape du département de Houndé, la mission du Secrétariat permanent de l’Initiative pour la transparence des industries extractives du Burkina Faso (SP/ ITIE-BF) a mis le cap sur la commune de Bagassi, dans la province des Balé. Une cinquantaine de personnes ont pris part à cette rencontre d’échanges sur le rapport exercice 2016 de l’ITIE-BF.

Selon le directeur de la production, des statistiques et de la prospective au ministère en charge des Mines, Leba Marc Dabiré, au Burkina Faso, lorsqu’il y a plusieurs demandeurs de titre minier ou d’autorisation sur le même terrain et qui remplissent les mêmes conditions posées par la loi, on donne le titre minier ou l’autorisation au premier demandeur, selon le principe de « premier venu, premier servi ». Toutefois, il a indiqué que l’État peut, à titre exceptionnel, soumettre à concurrence les titres miniers ou les autorisations considérées comme des actifs. « Les titres miniers et les autorisations peuvent être cédés ou transférés dans les conditions prévues par la loi », a-t-il précisé.

Montants reversés par l’État aux mairies et régions en 2016

Au cours de l’atelier, la mission de l’ITIE-BF a livré certaines informations aux participants de Bagassi. On peut retenir qu’en 2016, l’argent des mines reversé par l’État aux mairies est de 1 422 244 447 francs CFA et le montant versé aux régions est de 1 580 271 604 francs CFA. Leba Marc Dabiré a précisé que le montant des régions comprend également celui des communes. Lire la suite sur regions.lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région du Nord : La contribution de la société Rivestone Karma SA au développement local mise en doute
Mine : Les artisans miniers et leur ministère de tutelle en concertation
SEMAFO Boungou : Des chiffres au-delà des attentes après une année d’exploitation
Exploitation minière : Le cas de Bomboré en débat à Ouagadougou
Activités minières en Afrique de l’Ouest : L’industrialisation de l’Afrique en réflexion à Ouagadougou
SAMAO 2019 : Le charbon actif au cœur des échanges
Extraction de l’or : Le Burkina lance un projet pour l’élimination du mercure
Village de Sangoulanti (Sud-Ouest) : Un site d’orpaillage ouvert en face d’une école primaire
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés