Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Youmali KOANARI (Stagiaire) • jeudi 19 janvier 2017 à 17h35min
Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

Au bout de treize jours de procès au cours desquels des informations ont été dévoilées, et des mystères restés entiers, le procès a été suspendu pendant plus de 10h ce mercredi 18 janvier 2017 au tribunal militaire, pour permettre au juge de frapper son glaive de la justice dans cette histoire de tentative d’attaque de la MACA du caporal Madi Ouédraogo et compagnie. Finalement, le cerveau de l’affaire écope de 15 ans de prison ferme. La même peine a été retenue contre deux autres.

Il est 21h 45 minutes sur le sablier du temps de Ouagadougou lorsque le juge reprend le procès pour rendre le verdict. Quel sera le verdict de ce procès ? Voilà une question qui taraudait l’esprit de bon nombre de personnes. Surtout que la suspension avait été prononcée il y 10 heures de temps.

Les rédactions des organes de presse joignaient leurs journalistes pour avoir des échos, et certains avocats de la défense pensaient à une reprise du procès le lendemain, quand soudain les gendarmes firent un mouvement vers la salle d’audience, et ceux assurant la sécurité se sont repositionnés.

Le juge ouvre le procès pour donner le verdict. Le tribunal décide de requalifier les faits d’ « association de malfaiteurs » en « complot militaire » et d’infliger les peines les plus lourdes au Caporal Ouédraogo Madi, au Sergent Zallé Mahamadi, et à Ouédraogo Cheick Alassane, soit 15 ans de prison ferme pour chacun d’eux.

Le Caporal Ouoba Bapandi, le caporal Diessongo Soumaila, le caporal Yerbanga Marius, le soldat de première classe Coulibaly Dramane, le soldat de deuxième classe Sana Ousmane, le soldat de première classe Sanou Bakary, le soldat de première classe Bassole Koilabour Fulgence, le Caporal Bontogo Yemdaogo, le soldat de première classe Kientega Pascal, le soldat de première classe Ouedraogo Moussa , le soldat de deuxième classe Tamboura Sekou, le soldat de première classe Bado Basibié Armand, le Caporal Mamboné Nogba Alexis, le soldat de deuxième classe Kondé Loba et le soldat de première classe Haro Atina, écopent quant à eux de dix ans de prison ferme.

Aussi, des mandats de dépôt ont été décernés contre le caporal Diessongo Soumaila , le Caporal Yerbanga Marius , le soldat de première classe Coulibaly Dramane, le soldat de première classe Bassole Koilabour Fulgence, le soldat de première classe Ouédraogo Moussa , le soldat de première classe Bado Basibié Armand et le soldat de deuxième classe Kondé Loba.

Quant à Sawadogo Ousmane et Yiougo Abdoul Aziz, ils écopent de six mois de prison ferme chacun.

Le Caporal Madi Ouédraogo est reconnu coupable de complot militaire. Le Sergent Zallé Mahamadi lui est reconnu coupable de complot militaire et de détention illégale d’armes à feu et de munitions. Quant à Ouédraogo Cheick Alassane, il est reconnu coupable de détention illégale d’armes à feu et de munitions et de complot militaire.

Les accusés ont cinq jours à compter de la notification de l’arrêt, pour se pourvoir en cassation.

Pour la défense, ce procès a certes accouché d’un verdict, mais il a surtout accouché d’une énigme car pour eux, les non-dits ont été bien plus nombreux que les dits. Pour Maitre Arnaud Ouédraogo, pendant ce long procès, ils ont construit la procédure sur la base d’association de malfaiteurs et ils ont réfuté cette infraction jusqu’au bout.

Les faits ont été requalifiés finalement aux derniers jours. Il se demande comment et sur quelles bases cette requalification qui est bien plus lourde a été faite. La défense affirme prendre acte et s’incliner devant l’autorité du juge et de la loi.

La défense ajoute que ce procès laisse un gout d’inachevé car un bon nombre de mystères n’ont pas été levés au cours de ce procès, car ils ont demandé d’écarter l’enregistrement qui a servi de base à la procédure, et ce n’est qu’au jour du verdict que le tribunal a décidé de le faire. Mais trop tard pour eux car la procédure a eu le temps de se construire autour de cet enregistrement qu’ils jugent clandestin.

Un autre point et pas des moindres pour la défense dans ce qu’ils qualifient de mystère, ce sont les personnes régulièrement citées qui n’ont pas comparu et qui détenaient une part de la vérité dans ce procès. Enfin les avocats de la défense ont remis au tribunal un enregistrement vidéo qui a permis au cours des plaidoiries, de faire ressortir un nombre de faits qui étayeraient les propos du Caporal Ouédraogo Madi.

L’impact des non-dits pour la défense est qu’elle se demande comment le délibéré a été construit.

Pour Maitre Hien ollo Larousse avocat du Caporal Ouoba Bapandi, cette décision est un imbroglio juridique et en ce qui concerne son client, ils vont pourvoir en cassation sur cette décision. Pour lui, même quand il faut condamner, il faut y mettre la forme. Il ajoute que cette décision confirme que notre état de droit est en recul, et il estime que la cour de cassation va casser purement et simplement cette décision. Il termine en disant que le peuple n’est pas dupe

Youmali Koanari (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 janvier 2017 à 15:35, par SARKO En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    Chacun vient nous démontrer qu’ il est juriste et avocat . On se croirait dans un concours de plaidoirie . Il y a beaucoup à apprendre et je n’ arrive à comprendre pourquoi l’ état va payer chèrement des gens pour venir raconter des inepties .

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 16:50, par ROBI En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    Si c’est ça la justice, c’est pas la peine. Même les koglweogo feront mieux que ça. on veut qu’on juge les éléments du RSP, mais pas dans ces conditions. Ce procès est loin d’être fini pour donner un verdict. si c’est ça la justice, donc tout le monde peut être juge. c’est quel justice ou on ne peut pas entendre tous les témoins. si on ne veut pas déplacé le Général Djendjéré au moins le Général Zagré est là et libre pourquoi ne pas l’entendre si il a été témoin de quelque chose. je comprend maintenant pourquoi il a été remplacé parce qu’on a des choses a lui reproché. Et ceux que le RSP dit avoir arrêté la mains dans le sac ils sont ou. Tout n’a pas été dit dans ce procès ou du moins la justice évite qu’on dit tout. la justice ne veut pas remonter jusqu’à la tête pour épingler des hauts gradés.
    Trop de non dit et je trouve ça biaisé.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 17:11, par Cheikh En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    Il faut plutôt dire à ces avocats de ne pas continuer à jouer avec le feu. Dans un état, l’on ne prend pas la formation d’un avocat en charge, pour qu’il aille s’évertuer à braver et défier ce même état, au profit d’individus sans scrupules. D’ailleurs, pourquoi et comment ces soi-disant défenseurs peuvent-ils s’unir à des malfrats, pour vouloir travestir en pièces théâtrales, des sujets aussi sérieux, relatifs à des complots et à des projets de crimes ? Selon un adage, "Lorsque ta cruche d’eau se casse sur ta tête, mieux vaut en profiter pour te laver". Autrement dit, ne voient-ils pas que ce sont les preuves qu’ils ont eux-mêmes apporté dans l’intention de distraire le peuple, qui ont servi à aggraver leur cas ? Alors donc, qu’ils ne s’en prennent qu’à eux-mêmes, et non aux autres ! Ainsi soit-il et que vive la justice du peuple !

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier 2017 à 18:04, par Jubal En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

      Tu parles de quelle justice du peuple ? Le peuple était-il assis sur la chaise des juges le jour du verdict ? Tout le monde sait que des soldats non gradés ne peuvent pas se réunir à 20 pour attaquer un camp militaire car ils ne sont pas des stratèges mais des exécutants. Cette histoire d’enregistrement audio en plus d’être très partiel ne permet pas de situer le contexte de la lecture de Madi. Où se trouve le complot dans ce jugement aux allures de règlement de compte.

      Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 17:22, par Yako En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    Le droit est dit selon la volonté du Prince !Le verdict est cohérent,le poulain a été sacrifié à la place de l’étalon mais pour combien de temps notre sous colonel (Zida) jouirait de son statut d’intouchable !C’est un procès à la soviétique.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 17:25, par Jubal En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    Ce procès est simplement une insulte à l’intelligence des Burkinabè et une honte pour toute l’armée nationale. Comment est-ce possible que le jour où on décide de retirer les enregistrements sonores c’est en même temps le verdict qui tombe. Comme c’est une affaire de Zida, le Balai citoyen ne pipe aucun mot. Silence complice quand tu nous tiens ! La vidéo où il était clairement question de la tentative de Zida de tuer les généraux n’a pas été retenue par le tribunal. Si l’enregistrement audio est invalidé par le juge, où se trouve donc le complot ? Une seule fois où Madi aurait invité des camarades chez lui est-il suffisant pour l’emprisonner à 15 ans ferme ? Des gens ont conduit des militaires au campus en 1990 pour bastonner et tuer des étudiants, le tribunal militaire s’en moque. Pourtant même le MBDHP serait au courant des actions de celui qui est au perchoir. Quelle honte !

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 19:55, par Ka En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    Qui l’aurait cru il y a 26 mois qu’un élément du RSP sera devant un juge et condamner ? Chaque chose a un commencement, la justice Burkinabé commence sa maturité. Le teste est concluant. Maintenant attendons des procès comme ceux des crimes impunis de Thomas Sankara, Norbert Zongo, Rabo Boukary, et surtout le coup d’état à la maternelle de Diendéré dont d’autres veulent dupé le peuple. Quand a Zida et consorts, s’ils sont coupables, la vraie justice les attende même toute une éternité, car chaque chose a son temps. Sans une justice juste et équitable, une classe donnée comme la justice Burkinabé ne pourra pas éternellement dominé le peuple avec sa corruption.

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier 2017 à 23:58, par Christopher En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

      Haï mon frère pour Boukary Dabo ton idole Salif Diallo est un super coupable en liberté.Pauvre ignorant

      Répondre à ce message

      • Le 20 janvier 2017 à 08:21, par Ka En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

        Fait-moi confiance, si Salif Diallo est coupable de ce crime, tôt ou tard il sera rattrapé par son passé, et sera condamné comme tous les criminels. Si tu lis mes messages depuis les créations des sites d’information des réseaux sociaux, tu verras que mes critiques n’épargnent aucun criminel en ce concerne les crimes impunis. Qui l’aurait cru qu’un Diendéré Gilbert sera un détenu de la MACA ? La jeunesse a dit le 31 Octobre 2014 que rien ne sera plus comme avant, et je crois à la parole de la jeunesse, car j’étais jeune avec ces paroles. Crois-moi, les intouchables ne le seront plus avec la justice du nouveau Burkina, attendons, car le changement avec l’aide de Dieu ne se fait en un jour. L’ignorance vient de ta part, car toutes les choses se font par étape selon la volonté de Dieu, si tu es croyant. Salif Diallo ni aucune personne n’est mon idole, je dis ce que je pense. Prions Dieu que cette liberté de la justice militaires ou civiles se poursuive sans que nos gouvernants coupables ou pas, ne s’en mêlent. Merci de me lire.

        Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 21:49, par lamentable justice militaire ! En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    le soldat n’obéit aux ordres de son supérieur et à la lettre. Ce procès ressemble à un tournage de film ou réalisateur ne s’affiche point. Il y a anguille sous roche ! ZAGRE rime avec ZIDA. Les vrais coupables,nous les connaissons mais ils sont intouchables. Posez-vous la question de savoir pourquoi l’ex-commissaire KOUDOUGOU a été relever et comprendrez tout le scénario.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 23:22, par Sidnaba En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    C est pas assez pour des comploteurs. La prison à vie était méritée pour ces délinquants appelés troupes d élites. Ils ont eus plus de chances que le Capitaine Thomas Sankara, Henri Zongo, Lingani, SOME Yorian Gabriel, Diebre Fidèle, Henri Zongo que ces délinquants ont contribué à leur assassinat sans jugement. Il reste leur chef en côté d Ivoire Blaise kouassi. La justice de Dieu est vraiment inévitable. A bon entendeur, Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2017 à 23:27, par Fdl En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    C’est difficile de comprendre que des gens puissent prendre les allégations de Madi pour parole d’évangile. Pourquoi lors des interrogatoires il n’a pas révélé son acte d’héroïsme ? Des reunions et des douas d’un charlatan pour recuperer leurs materiels !! Prenez nous au sérieux. Ce petit caporal écervelé n’a fait qu’aggraver son sort en mentant sous serment. C’est un signal fort pour tous ceux qui attendent leur jugement.

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 07:16, par ZWang En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

      Effectivement moi ce qui me surprend, c’est le fait que des gens s’excitent sur les mensonges du caporal. On dit que Madi est petit pour organiser un complot et en même temps on croit que ZIDA peut lui confier la réalisation d’un coup d’Etat. Zida aussi n’est pas bête pour confier à un tel idiot l’exécution d’un plan du genre. Et à suivre le raisonnement de certains, dès lors qu’un accusé cite le nom de quelqu’un le dossier doit rebondir. Il faut l’écouter. A ce rythme y aura jamais de verdict. Ou mettez-vous le bon sens du juge ??? Soyons un peu honnête, c’est pas bizarre que 20 soldats se retrouvent par hasard chez Madi ? Que l’on prenne un charlatan pour pour juste récupérer les objets dont il parle ? Que Madi ne dise pas tout ça lors de l’instruction !!! Même si nous n’aimons pas Zida reconnaissons que dans ce procès, le procès futur de l’attaque de Yimdi, et le procès du coup d’Etat, il n’est pas mêlé, car ce sont des actions dont il n’avait pas intérêt !

      Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 16:00, par lechris En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    on récolte toujours ce qu’on sème !!!! ils se croyaient plus intelligent que le juré.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 18:06, par Roch V En réponse à : Projet d’attaque de la MACA : 15 ans de prison ferme pour Madi, 10 ans pour 15 de ses camarades

    ZWang c est ca on appel raisonnement.On ne demande pas de prendre parti pour x ou y mais d analyser des fais.Je constate que beaucoups de gens sans niveau verse seulement leur amertume.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : « Je doute que ce procès permette de faire la lumière avec objectivité », Léonce Koné
Jugement du putsch de 2015 : « Tout ce procès repose sur des contre-vérités », dénonce Me Hermann Yaméogo
Procès du putsch de 2015 : Me Antoinette Ouédraogo déplore la haine vis-à-vis de certains hommes politiques
Procès du putsch de 2015 : « Il faut se méfier des donneurs de leçons », requiert Me Patrick Monté
Procès du putsch du CND : "Bassolé réaffirme son innocence"
Procès du putsch de 2015 : « Si on ne se pose pas les bonnes questions, on met le pays en danger », avertit Me Antoinette Ouédraogo
Procès du putsch du CND : Condamner le général Djibrill Bassolé « relève d’une absurdité », lâche son avocat
Procès du putsch du CND : « Si j’étais au village, j’offrirais un coq à mon avocat », promet Abdoul Nafion Nébié
Procès du putsch du CND : « Je reste convaincu que vous allez m’acquitter », déclare Fayçal Nanéma
Procès du putsch du CND : La légalité du régime de la transition remise en cause par Me Alexandre Sandwidi (défense)
Procès du putsch du CND : Le capitaine Dao victime d’un acharnement, selon Me Barry
Défense du Gal Diendéré : Une prolongation devant la presse !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés