Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

Situation nationale : Les secrétaires généraux appelés à assurer le fonctionnement des affaires courantes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • vendredi 18 septembre 2015 à 16h15min
Situation nationale : Les secrétaires généraux appelés à assurer le fonctionnement des affaires courantes

Le nouvel homme fort du Burkina a rencontré les secrétaires généraux des différents ministères ce 18 septembre 2015 à la présidence du Faso. Il leur a demandé d’assurer la permanence du service dans leurs départements ministériels.

« Nous avons tenu à rencontrer les secrétaires généraux des différents départements ministériels pour voir dans quelle mesure le travail peut continuer au sein de ces ministères sans problèmes. Vous savez que dans certains départements il y a peut-être des difficultés ou des projets qui étaient en cours et qui pourraient être interrompus ». C’est ainsi que le général Gilbert Diendéré justifie sa rencontre avec les secrétaires généraux des ministères.

Celui qui est à la tête du Conseil national pour la démocratie (CND) a donné des instructions aux secrétaires généraux. « Nous avons donné des instructions pour que le travail continue normalement au sein des départements ministériels. La recommandation, c’est de ne pas bloquer le travail. Que tout ce qui peut continuer d’être fait le soit », a-t-il déclaré.

Il a également confirmé la libération du président de la transition, Michel Kafando. « Je confirme la libération du président Kafando, il est à son domicile officiel », a affirmé Gilbert Diendéré. Le premier ministre Yacouba Isaac Zida est toujours en résidence surveillée. Selon le général Gilbert Diendéré « la libération pourrait intervenir aussi ». Mais il n’a pas précisé la date ni l’heure de cette libération.

Pour l’un des secrétaires généraux, cette rencontre a été une « prise de contact entre les nouvelles autorités et l’ensemble des secrétaires généraux des départements ministériels et de certaines institutions ». Ils disent avoir reçu des instructions de la part du général Gilbert Diendéré. « Nous avons fait le point des dossiers les plus urgents aux nouvelles autorités. En retour il nous a donné des orientations pour assurer la permanence et le fonctionnement de l’administration ».

La rencontre avec communautés internationale a eu lieu le jeudi 17. « Nous avons rencontré la communauté internationale, nous pensons rencontrer les partis politiques au cours de la journée ou demain en fonction de ce que nous allons avoir comme programme avec les chefs d’Etat qui arrivent aujourd’hui », a conclu le président du CND.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
Procès du putsch du CND : Le verdict complet du tribunal militaire
Procès du putsch : Cerveaux, exécutants et complices derrière les barreaux !
Procès du putsch : Les peines des absents seront connues ce 3 septembre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés