Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Ministère de l’Economie et des Finances : le Budget 2014 présenté aux Partenaires techniques et financiers

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Finances publiques • • jeudi 16 janvier 2014 à 22h09min
Ministère de l’Economie et des Finances : le Budget 2014 présenté aux Partenaires techniques et financiers

Après un face à face avec les journalistes en début de semaine, le Ministre délégué chargé du Budget, Clotilde Honorine Ky, s’est retrouvé, ce jeudi 16 janvier 2014, face aux Partenaires techniques et financiers (PTF) de l’Etat. L’exercice consistait à leur présenter le budget de l’Etat gestion 2014 qui se chiffre à 1 664 876 608 000 FCFA en ressources et 1 833 481 020 000 FCFA en dépenses.

Comparativement à celui de 2013, celui de cette année a connu une hausse d’environ 170 955 356 000 francs CFA en recettes et 178 523 718 000 FCFA en dépenses. Et comme les autres années, le budget 2014 enregistre un besoin de financement de près 168 604 412 000 francs CFA.

Cette manne financière est répartie, selon le directeur général du budget, Hamadou Sangaré, en tenant compte des priorités, des engagements au plan international et de l’importance des secteurs pour les Burkinabè. Ainsi le secteur de la santé, jugé prioritaire, bénéficie de 12,78%, celui de l’éducation en reçoit 15,58% contre respectivement 12 et 15 % selon des ententes signées avec les partenaires sociaux du gouvernement. Le secteur rural bénéficie aussi de 10,25% du budget de l’Etat. Le Burkina est signataire du pacte de Maputo. Cet accord fait obligation aux Etats africains d’affecter au moins 10% de leur budget à l’agriculture. Le Burkina Faso fera mieux en 2014. Car cette année, plus de 10% du budget sera alloué au secteur agricole.

Recadrer les dépenses des fêtes de fin d’année

Les recettes propres de l’Etat se chiffrent à 1 295 832 276 000 FCFA. Celles, extraordinaires, qui regroupent Dons et Emprunts s’élèveront, selon les prévisions, à 369 044 332 000 FCFA. Le budget affiche un déficit de plus de 168 milliards FCFA. L’Etat devra les rechercher. Cette situation commande une gestion rigoureuse des ressources de l’Etat. C’est ainsi que, selon le directeur général du Budget, le gouvernement a réitéré sa décision de recadrer ses dépenses pendant les fêtes de fin d’année.

Dans le cadre de la politique de développement du Burkina au cours de cette année, le budget met l’accent sur 4 axes majeurs : le renforcement des piliers de la croissance ; la consolidation des acquis sociaux ; la promotion de la gouvernance administrative, locale, économique et du civisme et le renforcement de la défense du territoire et de la sécurité intérieure. Selon le ministre délégué chargé du Budget, tous les domaines sont en réalité pris en compte. « Il s’agit d’une priorisation des secteurs dans la recherche de meilleurs piliers et de fondations du développement » a-t-elle précisé.

Les PTF ont soulevé des préoccupations sur les moyens de recouvrement du manque et la gestion rationnelle des ressources.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Salaire du fonctionnaire burkinabè : Inéquitable et non basé sur le mérite, selon 70% des travailleurs
Opération spéciale de recouvrement de la Taxe de résidence : Le directeur régional des impôts du Centre explique
Patrimoine immobilier de l’Etat : Il existe désormais un recensement géo-référencé pour les bâtiments et les terrains à Ouagadougou
Célestin Santéré SANON, nouveau Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique
Grève des syndicats des finances : Les services fonctionnent et les salaires seront payés, rassure la ministre Rosine Coulibaly
Coopération UE- Burkina Faso : La coopération accouche d’un nouveau projet de développement
Direction générale des impôts : « eSINTAX », fait officiellement son entrée dans le quotidien des contribuables burkinabè
Grève des syndicats du ministère de l’économie : Le gouvernement doit réagir par le dialogue mais dans la fermeté, selon un lecteur
Syndicats du ministère des Finances : Touche pas à mon Fonds commun
Ministère de l’Economie : Plus de 1300 milliards de francs CFA mobilisés en 2017
Affaire IUTS : Le directeur général des impôts rassure
Coopération Burkina Faso-Suède : 102 milliards de francs CFA pour soutenir les efforts de développement du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés