Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «"Lorsque tu as entrepris quelque chose, prends patience." Proverbe arabe» 

Bobo-Dioulasso Niamey : Les jalons d’une coopération durable

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • • mardi 31 juillet 2012 à 01h47min

Le séjour de la délégation de la ville de Sya, du 22 au 25 juillet 2012 à Niamey, a été marqué par un acte solennel : la signature d’un projet de convention de coopération. Le maire de Bobo-Dioulasso, El hadj Salia Sanou et le président du conseil de ville de Niamey, Oumarou Moumouni Dogari, se sont engagés à créer « des liens d’amitié, d’échanges, de solidarité et de coopération durables » dans une dizaine de domaines.

Même s’il s’est rencontré dans des conditions difficiles après l’incendie d’Aboganda, le couple Bobo-Dioulasso Niamey a décidé de s’engager sur du long terme. Les deux bourgmestres ont scellé leur union devant deux fervents partisans de la coopération Sud-Sud. Il s’agit du maire de Bobo, El hadj Salia Sanou et du président du conseil de ville et maire de Niamey, Oumarou Moumouni Dogari. Dans les jardins de la résidence des maires de la capitale nigérienne ou un dîner d’au revoir a été offert, chacun a juré fidélité à une coopération étroite dans les domaines de la mobilisation des ressources locales, le commerce de bétail, la promotion artistique et les échanges d’expériences entre élus, entre autres. Niamey apprécie particulièrement son partenaire bobolais, une initiative jugée originale et unique au bord du fleuve Niger : la construction et l’équipement d’un nouveau marché moderne de fruits dénommé "Léguéma logo".

La capitale du Niger entend se donner les moyens de s’offrir un marché du genre, ce qui sera une première pour le pays. Ironie de l’histoire, le nouveau marché de fruits de Bobo qui fait aujourd’hui la fierté de la commune, a été longtemps boudé par certaines vendeuses de fruits qui n’entendaient pas quitter l’ancien marché situé en pleine rue. Au prix d’un bras de fer entre les commerçantes et la municipalité, le nouveau marché de fruits est aujourd’hui le fleuron des infrastructures marchandes de Bobo-Dioulasso. Raison pour laquelle le maire, Moumouni Dogari, a ainsi porté sa préférence pour ce marché qu’il a visité : « le pied va où le cœur veut. C’est la naissance d’une longue histoire.

Nous venons de poser les bases d’une coopération Sud-Sud agissante, les jalons d’une intégration de nos citoyens dans les domaines touchant à l’amélioration des conditions de vie des populations, engagement sur la base duquel nous avons été élus », a déclaré le président du conseil de ville et maire de Niamey, Oumarou Moumouni Dogari, après avoir paraphé la convention de coopération entre Bobo-Dioulasso et Niamey. M. Dogari a apprécié la diversité de la délégation bobolaise, composée de techniciens, de gestionnaires des deux principaux marchés de la ville de Sya, de représentants des usagers et du chargé de la coopération décentralisée. Il a par ailleurs présenté les condoléances de la ville aux autorités municipales de Bobo-Dioulasso pour les personnes décédées, le 22 juillet 2012, suite à des inondations.

Avec une voix empreinte d’émotion, le maire, Salia Sanou, a chaleureusement remercie « son ami » Dogari et tous ses collaborateurs pour l’attention soutenue dont la délégation burkinabè a bénéficiée tout au long de son séjour. « Depuis mon élection en 2006, c’est bien la première fois que je bénéficie d’autant d’attention lors de mes déplacements », a-t-il confié. Salia Sanou a aussi dit tout l’intérêt qu’il accorde à la coopération Sud-Sud en général et le partenariat naissant entre sa ville et la capitale du Niger
En rappel, le maire de Niamey, Moumouni Dogari a visité les infrastructures marchandes de Bobo-Dioulasso, il y a trois mois de cela. La première visite d’un maire de la capitale du Niger remonte à 1994. Il s’agissait du colonel Moussa Moumouni Djermakoye.

Mahamadi TIEGNA ( camerlingue78@yahoo.fr )

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération militaire Burkina–France : Le Sabre remis dans son fourreau
Entreprenariat : l’OIM facilite le rapprochement entre porteurs de micros projets et fonds de financement dans le Centre-Est
Transition au Burkina Faso : Le SPONG entend apporter sa contribution
Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG
Région du Centre-Nord : L’ONG Mwangaza Action fait de la prévention de la malnutrition son cheval de bataille
Nuit des ONG : Tree Aid reçoit son trophée
Fondation Konrad Adenauer Siftung : Une clinique juridique pour assister les victimes de violences basées sur le genre
Autonomisation économique des jeunes au Burkina : L’ONG « Sauve ma patrie » forme 120 PDI dans divers métiers
Violences basées sur le genre : Oxfam tient un panel de haut niveau et des activités communautaires pour marquer les 16 jours d’activisme
Crise humanitaire au Burkina : Ocha lève le voile sur les actions humanitaires menées sur le terrain
« Burkina Faso : la voie de la réussite démocratique » : Le nouveau programme du NDI pour renforcer la démocratie
Burkina Faso : Le SPONG outille ses membres sur la fiscalité applicable aux ONG et associations
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés