LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Région de l’Est : l’ONG IRC dresse le bilan des activités du projet EX186

Publié le dimanche 19 mai 2024 à 14h51min

PARTAGER :                          
Région de l’Est : l’ONG IRC dresse le bilan des activités du projet EX186

L’organisation non-gouvernementale International Rescue Committee (IRC) et son partenaire Tin Tua ont fait le bilan du projet « Protection, Santé et Assistance en espèces pour les populations les plus vulnérables du Burkina » (dénommé projet EX186). C’était le jeudi 16 mai 2024, à Fada N’Gourma, chef-lieu de la région de l’Est.

Dans la région de l’Est, le projet a travaillé pendant 23 mois dans les communes de Tibga, Diapangou et Diabo, avec pour objectif d’apporter de l’assistance aux populations en détresse face à la situation sécuritaire que connaît le pays. Les activités ont concerné trois secteurs : le relèvement économique et le développement, la santé et la protection de l’enfant.

Le secrétaire général de la région de l’Est, Siaka Ouattara, dans son allocution, a dit sa reconnaissance à IRC pour la délivrance de l’aide aux populations dans le besoin.
À en croire le chef du projet EX186 à IRC Burkina, Yacouba Ouédraogo, le bilan dans la région de l’Est est positif. « Nous avons dépassé nos indicateurs. Sur une cible prévisionnelle de 28 000 personnes, nous sommes arrivés à couvrir plus de 30 000 personnes », a-t-il indiqué.

SIAKA OUATTARA SGR représentant le gouverneur

Pour le chargé du projet EX186 à Tin Tua, Isidore Baga, le partenariat avec IRC a été appréciable, au regard de l’expérience de cette ONG dans le monde humanitaire. « C’est un honneur d’avoir été choisi comme partenaire de mise en œuvre du projet. Nous exhortons IRC à renforcer la communication avec Tin Tua pour le bonheur des populations les plus vulnérables qui comptent beaucoup pour nous », a déclaré M. Baga.

Baga R. Isidore, chef du projet à Tin Tua

« Ma vie va changer »

Les activités menées dans le cadre du projet ont été entre autres la protection des enfants, la formation aux petits métiers, des actions communautaires, la construction, l’aménagement et l’équipement de trois espaces « Amis des enfants », une dotation en kits d’accouchement. Aussi, plusieurs personnes ont reçu des kits d’installation pour démarrer un métier.

Amélie Nadinga, bénéficiaire du projet

Amélie Nadinga de la commune de Tibga a tenu à saluer l’accompagnement dont elle a bénéficié du projet. « J’ai été formée en tissage. Avec cette compétence, je peux faire quelque chose de mes doigts. Avec ce kit d’installation que j’ai obtenu, ma vie va changer », a témoigné la bénéficiaire.
Financé par le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, le projet EX186 a débuté en juillet 2022 dans la région de l’Est, pour un coût d’environ 1 milliard 115 millions de francs CFA.

G. ABOUBACAR

Portfolio

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique