LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Journée des refus de la misère : la partition de la Fondation Charles Dufour

Publié le lundi 20 octobre 2003 à 18h10min

PARTAGER :                          

La Fondation Charles Dufour (FCD) sis au quartier Kalgondin (secteur N°14) de Ouagadougou a célébré, vendredi 17 octobre, la Journée mondiale du refus de la misère. Les festivités marquant la journée se sont déroulées dans l’enceinte de la Fondation en présence des autorités coutumières du quartier et du fondateur, Hadama Yaméogo.

"Pour l’avenir de nos enfants, ensemble combattons la misère". Voilà l’esprit dans lequel l’orphelinat de la Fondation Charles Dufour a célébré cette journée du 17 octobre. Beaucoup sont ceux au Burkina Faso qui sont victimes du phénomène de pauvreté. "La majorité de la population burkinabè, même ayant une famille, ressent les angoisses de la misère", a relevé le fondateur Hadama Yaméogo. Voilà pourquoi soutient-il, chacun de nous doit en cette journée, porter un regard sur la manière d’aider son prochain.

La Fondation Charles Dufour a quant à elle, procédé à la distribution de trois repas au profit de la population de Kalgondin. En plus de cela une cérémonie récréative s’est déroulée dans la soirée du 17 octobre dans l’enceinte de l’orphelinat. Les enfants à travers des sckects, des ballets ont montré à l’assistance leur besoin de vivre en ce monde qui a plus que jamais besoin d’un nouveau visage où l’on entendrait plus parler de deux cent quarante (240) millions de pauvres.

La Fondation Charles Dufour à travers sa devise : "Un petit coup de main pour un homme de demain" en donne l’exemple. Depuis sa création le 2 avril 1992, elle s’est fixé pour objectifs de donner des soins et une éducation adéquate aux plus démunis. Elle a à son actif 64 enfants scolarisés dont 54 internes et dix (10) dans des familles d’accueil. Elle a également fourni le quartier Kalgondin d’une infirmerie. Dans ses projets, elle compte ouvrir un laboratoire d’analyse médicale et doter le corbillard du quartier d’un moteur neuf.

Ismaël BICABA
Bouma Ernest NEBIE
(Stagiaires)

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique