Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Jean Paul Grollemund : La coopération décentralisée, très active et dynamique, a comme un élément moteur, le président Blaise Compaoré"

Présent à Ouagadougou pour la commémoration des 20 ans de renaissance démocratique, le consul honoraire du Burkina Faso pour la région Rhône Alpes basé à Lyon (France), Jean Paul Grollemund a témoigné à Sidwaya le 11 octobre 2007 sur les activités de Blaise Compaoré en faveur de la Coopération décentralisée.

"J’ai été nommé par le président Blaise Compaoré au consul honoraire du Burkina à Lyon, il y a environ 20 ans. J’ai huit (8) départements sous ma juridiction, Rhône, chome, Savoie, Haute Savoie, Ain, Loire, Ardèche et Isère. Je signe environ deux mille (2000) visas par an. Le président Blaise Compaoré à une stature internationale. C’est un homme de paix, de dialogue, de consensus. Grâce au président Blaise Compaoré, ou a eu une coopération décentralisée très importante avec la région de Rhône Alpes. Presque toutes les villes de notre région sont en jumelage avec celles du Burkina.

Lyon, Amecy, Mably, Issiew, Chambery (...) entretiennent respectivement des jumelages avec la ville de Ouagadougou, Dori, Pô, Bagassi, Ouahigouya... A Lyon Blaise Compaoré a été fait Dr honoris causa de l’Université de Lyon. Cela prouve toute l’admiration que le peuple lyonnais porte sur lui.

J’ai dénombré environ 130 collectivités ou associations de la région Rhône Alpes qui travaillent avec le Burkina Faso. Au niveau régional, la région Rhône Alpes est en jumelage avec les Hauts-Bassins (Burkina). C’est une coopération dont le budget avoisine 600 à 800 mille euros. Toujours, grâce au président Blaise Compaoré on a monté un projet à Bobo, dans le domaine du football avec l’As Saint Etienne pour le développement du sport au Burkina. Toute cette coopération décentralisée très active, dynamique a comme un élément moteur, le président Blaise Compaoré. Aussi il a été aidé par l’ambassadeur Philippe Sawadogo. A Lyon nous avons beaucoup de consulats mais aucun n’a l’importance du consulat du Burkina. Pourquoi ? Les autres chefs d’Etat ne se sont pas impliqués comme le président du Faso."

Boureima SANGA

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés