Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «N’attendez pas d’être trop fatigué pour donner du repos à votre corps et votre esprit» Mario Morini

Enseignement Secondaire : Les conseillers pédagogiques tiennent leur première conférence annuelle

Accueil > Actualités > DOSSIERS > La réforme de l’éducation au Burkina • • mercredi 19 septembre 2007 à 07h47min

La toute première conférence annuelle des conseillers pédagogiques de l’enseignement secondaire s’est tenue du 10 au 15 septembre 2007 à l’ENEP de Bobo Dioulasso. Le ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, Joseph Paré, a présidé l’ouverture de cette rencontre qui s’est penchée sur le "Rôle et la place du conseiller pédagogique dans l’enseignement secondaire".

Ils étaient au total 207 conseillers pédagogiques venus des 13 directions régionales de l’enseignement secondaire à prendre part à cette conférence annuelle, la première depuis la sortie en 1997 de la promotion pionnière des conseillers pédagogiques de l’enseignement secondaire. Ce grand rendez-vous de Bobo Dioulasso leur a permis de renforcer leurs capacités, d’échanger leurs expériences et surtout, de davantage s’imprégner du rôle et de la place qui sont les leurs dans le système éducatif de notre pays.

A l’ouverture des travaux, le ministre Joseph Paré des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique s’est réjoui du caractère opportun de cette rencontre, puisqu’elle se tient à un moment où le système éducatif national est en pleine réforme. Une réforme qui, selon le ministre, "met en avant la nécessité de l’efficacité interne et externe du système éducatif afin de faire de la qualité des ressources humaines, le levier du développement de notre pays". Et pour atteindre les objectifs de cette réforme, a-t-il poursuivi, "l’action des conseillers pédagogiques doit se conjuguer avec celles des autres acteurs". C’est pourquoi, le professeur Joseph Paré a invité les participants à la rencontre à pleinement jouer leur rôle d’acteurs de terrain auprès des enseignants et des élèves.

Les 6 jours d’échanges ont été marqués par huit communications et deux ateliers qui ont passé au crible, entre autres thèmes, la réforme du système éducatif, les attributions du conseiller pédagogique et celles de l’inspecteur de l’enseignement secondaire, l’expérience du conseiller pédagogique itinérant, la problématique de l’encadrement pédagogique au secondaire, la décentralisation, etc. En outre, les conseillers pédagogiques de l’enseignement secondaire réunis à Bobo Dioulasso ont réfléchi autour des sujets tels que les fondements de la problématique de l’encadrement pédagogique au Burkina, les conditions d’exercice de la fonction d’encadreur pédagogique, et les moyens de renforcement des capacités des conseillers pédagogiques de l’enseignement secondaire dans le système éducatif burkinabè.

La clôture des travaux de la conférence a été présidée le 15 septembre par le ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Maxime Somé qui s’est lui aussi réjoui de l’opportunité de cette rencontre, a exhorté les participants à traduire dans les actes, les enseignements et expériences enrichissants qu’ils ont pu capitaliser lors des échanges. Pour leur part, les conseillers pédagogiques ont, au regard de l’importance des enseignements reçus, souhaité l’institutionnalisation de ce cadre d’échanges dont la prochaine session est de fait attendue l’année prochaine.

Par Paul-Miki ROAMBA

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rentrée scolaire 2007-2008 : Une gratuité incomprise par certains parents
Rentrée scolaire et universitaire : Odile Bonkoungou sur les chantiers de la réforme
Finies les vacances, vive la rentrée scolaire !
Plaidoirie des jeunes avocats : Pour un respect effectif des droits de la défense au Burkina Faso
Alphabétisation et éducation non formelle : Des acteurs s’organisent au sein de Pamoja/Burkina
Il y a école et école
Alphabétisation et éducation non formelle : Des fonds privés sollicités pour plus de résultats
Alphabétisation au Burkina : S’adapter aux enjeux de la mondialisation
Enseignement Secondaire : Les conseillers pédagogiques tiennent leur première conférence annuelle
Inscriptions à l’Université de Ouagadougou : Les nouveaux bacheliers se bousculent
Université polytechnique de Bobo : Risque d’année invalidée au département de Génie civil
Maxime Somé : "L’enseignement technique n’est pas un engagement par défaut"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés