LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina/Agroalimentaire : L’astuce des femmes pour conserver leurs tomates

LEFASO.NET

Publié le lundi 21 août 2023 à 19h00min

PARTAGER :                          
Burkina/Agroalimentaire : L’astuce des femmes pour conserver leurs tomates

Au Burkina Faso, les femmes ont trouvé une nouvelle astuce pour transformer les fruits de tomates afin d’obtenir une pâte en vue de l’utiliser au moment où ces fruits se vendraient à être hors de portée sur la place du marché.

Généralement, du mois d’octobre à décembre, les fruits et légumes sont abondants et peu moins chers dans les marchés de Ouagadougou.

A partir du mois de Mars, tout augmente sur le marché alors que l’argent de la popote demeure le même.

Pour pouvoir maintenir le cap, les femmes ont développé des astuces pour conserver les condiments et pour les utiliser dans la période des vaches maigres. Parmi ces astuces, nous avons l’astuce de la transformation et de la conservation des fruits de tomates en pâte de tomates.

Inès Diao fait partie de ces dames qui transforment la tomate et elle revient sur le processus.

Pour la première étape, selon Inès Diao, il s’agit d’abord de trouver des boîtes de conserves.

"On peut utiliser les pots de mayonnaises de moutardes déjà utilisés. Une fois les pots de conserves collectés il faut les laver avec de l’eau chaude et avec du savon simple. Après cela il faut stériliser les bouteilles en les mettant dans une grande marmite en ajoutant de l’eau ainsi qu’avec leurs couvercles. Il faut laisser bouillir pendant trente minutes. Après stérilisation des boîtes de conserves, les mettre dans une bassine propre et recouvrir afin de ne pas permettre que les microbes et d’autres saletés n’aient accès", explique-t-elle en première étape.

Inès Diao

La deuxième étape, selon Inès Diao, consiste en l’achat de la tomate. Là, elle explique qu’il faut prendre le soin de vérifier quel type de tomates on a acheté.

"Il faut prendre des tomates bien mûres bien rouges. Ensuite trier les tomates qui sont pourries et laver les bonnes tomates plusieurs fois dans une grande eau. Il faut mettre une grande marmite au feu et mettre la tomate à l’intérieur. Après plus d’une trentaine de minutes, voire une heure de temps, retirer la tomate du feu, essorer et écraser à l’aide d’un mixeur ou envoyer au moulin. Il faut après tout cela remettre la pâte de tomate obtenue dans une marmite au feu, remuer jusqu’à obtenir une pate lourde", a-t-elle précisé.

Enfin Inès Diao a poursuivi en disant qu’il faut prendre ensuite les bouteilles stérilisées et mettre la pâte de tomate à l’intérieur. Selon elle, il faut recouvrir ensuite avec du papier aluminium pour éviter la rouille et refermer correctement les bouteilles et remettre ensuite les bouteilles dans une marmite avec un peu d’eau et laisser bouillir pendant dix à quinze minutes et retirer.

En rappel selon les femmes, ces pâtes de tomates obtenues pourront être conservées pendant une année.

Carine Daramkoum
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Ce n’est pas une trouvaille. C’est une pratique qui se fait ailleurs que nous adoptons.
    Ainsi, les confitures sont une manière de conserver les fruits. Les fromages sont une manière de conserver le lait. De même que les boîtes de conserve de tout genre...

  • Malheureusement, nous sommes limité industriellement pour ce genre d’activité à cause du coût de l’énergie pour la fabrication des bocaux en verre. Il faut donc les importer. Et ça coûte cher.

    J’ai voulu me lancer dans la confiture = : mangue, papaye, tangelo, goyave, banane qui sont des fruits que nous produisons et dont une bonne part est perdue faute de moyen de conservation.

    Nous produisons du sucre.

    Donc, je me suis dis y a ka.... J’ai déchanté à cause du coût des bocaux en verre.

    Je souhaite du courage à ces femmes. Nous n’ avons pas besoin d’inventer l’eau chaude mais en copiant les meilleures pratiques de ce monde et en l’adaptant à nos réalités nous pouvons réussir.

  • Au lieu de critiquer , merci de nous envoyer pour vous aussi.

    • @YK.
      Je n’ai pas remis en cause leur génie. C’est comme pour Elon MUSK , personne ne va venir dire qu’il a inventé la voiture mais nul ne remettra en cause son génie dans la voiture électrique. J’espère qu’avec cet exemple vous comprendrez la nuance dans mon expression.

  • Conserver de la sauce de tomates est simple car les tomates sont acides et l’acidité est un frein au développement microbien.
    Les couvercles des pots doivent être impeccables et il n’est pas nécessaire d’utiliser de l’aluminium dans ce cas.
    Le lavage des pots et des couvercles se fait pendant la cuisson de la sauce. il est soigneux avant de les mettre dans une marmite propre remplie d’eau bouillante. 5 minutes de stérilisation suffisent et ils vont sécher rapidement en les sortant.
    Laver les tomates soigneusement. Enlever la peau des tomates et le trognon dur. Mettre dans une marmite, saler et cuire sur le feu pendant 1 heure en brassant pour faire réduire la sauce. Verser dans les pots et fermer immédiatement pour que le vide se fasse. Ensuite, il faut éviter de laisser les pots à la chaleur.
    Il est aussi possible d’ajouter au bout de 30 minutes des oignons précuits dans de l’huile et des aromates.
    Toujours travailler avec les mains propres et du matériel propre.

  • Félicitations aux braves dames pour avoir ’’’pu reproduire’’’ cette technique avec brio.

  • Bravo ! Nous, en Afrique, nous achetait ce genre de produits artisanaux fabriqués par des femmes, conseillées par des religieuses. Nous n’achetions jamais une confiture importée d’Europe ... On pouvait trouver ça dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne.
    Des initiatives à encourager ! Mais les « cadres » burkinabè joue-t-ils le jeu, eux aussi ?
    Vive les productrices du Burkina Faso, elles en sont une des principales richesses.


    Vous avez peut-être remarqué que j’ai pas mal de km au compteur, étant né quand George VI, grand-père de l’actuel roi d’Angleterre, régnait encore.
    Autrefois, dans la campagne française, il y avait des milliers de recettes pour conserver la viande, les légumes, des plats en sauce ... et même les œufs. Ainsi, mes arrière-grands-parents et mes grands-parents fabriquaient des confitures, des fruits au sirop, du confit de canard, des pâtés de lapin absolument délicieux. Mes parents, eux, pendant leurs passages au Maghreb, confectionnaient des dizaines de kilos de confiture de coing, d’abricots, de prunes et même de figues, le tout cueilli dans le jardin ; il y en avait tellement que nous en donnions beaucoup, des kilos et des kilos. Tout enfant, j’adorais participer à la préparation, quitte à goûter abondamment les confitures.
    Il y avait aussi une recette berbère traditionnelle de conserve de viande mouton ou boeuf qu’on nous offrait parfois après la fête du mouton, le « gueddid », c’était très bon...


    Ceci pour dire qu’il existe un livre absolument merveilleux de Ginette MATHIOT qui pourrait servir de référence aux artisanes :
    « Je sais faire les conserves »
    Et aussi : « Je sais cuisiner ».
    Ce livre et ses adaptations trône dans les cuisines françaises depuis ... 1932.
    Bien entendu, il faudrait adapter aux produits sahéliens ou équatoriaux, mais ils sont de grande qualité, très riches en sucre et en arômes.
    Cette dame, Ginette MATHIOT, était une inspectrice générale de l’éducation nationale dont le savoir technique était immense.
    Il faudrait qu’une Africaine écrive un livre équivalent pour les produits africains. Car la transformation démultiplie la richesse agricole !
    Voir dans Wikipedia « Ginette Mathiot ».

  • Astuce : Après avoir laissé bouillir les bouteilles de tomates pendant 10 à 15 minutes, on peut retourner les bouteilles (avec le couvercle en bas) pendant plusieurs heures. cela stérilise le couvercle et provoque un vide qui conserve encore mieux les aliments à l’intérieur.
    Ensuite, mettre les bouteilles dans un endroit fermé à la lumière à l’endroit

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique