Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Transition au Burkina Faso : Le SPONG entend apporter sa contribution

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • Lefaso.net • mercredi 18 janvier 2023 à 23h00min
Transition au Burkina Faso : Le SPONG entend apporter sa contribution

Le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) a organisé ce 18 janvier 2023, un point de presse. L’objectif était de présenter aux hommes de médias, la contribution des ONG et associations au développement et plus particulièrement pour une transition réussie et apaisée.

Afin de participer activement à une transition réussie, le SPONG a déjà entrepris et mis en œuvre un certain nombre d’actions. Il s’agit notamment de la mise en place d’un comité pour le suivi de la transition, de la contribution à l’actualisation de la transition politique, de la déclaration après le coup d’Etat du 30 septembre 2022, du plaidoyer pour la clarification de la suspension des activités de la société civile après le coup de force de septembre, ainsi que de la contribution à l’élaboration de la charte de la transition.

Sylvestre Tiemtoré, coordonnateur national du SPONG

Pour les mois à venir, la faîtière des ONG et associations compte maintenir les actions de développement en faveur des populations. Plus spécifiquement, il va s’agir de faire le plaidoyer en faveur d’une accélération de l’accès des populations aux services sociaux de base, d’accélérer le développement inclusif avec une prise en compte des personnes déplacées internes, des femmes et des jeunes. Le SPONG veut aussi mobiliser plus de ressources au niveau externe, développer le financement endogène, promouvoir le dialogue multi acteurs sur des questions de développement et de sécurité et participer à l’élaboration et au suivi des politiques publiques, explique Célestin Pouya, président du comité de suivi des actions.

Célestin Pouya, président du comité de suivi des actions

Porté sur les fonts baptismaux en 1974, le SPONG compte à ce jour 259 associations, fondations et ONG membres qui œuvrent dans les domaines de l’éducation, de la production agro sylvo pastorale, de l’eau et de l’assainissement, de l’emploi, des infrastructures, etc. De 2017 à 2021, les ONG et associations de développement ont construit 237 établissements scolaires et ouvert 949 centres d’alphabétisation. Dans le domaine de la santé, ce sont 61 centres de santé et de promotion sociale et 23 unités médicales construits et un peu plus de 5 millions de personnes qui ont bénéficié de prise en charge sanitaire.

Toujours entre 2017 et 2021, environ 1 million d’arbres ont été mis en terre, 5 887 points d’eau potable construits et 60 265 latrines construites, a laissé entendre Sylvestre Tiemtoré, coordonnateur national du SPONG.
En 2021, les ONG et associations ont investi 179, 61 milliards de FCFA. Des investissements concentrés dans les régions du Centre-nord, du Sahel, de l’Est et du Nord pour un montant total de 12,63 milliards de FCFA et qui ont permis de réaliser des infrastructures destinées aux personnes déplacées internes et aux personnes vulnérables.

Mavalow Christelle Kalhoulé, présidente du conseil d’administration du SPONG

Avec la crise sécuritaire de ces dernières années, les associations s’investissent beaucoup dans l’assistance humanitaire aux populations en détresse, malgré les risques d’enlèvement. Leurs activités restent toutefois fortement impactées par la situation sécuritaire. À en croire Mavalow Christelle Kalhoulé, présidente du conseil d’administration du SPONG, la crise sécuritaire porte un coup sur la contribution de certains bailleurs de fonds qui ne peuvent plus aller sur le terrain pour faire le suivi des actions menées par les associations grâce à leurs financements.

Ce qui fait que certains d’entre eux sont réticents. Aussi, les associations dans les zones à fort défis sécuritaires ont plus de travail, à cause de la détresse humanitaire des populations. Malgré toutes ces difficultés, les associations locales sont résilientes et encore plus investies dans leurs actions de développement.

Le SPONG entend institutionnaliser cette rencontre avec la presse, afin de faire le point chaque année des actions de développement menées par ses organisations membres.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération militaire Burkina–France : Le Sabre remis dans son fourreau
Koudougou : L’ONG AES/Burkina lance un projet de prise en charge des enfants vulnérables du fait de la migration
Entreprenariat : l’OIM facilite le rapprochement entre porteurs de micros projets et fonds de financement dans le Centre-Est
Transition au Burkina Faso : Le SPONG entend apporter sa contribution
Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG
Région du Centre-Nord : L’ONG Mwangaza Action fait de la prévention de la malnutrition son cheval de bataille
Nuit des ONG : Tree Aid reçoit son trophée
Fondation Konrad Adenauer Siftung : Une clinique juridique pour assister les victimes de violences basées sur le genre
Autonomisation économique des jeunes au Burkina : L’ONG « Sauve ma patrie » forme 120 PDI dans divers métiers
Violences basées sur le genre : Oxfam tient un panel de haut niveau et des activités communautaires pour marquer les 16 jours d’activisme
Crise humanitaire au Burkina : Ocha lève le voile sur les actions humanitaires menées sur le terrain
« Burkina Faso : la voie de la réussite démocratique » : Le nouveau programme du NDI pour renforcer la démocratie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés