Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

Accueil > Actualités > Opinions • • lundi 16 janvier 2023 à 22h00min
Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque  vous le prenez ainsi !

Ce texte a pour unique but un débat objectif. En posant les vraies questions. En n’esquivant pas ce qui fâche. Un débat objectif.
Celui qui a des arguments est le bienvenu. Celui qui étale des explications fallacieuses ou qui manque de respect envers son prochain sera bloqué. Et son commentaire supprimé.

On va faire maintenant les choses à découvert. Devant tout le monde. Sans faux-fuyants et autres trucages. Les roublardises de langage seront refusées. Et le commentaire supprimé.

Que quelqu’un ne vienne pas dire qu’il n’a pas été prévenu. J’ai tous les défauts de l’univers. Mais je ne prends jamais quelqu’un en traître.

Notre société est le fruit d’une évolution historique. Sur le plan institutionnel, chaque Burkinabè obéit aux institutions de l’Etat moderne et aux notabilités traditionnelles. Les deux en même temps.

Chaque Burkinabè a un fondement culturel animiste, et pratique la religion de son choix.

Ce n’est pas un inconscient comme Sayouba Traoré qui a voulu cela. C’est ce que nos grands-parents nous ont légué.

Comment tout cela a fonctionné jusque là ? Sur un fond de tolérance entre ethnies, entre religions. A cela est venu s’ajouter la laïcité voulue par la République et inscrite dans la constitution.

Ça également, ce n’est pas cet huluberlu de Sayouba Traoré qui l’a créé. Tout comme la vie d’une société connaît des dynamiques.

Parmi les dynamiques dangereuses qui nous guettent, la plus nocive, la plus porteuse de violence, c’est de mettre à mal notre vivre-ensemble. Enlever la laïcité de nos textes est une action dangereuse.

Je le dis et je le réaffirme. Enlever la laïcité de nos textes fondamentaux, c’est de la sorcellerie qui va nous coûter cher.

Pour parler d’intolérance. Qui a traité l’autre de CAFRE ? En mooré "Kif ndamba". Qui a traité l’autre de mécréant ou d’ignorant ? En mooré "Zitba". Vous voulez certainement me dire que les mots CAFRE et MÉCRÉANT, ce sont des compliments ?

Je dis. On a trouvé l’homme africain chez lui. On l’a insulté pendant des siècles. Et pendant des siècles, il n’a pas protesté. Et il a regardé faire. Aujourd’hui encore, ça continue. Et ça ne dérange personne.

De vous à moi. Honnêtement. Qui a été le plus tolérant dans cette histoire ?

De vous à moi. Honnêtement. Sincèrement. Vous pensez juste de trouver quelqu’un chez lui, quelqu’un qui ne vous a causé aucun tort, et vous insultez lui-même, sa culture et ses croyances ?

Dites moi ! Honnêtement. Est-ce que c’est moi qui ai inventé ces mots CAFRE, MÉCRÉANT, IGNORANT ? Est-ce que vous ignorez que ces mots sont infâmants ? Si vous le savez, qu’est-ce qui peut justifier le fait de porter des qualificatifs infâmants contre quelqu’un qui ne vous a rien fait ?

Si vous enlevez la laïcité, si vous enlevez les équilibres de notre vivre-ensemble, c’est pour mettre quoi à la place ? Vous pensez sincèrement qu’on ne va pas comprendre cette manœuvre douteuse ?

Vous savez ! Il faut vous dire que le jeu qui a marché avec nos ancêtres ne peut plus fonctionner. Quelle que soit la personne, vous soumettez quelqu’un sous la pression d’une domination, ça prendra le temps que ça prendra, mais il va secouer et rejeter cette domination.

Ce n’est pas parce que cet imbécile de Sayouba Traoré le dit. Parce que c’est l’âme humaine qui est comme ça. Tôt ou tard, l’homme rejette une domination.

Pour terminer, je redis ici ce que j’ai toujours dit : l’Islam oui ! L’islamisme, non !

Autrement dit : l’alcool pour nettoyer vos plaies et vous soigner, oui ! L’alcool pour vous soûler et provoquer des accidents, non !

#Une #dernière #chose. Soit vous prenez ce texte en entier, soit vous le laissez tranquille. Les manipulations des écrits d’autrui, ça suffit ! Si vous le partagez, faites-le en entier. Tirer des petits bouts pour illustrer des démonstrations tortueuses, c’est malhonnête.

Sayouba Traoré
Journaliste, écrivain

Vos commentaires

  • Le 16 janvier à 09:43, par yambre En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Salam !
    Le problème est qu’il est difficile mais pas impossible de faire comprendre des Hommes qui disent qu’ils renie l’alcool mais fument la drogue ; qu’ils font la Sainte guère en tuant mais ne construisent ni mosquées, ni bibliothèques ni centres de promotion …. Le Proche et le Moyen Orient sont islamique et chrétienne et tant mieux ; l’Europe est athée et tant mieux pour elle aussi. Laissez l’Afrique est mixte ou ce qu’elle veut.
    Chacun peut venir construire sa Mosquée, son Temple , son Eglise ou son Autel dans le respect et la tolérance de l’autre ?

    Que Dieu bénisse encore le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 09:51, par BACHIR En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    SACRE SAYOUBA !!!!!!
    Parfaitement d’accord avec vous, certaines personnes on l’art de manipuler, transformer et de détourner les écrits. Parfois sans même lire le contenu, ils se permettent d’interpréter et de commenter les bouts de phrases.
    Merci beaucoup grand continu d’éveiller les consciences par tes interrogations et ton style qui est toujours unique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 10:10, par Gwandba En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Sayouba Traoré
    Journaliste, écrivain

    Votre écrit a le mérite de venir des tripes. Cependant, je reste sur ma faim. Peut être parce que je prend train déjà en marche mais je ne vois vraiment de quoi vous faites allusion.

    Les articles de la constitution ont -ils subits des modifications concernant la laïcité ???

    Je n’ai pas suivi. :-(

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 10:11, par Dedegueba Sanon En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Grand frère Sayouba, tu as tout dit et tout bien dit, parce qu’en français facile accessible à tous. Dans ton écrit transparaît l’âme du yadga, tu n’as pas ta langue dans ta poche, tout comme tes cousins bobos. Lorsque nous ne sommes pas d’accords, nous savons dire non. Ce n’est pas pour rien que Ouahigouya et Bobo-Dioulasso n’ont pas encore eu de Généraux dans notre armée.
    La vérité rougit l’œil mais ne le crève pas. Et seuls les idiots te prendront pour un idiot ou hurluberlu.
    Lorsque le vivre ensembles est en péril pour des questions religieuses, il faut déjà une bonne dose de courage et sortir de l’hypocrisie pour oser le dénoncer.
    Si moi, je dois ajouter une idée à tes "vérités indiscutables", sur l’influence de ces religions qui nous ont été imposées "assez facilement", justement du fait de l’extrême perméabilité de l’homme noir vis à vis de ce qui vient de l’extérieur, je voudrais juste ajouter que tu as tellement raison, que je mets au défi tous ces fanatiques qui sont dans une une logique d’intolérance, de me prouver que l’engrenage de leurs arbres généalogiques les mènent jusqu’à Abraham, Noé (Nouhoun), ou à Yacouba (Jacob) ? Par quelle acrobatie un nègre bon teint (comme moi) peut descendre d’un juif ou d’un arabe, tous deux des racistes notoires ?
    Lorsqu’au village, mon cousin égorge un coq pour évoquer les âmes de nos ancêtres, il sait donner un prénom à chaque ancêtre et remonter le temps jusqu’à plusieurs générations au-dessus. Ça c’est plus concret plus proche de nous, plus logique plus raisonnable. Pauvre "humain perturbé" que nous sommes, empêtrés dans nos syncrétismes religieux hypocrites de fait.

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 11:36, par Yako En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

      Sauf que Mr Traore n’est pas aussi courageux comme tu laisses entendre.A quoi fait-il allusion ? A-t-on apporté quelques modifications à la constitution qui nous écarte du sacré caractère laïc de notre pays ? Mr Traore je vous apprécie comme journaliste.Sauf que ici vous ouvrez un faux débat à la française.Islam et islamisme relèvent de la sémantique de l’intelligentsia française, vouloir l’importer au Burkina Faso contribue dangereusement à casser cette symbiose entre communautés Dans tous les cas, tout "isme" est un excès par conséquent contraire à la loi et combattu comme tel.C’est le sens de l’adhésion populaire à la lutte contre le terror(isme) conduite par l’actuel pouvoir. Mr Traore le Burkina Faso n’a pas de banlieues, laissez nos villages et non-lotis tranquilles.Je pense que nous nous sommes compris ! Yako

      Répondre à ce message

      • Le 16 janvier à 15:57, par Dedegueba Sanon En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

        Whaou ! Yako j’ignorais que mes élucubrations t’intéressaient. Merci de m’avoir lu, et de ne pas m’avoir "trop descendu", je ne suis pas toujours tendre avec tes écrits. Mais sur ce coup là, tu as été plutôt sobre et politiquement correct... C’est toujours très délicat sous nos cieux de parler religion, car certains vous decrètent à tour de bras une fatwa ou un Wanted pour mettre votre tête à prix. C’est en cela que j’ai trouvé que le Koro Sayouba fut courageux de prendre autant de risques... Parce que les mots de "kafre" et de "mécréant", font penser à ceux qui les utilisent fréquemment... Tu vois moi je n’ose même pas dire ouvertement qui, donc je ne suis pas aussi courageux que lui...

        Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 11:42, par KingBaabu En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

      Franchement je ne vois pas le rapport entre savoir dire non et ne pas devenir general ? Eclairez-moi un peu.

      Répondre à ce message

      • Le 16 janvier à 15:46, par Dedegueba Sanon En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

        Ceux qui doivent comprendre, ont compris... Les généraux sont "faits généraux" au bon vouloir du chef, et pas toujours pour des hauts faits de guerres. Ce qui signifie en filigrane qu’il faut être acquis à la cause du chef. Sinon j’en connais des généraux qui n’ont de mérite que le seul fait d’avoir été un proche et docile compagnin du chef de l’état.
        Cela dit, ce passage n’était qu’une boutade pour promouvoir au sommet de notre grande muette des généraux pour leurs valeurs militaires et non des copains ou parents.

        Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 10:43, par Article 37 En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Bonjour cher ainé et merci pour cette belle initiative.
    Mais il faut qu’on se dise la vérité en rappelant que la laïcité de notre État n’est pas négociable. Sur ces terres à l’origine, il n’y avait que des animistes qui ont toléré l’arrivée des autres religions.

    Ainsi, me concernant :
    1. Mes arrières grands parents étaient animistes et n’ont pas imposé l’animisme à mes grands parents ;
    2. Mes grands parents étaient animistes et n’ont pas imposé l’animisme à mes grands parents ;
    3. Mes parents étaient animistes et chrétiens et n’ont pas imposé leur religions à leurs enfants. Parmi nous, il y a des animistes, des musulmans et des chrétiens.

    Je salue mes frères et soeurs qui célèbrent le Basga, Noel, la Tabasky ou leurs anniversaires. je bois le dolo et je le partage avec qui le veux. Je dispose de sucrerie pour celui qui ne boit pas d’alcool. Je n’impose ni sucrerie, ni alcool à personne et j’apprécie quand on ne m’impose pas. Je n’invite personne à venir me rejoindre dans ma religion, je n’apprécie pas quand on m’invite à la prière. Je respecte le choix de celui qui ne croit pas.

    Pourquoi durant tout ce temps nos parents et arrières grands parents ont tout tout toléré et que des personnes veulent parler à leur place.
    Que personne ne parle au nom de mes grands parents et de mes parents.
    Que chacun suivent sa religion sans être inquiété.
    Que les grands connaisseurs sur internet qui appellent tout les jours à manifester acceptent qu’ils ait des personnes qui ne souhaitent ni manifester, ni être de leur avis.
    Personne ne pourra se mettre au dessus de nos institutions et c’est toujours mieux de le rappeler.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 11:07, par Bigbalè En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Salut @Dedegueba Sanou, je crois savoir que dans l’Histoire de l’Armée Burkinabè, il y a eu des Généraux de ces Régions ! Pour la zone de Ouahigouya, il y a eu le Général Baba SY dont l’un des Camps militaires porte le nom ! Cherchez car ce n’est pas exclu qu’il en ait du côté de Bobo !

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 16:05, par Dedegueba Sanon En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

      Mea culpa... J’avais oublié le General Baba Sy... La mémoire bon ? Le nom Sy m’a trompé, j’avais cru qu’il était du Yatenga, jusqu’à ce qu’on vienne m’intoxiquer qu’il était du Sénégal, de Kaolak.. Pour Bobo j’ai cherché en vain, mais peut-être qu’il y en a eu...
      Hé ! Vous là ! Oubliez mon affaire de Generaux là, ça commence à prendre une direction que je n’ai pas souhaitée.

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 11:11, par Wendmi En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Merci au doyen d’avoir oser toucher là où ça peut déranger. Nous sommes entrain de perdre notre âme.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 14:18, par Sabari En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Je constate avec amertume, la fanatisation religieuse en Afrique de façon générale. Quand je vois des prêtres bruler des grigris, des imams appeler à imposer les pratiques islamiques ou des groupes de musulmans bruler des maquis, je suis très inquiet.
    Si en plus ça les religieux commencent à faire de la politique, le pays est en danger.
    Je suis convaincu, comme c’est le cas au Mali, le jour où on voudra faire une nouvelle constitution des groupes réclameront la suppression du caractère Laïc de la constitution.
    Que Dieu nous garde

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 14:24, par Sonni ALIBER En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    A chaque fois qu’un débat se pose au Burkina ou plus particulièrement en Afrique Noire ,tout de suite le débat devient un débat français et comme si les africains ne sont pas capable de débattre dans des raisonnements ou pensées Africaine /l’esprit français domine bcp trop nos sujets et pourtant Dieu seul sait oh combien Les africains se battent tous les jours pour ÊTRE TYPIQUEMENT UN AFRICAIN NOIR sans œillères /Au Burkina malgré l’immensité des religions,jamais jamais une personne a été victime de sa croyance /Laïcité comme extrémiste ou dijhadisme ne font d’aucun vocable Africain noir /ALORS POURQUOI UN TEL SUJET INUTILE ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 15:33, par Alpha2025 En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Comme toujours, Sayouba reste Sayouba. Cher frère, surtout ne change pas d’un iota ou je te renie (ça me fera beaucoup de peine, crois moi). Quand à @Yako, il est l’aveugle qui ne veut pas voir, et le sourd qui ne veut pas entendre. Notre succulent Sayouba n’a jamais prétendu nulle part que la Constitution a été modifiée ou qu’il y ait un projet en ce sens. Il avertit solennellement contre les serpents qui rampent sur l’herbe fraîche pour ne pas faire de bruit, et attendent le moment propice pour diffuser leur venin. Au Mali voisin, ces serpents avancent maintenant à visage découvert. Que ceux qui sans mûrir aucune forme de réflexion, prônent une fédération entre notre pays, le Mali et la Guinée en prennent de la graine. Je les renvoie à l’excellent article de Newton Ahmed Barry, qui au passage, a un sacré talent pour ne pas se faire des amis (ce n’est pas un reproche, loin s’en faut)

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 16:06, par Ka En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    ’’’’’’’’’’’’’’’’’Je le dis et je le réaffirme. Enlever la laïcité de nos textes fondamentaux, c’est de la sorcellerie qui va nous coûter cher.’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’

    Mon petit frère Sayouba, merci pour cette très belle analyse enrichissante : Une analyse impartiale et simplement citoyenne.

    Tu es une personne qui dégage beaucoup d’ondes positives et de bonnes vibrations depuis que je te connais. Respect et admiration ! Et honte à ceux qui se livrent à t’insulter pour ta vérité. Et comme je le dit toujours dans ce forum : ’’’En opposant la violence à la violence, la haine à la haine, on applique une vieille philosophie qui ne donne pas de bons résultats.’’’

    Et il faut comprendre une fois pour toutes, seul le bien peut lutter contre le mal. Et tous les internautes de bonne foi savent que nos critiques de transmettre sont pour éduquer les gens, les discerner ce qui peut dégrader le "vivre ensemble," surtout dénoncer les injustices et les inégalités et évite alors les crises. Tant que les internautes manipulateurs aux multiples pseudos n’auront pas compris cela, notre pays sera toujours sur une braise de feu.

    Oui je confirme qu’enlever la laïcité de nos textes fondamentaux, c’est de la sorcellerie qui va nous coûter cher.

    Et moi j’ajoute qu’à l’image d’autres civilisations, notre culture contient beaucoup d’aspects positifs.

    La preuve est que le Burkina de 2023 vie sans aucune institution de régulation sociale, comme il en existait dans nos sociétés traditionnelles." Nos sociétés traditionnelles ne sont pas encore mortes, elles vivent, dictent nos réflexions et comportements, et elles sont un réservoir de sagesse encore utilisable pour redresser la barre de nos errements et de la mauvaise imitation du modèle occidental. Organisons un concours national pour faire appel de propositions d’amélioration de notre démocratie sur la base des principes transversaux des différentes sociétés traditionnelles. Je parie que nous serions agréablement surpris. Un peuple en soi, renferme l’intelligence du grand nombre. Ce sont ses dirigeants qui doivent interroger leur aptitude à le diriger. Celui qui dirige un pays qui part d’élection calamiteuse en élection calamiteuse autorise que l’on doute soit de sa bonne foi, soit de sa compréhension profonde de son peuple. Ce sont des petits politiciens aux petits pieds qui sont venus opposer les peuples.

    Conclusion : Mon petit frére Sayouba, je reconfirme ce que tu m’as dit un jour sur ce forum ’’’que nous ne perdons absolument rien à supprimer ce qui déshumanise nos comportements pour renforcer les aspects positifs : Refuser cette façon de voir les choses revient tout simplement à dire que nous sommes dans la perfection et que nos coutumes sont parfaites. Mais comment notre vie peut-elle être parfaite alors que par définition l’être humain est l’expression même de l’imperfection ? Je suis de ton avis.’’’ Encore une fois merci.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 00:20, par Citoyen communiste En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    Pour moi notre laïcité est discutable. Pour être simple, pourquoi ce sont les dimanches qui sont les jours non ouvrables ? Ça pourrait être lundi ou mardi , tout sauf dimanche et vendredi. Aussi pourquoi autant de jours fériés pour les fêtes religieuses ?on pourrait mantenir pas de jour férié pour les fêtes religieuses quitte à tout un chacun de demander congés à son employeur pour fêter ses fêtes religieuses.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 09:58, par kwiliga En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    C’est quand même amusant que Sabouya Traore nous mette en garde contre les mêmes menaces que NAB et que l’un se fasse aduler par les commentateurs, alors que l’autre se fait descendre.
    Les formulations sibyllines de Monsieur Traore, qui ne traine pas le même passif que NAB, conviendraient-elles mieux à ne point heurter la sensibilité accrue des lecteurs ?
    De mon point de vue, en accord avec l’un comme avec l’autre, j’apprécie davantage l’écrit de NAB, qui nous met clairement sous le nez, ce qui menace notre pays, notre avenir et celui de nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 09:25, par willyam En réponse à : Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez ainsi !

    helas nous vivons une époques ou les hommes prennent plus la peine de réfléchir par eux même soit c est blanc ou noir et rien d autre
    pa société n est plus la même car l éducation transmise de génération en génération sur la vie en société mise en place par nos arrière grands parents ne sont plus d actualité car l éducation des est exclusivement laissé au système éducatif modernes qui ne produit certe des hommes modernes soit disant mais pas des homme sage
    la culture Africain au quatre point du continent prône la tolérance et la liberté de croyance propre a chaque peuple en sont créateur
    raison pour la quel si on remarque l animiste comme on le dit na pas de nom pour désigner un chrétiens ou un musulman ou tout autre que les nom de ses religieux,par contre les religions extérieures a l afrique de nos ancêtres on tous un nom inventé pour tout autre individu d une autre religion qui n est pas le leurs, dont le mots kafre ou mécréants pour semé la division et tous ce qui est division n est jamais bon
    le problème de du continent viens de la perte des valeurs ancestraux du vivre ensemble
    la laïcité n est pas un droit mais un fondement, une base sur laquelle se bâti tout peuples qui aspire a se développer dans un sens ascendant
    la liberté a chaque être de se connecter a son créateur a sans façon sans pour autant entravé la connexion que son voisin a son créateur

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Le Burkina à co-construire de nos têtes, de nos cœurs, de nos rêves et de nos mains...
L’humeur de Sayouba Traoré : Vous voulez nier l’histoire ?
L’humeur de Sayouba Traoré : Encore les journalistes !
Situation nationale : Parole d’espérance pour le Burkina Faso
Burkina : « La situation sécuritaire n’a fait qu’empirer, malgré les assurances des variantes du MPSR », estime Kadari Sanou
Politique : La pensée unique est-elle une solution de temps de crise ?
Burkina - France : « Seuls les citoyens organisés en armée nationale, avec leurs propres armes, peuvent fidèlement et loyalement défendre la patrie », Abdoul Karim Sango
Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac Zida salue la décision du gouvernement
Insécurité au Burkina : « A quel jeu joue l’Etat dans le Bam ? », s’interroge le Mouvement Bam Faangré
Supposée arrivée de Wagner au Burkina : ‘’Il est souhaitable d’éviter une diplomatie d’affrontement avec les pays de la sous-région’’ (Lettre ouverte de Oumarou Sawadogo au Chef de l’Etat)
Burkina Faso : « Le tableau de la crise est beaucoup plus complexe que celui, dualiste, dépeint par Newton Ahmed Barry », assure un chercheur burkinabè
Newton Ahmed Barry : Une tribune privée de sens !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés