Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Crise humanitaire au Burkina : Ocha lève le voile sur les actions humanitaires menées sur le terrain

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • Lefaso.net • jeudi 1er décembre 2022 à 22h44min
Crise humanitaire au Burkina : Ocha lève le voile sur les actions humanitaires menées sur le terrain

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), a organisé à l’endroit des médias, une session sur le traitement de l’information humanitaire ce 30 novembre 2022. Une occasion pour informer les hommes de médias sur les activités menées par les organismes des nations unies en réponse à la crise humanitaire que vit le Burkina Faso. Une contribution des hommes et femmes de médias a aussi été demandée, pour faciliter la compréhension des populations en ce qui concerne l’aide humanitaire et accompagner les acteurs humanitaires dans leur quête de financement en vue de répondre efficacement aux besoins humanitaires des personnes vulnérables.

Au Burkina Faso, ce sont près de cinq millions de personnes, qui ont besoin d’une assistance humanitaire, du fait de la crise sécuritaire. Le rôle des acteurs humanitaires, engagés auprès des autorités nationales, est d’apporter un soutien à cette population dans le besoin, tout en respectant des principes tels l’humanisme, la neutralité, l’impartialité et l’indépendance opérationnelle. Les acteurs humanitaires, travaillent donc, à répondre aux besoins immédiats des populations vulnérables. Des organismes du système des nations unies tels le Programme alimentaire mondial (PAM), l’UNICEF, ont présenté aux journalistes les actions qu’elles mènent au quotidien pour soutenir les populations vulnérables.

Pour l’année 2022, ce sont environ 1,8 million de personnes qui ont reçu une assistance alimentaire. « Nous travaillons également à soutenir l’éducation notamment à travers des moyens à distance, à soutenir l’accès aux soins de base, de santé, à fournir de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement aux populations dans le besoin et qui n’ont pas suffisamment accès à l’eau. Une tendance au Burkina Faso est que les infrastructures en eau sont attaquées. Et ces attaques ont privé cette année, 800 000 personnes de l’accès à l’eau potable », a ajouté Kristen Knutson, cheffe de bureau de OCHA/Burkina.

Kristen Knutson, cheffe de bureau de OCHA / Burkina

Les projections de la période de soudure 2023 (juin à août) laissent entrevoir que 3 533 220 personnes seront en insécurité alimentaire à cette période. Il importe donc que des ressources conséquentes soient mobilisées pour venir en soutien à ces populations menacées par la faim. « Il faut travailler à l’assistance de la population, qui nécessite une mobilisation des ressources financières et des capacités techniques pour pouvoir accéder à la population où elle se trouve, évaluer les besoins et répondre sur la base de la vulnérabilité de l’individu ou du ménage en fournissant l’assistance dont ils ont besoin », fait savoir Kristen Knutson.

Dans leur démarche d’assistance aux plus vulnérables, les acteurs humanitaires manquent très souvent de financements. Sur un besoin de financement de 805 millions de dollars américains pour venir en aide à 3,1 millions de personnes, c’est à peine 35% de ces ressources qui ont pu être mobilisées, selon Kristen Knutson.
Ce rendez-vous avec la presse avait donc pour objectif non seulement de lever le voile sur ce que font les humanitaires sur le terrain et les besoins des populations, mais aussi de solliciter leur accompagnement dans le plaidoyer en vue de mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre du plan de réponse humanitaire.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération militaire Burkina–France : Le Sabre remis dans son fourreau
Koudougou : L’ONG AES/Burkina lance un projet de prise en charge des enfants vulnérables du fait de la migration
Entreprenariat : l’OIM facilite le rapprochement entre porteurs de micros projets et fonds de financement dans le Centre-Est
Transition au Burkina Faso : Le SPONG entend apporter sa contribution
Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG
Région du Centre-Nord : L’ONG Mwangaza Action fait de la prévention de la malnutrition son cheval de bataille
Nuit des ONG : Tree Aid reçoit son trophée
Fondation Konrad Adenauer Siftung : Une clinique juridique pour assister les victimes de violences basées sur le genre
Autonomisation économique des jeunes au Burkina : L’ONG « Sauve ma patrie » forme 120 PDI dans divers métiers
Violences basées sur le genre : Oxfam tient un panel de haut niveau et des activités communautaires pour marquer les 16 jours d’activisme
Crise humanitaire au Burkina : Ocha lève le voile sur les actions humanitaires menées sur le terrain
« Burkina Faso : la voie de la réussite démocratique » : Le nouveau programme du NDI pour renforcer la démocratie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés