Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Projet « Femmes et énergies durables » : Christian Aid dresse le bilan

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • LEFASO.NET • vendredi 10 juin 2022 à 11h00min
Projet « Femmes et énergies durables » : Christian  Aid dresse le bilan

L’ONG Christian Aid et ses partenaires ont organisé un atelier national de redevabilité, d’apprentissage et de capitalisation du projet « Femmes et énergies durables » (FED). Il a débuté le jeudi 9 juin 2022, à Kaya. Les travaux se sont achevés le 10 juin 2022.

La rencontre de Kaya marque la clôture du projet. Elle a permis de faire le bilan afin d’assurer une meilleure planification et une mise en œuvre de futurs projets d’entrepreneuriats féminin d’énergies durables au Burkina Faso. Le projet s’est étalé sur une période de quatre ans (2018-2022). Il a consisté à améliorer la situation économique des femmes à travers l’utilisation accrue des technologies de l’énergie durable et des produits connexes. Il s’est agi d’augmenter les emplois et revenus pour les femmes dans le secteur de l’énergie durable et de promouvoir l’égalité des genres, cela, en contribuant à l’amélioration des conditions de travail et de vie des femmes.

Les parties prenantes à l’atelier

Au total, 20 coopératives ont bénéficié du projet (685 bénéficiaires directs et 2 000 indirects). Concrètement, 20 groupements féminins en sociétés coopératives simplifiées ont été formés. Des unités de productions et de transformation équipées de mini-centrales solaires ont été érigées pour permettre la production de pâte d’arachide, de farine infantile, de jus locaux à base de produits forestiers non ligneux, de soumbala, la conservation de poissons et de produits du maraîchage.

Aussi, il faut noter la construction de boutiques de vente équipées de mini-centrales solaires. On peut également citer des constructions de latrines, de châteaux d’eau et de clôtures grillagées. Les femmes ont acquis des équipements solaires (séchoirs, réfrigérateurs, congélateurs …). Elles ont pu renforcer leurs capacités sur l’entrepreneuriat et la maintenance des équipements d’énergies durables. Elles ont participé en outre, à des foires et à des journées portes ouvertes. Plus 141 millions de FCFA ont été mobilisés pour leur accorder des crédits.

Le projet a coûté plus de 900 millions de FCFA

Aider une femme, aider la nation

Les populations ont été sensibilisées sur l’importance des énergies durables à travers les ondes de la radio. « Si la femme a des revenus supplémentaires, c’est toute la famille qui en bénéficie. Quand vous menez un projet sur le terrain, vous êtes tenus de venir rendre des comptes. Cet atelier a consisté à faire un travail de revue de ce projet sous tous les angles. C’est de savoir ce qui a bien marché ou pas. Il y a des recommandations pour que dans les actions futures, nous soyons mieux équipés et conseillés afin d’obtenir des actions meilleures », a argumenté le directeur pays de Christian Aid au Burkina Faso, Paul Ilboudo. Le projet s’est étendu dans les communes de Kaya, Mané, Korsimoro, Boussouma, Gourcy.

Paul Ilboudo (en casquette rouge et en lunette) est le directeur pays de Christian Aid au Burkina Faso

Malguissom Zabré fait partie des femmes bénéficiaires. Au nom de ces dernières, elle a remercié les initiateurs. Elle a affirmé que grâce au projet, les femmes ont constaté une hausse des bénéfices au niveau de leurs activités. Elle a souligné que les dons en matériels et la construction des châteaux d’eaux leur ont permis de mieux subvenir aux besoins de leurs familles. « Les femmes sont contentes, nous remercions tous ceux qui se sont mobilisés pour nous accompagner », s’est-elle exprimée.

Malguissom Zabré (au milieu, en pagne marron) a dit ‘’ Barka’’ (merci) aux initiateurs du projet

Dans la réalisation du projet, Christian Aid a reçu l’appui du Réseau MARP Burkina et le Centre écologique Albert Schweitzer du Burkina. Il a été essentiellement financé par l’Union européenne avec plus de 700 millions de FCA. La participation de Christian Aid s’élève à plus de 194 millions de FCFA.

Des femmes venues des communes bénéficiaires du projet ont été présentes à cet atelier

Christian Aid œuvre au Burkina Faso dans les domaines tels que l’urgence humanitaire, la résilience, les énergies renouvelables, le changement climatique, la lutte contre les inégalités et la promotion du genre.

SB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Droits des femmes : Le Collectif des féministes du Burkina Faso est né
Projet « Femmes et énergies durables » : Christian Aid dresse le bilan
Politique au Burkina : L’Union européenne et ses partenaires évaluent sept projets mis en œuvre au profit de la jeunesse
Lutte contre le cancer du col de l’utérus : L’ONG Jhpiego mène la bataille à Tenkodogo
Participation des jeunes à la gouvernance au Burkina : L’ONG Children Believe fait le bilan de sa contribution avec son projet "Kombib Suur Koecé"
Action contre la faim (ACF) : Un atelier pour promouvoir la consommation du riz burkinabè
Burkina Faso : Les membres de la cellule genre et les acteurs de la planification et du suivi-évaluation des programmes formés sur la budgétisation sensible au genre et aux droits de l’enfant
Insertion professionnelle des jeunes au Burkina : VIA Don Bosco débourse plus de 500 millions de FCFA
Jumelage entre Policoro en Italie et Dapelogo au Burkina Faso : Les acteurs posent les bases
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme appelle à la convergence pour plus de résultats
Burkina : Des femmes à l’école du féminisme pour mieux promouvoir et défendre leurs droits
Burkina : Seize formatrices à l’école de la transformation du beurre de karité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés