LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Participation des jeunes à la gouvernance au Burkina : L’ONG Children Believe fait le bilan de sa contribution avec son projet "Kombib Suur Koecé"

Publié le samedi 4 juin 2022 à 08h30min

PARTAGER :                          
Participation des jeunes à la gouvernance au Burkina : L’ONG Children  Believe fait le bilan de sa contribution avec son projet

L’Organisation non gouvernementale Children Believe, en collaboration avec le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) et la Plateforme nationale des jeunes pour les objectifs du développement durable (PNJ-ODD/BF) ont mis en œuvre de janvier 2020 à décembre 2021 le projet "Kombib Suur Koecé" (participation citoyenne des jeunes) financé par l’Union européenne. Les parties prenantes se sont réunies ce vendredi 3 juin 2022 à Ouagadougou pour faire le bilan du projet et adopter le rapport de l’évaluation finale.

Au Burkina Faso, la frange jeune de la population est évaluée à 77% de moins de 35 ans, selon le dernier recensement général de la population et de l’habitat. Mais malheureusement, déplore l’ONG Children Believe, cette jeunesse n’est toujours pas impliquée dans la gouvernance. Face à ce constat Children Believe s’est engagée à changer la donne à travers le projet Kombib Suur Koecé.

Ce projet, selon le directeur des programmes de l’ONG, Abdoulaye Diallo, vise à accroître les capacités des jeunes à comprendre, à réclamer et à exercer leurs droits dans le processus de développement de leurs communautés. Il a concerné trois régions, notamment le Centre, le Centre-est et l’Est.

Le coordonnateur du projet, Adama Ilboudo, s’est réjoui des résultats des travaux

Ce présent atelier, qui fait office de clôture, a consisté à faire le bilan des deux ans de mise en œuvre du projet, amender et adopter le rapport de l’évaluation finale. Il s’est agi principalement de passer en revue toutes les activités réalisées, de partager ensuite les bonnes pratiques et les leçons apprises au cours de l’exécution du projet et enfin de formuler des recommandations de mise en œuvre pour des projets similaires.

De l’avis du coordonnateur du projet, Adama Ilboudo, des changements ont pu être opérés au niveau de la participation citoyenne dans les régions concernées. A l’entendre, le projet a pu contribuer à renforcer les capacités des jeunes, des autorités et des Organisations de la société civile (OSC) sur la participation citoyenne et l’approche Redevabilité adaptée aux jeunes (RAJ), en tant qu’outil de la participation citoyenne.

Le directeur des programmes de l’ONG, Abdoulaye Diallo, a salué la tenue de cette activité

A l’heure du bilan, il s’est réjoui des résultats du projet qui, selon lui, sont satisfaisants. Les jeunes sont sous représentés dans les instances décisionnelles aussi bien aux postes nominatifs qu’électifs, a-t-il souligné, ajoutant que certains jeunes manifestent peu d’intérêt pour les actions de développement de leurs communautés. Les jeunes ont plaidé pour la reconduite de l’action tout en rassurant qu’ils contribueront à la pérennisation des acquis déjà engrangés.

En rappel, Children Believe (CB) est une organisation non gouvernementale de droit canadien centrée sur l’enfant, installée au Burkina Faso depuis 1987. Elle intervient dans divers secteurs à savoir l’éducation, la santé/nutrition, la protection de l’enfant, la participation des enfants et des jeunes, la promotion de l’égalité du genre.

Serge Ika Ki
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : L’ONG IRC lance deux nouveaux projets