LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand un enfant a les mains propres, il prend son repas dans le cercle des anciens.” Les proverbes et adages du Burkina Faso

Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme appelle à la convergence pour plus de résultats

Publié le dimanche 15 mai 2022 à 21h00min

PARTAGER :                          
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme  appelle à la convergence pour plus de résultats

L’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme (IPBF) a organisé un atelier de concertation des actrices et acteurs de la défense des droits des femmes, le mercredi 11 mai 2022, à Ouagadougou. L’objectif est de mutualiser les efforts pour engranger de meilleurs résultats dans la défense des droits des femmes et des filles au Burkina Faso.

Une vingtaine de participants ont mené la réflexion pour conjuguer leurs efforts en matière de promotion et de défense des droits des femmes et des filles. Ces actrices et acteurs sont issus de diverses couches de la société : chercheuses, journalistes, bloggeuses, représentants de structures étatiques, représentants d’associations, leaders de défense des droits des filles et des femmes, etc.

La directrice exécutive d’IPBF, Micheline Kaboré, a insisté sur l’aspect inclusif des échanges

Concrètement, il s’est agi d’un espace d’échanges et de partage d’expériences pour la mise en place d’un cadre d’action collectif, inclusif et intergénérationnel. Ce besoin est né d’un constat : l’insuffisance de synergie d’actions entre les différents actrices et acteurs militant pour la justice sociale. Ce mode de fonctionnement ralentit considérablement leur objectif commun, qui est de lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes au Burkina Faso.

Brigitte Ouoba/Syan espère que ce cadre va permettre de faire la promotion des droits des femmes au Burkina Faso

L’IPBF a donc jugé utile de co-créer, avec tous actrices/acteurs, un espace pour mener une lutte coordonnée et efficiente. Avec une approche participative et itérative, les échanges et les travaux de groupes ont permis de penser le type-cadre. « Nous avons pensé à créer ce cadre de concertation pour mieux travailler et collaborer ensemble. Nous devons unir nos forces et développer des stratégies communes. Nous voulons parler le même langage et se comprendre mutuellement, parce que souvent, nous allons à contre-courant dans nos actions. Nous avons constaté que cela ouvrait la porte à nos détracteurs, aux personnes qui n’agissent pas en faveur des droits des filles et des femmes au Burkina », a expliqué la directrice exécutive de l’IPBF, Micheline Kaboré. Elle a souligné que l’IPBF souhaite apporter sa contribution au renforcement des connaissances des organisations et des leaders sur la thématique du droit des femmes.

Vers la mise en place d’un collectif

Brigitte Ouoba/Syan de l’ONG Pathfinder International a été la facilitatrice des travaux de réflexion. Elle a souligné que les échanges vont contribuer à mobiliser davantage les actrices et acteurs dans le processus d’éradication des violences faites aux filles et aux femmes. « J’ai eu la chance de me retrouver avec des personnes merveilleuses, engagées et dynamiques. Ensemble, nous avons construit ce cadre en donnant des éléments pour la mission, les objectifs, le mode de fonctionnement et le format du cadre souhaité. Des idées très intéressantes en sont ressorties, nous allons travailler à les consolider », a-t-elle affirmé. Il se profile donc à l’horizon la mise en place d’un collectif dont la mission transcendera les objectifs personnels des actrices et acteurs.

Les idées des différents groupes ont été prises en compte

Durant les interventions, il a été rappelé aux participants que le féminisme est une idéologie qui prône un monde de justice sociale. Ce mouvement n’incite aucunement à marginaliser les hommes. Il ne s’agit pas d’une idéologie qui veut promouvoir la guerre des sexes, comme le pense plus d’un.

Samirah Bationo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique