Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Covid-19 : Avec l’arrivée du vaccin Johnson & Johnson, le Burkina Faso élargit sa cible vaccinale aux plus de 18 ans

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • jeudi 22 juillet 2021 à 12h43min
Covid-19 : Avec l’arrivée du vaccin Johnson & Johnson, le Burkina Faso élargit sa cible vaccinale aux plus de 18 ans

Les États-Unis ont offert 151 200 doses de vaccin Johnson & Johnson contre le Covid-19 au Burkina Faso. Dans l’après-midi du mercredi 21 juillet 2021 à Ouagadougou, l’ambassadrice des États-Unis au ‘‘pays des hommes intègres’’, Sandra Clark, a officiellement remis lesdites doses au ministre burkinabè de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo.

« Ce don fait partie des 80 millions de doses annoncées par le président Biden le 17 mai dernier. Il est aussi le fruit de l’étroite collaboration entre les États-Unis, le Burkina Faso et les autres partenaires internationaux pour mettre fin à cette pandémie », a expliqué Sandra E. Clark.

Désormais, la population pourra choisir entre les vaccins ‘‘AstraZeneca’’ déjà utilisés au Burkina, et ‘‘Johnson & Johnson’’. « Cette semaine, nous allons poursuivre les mêmes circuits que celui de ‘‘AstraZeneca’’, pour que, dans nos sites de vaccinations, nous puissions avoir les deux vaccins et procéder à la vaccination de ceux qui le souhaitent », a assuré le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo.

Depuis le début de la campagne de vaccination le 2 juin 2021, plus de 33 124 personnes -dont 13 192 agents de santé- ont reçu le vaccin ‘‘AstraZeneca’’.
Pour ce qui est du partage de ces doses, il entre dans le cadre du mécanisme COVAX dans lequel les États-Unis ont investi deux milliards de dollars.

Quant à l’efficacité du vaccin de la firme Janssen, la diplomate américaine au Burkina atteste : « Ce vaccin est le produit de tests rigoureux et il a aidé à faciliter le retour à la vie normale aux États-Unis. » À en croire Sandra E. Clark, ces vaccins ont atténué les souffrances de l’économie et la vie des Américains qui faisaient face aux « contraintes et limites imposées par les mesures qui avaient été prises pour contenir le virus ».

Qui peut se faire vacciner de ‘‘Johnson & Johnson’’ ?

Les agents de santé à haut risque d’exposition, les personnes âgées et les personnes souffrant de pathologies associées à un risque supérieur de maladie grave, comme l’hypertension, les maladies pulmonaires chroniques, les cardiopathies graves, l’obésité et le diabète étaient les plus concernés par le vaccin ‘‘AstraZeneca’’. Mais avec l’arrivée du vaccin Johnson & Johnson, le Burkina Faso élargit sa cible vaccinale à l’ensemble des personnes de plus de 18 ans. « Nous recommandons vivement à toutes les personnes de plus de 18 ans de se rendre dans les sites de vaccination pour recevoir leur dose de vaccin », a préconisé le ministre de la Santé.

Il a par ailleurs affirmé que le Burkina Faso bénéficie de plus de 300 000 doses et que les 151 200 doses du vaccin Johnson & Johnson représentent un premier envoi. Le deuxième envoi s’opérera quand le premier stock sera épuisé.

Sans douter de l’efficacité d’AstraZeneca, Pr Charlemagne Ouédraogo a annoncé l’acquisition prochaine d’autres types de vaccins contre le Covid-19 par le Burkina Faso. Il s’agit de ‘‘Sinopharm’’ et d’autres vaccins homologués par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Covid-19 persiste au Burkina Faso. Au cours du mois de juillet 2021, le pays a enregistré 18 cas, tous à transmission communautaire. 13 536 cas cumulés dont 169 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés à la date du 17 juillet 2021 par le ministère de la Santé. Le ministre de la Santé a indiqué qu’en Afrique, le nombre de cas augmente de 20% par semaine. « La propagation préoccupante des variants dans la sous-région nous interpelle », a-t-il ajouté.

Ne pas faire administrer deux vaccins différents

L’université d’Oxford a mené une étude sur les conséquences de se faire vacciner avec deux vaccins différents. Les résultats ont été publiés par The Lancet. Elle a concerné des personnes qui ont reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca et une deuxième dose de Pfizer/BioNtech. « Les résultats de cette étude suggèrent que l’administration de deux vaccins différents entraîne davantage de maladies le lendemain de la vaccination », a expliqué Matthiew Snape, professeur spécialisé en pédiatrie et vaccinologie (Université d’Oxford).

Selon les données préliminaires de cette étude, les personnes qui reçoivent un vaccin différent pour leur première et deuxième vaccination sont davantage susceptibles de souffrir d’effets secondaires légers à modérés après la deuxième injection.

Yidalawala Isaac Ki-Zerbo
Hanifa Koussoubé
(Stagiaires)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 11 nouveaux cas enregistrés à la date du 18 septembre 2021
Covid-19 : 400.000 doses de Sinopharm pour renforcer l’offre vaccinale au Burkina
Covid-19 au Burkina Faso : Près de 100 000 personnes vaccinées en l’espace de deux semaines
Covid-19 au Burkina : 22 nouveaux cas et 1 guérison à la date du 18 septembre 2021
Covid-19 : 12 nouveaux cas à la date du 14 septembre 2021
Covid-19 au Burkina : 9 nouveaux cas à la date du 12 septembre 2021
Diabète et Covid-19 : Quand des patients hésitent à passer le cap de la vaccination
Covid-19 au Burkina : 08 nouveaux cas et 21 nouvelles guérisons à la date du 11 septembre 2021
Covid-19 au Burkina : Une plateforme numérique pour faciliter l’obtention du pass vaccinal
Covid-19 au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés, 09 guérisons à la date du 10 septembre 2021
Covid-19 au Burkina Faso : 23 nouveaux cas confirmés à la date du 09 septembre 2021
Covid-19 au Burkina : 34 nouveaux cas et 6 guérisons enregistrés à la date du 8 septembre 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés