Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Covid-19 au Burkina : Le nombre de contaminations remonte lentement. Ne baissons pas la garde !

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • lundi 19 juillet 2021 à 12h12min
Covid-19 au Burkina : Le nombre de contaminations remonte lentement. Ne baissons pas la garde !

Alors que les pays européens se préparent à contenir une quatrième vague de l’épidémie de Covid-19, en Afrique les pays vivent diversement la troisième vague de contamination. Le Sénégal connait une flambée des cas d’infection avec 5 921 cas en une semaine dont 1 722 cas pour la seule journée du 18 juillet 2021. Au Burkina pourtant, 48 cas ont été enregistrés du 1er au 16 juillet 2021. La situation est-elle sous contrôle ou est-ce le calme avant la tempête ?

Depuis le début du Covid-19, le Burkina Faso est l’un des pays les moins touchés de l’Afrique de l’Ouest avec 13 536 cas de contaminations enregistrés à la date du 16 juillet 2021. Des chiffres dépassés par la Côte d’Ivoire depuis le 17 juillet 2020, et par le Sénégal depuis le 30 août 2020.

Seize mois après l’apparition des premiers cas, de façon générale, le Burkina Faso fait toujours partie des « meilleurs » élèves, après avoir traversé une deuxième vague assez difficile, quelques semaines après les consultations électorales de novembre 2020. Mais, en regardant de plus près, ces jours-ci, le nombre de cas sous traitement n’est plus en baisse. Un petit calcul s’impose.

Prise de température de voyageurs

Les cas actifs en baisse au mois de mai

Le 1er mai 2021, le Burkina comptait 100 malades de Covid-19 sous traitement. A la fin du même mois, soit le 31, il n’en comptait que 12. Ce qui signifie que 88 patients avaient achevé leurs traitements avec succès. Cependant à la même période, le pays a enregistré dix décès dont quatre, le 3 mai.

Des chiffres infimes par rapport au Sénégal

Le 30 juin, le bilan établi par les autorités faisait cas de neuf patients actifs et 45 nouveaux cas détectés depuis le 1er juin. En revanche, du 1er juillet au 16 juillet, le Burkina comptabilise 52 nouveaux cas, soit sept infections de plus que ce qu’il n’a enregistré au cours du mois précédent. Les cas actifs ont également grimpé passant de neuf à 27, soit une augmentation de 18 cas. Ces chiffres paraissent infimes par rapport à ceux du Sénégal qui a enregistré en une semaine (du 12 au 18 juillet 2021) 5 921 nouvelles infections. De 334 le lundi 12 juillet, elles sont passées à 1 722, ce dimanche 18 juillet.

Au Sénégal, les cas de contamination ne font que grimper

26 210 vaccins administrés en juin

Les Burkinabè ont baissé la garde. Ils ne croient plus trop à la maladie. Le port du masque n’est plus « obligatoire » dans certains espaces. Les dispositifs de lave-mains sont sur cale, sans eau ni savon. C’est la posture du "Yel kayé" (il n’y a aucun problème, en langue mooré). La campagne de vaccination a débuté le 2 juin dernier mais les Burkinabè ne se bousculent pas aux portes des centres de santé. En un mois de vaccination, seulement 26 210 personnes ont reçu la première dose du vaccin AstraZeneca alors que l’administration de la deuxième dose est prévue pour le 2 août. Les 115 200 doses arrivées sur le sol burkinabè le 30 mai seront-elles toutes administrées d’ici là ?

Le ministre de la Santé sollicite l’appui des coutumiers

Face à la faible affluence dans les rangs, rappelons que le ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo, s’était rendu le 9 juillet chez le Mogho Naaba pour solliciter l’accompagnement de ce dernier pour une adhésion des populations à la campagne de vaccination. Pourquoi ce pays si célèbre pour sa tradition vaccinale ne se laisse-t-il pas convaincre par les spécialistes de la santé ? Difficile d’y répondre. Pourtant une étude a été menée sur la perception et l’acceptation du vaccin contre le Covid-19.

Le ministre de la santé Charlemagne Ouédraogo (debout) est allé demander l’accompagnement du Mogho Naaba pour l’adhésion des populations à la campagne de vaccination

Mieux renseigner le bilan journalier

Comparaison n’est pas raison mais le Burkina gagnerait à jeter un coup d’œil chez ses voisins, même éloignés comme le Sénégal, pour ne pas se faire surprendre de plein fouet par une troisième vague de la maladie. Le pays pourrait déjà commencer à mieux renseigner le bilan quotidien de la maladie. Certes, la répartition des échantillons est une innovation depuis l’arrivée de Dr Brice Bicaba à la tête de la coordination du comité sectoriel « Santé », mais les autorités sanitaires pourraient aller plus loin.

Au Sénégal, par exemple, le bilan journalier fait mention des cas graves pris en charge par les services de réanimation. Cette donnée doit être disponible au Burkina Faso. Aussi, dans le nombre de cas contacts testés positifs et le nombre de personnes vaccinées sont communiquées régulièrement par les autorités sénégalaises. Toutes ces données n’ont certes aucun impact visible sur la lutte contre la maladie mais elles permettent aux populations de mieux suivre la situation épidémiologique.

Brice Bicaba, coordonnateur du comité sectoriel « Santé »

« Si on ne perd pas de vue qu’on a un avenir commun, on survivra »

Même si au Burkina l’on est loin du retour des restrictions comme le couvre-feu ou la quarantaine, les autorités devraient reprendre leur bâton de pèlerin pour limiter les grands rassemblements, le nombre de passagers dans les transports en commun et faire respecter le port du masque dans les espaces publics. La discipline est un adjuvant puissant pour tout peuple en quête d’un mieux être. Comme dirait un sage, « Si on ne perd pas de vue qu’on a un avenir commun, on survivra ».

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 juillet à 12:28, par zemosse En réponse à : Covid-19 au Burkina : Ne baissons pas la garde !

    Comme toujours , le ministère de’la santé attend de voir rehausser le nombre de cas positifs pour reagir ! Il faut dès à présent contrôler rigoureusement toutes les frontières pour empêcher la penetration du variant "delta". Il faut faire respecter fermement les gestes barrières dans les espaces publics . A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 13:33, par zemosse En réponse à : Covid-19 au Burkina : Le nombre de contaminations remonte lentement. Ne baissons pas la garde !

    Si Je me permet de donner ce conseil au ministère de la santé c’est parce que j’ai séjourné 8 jours en clinique après avoir été infecté par le coronavirus. Je ne le souhaite à personne. Agissez avant qu’il ne soit trop tard. Faites votre part de travail pour nous éviter le variant " delta " !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 14:14, par Tass En réponse à : Covid-19 au Burkina : Le nombre de contaminations remonte lentement. Ne baissons pas la garde !

    Au Sénégal c’était le même problème...

    Au début beaucoup de gens ont trainé les pieds et ne se sont pas fait vacciner alors que les vaccins étaient disponibles. Maintenant avec cette vague fulgurante de nouvelles contaminations, beaucoup cherche les vaccins mais n’arrivent pas en à trouver car il n’y a pas assez de doses actuellement pour tout le monde.

    Pour paraphraser un passage de l’article, "comparaison n’est pas raison mais les burkinabè gagneraient à jeter un coup d’œil chez leurs voisins, pour ne pas se faire surprendre de plein fouet par une troisième vague de la maladie".

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 14:59, par Waitandsee En réponse à : Covid-19 au Burkina : Le nombre de contaminations remonte lentement. Ne baissons pas la garde !

    Le variant "delta" du covid-19 est certe plus contagieux mais ne tue pas comme la souche initiale. Le fait que le nombre de contagions monte est certe un indice mais la variable ou parametre a prendre réellement encompte est le nombre de décès qui lui baisse. Mais comme on veut forcement nous vacciner on nous alarmes sur le nombre de contagions du Telta.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 15:20, par Waitandsee En réponse à : Covid-19 au Burkina : Le nombre de contaminations remonte lentement. Ne baissons pas la garde !

    J’ose esperer que ce message ne soit scensuré.
    Vous aurez remaqué qu’ils ne communique point sur le nombre de morts. C’est simple ; le variant Delta du covid-19 est certe contagieux mais pas si mortel que cela. Qu’ils nous communiquent le nombre de morts due au variant Delta et nous jugerons de par nous meme.
    Le nombre de contagieux n’est pas un facteur determinant parce que le choix du virus corona par les scientifiques est precisement parce que ce type de virus est tres contagieux. Alors ils s’en sont servi comme vecteur de contagions pour propager leur "saloprie".
    Il y’a beaucoup de chose qui sont plus contageux et plus mortel en Afrique comme le Paludisme qui degomme près d’un demi-millions d’Africains par an mais cela n’embete personne. Comparons le nombre de morts du co

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet à 15:22, par Injectons En réponse à : Covid-19 au Burkina : Le nombre de contaminations remonte lentement. Ne baissons pas la garde !

    Ce vaccin ne vous permet pas de voyager dans la zone Europe. Question :
    qu’ya t-il dedans de different avec les vaccin injecté en Europe ?
    Une version Africaine et une version Europeenne. Pourquoi ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : 34 nouveaux cas enrégistrés, 24 guérisons et 05 décès a la date du 18 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 07 nouveaux cas et 06 décès enregistrés à la date du 17 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 48 nouveaux cas et 45 guérisons à la date du 15 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 396 cas positifs et 16 décès enregistrés entre le 1er et le 14 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 17 nouveaux cas à la date du 13 octobre 2021
Lutte contre le covid-19 : Le ministère de la Santé reçoit du matériel médical de la part du HCR
Impact du covid-19 au Burkina : Les établissements de crédit plaident pour une prorogation des mesures de soutien de la BCEAO
Covid-19 au Burkina : 54 nouveaux cas à la date du 12 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 40 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 octobre 2021
Covid-19 au Burkina : 21 nouveaux cas à la date du 9 octobre 2021
Covid-19 : Les effets sur le commerce burkinabè et les perspectives de relance économique au cœur d’une rencontre
Covid-19 au Burkina : Quinze nouveaux cas enregistrés à la date du 5 octobre 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés