Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Norbert Michel Tiendrébéogo à Sakoinsé : « Le Coup d’Etat par les urnes »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Norbert Tiendrébéogo • • mercredi 26 octobre 2005 à 08h08min

Dans le cadre de sa stratégie de campagne de proximité, Norbert Michel Tiendrébéogo est allé s’entretenir avec les militants du Front des forces sociales (FFS), le mardi 25 octobre 2005 à Sakoinsé, dans le département de Kokologho, à une cinquantaine de km à l’Ouest de la capitale.

Les militants du Front des forces sociales (FFS) de Sakoinsé dans le département de Kokologho ont abandonné leurs champs pour se réunir autour du candidat Norbert Michel Tiendrébéogo. Au cours de la rencontre, celui-ci a évoqué avec les militants les raisons pour lesquelles Blaise Compaoré, le président sortant ne devrait pas se présenter à cette élection. « Blaise Compaoré a fait deux mandats et ne devrait plus briguer un nouveau mandat.

C’est la force qu’il a fait au peuple burkinabè en se portant candidat » a expliqué le candidat Tiendrébéogo. Il note qu’en 18 ans de pouvoir, le Burkina Faso vit toujours dans la souffrance. « Le président sortant n’a rien fait de bon. Pour cette campagne présidentielle, il aurait loué des moyens roulants à l’extérieur pendant que le peuple connaît la famine », a fustigé Norbert Michel Tiendrébéogo. Il a conseillé à ses militants à prendre les tee-shirts ou l’argent à eux « offert s par le CDP car c’est votre argent volé ».

En outre, il a demandé à ses militants de l’aider à faire tomber Blaise Compaoré du fauteuil présidentiel. « Femmes, vieux, jeunes, la balle est dans votre camp, informez tout le monde pour qu’ensemble, nous conquérions le pouvoir pour le peuple », a dit M. Tiendrébéogo. Ceci, afin de se conformer à l’idéal du président Thomas Sankara qui disait que le pouvoir appartient au peuple

Pour leur part, les militants du FFS de Sakoinsé ont salué la démarche du candidat Norbert Tiendrébéogo. Tout en affirmant leur disponibilité à sensibiliser l’électorat, ils se sont dit prêts à « faire le coup d’Etat par les urnes avec leur candidat.
« Nous allons surprendre le président Compaoré au soir du 13 novembre », ont-ils laissé entendre tout en fustigeant l’embastillement du candidat du FFS en 2003 pour complot contre la sûreté de l’Etat burkinabè. Au nom des militants, Patrice Nikièma, un militant, a exprimé leur satisfaction et souhaite au candidat plein succès dans ses entreprises.

Les échanges entre le candidat et ses militants ont aussi porté sur le retrait des cartes d’électeur, la stratégie à mettre en marche afin d’assurer une meilleure visibilité de leur parti à Sakoinsé. La procédure de vote, le 13 novembre, a été également évoquée au cours de cette rencontre. C’est sur une note de bénédiction que les deux parties se sont séparées.

S. Nadoun COULIBALY
coulibalynadoun2002@yahoo.fr


Insolite : Ruée sur des chaussures !

Alors que le président du FFS et candidat à l’élection présidentielle courtisait ses militants de Sankoinsé sous un hangar aux abords du bitume, un car de transport de passage a déversé un sac de chaussures par inadvertance. Les militants ont de facto abandonné leur candidat pour aller piller ce « butin ». Le pire a été évité in extremis, le pillage n’a donc pas eu lieu. Et les chaussures ont été rassemblées en attendant le retour de leur propriétaire. Ceux-ci ont été stoppés dans leur élan par les responsables du parti. D’autant plus que quelque 5 mn après, le car est revenu sur ses pas à la recherche de son sac de chaussures. Ayant rassemblé celles-ci, les populations les ont purement et simplement restituées à leur propriétaire.

S. N. C.

Sidwaya

P.-S.

Lire aussi :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS au secteur N°1 de Ouagadougou : “J’ai voté pour l’espoir...”
Meeting de clôture de Norbert Michel Tiendrébéogo à Ouagadougou : “L’incapacité ne passera pas...”
Norbert Michel TIENDREBEOGO : Sera-t-il le leader du Sankarisme ?
Norbert Tiendrébéogo à Ouahigouya : « Ils ont livré l’Eléphant aux chacals affamés »
Norbert Michel Tiendrébéogo à Boussé, Yako et à Ouahigouya : “L’éléphant du Yatenga est dompté au parc animalier de Ziniaré ; soyez vigilants...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-EST : colère, recueillement et espoir
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Nord : “Je vais loger dans le palais construit par Blaise...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans la Boucle du Mouhoun : Les militants décident de « renvoyer » Blaise Compaoré...
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Ouest : Dydir « conquis » par le FFS
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS à Ouidi : Appel « à faire le bon choix le 13 novembre »
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Sud : Médéga dit oui à la reconstruction du Faso
Norbert Michel Tiendrébéogo dans les Cascades : Les militants du FFS promettent « une gifle électorale »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés