Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Norbert Michel Tiendrébéogo à Boussé, Yako et à Ouahigouya : “L’éléphant du Yatenga est dompté au parc animalier de Ziniaré ; soyez vigilants...”

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Norbert Tiendrébéogo • • vendredi 11 novembre 2005 à 08h09min

Dans son périple électoral, qui l’a conduit, le mercredi 09 novembre dernier, à Boussé, Yako et Ouahigouya, le candidat Norbert Michel Tiendrébéogo est allé expliquer aux populations du Nord, les grandes articulations de son programme de reconstruction nationale.

Il a promis de reprendre le pouvoir d’Etat pour le peuple, le 13 novembre afin dit-il, « de libérer les Burkinabè des chaînes de la compaorose ».

C’est dans la ferveur révolutionnaire que Norbert Michel Tiendrébéogo et « ses caramades » ont été reçus successivement, ce mercredi 09 novembre à Boussé, Yako et Ouahigouya, par les militants du Front des forces sociales (FFS). Dans ces trois villes, il a réaffirmé sa volonté de faire le putsch par les urnes aux populations. « Nous allons chasser Blaise et son régime du fauteuil présidentiel pour remettre au peuple burkinabè, le pouvoir qu’il a perdu voilà 18 ans.

Nous allons bouter hors du pouvoir les bandits qui ont poignardé Thomas Sankara dans le dos le 15 octobre 1987 », lance d’entrée de jeu le « candidat pour un avenir radieux » avant de demander à ses militants de rester vigilants : « L’éléphant du Yatenga (se référant à l’ADF/RDA) a été dompté au parc animalier de Ziniaré.

Allez voter en choisissant le bon grain et non l’ivraie ». Il a donc demandé aux populations du Yatenga de ramener le jeune qui, soutient-il, « s’est égaré sur le bon chemin. Ne suivez pas aveuglément mais votez plutôt un candidat qui a un bon projet de société ».

Fustigeant l’échec de la politique de développement du CDP pendant ses 18 ans de règne et du PDDEB, il envisage de mettre en place une fois élu président, un système éducatif performant : école gratuite et obligatoire jusqu’au CM2, apprentissage de métiers (menuiserie, mécanique, etc.) au collège et au lycée, création de 600 mille emplois agricoles grâce aux groupements d’intérêt économique, quota de 50% pour les filles dans l’organisation des concours, etc. Il a par ailleurs dénoncé les « opposants qu’il qualifie d’aide - candidat qui contournent pour aller prendre l’argent du chef de l’Etat sortant ».

Pour son quinquennat, il entend mettre l’accent aussi sur la lutte contre le grand banditisme et la restauration du lustre d’antan du Burkina. Affirmant n’avoir pas peur des assassins du président Sankara, Norbert M. Tiendrébéogo dit être venu communier et constater la situation de ceux qui font deux jours sans manger, de ceux qui ne peuvent pas se soigner parce que l’hôpital est trop cher pour eux. Voilà pourquoi, il a demandé à ses militants d’ »aller partout répandre la bonne nouvelle contenue dans le PRN. et qui prend en compte leurs préoccupations ».

A Yako, le président de la CPS de cette cité a indiqué que Norbert Tiendrébéogo « est un vrai sankariste ». Il a donc, appelé ses militants à le voter.

A Ouahigouya où le meeting s’est tenu à la gare routière, les représentants des jeunes, Inoussa Ouédraogo et des anciens, Amadé Sawadogo , tout en réaffirmant l’adhésion des leurs au PRN, ont rassuré le candidat de leur volonté à œuvrer à ses côtés pour bouter hors du fauteuil présidentiel Blaise Compaoré et le CDP, le 13 novembre. Ils se convainquent que Norbert Tiendrébéogo incarne la voie de la vérité et de la cause sankariste qu’épousent depuis 1984, les populations du Nord.

Embouchant la même trompette, le coordonnateur national adjoint de la campagne, Jean Hubert Bazié s’est déclaré convaincu que les Yadga qui incarnent la vérité n’iront pas voter le mensonge mais Norbert Tiendrébéogo, poursuit-il, pour la vérité et le bonheur du Burkina. Lançant des flèches au régime sortant-il a souligné que « si Blaise a dit qu’il était le vice-président du CNR, donc il était le vice-président de ses erreurs, de ses fautes ».

S. Nadoun COULIBALY
coulibalynadoun2002@yahoo.fr


Dans les coulisses

Bagarre autour des tee-shirts FFS

Peu avant le meeting du candidat du FFS et de la Convergence de l’espoir à Ouahigouya, les jeunes militants n’ont rien trouvé à faire que de se quereller autour des tee-shirts qu’ils venaient de recevoir. Incompréhension ou malentendu, ils se sont rués sur les tee-shirts en pleine rue se livrant ainsi en spectacle. D’aucuns portaient des tee-shirts d’autres candidats et n’ont pas hésité à se jeter dans la bataille. Sacrée campagne !

Un fou soutient Norbert Tiendrébéogo

Alors que Norbert Tiendrébéogo prononçait son speech pour conquérir les électeurs, un individu, apparemment qui ne jouit pas de ses facultés mentales, s’est retrouvé contre toute attente, au milieu de la foule. Il dansait, acclamait, rigolait, roulait à terre. Tout cela en signe d’approbation de ce que disait le candidat.

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS au secteur N°1 de Ouagadougou : “J’ai voté pour l’espoir...”
Meeting de clôture de Norbert Michel Tiendrébéogo à Ouagadougou : “L’incapacité ne passera pas...”
Norbert Michel TIENDREBEOGO : Sera-t-il le leader du Sankarisme ?
Norbert Tiendrébéogo à Ouahigouya : « Ils ont livré l’Eléphant aux chacals affamés »
Norbert Michel Tiendrébéogo à Boussé, Yako et à Ouahigouya : “L’éléphant du Yatenga est dompté au parc animalier de Ziniaré ; soyez vigilants...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-EST : colère, recueillement et espoir
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Nord : “Je vais loger dans le palais construit par Blaise...”
Norbert Michel Tiendrébéogo dans la Boucle du Mouhoun : Les militants décident de « renvoyer » Blaise Compaoré...
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Ouest : Dydir « conquis » par le FFS
Norbert Michel Tiendrébéogo du FFS à Ouidi : Appel « à faire le bon choix le 13 novembre »
Norbert Michel Tiendrébéogo dans le Centre-Sud : Médéga dit oui à la reconstruction du Faso
Norbert Michel Tiendrébéogo dans les Cascades : Les militants du FFS promettent « une gifle électorale »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés