Ministère de la Culture : Du mobilier roulant pour les différentes directions

jeudi 12 octobre 2017 à 18h59min

Le ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry, a procédé, à une remise symbolique de matériels roulants à des directions de son département. La cérémonie a eu lieu ce mardi 10 octobre 2017 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de la Culture : Du mobilier roulant pour les différentes directions

Désormais, les agents du ministère en charge de la Culture dans les provinces n’auront plus de difficultés pour se mouvoir et remplir convenablement leurs tâches. Leur ministère a décidé de doter chacune des 45 directions provinciales d’une moto YBR type homme (carte grise, assurance, casque). Ainsi que 20 motos MAT80 (carte grise, assurance, casque), aux agents de liaison et trois motos tricycles pour la direction des Sites classés patrimoine mondial (carte grise, assurance, casque, fonctionnalité). Le tout d’une valeur de 67 millions de FCFA TTC.

Selon le ministre Tahirou Barry, dès sa prise de fonction, il a fait de la déconcentration des services de son département une priorité. D’où la création de 42 directions provinciales en plus des trois qui existaient déjà. « Aujourd’hui, ces directeurs ont besoin d’un accompagnement en terme matériel pour mieux accomplir leurs missions », a-t-il laissé entendre. Surtout que la culture et le tourisme se trouvent le plus souvent dans les localités les plus reculées du pays, d’où cette nécessité de moyens de déplacement. Le ministre a invité les bénéficiaires à s’engager résolument dans la prise en main des missions qui leur sont dévolues, d’avoir des initiatives et d’aller partout où de besoin.

Au nom des bénéficiaires, Bely Bayala, Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Boulkiemdé, a remercié le ministère pour cette dotation. « C’est un sentiment de joie qui nous anime. C’est un engin qui va nous permettre d’être plus opérationnels et d’aller partout sur le terrain, dans les communes et même dans les villages pour porter l’information juste au acteurs culturels, recueillir leurs avis et leurs besoins », a-t-il confié. Ces besoins seront par la suite transmis à la hiérarchie afin de leur permettre de prendre la bonne décision. Il a bon espoir que lui et ses pairs seront dotés en moyens pour entretenir ces engins et que les autres dotations (matériel informatique) viendront incessamment.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés