Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

Accueil > Actualités > International • • mardi 9 juin 2020 à 22h30min
Burundi :  Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

"Le Gouvernement de la République du Burundi a annoncé, ce mardi 9 juin 2020 sur Twitter, le décès inopiné de Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi. "Décès survenu le lundi 8 juin 2020, à l’Hôpital du Cinquantenaire de Karusi suite à un arrêt cardiaque’’ indique le message du gouvernement burundais.

Ancien chef du groupe armé hutu pendant la guerre civile burundaise, Pierre Nkurunziza était à la tête du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD). Il a été élu comme président de la République en août 2005, réélu en juin 2010 puis en juillet 2015.

Suite à l’opposition à une quatrième candidature, le CNDD-FDD avait désigné, en janvier 2020, Évariste Ndayishimiye comme candidat à l’élection présidentielle de 2020, pour succéder à Nkurunziza.

A l’élection présidentielle du 20 mai 2020, Évariste Ndayishimiye, est sorti vainqueur, avec 68,72% des voix.

Né en 1964, Pierre Nkurunziza est décédé ce lundi 8 juin 2020, à l’âge de 56 ans.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 juin à 15:23, par Nabiiga En réponse à : Burundi : Décès du président Pierre Nkurunziza

    Paix à son âme tout de même. Je pense moi, plutôt aux innombrables Burundais qu’il a torturés, assassinés et a jeté leur corps aux crocodiles. Si enfer il y a, il a sans doute gagné son droit d’y entrer. Bon débarras les Burundais diront en chœur. Tout se paie ici-bas.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 15:40, par Le Faucon En réponse à : Burundi : Décès du président Pierre Nkurunziza

    Question à 1 franc symbolique  : y a t-il intérim par le dauphin constitutionnel (Président de l’Assemblée) jusqu’à la fin du mandat du défunt prévue en juillet ou août ou intronisation directe ?!!!?
    En cas d’intérim, le président intérimaire peut-il faire sortir des casseroles sales du futur et l’embastiller (il n’a pas encore l’immunité) ? En cas d’investiture directe, n’y a t-il pas violation de la Constitution ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 16:06, par Lom-Lom En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza est décédé

    En tant que croyant , on se garde de prononcer le jugement final pour son âme car Dieu est miséricordieux ! Ceci n’efface pourtant pas la douleur que son pouvoir a infligée à plusieurs dizaines de milliers de Burundais, pourchassés, torturés et tués et les centaines de milliers d’autres de ses concitoyens contraints à l’exil ! L’histoire et les Burundais tireront leçon et feront un choix quant à continuer avec cette forme de "démocratie" ou adopter un changement utile ! Connaissant les africains, on ne serait pas étonné que certains illuminés du pouvoir en place souhaitent la continuité. Ce qu’ils ne savent pas c’est que l’Afrique fait partie du monde et les dictateurs finiront là où les autres les ont devancés !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 16:09, par Indjaba En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza est décédé

    Paix à son ame. Que Dieu protege le coeur de notre RMCK car il n’est pas facile de faire battre sans risque un coeur dans un contexte de "frappe chirurgicale", de terrorisme, de lanceurs d’alerte sans retenue, de journalistes d’investiguation harceleurs etc etc.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 16:43, par HUG En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza est décédé

    Paix a son ame. sous son regne beaucoup ont souffert. je me rappelle de ce journalistte qui a disparu a jamais sans laisser de trace.Que dire des interamoues qui regnaient en maitre absolu sous son regne

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 17:35, par Senator En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, décède des suites d’un arrêt cardiaque

    Bnjr internaute Nabiga. Comment detenez vous ces connaissances ? Je serais bienheureux si vous voulez bien nous founir les references ou les sources de vos arguments. Thanks !

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin à 21:01, par Sidéré En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, décède des suites d’un arrêt cardiaque

      À Senator

      La source des informations de certains internautes ne peut être qu’une certaine presse dite internationale, aux yeux de laquelle tout dirigeant dont "la tête dépasse" ou qui ne "rentre pas dans le rang est forcément, à tout le moins, un tyran ou un dictateur. Les organismes dits de défense des droits de l’homme et certains "blogueurs" bien choisis participent activement à la chasse.

      En ce qui me concerne, ont ainsi fait les frais de cet acharnement, outre Nkurunziza, des responsables tels que Mugabe, Kadhafi, El Assad, Milošević, Chavez, Maduro, Morales et d’autres.

      Mais, ce qui est quand même préoccupant, c’est que nombre d’Africains semblent assumer cette haine par procuration et régurgitent à l’occasion, apparemment sans le début d’une analyse personnelle et sans état d’âme, ces "vérités" venues d’ailleurs …

      Répondre à ce message

      • Le 10 juin à 09:13, par Passakziri En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, décède des suites d’un arrêt cardiaque

        C’est quand même osé de prendre les dirrigeants que vous citez plus haut comme des modèles, Evo Morales est le plus innocent parmi eux, même s il a lui aussi eu le pétit Esprit de tripatouiller la constitution. C’est bien facile de fustiger la presse internationale , mais à moins que vous n’ayez été sur place dans ces pays pour rassembler vos Infos, je ne vois pas en quoi elles seraient plus fiables que celles données par la presse dite internationale ( Remarquons que le terme lui même est erroné ). Si par contre vous vous informez principalement au grin, au Caberet et dans les buvettes et kiosques, alors là, laissez moi dire que ce n’est que bavardage pour ambiancer lke coin .
        Quant à feu Nkurunziza, disons seulement paix à son âme ,méditons un peu sur la vie , rendons nous compte qu’aucune de nos vies n’est éternelle, et posons des actes utiles.

        Passakziri

        Répondre à ce message

        • Le 10 juin à 16:35, par Sidéré En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, décède des suites d’un arrêt cardiaque

          À Passakziri

          Si vous preniez la peine de lire attentivement les interventions des uns et des autres avant de vous jeter sur votre clavier, vous réagiriez peut-être un peu moins à tort et à travers.

          Personne ne vous a parlé de "modèles" ; j’ai parlé d’acharnement ! Ensuite, contrairement à vous et à la presse qui vous inspire ("remarquons" que je n’invente pas les termes "presse internationale" - c’est ladite presse qui se qualifie comme telle), je ne donne pas d’informations ; je vous invite plutôt, vous qui n’êtes sans doute pas non plus allé "sur place pour rassembler vos infos", à réfléchir et à faire preuve d’un minimum de sens critique.

          Quant à l’obsession que vous nourrissez pour les "grins", les cabarets, les buvettes et les kiosques, chacun appréciera …

          Répondre à ce message

    • Le 9 juin à 21:27, par Nabiiga En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, décède des suites d’un arrêt cardiaque

      @ Senator

      Merci Senator, ne pas savoir, ou du moins prétendre ne pas savoir, ou encore n’avoir rien entendu des atrocités du régime qui vient de mourir, c’est d’avoir vécu sur la planète mars depuis 2005. Les preuves, ce n’est pas Nabiiga seul qui les détiens mais le monde entier ; rien qu’à te rendre à la bibliothèque des nations unis en Swiss et tu seras édifié. Merci

      Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 18:37, par Ismael En réponse à : Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, décède des suites d’un arrêt cardiaque

    Rien et rien ne nous appartient sur terre.
    La vie n’est que le pardon

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 20:10, par Boukaré En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Dites moi bons hommes :
    Un visionnaire meurt-il aussi ?
    Un guide suprême du patriotisme meurt-il aussi ?
    Le coeur d’un guide éternel peut-il s’arrêter subitement ?
    Alors toute dictature a donc une fin ; une fin qui ne laisse même pas le temps de dire aurevoir à ses proches et se retrouver face à ses victimes dans l’au-delà !!!!!!!!
    Que la JUSTICE DIVINE SOIT.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 22:09, par Océane En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    J’aime bien ces Africains qui ne voient la "dictature" que chez leurs dirigeants et jamais celle de ceux qui les soumettent, les dominent depuis des siècles.
    On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. Pour soumettre et islamiser l’Afrique, les Arabes ont cassé un nombre incalculable d’"oeufs" depuis 1400 ans et ça continue avec le "terrorisme". Les Européens eux aussi font la même chose.

    Vous, chasseurs de "dictateurs africains" avez condamné à la mort vos propres dirigeants. En Côte d’Ivoire, vous avez soutenus un coup d’Etat, l’humiliation d’un chef d’Etat et son epouse en mondovision, leur icarcération. Malgré leur innocence. Vous devriez avoir honte d’avoir rééditer le calvaire et l’humiliation de Samuel Doe. Et maintenant, vous commencez à salir le corps pas encore inhumé de Pierre Nkurunziza !

    Vos maîtres ont beau vous dire que les "États n’ont pas d’amis, mais des intérêts", vous refusez de voir qu’ils vous tireraient, mieux, vous tuent pour défendre ce qui, chez vous, ils considèrent comme leurs "intérêts", rien n’y fait !

    Je salue le passage sur terre de ce digne fils d’Afrique, qui a donné au Burundi et l’Afrique, le goût de ne plus baisser la tête.
    Une étoile filante, voilà ce qu’est et à été le président Nkurunziza. Je m’incliné devant sa dépouille et lui souhaite un bon voyage vers Bantu Bikio, Thomas Sankara et beaucoup d’autres déjà auprès de leurs ancêtres.
    Aucun neocolon et ses esclaves libérés mais malheureux de l’être ne parviendra jamais à ternir à mes yeux les Africains valables.

    Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 07:19, par papa En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

      Feliciter un president qui a tue´ plus d´un millier , torturer bon nombre , contraint plus de quatre cent milles de ces concitoyen a l´exile , je me demande quel coeur avez-vous. La haine des occidentaux fait que certains Africains deviennent des negationnistes.. Pierre N´kurunziza n´etait qu´un dictateur au meme titre qu´ Idi Amin Dada .Le comble , vous faites allusion a un autre sanguinaire en la personne de Samuel Doe , vous faites semblant de ne pas vous rappeler que votre heros Samuel Doe a fusille´ un president legitime en la personne William Tolber et certains de ces ministres. Arretez de dire a chaque fois que tout nous vient des occidentaux , nous savons tous ce qui se passe en Afrique et sommes capables aussi de faire nos propres analyses.

      Répondre à ce message

      • Le 10 juin à 09:21, par Passakziri En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

        Papa,
        Beaucoup de nos confrères aiment les argumentations facilistes, Toujours à accuser les autres au lieu de ballayer devant leur cour. Mais vous en trouverez même qui prennent Donald Trump comme un bon exemple de président. Ceci s’explique peut-être par le fait que beaucoup ne lisent pas les journaux ou les livres ( même si avec les nouvelles technologies on a plus de possibilités de se cultiver en permanence ) ; Ils prennent Facebook, les ragots des cabarets, buvettes et grins pour des informations . Avec une telle constellation, même dans milles ans, nous n’allons pas décoller ; En tous cas pas pour la bonne direction.

        Passakziri

        Répondre à ce message

      • Le 10 juin à 10:10, par Le Républicain En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

        Effectivement le président Pierre Nkurunziza est à féliciter pour ses quinze ans de pouvoir. Mais de nombreux Africains sont manipulés par les médias des puissances occidentales.
        Beaucoup de gens oublient que c’est à la suite d’une guerre civile ayant fait au moins 300 000 morts qu’il a pris le pouvoir à la suite de négociations. c’est d’abord le CNDD, un acteur majeur de la guerre civile qui l’a désigné avant d’être accepté par les autres acteurs.
        Certains au Burkina pensent que tout le monde doit s’inspirer de l’esprit de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 en oubliant que chaque pays, chaque crise a ses spécifités.

        Répondre à ce message

      • Le 10 juin à 11:59, par Le Républicain En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

        Effectivement le président Pierre Nkurunziza est à féliciter pour ses quinze ans de pouvoir. Mais de nombreux Africains sont manipulés par les médias des puissances occidentales.
        Beaucoup de gens oublient que c’est à la suite d’une guerre civile ayant fait au moins 300 000 morts qu’il a pris le pouvoir à la suite de négociations. c’est d’abord le CNDD, un acteur majeur de la guerre civile qui l’a désigné avant d’être accepté par les autres acteurs. Sans le sacrifice du CNDD, l’opposition n’allait pas réclamer la limitation des mandats présidentiels.
        Certains au Burkina pensent que tout le monde doit s’inspirer de de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 en oubliant que chaque pays, chaque crise a ses spécificités.
        Paix à son âme !

        Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 15:16, par Sankara En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

      "On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. Pour soumettre et islamiser l’Afrique, les Arabes ont cassé un nombre incalculable d’"oeufs" depuis 1400 ans et ça continue avec le "terrorisme" "Je te prie de ne pas reecrire l’histoire si tu ne la connais pas c’est mieux d’aller apprendre. Merci

      Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 23:13, par Senator En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Bns Sidire, merci bien pour avoir elever le niveau du debat, j apprecie fort bien.
    A Nabiga, je vous suggere fort bien de ne pas permettre vos souhaits personels d etre le maitre d un fait etablit. Stayed well both of you. Ty

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 06:02, par Leiw En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Hello faso.net,
    I have written my opinion in English and you have not published yet. I have seen all the others audiences opinions being published and where is my ? I hope you not trying to sensor my opinion. I wrote my opinion this morning of 6-9-2020 and I am still waiting for to be published. My message was directed to Mr. Nabiila comment about NKurunziza.
    Thanks
    Leiw

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 10:22, par Océane En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    J’aime bien ces Africains qui ne voient la "dictature" que chez leurs dirigeants et jamais celle de ceux qui les soumettent, les dominent depuis des siècles.
    On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. Pour soumettre et islamiser l’Afrique, les Arabes ont cassé un nombre incalculable d’"oeufs" depuis 1400 ans et ça continue avec le "terrorisme". Les Européens eux aussi font la même chose.

    Vous, chasseurs de "dictateurs africains" - au nom d’une pseudo "démocratie" jamais mise en oeuvre par vos références europeennes depuis 1492 -, condamné à la mort vos propres dirigeants. En Côte d’Ivoire, vous avez soutenus un coup d’Etat, l’humiliation d’un chef d’Etat et son epouse en mondovision, leur incarcération. Malgré leur innocence. Vous devriez avoir honte d’avoir réédité le calvaire et l’humiliation de Samuel Doe. Et maintenant, vous commencez à salir le corps pas encore inhumé de Pierre Nkurunziza !

    Vos maîtres ont beau vous dire que les "États n’ont pas d’amis, mais des intérêts", vous refusez de voir qu’ils vous tueraient, mieux, vous tuent pour défendre ce qui, chez vous, ils considèrent comme leurs "intérêts", rien n’y fait !

    Je salue le passage sur terre de ce digne fils d’Afrique, qui a renouvelé et renforcé au Burundi et en l’Afrique, le goût de ne plus baisser la tête.
    Une étoile filante, voilà ce qu’est et à été le président Nkurunziza. Je m’incliné devant sa dépouille et lui souhaite un bon voyage vers Bantu Bikio, Thomas Sankara et beaucoup d’autres déjà auprès de leurs ancêtres.
    Aucun neocolon et ses esclaves libérés mais malheureux de l’être ne parviendront jamais à ternir à mes yeux les Africains valables.

    A chacun ses références.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 11:43, par Ka En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Internaute ‘’’Océane :’’’ Ne confondez pas votre idole P. Nkurunziza venue au pouvoir pour tuer son peuple, avec des illustres personnes comme P. Lumumba, ou Thomas Sankara, des idéologues et visionnaires qui ont donné leur vie pour faire avancer le continent. Une question, ‘’qu’a faite Pierre Nkurunziza pour le Burundi et son peuple ?’’ Simplement la pauvreté qui augmentait a la vitesse d’une flèche. S’il vous plait, ne salissez plus les noms de Lumumba ou de Sankara.

    Ce que veut le Burundi de nos jours pour s’en sortir de la pauvreté que Pierre Nkurunziza a laissé comme héritage, c’est d’avoir un président avec une gouvernance intelligente, transparente, honnête, inclusive, démocratique, respectueuse de son opposition et de la population Burundaise, qui considère tout un chacun comme égal de l’autre.

    Océane, pour vous rafraichir la mémoire, un pays comme le Burundi avec un sous-sol scandaleusement riche comme le Liberia, un sol vaste et fertile et bien arrosé a 80 fois plus que le Burkina, ce pays de votre idole est cité de nos jours le pays le plus pauvre du monde à cause d’un dirigeant égoïste sanguinaire, qui n’a pas eu des idées comme Lumumba ou Sankara, et qui a fait fuir tous les investisseurs. Internaute Océane, ce mal qui a rongé le Burundi durant le règne de votre idole, a empêché ce pays de tirer les meilleures opportunités pour se développer au bonheur de son peuple. Sans rancune, car la vérité de Ka rougit les yeux mais ne les casse pas.

    Répondre à ce message

    • Le 10 juin à 13:13, par HORUDIAOM En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

      Mon vieux Ka, je confirme que le Burundi est un pays très bien arrosé. J’y ai séjourné en 2018. Déjà quand je prenais le vol pour Bujumbura, j’avais la peur au ventre à cause des informations relayées par RFI la veille. Au finish, j’ai passé un agréable séjour. C’est un beau pays mais l’arbre ne doit pas cachée la foret. Le pays vivait une crise politique et les jeunes du parti au pouvoir, les Imbonerakure manifestaient chaque Samedi en soutien au pouvoir en place. J’ai constaté que des grenades étaient souvent lancées dans les rues et la ville de Bujumbura étaient quadrillée chaque nuit par des barbelets et les différentes sorties gardées par la police. En 15 ans de pouvoir, je pense que Nkurunziza pouvait faire mieux pour son pays. Paix à son âme !

      Répondre à ce message

      • Le 14 juin à 12:55, par Ka En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

        Merci mon jeune HORUDIAOM : J’ai connu le Burundi avant que Nkurunziza ne soit au pouvoir, c’est-à-dire en 1995 lors d’une mission qui m’a conduite au Ruanda en passant par ce pays. Voilà pourquoi je parle de ce pays qui possède des potentialités pour bien émerger si vraiment NKurunziza a son arrivé au pouvoir en 2005 avait les idées d’un Thomas Sankara. Pourtant même en prison au moment quand j’étais au Burundi, de Bujumbura à Gitega qui se développait comme Yamoussoukro en Côte d’ Ivoire, on ne parlait que le prisonnier Nkurunziza. Pour te dire qu’il était l’espoir des Burundais à l’époque. Malheureusement le pouvoir étourdit les meilleurs supposés hommes d’état : Et les exemples ne manque pas. Mobutu, Blaise Compaoré, exect.. Encore une fois merci de me lire mon jeune HORUDIAOM.

        Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 11:50, par Yoshinao Nanbu En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Bon...Paix a son ame. Mais ce type etait-il pire que Kagame, parlant strictement du respect des droits de l’homme ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 12:13, par Ka En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Cher Leiw : Peut-être ton message sera publié : mais sache que dans tous les forums des sites des réseaux sociaux du monde entier, il y a des critiques qui sont sanctionnées selon leurs caractères.

    En tant qu’un vieux routier des forums ou mes critiques avec sa vérité qui rougit les yeux mais ne les casse pas sont souvent sanctionnées, je te conseille ici comme je le dis très souvent ‘’’le libéralisme conduit inexorablement à la dérive morale : l’homme ne peut pas être libre de faire tout ce qu’il veut, sinon, sinon ça devient de l’anarchie totale. Ces phrases m’ont été dites par un ancien Webmaster d’un site devenu mon voisin de quartier.

    C’est à cause des internautes aux multiples pseudos sans cervelle qui se mettent à dénigrer, et même se permettre d’insulter au premier Burkinabé, surtout de voler les pseudos des autres pour berner le monde, qui force les Webmaster à sanctionner sans pitié. Et je suis totalement d’accords qu’on fasse attention au libéralisme des pseudos intellectuels.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 12:42, par Leiw En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Je me demande quel sens ca fait d’ecrire en anglais sur un Forum en francais. Qui vous dit que les lecteurs dcomprennent anglais ? Donc lefaso.net a bien raison de ne pas vous publiez Monsieur Shakespeare !

    Passakziri

    Hello Passakziri,
    I am sorry to inform you that I had written my opinion on faso.net and the site didn’t publish it. The site just published my complaints. Faso.net is starting not be a credible site because whenever you voice your opinion that directly or indirectly speak of European in general and their behaviors toward African, faso.net will automatically sensor your opinion. I firmly that faso.net is everything except facilitating the freedom of opinion because faso.net have suppressed at five of my analysis within the last three months. As far as Passakziri who thinks that faso.net should sensor my opinion because I am speaking in French, therefore my opinion doesn’t matter. But Mr. Passakziri French is not any ethnic dialect in burkina faso. Why don’t you write in bobo, moree, or peul. If I speak my dialect you will not understand anyways. Mr. Passakziri Emanuel Macron speaks very well English even though he more French than you. I don’t have to speak French because it not an international language. Only English is the international language. Good luck to you and faso .net. It will hard for burkina faso to move forward if the press is blocking the freedom of speech in the favor of people who have oppressed for centuries.
    Leiw

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 15:39, par papa En réponse à : Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza

    Mr . Leiw alias SHAKESPEARE ;veuillez SVP , prochainement rediger vos messages en Francais si vous en avez la possibilite´ ceci pour permettre a ceux qui ne vous comprennent pas de prendre connaissance de ce que vous relatez . J´aimerai bien vous lire mais malheureusement je ne maitrise pas votre langage ( l´Anglais ) Merci pour votre comprehension.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara briguera un troisième mandat
Joseph HAGE, consul honoraire du Liban à Ouagadougou : « L’explosion qui s’est passée à Beyrouth doit être la deuxième en intensité après la bombe atomique d’Hiroshima »
Situation sociopolitique au Mali : Un sommet extraordinaire de la CEDEAO pour une sortie de crise
Blocus Americain sur Cuba : Le parti Burkina Yirwa de tout cœur avec le pays de Castro
Crise politique au Mali : La mauvaise foi de la classe politique
Tchad : Des militaires tchadiens tirent à nouveau sur un véhicule de l’armée française
Mali : IBK abroge le décret de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle
Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants
Crise au Mali : Le bout du tunnel est encore loin
Force française Barkhane au Sahel : Le général Marc Conruyt prend les rênes du commandement
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts
Mali : IBK tente de reprendre la main
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés