Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 1er juin 2020 à 22h10min
Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

L’affaire qui oppose Eddie Komboïgo à Canal+ se poursuit devant les instances judiciaires, à l’international. Après la première instance et l’appel à Ouagadougou, le groupe français, filiale de Bolloré, a lancé à nouveau des procédures à Abidjan (Côte d’Ivoire) et à Nanterre (France), nous apprend nos confrères de Jeune Afrique et de Burkinews.

Mais cette fois-ci, l’épilogue s’annonce avec beaucoup de défis pour Eddie Komboïgo, puisqu’il est poursuivi « pour faux et usage de faux en France ». Aussi, la justice, à l’international, lui réclame « plus de 15 milliards ». Lisez in extenso le déroulé de l’affaire, relaté dans les colonnes de Jeune Afrique et de Burkinews.

Après avoir été condamné en première instance et en appel à Ouagadougou, le groupe français, filiale de Bolloré, lance à nouveau des procédures à Abidjan et à Nanterre. Il met aussi en demeure l’État burkinabè pour non-respect de ses obligations de protection des investissements, selon Jeune Afrique Business+.
Selon nos informations, Canal+, filiale de Bolloré, poursuit son combat judiciaire contre son ex-distributeur burkinabè, Eddie Komboïgo, propriétaire de la société Prosat.

Après avoir été condamné à lui payer la somme de 3,4 milliards de F CFA (5,6 millions d’euros) en mars 2019 par la Cour d’appel de Ouagadougou, confirmant le jugement prononcé en première instance, le groupe français s’est pourvu en cassation. Par un arrêt rendu en janvier dernier, le dossier a été renvoyé devant la Cour commune de justice et d’arbitrage (CCJA) d’Abidjan. Son examen est désormais en cours. Par ailleurs, ses dirigeants ont porté l’affaire en France devant le tribunal judiciaire de Nanterre. À cela s’ajoute une mise en demeure envoyée à la présidence du Burkina Faso pour ne pas avoir assuré les conditions de la protection des investissements de Canal+ dans le pays, comme le prévoit selon ce dernier le code des investissements local.

Le différend entre les deux parties remonte à 2016, lorsque le groupe audiovisuel a mis un terme à l’accord de distribution non-exclusif des offres Canal+ qui les liait, alors qu’Eddie Komboïgo était emprisonné car soupçonné d’avoir pris part à une tentative de coup d’État l’année précédente. Fondateur du cabinet CAFEC-KA, l’expert-comptable fait partie du premier cercle de l’ex-président Blaise Compaoré, renversé en 2014 et aujourd’hui en exil à Abidjan.

Président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Komboïgo vient d’être désigné par son parti pour être son représentant lors de la prochaine élection présidentielle, prévue en novembre 2020. Cette décision doit être entérinée lors du congrès du CDP. Il est aussi un homme d’affaires influent, présent dans les secteurs de l’industrie, des mines, de la banque et de l’assurance.

Après avoir refusé un règlement de 92 millions de F CFA en sa faveur pour solder le conflit, le patron de Prosat a attaqué Canal+ devant le tribunal de commerce de Ouagadougou en revendiquant un manque à gagner de plus de 7 milliards de F CFA résultant de la décision du groupe français. Bien qu’il n’ait pas investi de gros moyens pour mettre en œuvre le contrat, la justice lui a par deux fois donné raison.

Estimant ces décisions infondées, le groupe français a demandé le dépaysement du dossier à Abidjan, où il sera représenté par l’ancien bâtonnier Claude Mentenon, appuyé par l’avocat parisien Édouard Bloch. Il a aussi engagé en son nom et celui de sa filiale au Burkina Faso une action civile en France devant le tribunal judiciaire de Nanterre pour être indemnisé du préjudice subi, invoquant des faits de production et usage de faux. Ce dossier est défendu par Mathias Audit, avocat du cabinet Steering Legal.

En effet, Canal+ reproche à Eddie Komboïgo d’avoir produit pour influencer le jugement de la cour d’appel une fausse déclaration du greffe du tribunal. En outre, après la décision en sa faveur, il aurait eu recours à un huissier non inscrit au tableau des huissiers de justice du Burkina Faso pour procéder à des saisies de biens et geler plusieurs comptes appartenant à Canal+. Le montant de ces saisies – auxquelles auraient participé, en plus des gendarmes, des hommes de son parti – et des sommes cantonnées est estimé à 3,7 milliards.

La procédure entamée à Nanterre implique à la fois Canal+ International et sa filiale Canal+ Burkina Faso. Outre le remboursement des frais d’avocat (150 000 euros), le groupe français réclame également la compensation d’un préjudice financier estimé à 15,45 millions d’euros, auquel s’ajoute le montant des biens saisis (environ 1 milliard de F CFA). Pour sa part, Canal+ Burkina Faso demande, outre l’annulation de la condamnation, une indemnisation de 3,5 millions d’euros en réparation du préjudice subi, mais aussi 150 000 d’euros de frais d’avocat et 50 000 euros pour compenser l’atteinte à sa réputation.

Enfin, Canal+ International et Canal+ Burkina Faso réclament respectivement 10,67 milliards et 2,66 milliards de F CFA en raison, selon eux, des manquements d’Eddie Komboïgo à ses obligations d’investissement dans la mise en œuvre des trois contrats de distribution initialement signés. Contacté par Jeune Afrique Business+, l’homme d’affaires n’a pas répondu à nos questions.

Par ailleurs, Canal +, par l’intermédiaire de Me Mathias Audit, a envoyé une mise en demeure au Burkina, en le critiquant sur son non-fonctionnement équitable du système judiciaire au regard des décisions rendues et des saisies effectuées.
La fermeture des frontières a obligé l’adresse de l’assignation en ampliation à l’ambassade du Burkina Faso à Paris, qui a envoyé le document par voie électronique au palais présidentiel de Kosyam.

Source : Jeune Afrique et Burkinews

Vos commentaires

  • Le 1er juin à 23:19, par verite no1 En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    En tant qu’un anti-imperialiste et un patriote de premier rang, je supporte sans ambage Eddie Komboigo !!!!!!! Histoire de faux docs, c’est un petit detail pour moi !!!!! Eux qui ont toujours utilise du faux pour nous piller !!!!!!! Vive Eddie Komboigo, a bas les vols legalises de nos ressources !!!!!!! Megde Alors !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 23:27, par verite no1 En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Je suis Eddie Komboigo !!!!!! Aucun kopeck ne doit quitter le Burkina Faso vers une societe ou un pays imperialiste, point barre ! Toutes ces gymnastiques intellectuelles de CANAL+ ne sont que faits divers pour moi !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 23:40, par KABORE En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Quand vous venez pour faire des affaires dans un pays, ils faut avoir du respect pour les gens ! même si nous sommes des nègres nous réfléchissons tout comme vous ! La justice européenne (sous influence française) souffre le chaud et le froid sur les GAFA mais est-ce que ces dernières font comme vous ? Les décisions de justice d’un pays, il faut les appliquer sans broncher. Les critiquer, c’est insulter tout un peuple. Mettre en demeure la présidence d’un pays pour une décision de justice c’est pire que le racisme, et c’est pas la première fois avec Bolloré ! En 2018, dans l’épisode du port de DOUALA, les menaces à peine voilées de Bolloré et famille avaient fait trembler toute la présidence camerounaise !! Il faut que cette attitude cesse !

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin à 01:16, par Amidou En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

      KABORE,

      je suis entièrement d’accord avec vous.

      Mais en même temps, pour que cette attitude cesse, il faut arrêter de faire affaire avec eux ! Il me semble que personne ne nous a attachés pour aller nous forcer à acheter des effets Canal+. Moi je n’ai pas de télévision mais je ne suis pas mort pour autant ! Je me contente de ce que nos journalistes (que Dieu les bénisse et les aide pour qu’ils continuent d’être encore meilleurs) nous donnent comme informations. Qu’est-ce qu’un lefaso.net, un burkina24, un l’observateur paalga, un le pays, un sidwaya ont à envier à ces "merdias internationaux" ? Absolument rien. Mais au lieu de cela, quand chacun gagne un peu d’argent c’est aller payer une télé (pour enrichir des gens déjà riches) et un abonnement anal+ où il va regarder les "merdias internationaux" traiter leur pays de ventre mou, de maillon faible ! C’est incroyable ce que mes compatriotes font ! Si ces gens-là ne nous aiment pas (comme c’est le cas actuellement), alors cherchons-nous ! Je pense que anal+ n’est pas le seul à proposer des chaines.

      Traitons avec les Chinois car eux au moins, même si certains disent qu’ils ne nous aiment pas, ne vont pas nous mépriser de la sorte.

      Répondre à ce message

    • Le 2 juin à 09:25, par ZEMSTAABA En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

      MR KABORE,IL FAUT QUITTER DANS CES FAUSSES HISTOIRES D’ANTI IMPERIALISME. QUAND EDDIE A CONCLU SON BUSINESS AVEC EUX, IL SAVAIT BIEN QUE CEST DES IMPERIALISTES.C’EST PARCE QUE LES CHOSES SE GATENT QUE VOUS ET MOI ON ENTEND PARLER DE CA.
      LA JUSTICE A PREVU DES PROCEDURES SUR SES PROPRES DECISIONS EN MATIERE COMMERCIALE. CE SONT CES PRIOCEDURES QUE CANAL + EST EN TRAIN DE SUIVRE/ PREMIERE INSTANCE ? APPEL ? CASSATION, ARBITRAGE ! C’EST LE DROIT ET RIEN D’AUTRE. C’EST CE QUI A ETE PREVU DANS LE CONTRAT SIGN2 ENTRE LES DEUX PARTENAIRES.
      MAINTENANT SUR LE FOND, AVOUEZ QUE LES CHOSES NE SONT PAS CLAIRES DU COTE DE EDDIE. COMMENT UNE AFFAIRE QUI DEVAIT SE REGLER A L’AMIABLE AVEC 92 MILLIONS DEVIENT UN MANQUE A GAGNER DE 7 MILLIARDS, ? Y A COMBIEN D<4ABONNES CANAL PLUS DAND CE PAYS POUR QUE EDDIE, QUI N’EST PAS LE SEUL DISTRIBUTEUR, PARLE D’UN MANQUE A GAGNER DE 7 MILLIARDS ?
      TOUT LE MONDE SAIT QUE EDDIE A CORROMPU DES JUGES A COUP DE CENTAINES DE MILLIONS POUR AVOIR UN JUGEMENT EN SA FAVEUR. C4EST UN SECRET DE POLICHINELLE. NOS JUGES SONT INDEPENDANTS, SAUF DEVANT L’ARGENT ; AUJOURD’HUI SI TU AS UN LITIGE EN JUSTICE, DIS AU JUGE QU’IL AURA 10% DE L’AMENDE. TON AFFAIRE EST REGLEE
      ENFIN, CETTE AFFAIRE POSE LE PROBLEME DE L’ENTREE DES HOMMES D’AFFAIRES EN POLITIQUE ; SI UN HOMME D’AFFAIRES ARRIVE AU POUVOIR IL UTILISE L’ETAT POUR SES PROPRES AFFAITRES. ON LE VOIT AVEC TALON AU BENIN ET MEME TRUMP AUX USA. C’EST UNE MAUVAISE PUBLICITE POUR EDDIE ET LE CDP. ET MEME POUR LE BURKINA ; EDDIE EST ACCUSE DE FAUX ET USAGE DE FAUX. POUR LA SAISIE DES BIENS DE CANAL PLUS ; LUI MEME A PUBLIE DES PHOTOS OU ON VOYAIT DES MILITANTS CDP HABILLES EN TSHIRT CDP AUX COTES DES GENDARMES. C’EST PAS SERIEUX. UN INDIVIDU DE CETTE NATURE NE SAURAIT ETRE PRESIDENT DE NOTRE PAYS, JE SUIS DESOLE ;

      Répondre à ce message

      • Le 2 juin à 10:27, par verite no1 En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

        Je vais repondre a la place de KABORE ! On peut bien faire des affaires avec des imperialistes mais dans le respect des uns et des autres ! Si l’imperialiste pense qu’il est superieur a moi et qu’il peut tout faire, alors il ya probleme !!!!!! C’est pour cela Sankara avait dit qu’on doit traiter avec la France d’egal a egal ! Avant, meme nos transferts d’argent transitaient par la RCI et Sankara a mis fin a cette salade indigeste !!!!!!

        Répondre à ce message

        • Le 2 juin à 16:56, par KABORE En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

          Merci internaute Verite no1 ! Vous avez dit en plus ce que je pense aussi !! Je vais ajouter qu’il ne faut pas tomber dans le piège de la généralisation. Toutes les entreprises françaises ne se comportent pas comme Bolloré, et il y’en a même qui font du boulot et en toute discrétion ! Je pense notamment à SOGEA SATOM qui a fait les échangeurs de l’Est et du Nord ! Quand on fait du bon boulot dans le respect de la dignité des uns et des autres, on n’a pas besoin de s’immiscer dans la vie politique d’un pays pour avoir des marchés !

          Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 01:06, par Zach En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Internaute # 3, bien dit et merci ! Ils envoient de lettres de mise en demure aux sans sourciller ; cc’est parce-que c’est dans leurs habitudes, culture ! C’est aussi eux qui ont cree pleins de coups d’Etat en Afrique francophone. Tout cela doit cesser !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 03:22, par Bonjour En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    C’est une affaire de justice fantaisiste qui conduit à ce genre de débordement.
    Bonnes gens, quel est le CA de Canal+ Burkina pour que notre justice le condamne à des milliards.
    Cest ainsi que nous nous discreditons.
    Avec le nombre de distributeurs qu’il y a dans ce pays, comment PROSAT peut il parler d’un préjudice aussi énorme.
    N’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 03:30, par Wendbiiga En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Lisez bien entre les lignes !! C.est la tempete électorale qui commence. Eddie ne sera pas soutenu par le Dieu du CDP Blaise Compaoré. Par contre Kadré Desiré part officieusement aux élections avec la faveur et l.onction du beau blaise, de la France et ses multinationales,.
    Le film commence !!!! Ca tourne...

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 05:36, par Trahison En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Je ne comprens une chose. Donc, quand un jugement dans un pays ne te convient pas, tu peux delocaliser le dossiert dans un autres pays, alors ? Donc, apres Cote d’ Ivoire, Eddie aussi n’ a ca dire qu’ il n’ est pas d’ accord et il envoies le dossier dans un pays qui peut lui etre favorable aussi. Je n’ aime pas l’ injustice meme si Eddie n’ est pas mon preferer sur le plan politique.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 07:40, par Je suis Eddie KOMBOIGA En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Je suis Eddie KOMBOIGO. Vous prenez pour qui enfin ? Vous êtes sales plus qu’une truie. On est au courant des pillages de nos ressources organisés avec la complicité de nos dirigeants. Et ce n’est pas tout. Ces mêmes ressources servent à financer des campagnes en Afrique, à déstabiliser des régimes populaires au profit des dictatures... Les faits sont légion. Faites très gaffe, parce que si ça continue comme ça, nous allons vous contraindre à libérer les lieux. A bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 08:14, par Le Patriote "Le vrai" En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Donc le CDP n’a pas encore eu son candidat. A coup sûr il sera harcelé au niveau international si un jour il quitte le Burkina Faso et en France on le mettra immédiatement en prison une fois qu’il y aura mis son pied. De toute façon ça ne fait pas sérieux d’avoir un candidat qui est au trousse de la justice internationale.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 08:44, par Vérité Indiscutable En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    C’est qui qui accorde la permission à Canal + d’exister chez nous ? Il faut que qui de droit retire à ces structures leur Licence de couverture de notre pays. Vous, vous êtes qui pour menacer mon pays ?
    Eddie ne vous a pas encore volé. Si nos autorités volaient dans des entreprises étrangères et laissaient nos caisses tranquilles, on nous respecterait dans le monde. Félicitations à toi Eddie... A bas Canal +. Nous les citoyens devrions commencer à boycotter ces entreprises françaises.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 08:54, par caca En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Je suis Eddie que Canal+ dégage du Burkina. Le colonialisme est terminer. Tu as été condamner par la justice du Burkina paie et dégage toi. De quoi, la justice française se mêle une faute d’une société de droit de burkinabé ? Tous dernière notre compatriote.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 08:59, par Burkimbila En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Le Patriote "Le vrai"
    Il faut être patriote comme ton pseudonyme et surtout éviter chaque fois de prendre vos opposants politiques pour des ennemis dans la vie. Canal+ nous arnaque jour et nuit : à titre d’exemple, le décodeur HD qui est offert gratuitement à leurs clients des autres continents est vendu aux clients Africains à 25 000F l’unité !
    Même nos chaines nationales qui sont gratuites ailleurs sont payantes chez eux !

    Il met aussi en demeure l’État burkinabè pour non-respect de ses obligations de protection des investissements que le BURKINA FASO chasse Canal + pour toujours de son territoire : en dehors de la sallette Olympia, qu’ont-ils fait comme investissement ici ? C’est à cause de leurs mentors en Europe que BC a voulu modifier l’article 37 et cela a conduit au KO alors qu’ils s’en prennent à leurs mentors et nos au BF. Comment peuvent-ils être sur notre territoire et nous mettre en demeure ? Qu’ils aillent se faire voir ailleurs.
    Aujourd’hui avec NETFLIX et pleins d’opérateurs multimédia ils ont la trouille ailleurs ; c’est parce que les gens ne savent pas exploiter la 4G ici (même la 3G). Bientôt tous les appareils TV seront IP et on verra comment ils feront.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 09:24, par TOI AUSSI En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    An ; ;Han ; ; ; ; je comprend maintenant s’est comme ce la que les gens gagne beaucoup d’argent à distribué sans ce soucié s’est cela être homme d’affaire.Reste a savoir si un homme d’affaire peut être un président au service du peuple ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 09:25, par Daniel S SAWADOGO En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    L’Etat burkinabé ne peut jamais accepter cela.Quel manque de respect a notre égare.La justice burkinabé est compétente et aucune autre justice ne pourra la manipuler. EDDIE tu as tout le soutient de l’Etat burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 09:37, par ALAKOI En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Nous ne sommes pas obligés de vivre avec Canal+ comme Coronavirus ! Vous pouvez degager on s’en sortira sans vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 09:38, par ALAKOI En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Nous ne sommes pas obligés de vivre avec Canal+ comme Coronavirus ! Vous pouvez degager on s’en sortira sans vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 09:53, par Passakziri En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    écoutez les gens au Faso ont d’autres Chats à fouetter, Tant pis pour ceux qui pensent que la Television importée peut être un investissement. On vien vider les poches deja presque vides de poupulations affamées et vous nous parlez de milliards ? Laissez la présidence hors de ce tam-tam. Et surtout qu’aucun Franc du contribuable ne soit perdu dans cette querelle .

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 10:05, par verite no1 En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Bravo Eddie ! Tu as le soutien du peuple burkinabe !
    Si tu as besoin d’un document, on a plusieurs imprimeries au Burkina Faso ! Eh oui, c’est comme cela !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 11:02, par Lom-Lom En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Eh bien voilà les conséquences d’une politique "d’à-plat-ventrisme" cautionné par le pouvoir de Blaise Compaoré après l’assassinat de Thomas Sankara. Maintenant que ces groupes français commencent à sentir le roussi et la défaite économique qui sera aggravée par les effets du COVID, ils montrent à leurs anciens alliés (les partisans de Blaise dont Eddie en tête) qu’ils ne sont que des nègres que l’on a utilisés pour exploiter leurs propres pays et on pousse l’insulte jusqu’à changer de territoire pour juger ce genre d’affaires. En quoi le tribunal d’Abidjan ou celui de Nanterre est plus qualifié ou plus neutre que celui qui a jugé l’affaire à Ouaga ? C’est encore là une leçon qui nous rappelle ce que le Général de Gaule avait dit : "la France n’a pas d’amis, la France a des intérêts" ! Lui Eddie, candidat à la présidence du Faso est bien averti ! Mais je suis sûr qu’après le règlement de ce contentieux, en bons nègres, les Burkinabè oublieront tout de suite cette affaire et traiteront encore avec légèreté les affaires quand on comme partenaire un "blanc" ! En attendant, quelque soit notre bord politique, soutenons Eddie contre la mafia des groupes français dont fait partie Canal+ !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 11:34, par freddy le loup En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    être patriote, ne veut pas dire supporter n’importe qui ou n’importe quoi sans raison sérieuse. Eddie est un citoyen instruit comme tout autre qui a obligation de respecter les textes nationaux et internationaux en vigueur en la matière. s’il a failli, qu’il ait le courage de répondre devant la justice moi ça me fait ni chaud ni froid.par rapport à la mise en demeure de l’état burkinabé, ce sont des choses qui arrivent fréquemment, l’état également poursuit des sociétés et des entreprises étrangères s’il estime être lésé dans son bon droit. arrêtez de gesticuler, l’état sait se défendre. Eddie a voulu profiter des jugements rendus en sa faveurs ici au Burkina pour extorquer des fonds (c’est le mot) un montant raisonnable aurait pu éviter cette pagaille, mais comme c’est un mégalomane il a encore dépasser les bornes. Ce problème concerne Eddie et lui seul ça n’a rien à avoir avec le Burkina. Gardons le patriotisme pour des combats plus sérieux, quand il empochait ses millions on n’etait au courant de rien, maintenant que y’a gbangban on veut nous mettre dedans. jamais, il a mangé, il a voulu escroquer, maintenant qu’il paye. De toute façon il n’est même pas crédible en tant que chef d’entreprise, a plus forte raison candidat a une élection présidentielle. Peut etre que le jour ou il n’y aurait que Ablassé et lui comme candidats il pourra gagner. je ne suis meme pas sur qu’il pourrait battre Zeph et prendre la place de chef de fille de l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 11:34, par kwiliga En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Voilà une affaire qui oppose des gros milliardaires, bien gras, chacun exploiteurs du peuple, n’en doutons pas et à laquelle aucun de nous ne comprend rien.
    Et pourtant, voici la porte ouverte pour crier notre pseudo-patriotisme, nous précipiter dans les amalgames et étaler notre racisme anti-blancs.
    Quand je lis tous ces commentaires, je suis effaré par la stigmatisation raciale qui s’en dégage et j’ai mal.
    J’ai mal pour la bêtise et la méchanceté qui émane de mon propre peuple.
    J’ai mal pour tous les blancs, investis avec honnêteté dans des actions humanitaires aux quatre coins du Faso.
    Le business, c’est le business, il n’y a là dedans personne d’honnête, personne d’intègre, pas l’ombre d’un humaniste, rien qu’un ramassis de salopards qui ne recherchent que leur enrichissement personnel, au détriment d’une des populations les plus pauvres du monde.
    Alors, vous pouvez bien, comme Lom-Lom, faire preuve de défiance "quand on comme partenaire un "blanc"", comme vérité indiscutable "commencer à boycotter ces entreprises françaises.", croire comme Amidou que : "Traitons avec les Chinois car eux au moins, même si certains disent qu’ils ne nous aiment pas, ne vont pas nous mépriser de la sorte.", tant que votre lutte sera davantage portée par le racisme que par la lutte des classes, le résultat sera le même.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 11:54, par PG En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Monsieur le Journaliste qui n’a pas osé signer son article, le titre n’a rien à voir avec le contenu. D’où avez vous vu que la justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards à Eddie ?
    C’est pourtant écrit en français ! Et pour votre gouverne, la cour commune de justice et d’arbitrage de l’OHADA basée à Abidjan est la juridiction de cassation commune à tous les pays membres de l’OHADA. Ce n’est pas une juridiction ivoirienne stricto sensu et en tout cas elle n’est pas plus ivoirienne que burkinabè, malienne, sénégalaise ou togolaise. Il n’y a pas de dépaysement quand un plaideur y fait recours même si l’affaire est née ailleurs qu’en Côte d’Ivoire. C’est la seule juridiction compétente pour connaitre des griefs faits aux arrêts rendus par les Cours d’Appels sur l’application du droit OHADA

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 12:23, par David En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Bon Dieu !!!
    Dans cette décision de la justice Burkinabè en faveur de Eddy condamnant Canal+ à 3,5 milliards de FCFA, ce qui a manqué, c’est la proportionnalité. Vous ne pouvez pas condamner un agent économique à payer une telle somme, sans des arguments raisonnables et solides. Les propriétaires de Canal+ connaissent l’argent plus que Eddy, donc il est illusoire de croire que Eddy peut les dribler facilement. Derrière cette affaire, ça sent de l’immoralité. Et tous les acteurs de cette décision judiciaire en faveur de Eddy le savent.
    Exemple : supposons que je vole ta poule qui pondait des oeufs. OK. On n’est en droit de me condamner de rembourser. Ce qui est normal. On peut me condamner à vous rembourser pour tout et pour tout 25 000 F CFA. Ce montant est acceptable et raisonnable. Mais dès lors qu’on me condamne à vous rembourser 1 000 000 F CFA, cela ressemble à un brigandage financier en bande organisée. C’est ça le vrai fond du problème entre Eddy et Canal+. En affaires, personnes n’est dupe.
    Quand tu croises des gens qui sont plus Django que toi, apprêtes toi a ce qu’ils fassent ta peau, si tu les rackettes. C’est une question de temps.
    Sous le régime criminel et corrompu de l’ex dictateur Blaise Compaoré, certains de nos opérateurs économiques se croyaient tout permis aux BF et il n’ y avait rien. Avec des partenaires occidentaux qui sont aguerris, en affaires, ce genre de brigandage financier ne saurait passer comme une lettre a la poste. Arrêtons de rêver !!!
    Les propriétaires de Canal+ ne sont pas des parvenus en affaires !!!
    L’œuf doit savoir ou danser !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 13:12, par TANGA En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Vous les français, vous croyez sans doute que les anti CDP vont sortir pour demander d’extrader EDDIE ?
    Quittez labas ; Surtout qu’il s’agit de VOUS LES FRANÇAIS.
    Personne n’extrade personne !
    Vous nous avez démonstré que vous ne vous en fichez pas mal de nous et de notre pays. Pour preuve, l’Affaire Thomas SANKARA et l’affairement françois COMPAORE.
    La france nous a assez bouffé et ça ne leur suffit pas.
    Maintenant, c’est nous qui allons demander à Bolloré de quitter le Burkina Faso !!!

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 10:42, par YVES En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

      MR TANGA, LE CONFLIT COMMERCIAL ENTRE CANAL PLUS ET EDDIE N’EST PAS UN CONFLIT ENTRE LE PEUPLE BURKINABE ET LE PEUPLE FRANCAIS. LE PEUPLE FRANCAIS N’A JAMAIS ENVOYE BOLLORE POUR FAIRE DES AFFAIRES EN AFRIQUE. IL FAIT DES AFFAIRES POUR LUI MEME. DE MEME, EDDIE NE FAIT PAS DES AFFAIRES POUR LE PEUPLE BURKINABE . IL FAIT DES AFFAIRES POUR LUI MEME. QUAND EDDIE ET CANAL PLUS ONT COMMENCE LEURS AFFAIRES,NOS DEUX PEUPLES N’ETAIENT PAS AU COURANT. EN SIGNANT LEUR CONTRAT COMMERCIAL, EDDIE ET CANAL PLUS ONT SANS DOUTE MIS DES CLAUSES SUR LES JURIDICTIONS COMPETENTES EN CAS DE CONFLIT. SUREMENT QU’ILS ONT DESIGNE LA COUR D4ARBITRAGE D’ABIDJEN COMME UNE ETAPE DE RESOLUTION DE LEUR EVENTUEL CONFLIT. LAISSEZ LES SE DEBROUILLER ENTRE EUX. DANS CETTE AFFAIRE NI VOUS, NI MOI, NI LE PEUPLE BURKINABE, NI LE PEUPLE FRANCAIS N’Y GAGNENT ABSOLULENT REIN§§§§
      CESSEZ DE DECRIRE TOUS LES FRANCAIS COMME DES IMPERIALISTES. MOI JE SUIS ORIGINAIRE D’UNE COMMUNE DE L’OUEST DE LA FRANCE.DEPUIS 30 ANS, NOUS INTERVENONS DANS UN VILLAGE DU BURKINA FASO TOUT SIMPLEMENT PARCE QUE UN DES RESSORTISSSANTS DU VILLAGE A SEJOURNE CHEZ DES AMIS CHEZ NOUS. LE GOUVERNEMENT FRANCAIS N’EST MEME PAS AU COURANT DE CE QUE NOUS FAISONS POUR LES GENS DE CE VILLAGE. ET NOUS NE CHERCHONS AUCUN INETRET IMPERIALISTE DANS NOTRE ACTION, CA FAIT MAL DE SE FAIRE TRAITER DE COLONIALISTES ET D’IMPERIALISTES ALORS QUE NOUS SOMMES ANNIMES DE LA BONNE VOLONTE ; FAITES ATTENTION AUX MOTS.
      JE NE ME MELE PAS DES AFFAIRES INTERNES DU BURKINA. MAIS SI J’AI UN CONSEIL A DONNER, FAITES BEAUCOUP ATTENTION DANS LE CHOIX DE VOS DIRIGEANTS. LORSQUE L’ARGENT DEVIENT UNE RELIGION, IL N’YA PAS D’AVENIR. ICI COMME CHEZ NOUS,SI VOUS CONFIEZ UN PAYS A UN HOMME D’AFFAIRES, SON PREMIER SOUCI SERA D’UTILISER L’ETAT POUR FAIRE FRUCTIFIER SES AFFAIRES. C’EST PARTOUT LA MEME CHOSE.
      JE NE CONNAIS PAS CE MONSIEUR EDDIE, MAIS JE ME POSE DES QUESTIONS SUR LUI APRES L’ECLATEMENT DE CETTE AFFAIRE.VOUS AVEZ BESOINS D’HOMMES INTEGRES ET DESINTERESSES POUR DIRIGER VOTRE PAYS ; PAS DE GENS QUI FONT DU BUSINESS AVEC LES BOLLORE ET AUTRES, CES REQUINS QUI NE PENSENT QU’A S’ENRICHIR ;

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 13:48, par lolita En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Eh bien..moi qui pensait que Eddie était bien parti je viens de realiser qu’il s’est tiré une vraie balle dans le pieds ! n’a t-on pas dit que " un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon proces " ?
    bon beh je crois que les gars là sont encore parti pour un coup ko de 5 ans...dommage pour la democratie

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 14:50, par REHOSSEM DJIRANGAYE En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Je respecte les opinions des uns et des autres mais soyons Patriotique et Panafricain. L’exploitation a trop dure’ surtout en Afrique dite Francophone. Tout en respectant les opinions politiques de tout un chacun, il est grand temps d’oublier nos rancunes égoïstes et d’avoir une position uniforme contre l’occupant en chassant BOLLORE en Afrique et particulièrement au Burkina Faso. OUI, nous devons tous apporter notre soutient a’ notre concitoyen EDDIE contre BOLLORE. C’est un devoir de tout Africain et Burkinabé. Je vous remercie.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin à 10:32, par TOUDOU En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

      CHER MR DJIRANGAYE, L’IMPERIALISME EXPLOITE NOS PEUPLES PARCE QU’IL YA UNE BOURGEOISIE COMPRADORE QUI LUI SERT DE RELAIS.EDDIE FAIT PARTIE DE CETTE BOURGEOISIE.L’ARTICLE CITE LES SECTEURS OU IL EST ACTIF/ BANQUE,MINES,ASSURANCES,ETC... DANS TOUS CES SECTEURS, CE SONT DES ENTREPRISES ETRANGERES DANS LES QUELLES MR EDDIE ET SES COMPERES DE LA BOURGEOISIE LOCALE ONT DES ACTIONS. IL N’A PAS INVSTI DANS L’AGRICULTURE BURKINABE ; iL N’A PAS CREE UNE USINE POUR TRANSFORMER NOS TOMATES OU FAIRE DU JUS AVEC NOS MANGUES. IL A PREFERE INVSTIR SON ARGENT DANS LA PROLMOTION DES FILMS CANAL PLUS QUI CONTRIBUENT A TUER NOTRE CULTURE. QUAND IL LE FAISAIT AVEC CANAL PLUS, VOUS LES ANTI IMPERIALISTES QUI LE DEFENDEZ N’ETAIENT PAS AU COURANT ;POURQUOI LE DEFENDRE AUJOURD’HUI AU NOM DU PEUPLE BURKINABE QUI NE RECOLTE PAS UN CENTIME DE CES DEALS ? AVEC SON ARGENT GAGNE AVEC LES FIRMES ETRANGERES, EDDIE A CONTRUIT COMBIEN D ’ECOLES POUR LES ENFANTS DU PEUPLE ? COMBIEN DE FORAGES ? LE PATRIOTISME ET LE PANFRICANISME, C’EST FAIT POUR DEFENDRE LES PATRIOTES ET LES PANAFRICANISTES ; PAS POUR VOLER AU SECOURS DES AGENTS DE L’IMPERIALISME INTERNATIONAL QUAND LEURS INTERETS SONT MENACES.
      TOUT LE MONDE SAIT COMMENT EDDIE A OBTENU LES JUGEMENTS FAITS ICI : IL A ARROSE LES JUGES ; A COMMENCER PAR LA PRESIDENTE DU TRIBUNAL DE COMMERCE. NOS JUGES SONT MALHEUREUSEMENT CORROMPUS ET UTILISENT LEUR INDEPENDANCE POUR CHERCHER DE L’ARGENT. C’EST CELA LA TRISTE REALITE ;
      EDDIE N4A RIEN INVSETI DANS LA SOCIETE PROSAT.D’AILLEURS LA SOCIETE NE LUI APPARTIENT PAS ; IL A GRUGE QUELQU’UN POUR SE L’APPROPRIER. LE REGLEMENT A L’AMIABLE QU’IL A ACCEPE AU DEBUT C’EST 92 MILLIONS ; SUBITEMENT IL MONTE A 7,4 MILLIARDS.LE TRIBUNAL COUPE LA POIRE EN 2 A 3,7 MILLIARDS. C’EST UN PEU TROP GROS ;
      JE COMMENCE A CROIRE A CE QUE MAHAMADI KOUNADA RACONTE SUR EDDIE. CE N’EST PAS UN HOMME D’AFFAIRES. C’EST UN AFFAIRISTE.
      CETTE AFFAIRE VA ECLAIRER LES BURKINABE SUR LA VRAIE NATURE DU PERSONNAGE DU MOINS CEUX QUI NE LE CONNAISSAIENT PAS. HEUREUSEMENT QU’IL N’IRA PAS LOIN AVEC SA CANDIDATURE CAR IL NE PEUT BATTRE NI ROCH, NI ZEPH. MAIS LE CFOP DOIT ETRE PRUDENT. PENDANT QUE EDDIE SE PREPARE A SIGNER L’ACCORD. IL FAIT DES OFFRES DE SERVICE A ROCH. IL A DIT A SES PROPCHES QU’AU SECOND TOUR IL VA RALLIER ROCH QUI LUI A PROMIS UN POSTE DE MINSTRE D’ETAT. IL A EXPLIQUE A SES PROCHES QUE MIEUX VAUT AVOIR UN ROCH QUI N’A PLUS QU’UN MANDAT A FAIRE, QU’UN ZEPH QUI VA FAIRE 10 ANS. LA TRAHISON A COMMENCE

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 14:51, par Sidnoma En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Après l’épisode de "charbon fin", BOLLORE nous revient dans les arcanes de la justice avec CANAL+ !
    Sacré BOLLORE !... Il occupe tout, surtout les différents ports africains !...
    En tout cas, dans cette bagarre d’éléphants, il faut que les fourmis (les consommateurs et/ou contribuables) disent aussi leur part de vérité) !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 15:43, par Ka En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Chers amis internautes patriotes : Je ne voulais pas intervenir sur cette affaire dont beaucoup d’entre vous ne voient que l’impérialisme qui n‘existe que dans les idées de certaines et certains. De Lumumba, a Mandela jusqu’au valeureux et jeune idéologue Thomas Sankara, les impérialistes ont compris qu’ils n’ont plus aucune place dans le continent Africain que de jouer l’égoïsme dont le nom reste du ‘’’racisme.’’’

    Dans cette histoire dont Eddie a pu gaver ce qu’il peut et joue le milliardaire pour conquérir le pouvoir, pourtant il vit au milieu d’un peuple dont 98% n’ont pas un bon repas par jour, et aucun centime de cette affaire depuis le régime Compaoré a nos jours n’a jamais été utilisé pour une action sociale que des billets d’avions pour fuir le pays quand on n’a le feu au fesses, notre patriotisme ne peut pas cautionné une affaire de ce genre.

    Avec le respect que j’ai pour quelques internautes de bonne foi, je leur dis de ne pas regarder simplement au bout de leur nez. Posez une seule question, comment Eddie a pu avoir ce contrat avec un régime ou le mal de notre pays depuis son indépendance ‘’est l’égoïsme de nos dirigeants qui prennent le peuple disons leurs compatriotes comme des moutons ou leurs maîtresses ?

    Je vais vous poser une deuxième question : Au moment des signatures de ce contrat dont les miettes qu’on dit commission pour l’état et les démarcheurs, Eddie vous a dit combien l’état ou disons quelques politiques décideurs de l’époque ont empoché ? La dernière chose que j’allais éclaircir ‘’’c’est la cour commune de justice et d’arbitrage dont le Burkina est membre, un internaute m’a devancer ;’’’ alors ne mélangez pas les choses, car Eddie et le gouvernement de l’époque savaient ce qu’il arrivera s’il y a des problèmes avec Canal plus.

    Mes chers amis internautes de bonne foi, comme je le dis toujours dans ce forum, le seul problème de notre pays après la révolution, ce sont nos hommes politiques, cupides et d’une pauvreté et misère d’esprit à nul autre comparable. Voici où se trouve le vrai problème du Burkina. Etiez-vous au courant quand les millions d’Euro du Canal plus coulaient a flot dans les poches d’Eddie et quelques-uns de nos hommes politiques a l’époque ?

    Et comme l’a bien expliqué l’Internaute ‘’’PG,’’’ la cour commune de justice et d’arbitrage de l’OHADA basée à Abidjan est la juridiction de cassation commune à tous les pays membres de l’OHADA. ’’Ce n’est pas une juridiction ivoirienne stricto sensu et en tout cas elle n’est pas plus ivoirienne que Burkinabé, malienne, sénégalaise ou Togolaise.’’ Dans une affaire de justice le patriotisme ne joue aucun rôle, surtout que le combat pour la justice est celui le plus difficile à mener car, on ne se bat pour personne en particulier, mais pour que la JUSTICE soit pour TOUS (sans exception).

    Cette affaire reste une affaire entre Eddie et les décideurs de l’époque ou le contrat a été signé avec Canal plus. Je suis désolé cher internautes patriotique, c’est ainsi, au lieu de faire des baux emphytéotiques de misère, juste pour quelques commissions versées à titre de corruption à nos dirigeants, on aurait pu imposer de formules obligatoires dont l’état Burkina sera garant avec Canal Plus. si c’était fait proprement avec l’état Burkinabé comme d’autres opérateurs, aujourd’hui Eddie ne sera pas seul a lutter contre cette entreprise dont l’impérialisme est exclu.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 17:27, par freddy le loup En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    être patriote, ne veut pas dire supporter n’importe qui ou n’importe quoi sans raison sérieuse. Eddie est un citoyen instruit comme tout autre qui a obligation de respecter les textes nationaux et internationaux en vigueur en la matière. s’il a failli, qu’il ait le courage de répondre devant la justice moi ça me fait ni chaud ni froid.par rapport à la mise en demeure de l’état burkinabé, ce sont des choses qui arrivent fréquemment, l’état également poursuit des sociétés et des entreprises étrangères s’il estime être lésé dans son bon droit. arrêtez de gesticuler, l’état sait se défendre. Eddie a voulu profiter des jugements rendus en sa faveurs ici au Burkina pour extorquer des fonds (c’est le mot) un montant raisonnable aurait pu éviter cette pagaille, mais comme c’est un mégalomane il a encore dépasser les bornes. Ce problème concerne Eddie et lui seul ça n’a rien à avoir avec le Burkina. Gardons le patriotisme pour des combats plus sérieux, quand il empochait ses millions on n’etait au courant de rien, maintenant que y’a gbangban on veut nous mettre dedans. jamais, il a mangé, il a voulu escroquer, maintenant qu’il paye. De toute façon il n’est même pas crédible en tant que chef d’entreprise, a plus forte raison candidat a une élection présidentielle. Peut etre que le jour ou il n’y aurait que Ablassé et lui comme candidats il pourra gagner. je ne suis meme pas sur qu’il pourrait battre Zeph et prendre la place de chef de fille de l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 17:30, par GOMYAAREE En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    VOYEZ VOUS LES HOMMES D AFFAIRES SONT DES REQUINS NO PITY IN BUSINESS !
    SI LA JUSTICE BURKINABÈ ÉTAIT CLEAN L ON POURRAIT SUPPORTER LE SIEUR EDDIE BEC ET ONGLES CEPENDANT NOUS SAVONS TOUS LA REALITE !
    ET PUIS LA JUSTICE DEMANDE A CE QUE LES DEUX PARTIES PRESENTENT LEURS ARGUMENTS AUTHENTIQUES ET NON DES MENSONGES ET DU FAUX ; AFIN QUE LES MAGISTRATS TRANCHENT EN TOUE LIBERTÉ D ÂME ET DE CONSCIENCE.
    TOUTEFOIS ILS SONT COMBIEN LES ACTEURS DE LA JUSTICE A ÊTRE CLEAN ? COMBIEN DE DOSSIERS PRENNENT LA POUSSIÈRE DANS LES TIROIRS AU FASO ICI PARCE QUE DES GROS BONNETS TIRENT ET POUSSENT ? ET VOUS VOULEZ UNE crédibilité SANS MÉRITE !
    LE CONSEIL QUE J AI A PRODIGUER AU SIEUR EDDIE WENDVENEM CONSTANCE KOMBOIGO C EST QU IL A EN FACE DE LUI DE véritables REQUINS RAPACES QUI VONT MENER UNE LUTTE ÂPRE, DE TRANCHÉE, ET TOUS LES COUPS SONT PERMIS ALORS METTEZ VOUS AU SÉRIEUX SINON CELA PEUT ÊTRE LE DÉBUT DE LA FIN !
    IMAGINEZ QUE VOUS GAGNEZ ILS SERONT COMBIEN A TRAVERS LE MONDE ENTIER A POURSUIVRE CANAL + POUR DÉFAUT DE CONTRAT ?
    ET PUIS EST CE QUE CANAL + ASSURE scrupuleusement SA PART DU CONTRAT NON BIEN SUR. POURQUOI LE DÉCODEUR SE COUPE, SE BLOQUE COMME IL VEUT ? LES REDIFFUSION A N EN PAS FINIR ?
    VIVEMENT LA CONCURRENCE !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 18:34, par Tiemtoré En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Canal est media sioniste donc impérialiste, il pille nos ressources, évaluer terre à terre 5000f/mois pour au moins 5000000 de foyer au Faso cela équivaut à 1 Millard et demi de nos francs à ces pilleurs

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 09:01, par Point focal En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Quoi de plus étonnant que l’affaire ait été dépaysée en Côte d’Ivoire, la base régionale de la France. Canal+ a porté l’affaire là où elle sait qu’elle aura le soutien INDÉFECTIBLE des juges, du gouvernement, et surtout du président. La jeunesse africaine fera dégager cette France ainsi que ses valets locaux.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin à 13:27, par Ka En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

      Tu te trompes, ’’Point Focal’’ Eddie a graissé nos juges dans cette affaire, comme les achats de conscience pour être candidat du CDP : Voilà pourquoi ce transfère. Sache que la cour commune de justice et d’arbitrage de l’OHADA basée à Abidjan est composé des juges internationaux, et pas seulement des juges Ivoiriens.

      Ce que je peux te confirmer, c’est que dans un monde où il faut seulement apprendre à gagner sans avoir raison, on peut se poser la question si nous sommes dans un monde ambigu ? Et c’est le cas avec le filiale Bolloré qui a recolonisé le continent avec l’aide des décideurs égoïstes au gosier large a ne citer que l’introverti Blaise Compaoré, A. Ouattara nos nouveaux colons. Et changer d’époque avec ces nouveaux colons égoïstes ne signifie pas la fin d’une situation donnée, car tout est une question de mutation des données. Le colonialisme d’aujourd’hui avec nos frères est beaucoup plus nocif et difficile à combattre, car il est ancré dans l’esprit du colonisé.

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin à 14:14, par Zot En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

      Avant de commenter, il faut souvent prendre le temps de lire ceux qui t’ont devancé dans les commentaires, il y a souvent beaucoup de choses à apprendre qui vont t’éviter d’étaler ton ignorance sur la place publique. Si tu avais lu les autres tu allais apprendre que c’est pas canal + qui a amené l’affaire en Côte d’Ivoire, c’est parce que le siège de la cour de cassation de l’ohada est là-bas, même si c’était au Rwanda, canal + serait obligé d’aller là-bas si il veut pourvoir en cassation. Par la lecture j’apprends des autres internautes, tu peux aussi faire comme moi. Aussi dit toi que si tu n’as pas le temps de lire les autres internautes, c’est pas la peine d’intervenir car personne n’a ce temps là aussi.

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 13:30, par I COMME ICARE En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Canal + n’a qu’à mettre le Burkina faso dans une cellule s’il le peut.
    C’est mieux que canal disparaisse de notre territoire.il ya bien d’autres chaines meilleures et pourvoyeuses d’emplois.Rien ne sera plus comme avant.on ne peut pas être dans un pays et ramer à contre courant des ses décisions de justice.Nul n’est au dessus de la loi.il n’existe pas de justice supérieure.
    L’esclavage est aboli depuis longtemps.ils n’ont qu’à se constituer plus loin au pole nord en groupe d’ours et de jaguars et revenir.Nous pas bouger.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 17:08, par Nabiiga En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Très chers forumistes, cher CACA, Maria de Ziniaré et les autres acolytes, je vous présente mes excuses d’avoir été absent de notre cher forum ces deux derniers jours à cause des obligations professionnelles. Je m’en excuse doublement car l’affaire de cet article me regarde directement, moi fidèle militant de CDP. Bon Haya voilà ce que je crains
    .
    Le toute premièr acte du Président Kambiogo une fois élu, sera de puiser des caisses de l’état pour payer ce qu’il doit à Canal+. Bienvenu aux affaires de corruption de l’ère des frères Compaoré. Si Édie est élu, préparons-nous à vivre la toute première interpellation de notre PF à l’étranger car s’il met pied en France, il y sera interpellé. Que faire ? Un PF qui ne peut aller en France, notre partenaire stratégique et premier partenaire économique ? Face à ces deux problématiques qui guettent Edie avant même qu’il accède au pouvoir, que devons-nous faire en tant citoyens pour éviter cette honte sur la scène internationale ? Voilà ce qui a troublé mon sommeil depuis mon retour au bercail.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 19:09, par Fanga la force physique En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    Je suis Eddie. K.
    Moi je vais voter Eddie juste a cause de cette affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 17:32, par Un Burkinabê En réponse à : Affaire Eddie Komboïgo vs Canal+ : La justice ivoirienne réclame plus de 15 milliards de F CFA à Eddie Komboïgo

    1- l’Etat commence par nationaliser ou retirer les licence d’opérer à Canal+, Bolloré (Sitarail et SDV).
    2- l’Etat par la suite nationalise ou annule le monopole donné à Brakina (Famille Castel)
    3- l’Etat impose à Orange money les conditions suivantes : en déposant et retirant son propre argent de son compte orange on paie zéro franc c’est à dire que c’est gratuit. En envoyant l’argent à tiers personne c’est gratuit ou tout au plus 0,005% comme frais de transfert

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Justice : Safiatou Lopez écope de 24 mois de prison ferme
Questions sécuritaires et sociales : L’AJUDE-BF prône des solutions endogènes
Ouagadougou : « Pas de route, pas de votant », préviennent les habitants de Rimkiéta
Lutte contre le Covid-19 : Dicko Fils, Habibou Sawadogo et Nourat s’engagent auprès de l’UNICEF
Axe Kantchari - Diapaga : L’escorte du président du CSC, Mathias Tankoano, victime d’une attaque terroriste
Loropéni : Un conflit communautaire fait 3 morts
Régularisation des indemnités des magistrats : L’intersyndicale dénonce un "plan funeste pour asphyxier financièrement" les acteurs
Lutte contre le paludisme : La campagne de chimio prévention débute le 13 juillet 2020
Don de sang : Eddie Komboïgo, président du CDP et ses « camarades » sacrifient à la solidarité
Education : Les bisongo, un tremplin pour préparer les enfants du milieu rural au cycle primaire
Gestion des épidémies dans la Boucle du Mouhoun : Le plan de riposte exécuté à 63,21 ℅
Prix burkinabè de la qualité 2020 : CIMBurkina maintient sa place de champion dans la catégorie B
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés