Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mardi 7 avril 2020 à 22h30min
Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

La mise en œuvre des mesures annoncées par le Président du Faso dans le secteur de l’eau vont impacter près de 5 millions de consommateurs. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’eau et de l’assainissement, Ambroise Niouga Ouédraogo, à la presse, ce mardi 7 avril 2020 à Ouagadougou.

Après le ministre de l’énergie, samedi 4 avril, c’était au tour du ministre de l’eau et de l’assainissement, Ambroise Niouga Ouédraogo, d’apporter plus de détails sur les mesures annoncées par le Président du Faso pour lutter contre la maladie à Coronavirus, pour la période d’avril à juin 2020.

Il s’agit notamment de la prise en charge des factures d’eau de la tranche sociale, de la gratuité de la consommation au niveau des bornes fontaines, de l’annulation des pénalités sur les factures de l’ONEA et de la prise en charge des factures d’eau au titre des marchés et yaars.

Gratuité pour les branchements de 8m3 au plus

Selon Ambroise Niouga Ouédraogo, le coût total des mesures sera de 6 milliards 700 millions de francs CFA. Dans les détails, la prise en charge des factures de la tranche sociale coûtera à l’Etat un plus de 3 milliards de francs CFA. A ce niveau, le ministre a précisé que la prise en charge concerne les branchements de 0 à 8 m3. Alors tout consommateur qui aura consommé plus de 8 m3 (3 300 F CFA) devra payer le surplus.

Pour ce qui est de la mesure de gratuité de l’eau au niveau des bornes fontaines, elle coûtera plus de 2 milliards 290 millions de francs CFA et le coût de l’annulation des pénalités a été estimé à 415 millions de francs CFA. Quant à la prise en charge des factures d’eau dans les 36 marchés et yaars fermés, elle va coûter 50 millions de francs CFA.

Mafarma Sanogo, Coordonnatrice du Service d’informations du Gouvernement

« Les adductions d’eau potable en milieu rural ne sont pas concernées »

A en croire le ministre de l’eau, les mesures d’accompagnement vont impacter 446 349 branchements et 3 486 bornes fontaines (dont 1 433 à Ouagadougou). Ce qui représente près de 5 millions de consommateurs. Et Ambroise Niouga de rappeler que ces mesures n’occultent en rien les mesures classiques prises habituellement par le ministère pour la desserte en eau, quand on sait que 7% de la population au niveau des villes n’a pas accès à l’eau potable.

Notons qu’au regard des charges élevées dans la gestion des bornes fontaines, certaines communes rurales ont opté depuis longtemps pour la gestion par affermage, c’est-à-dire la délégation de la gestion à des privés. Pour le ministre, ces adductions d’eau potable en milieu rural ne sont pas concernées par les mesures annoncées par le Chef de l’Etat.

« Tout fontainier qui refuse de donner de l’eau gratuitement sera sanctionné »

Même si le ministre a rassuré que des dispositions ont été prises pour la desserte gratuite de l’eau dans les bornes fontaines, force est de constater que dans certains quartiers de Ouagadougou, des fontainiers perçoivent toujours les sous des usagers. Pour Ambroise Niouga Ouédraogo, il n’y a pas de demi-mesure qui tienne.

Ambroise Niouga Ouédraogo, ministre de l’eau et de l’assainissement

« La mesure est incontournable. Les fontainiers doivent donner l’eau gratuitement. S’il y avait des deals inconnus dans la fourniture d’eau, eh bien ces deals-là vont tomber. On ne peut pas accepter que dans cette période difficile, l’eau fasse l’objet d’un chantage. Tout fontainier qui refuse de donner de l’eau gratuitement sera sanctionné », a martelé le ministre qui précise que des équipes de l’ONEA feront des sorties de terrain pour s’assurer de l’application de la mesure.

Toujours dans le respect des gestes barrières, le ministre de l’eau a indiqué que son département tentera de faire respecter la distanciation sociale au niveau des bornes fontaines quitte à ce que les fontainiers remplissent, pendant la nuit, les récipients que les usagers viendront récupérer le lendemain.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 avril à 14:43, par Fontainier En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    Ces fontainiers vivaient aussi de la vente d’eau. Alors qu’est ce qu’il auront en retour a passer toute la journée à servir gratuitement l’eau pour nourrir leur famille !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 15:06, par SANOGO En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    Mr le ministre, ce sont effectivement des mesures qui pouvaient nous arranger mais il y a quelques soucis :

    1) vous parlez de 36 marchés et yars , alors que vous savez très bien que la quasi-totalité des marchés du BF sont fermés ; oubien les autres marchés n’ont pas de branchement d’eau ??

    2) Vous obligez les fontainiers à servir l’eau gratuitement sous peine de sanctions ; j’espère que vous avez prévu quelque chose pour les désintéresser ? Car c’est à travers ça aussi que eux arrivent à subvenir à leur besoins.

    3) A la fontaine l’eau sera certainement gratuite mais generalement ce sont les "pousseurs d’eau" qui nous servent à la maison avec l’eau moyennant rétribution ; eux aussi vont-ils nous amener l’eau gratuitement ?

    4) il faut craindre que ce soient les camions citernes qui servent l’eau sur les divers chantiers de construction qui soient les veritables beneficiares de la mesure et c’est eux d’ailleurs qui vont s’accaparer des bornes fontaines

    5 ) Et puis il faudra que vous( ministre de l’eau et celui de l’energie) nous dites clairement, les factures dont il est question, ce sont les factures qui seront éditées en avril, mai et juin oubien ce sont les factures dont les dates limite de paiement sont avril mai juin ? Car comme vous le savez l’ONEA et la SONABEL parlent de periode sur leurs factures qui n’est pas forcement compris de la meme manière par le profane en la matière

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 15:24, par Diongwale En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    .
    Excellente mesure d’accompagnement social, mais curieusement hier lundi 6 avril a été déposée une facture d’eau chez moi, pour une consommation de 1 m3. Dois-je la payer ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 15:37, par Abdoul En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    Bonsoir juste attirer votre attention sur la gratuité de l’eau dans les ménages et les bornes fontaines. Dans le non lotie Nyoko II l’agent de recouvrement d’une des bornes fontaines refuge de servir l’eau gratuitement à la population tout en disant qu’il va faire comment pour régler ses factures la fin du mois. Hier a 14 heure il est même venu arrêter les comptes avec la gérante de la borne fontaine en disant que c’est dans les ménages que l’eau est gratuite. Juste attirer l’attention des autorités compétentes(Mairie Arrdt 10 et ONEA) des arnaques que subissent nos pauvres maman dans les périphéries de Ouagadougou

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 07:36, par maxime En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    il faut que en ces périodes dure on puisse être solidaire que ceux qui ont des branchements a la maison permettent a ceux qui vont a la fontaine d enlever l eau chez eux puisque la plus part du temps les fontaines il y a coupure d eau dans la journée c est dans la nuit que y a l eau hors avec le couvre feu les populations vulnérables ne peuvent pas s y rendre

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 07:47, par OUEDRAOGO Serge Roméo En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    De très bonnes mesures prises par le Président du Faso et son Gouvernement je les réitère mes encouragements et pour leurs dire que le peuple du BF est derrière eux vive le BF et mobilisons nous tous pour bouter cette pandémie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 07:51, par BILGO En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    si le souci est de fournir gratuitement l’eau aux populations surtout des zones non loties ,il faudrait donc privilégié la fourniture par les citernes car avec cette mesure de gratuité, le débit de l’eau va considérablement baisser et il y aura des attroupements au niveau des points d’eau créant des conflits entre usagers .La fourniture d’eau par les citernes va soulager les populations qui pourront vaquer à leurs occupations surtout à la recherche de leurs pitances quotidiennes.Sinon la vision de la mesure est bonne mais c’est la faisabilité qui peut poser problème.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 08:03, par GANZOURGOU BIGA En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    Hummm,
    Donc l’ONEA fait un chiffre d’affaire minimum de 2,3 milliard par mois avec les petits consommateurs sans compter les moyens et grands consommateurs. Pour l’année on se retrouve avec 26,8 milliards. Alors, pourquoi les subventions récurrentes. Affaire à suivre....

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 08:28, par la foudre En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    “Pourvu ”qu’il y ait des flux finaciers reels dans les livre de LONEA et de la SONABEL...Car sans nerf de la guerre piont de combat...

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 11:55, par F7 En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    C’est bien mais il n’y a même pas d’eau dans les robinets. L’ONEA a coupé. Voilà trois jours on n’a pas d’eau. On fait comment ? Les gens sont obligés de s’attrouper autour des forages privés qui vendent le bidon de 20 litres à 25f. Une chose est de rendre gratuit la consommation mais l’autre est de rendre aussi l’eau disponible. Sinon, c’est se foutre des gens.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 12:45, par TRIANDEKOU En réponse à : Covid-19 : 6 milliards 700 millions de francs CFA pour étancher la soif des Burkinabè

    Mais Monsieur le Ministre. la plus part de ces mesures sont dans le programme du president. gratuite de la tranche sociale. donc visiblement rien de nouveau. et dans tout ca nous attendons monsieur le ministre sur la CORVE 0 d’ici decembre 2020. avant les vote. sinon inutile de se presenter a kombisiri. ca ne va pas marcher.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina Faso : 2 nouveaux cas et 14 guérisons le 26 mai 2020
Coronavirus : Le Burkina enregistre 00 nouveau cas et 7 guérisons le 25 mai 2020
Lutte contre le Covid-19 : Le parti politique, Le Faso autrement distribue des cache-nez aux usagers de la capitale
Lutte contre le Covid-19 : L’OMS fait don de consommables et de réactifs au ministère de la Santé
Lutte contre le Covid-19 : Children Believe offre du matériel pour une meilleure pratique de l’hygiène
Covid-19 : L’entreprise Argile santé apporte sa contribution pour la riposte
Cash transfert au profit des personnes vulnérables affectées par le Covid-19 : Environ 43 000 bénéficiaires attendues
Lutte contre le coronavirus : Women environnemental programme vole au secours des femmes vulnérables
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : WaterAid reçoit 830 millions de F CFA de la Suède et du Danemark
Covid-19 au Burkina Faso : Plus d’un million de femmes vivent dans des situations difficiles
Ouagadougou : L’ONG Médecins sans frontières rénove le centre épidémique pour le traitement du Covid-19
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux cas, 8 guérisons et 1 décès le 24 mai 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés