Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • lundi 6 avril 2020 à 21h00min
Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

Au moment où la maladie à coronavirus est en train de gagner du terrain dans le monde, les violences conjugales connaissent également une hausse. Le confinement provoqué par la pandémie aurait contribué à exacerber les violences dans les familles. C’est ce qu’a indiqué le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ce dimanche, 5 avril 2020, appelant les différents pays à protéger les femmes et les jeunes filles à la « maison ».

Si pour l’instant, l’ONU dit ne pas être en mesure de chiffrer le nombre de femmes et de jeunes filles ayant subi des violences familiales en raison du confinement, on note cependant que la situation est inquiétante dans certains pays. C’est le cas en Afrique du Sud, où près de 90 000 plaintes de violence domestiques ont été recensées durant la première semaine de restrictions.

En France, les violences conjugales ont crû d’un tiers en une semaine. La situation n’est pas non plus reluisante aux Etats-Unis, où plusieurs villes ont enregistré un nombre croissant de violences conjugales. En Inde, le nombre de dossiers aurait même doublé au cours de la première semaine de confinement, selon la Commission nationale pour les femmes.

Le gouvernement australien pour sa part, dit avoir constaté une augmentation de 75% de recherches sur internet pour un soutien suite aux violences conjugales dans les foyers.

Ainsi, indique le chef de l’ONU, Antonio Guterres, de nombreuses femmes seraient prises au piège dans leur maison avec leur agresseur en cette période de confinement de près de 3 milliards de personnes. « Malheureusement, de nombreuses femmes et jeunes filles se retrouvent particulièrement exposées à la violence, précisément là où elles devraient en être protégées : dans leurs propres foyers », a déploré le secrétaire général de l’ONU, soulignant que : « C’est la raison pour laquelle, je lance aujourd’hui un nouvel appel pour la paix à la maison, dans les foyers, à travers le monde entier ».

Et pour protéger les femmes et les jeunes filles, le secrétaire général des Nations unies a exhorté les différents Etats à adopter des mesures de prévention contre les violences. Mieux, à prévoir des recours pour les victimes dans le cadre de leur plan national de riposte contre le covid-19. Par ailleurs, Antonio Guterres a suggéré la mise en place de « systèmes d’alerte d’urgence dans les pharmacies et les magasins d’alimentation », seules enseignes à rester fonctionnelles dans de nombreux pays. Le but étant, dit-il : « Que les femmes puissent demander de l’aide de manière sûre, sans que ceux qui les maltraitent s’en rendent compte ».

En rappel, selon l’ONU, une femme sur trois expérimente la violence durant sa vie.

Source : leparisien.fr /nouvelobs.com

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 avril 2020 à 08:29, par Le Pacifiste En réponse à : Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

    Ce que dit le SG de l’ONU est vrai. mais ce que je pense qu’il ne dit pas ce ne sont uniquement les jeunes filles et les femmes qui subissent les violences à la maison. Il y a aussi des hommes qui souffrent normalement des faits et gestes de leurs femmes et filles

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 09:32, par Le citoyen averti En réponse à : Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

    On ne parle que de violence faite aux femmes mais on oublie qu’il y a aussi des hommes qui subissent des violence dans leurs foyers mais malheureusement ils ont honte de l’exprimer ouvertement pour éviter de se couvrir de honte. Il faudrait que les nations unies se panchent sur ces cas aussi. Il n’y a pas que les femmes subissent des violences. La tendance féministe fait que de nos jours on ne pense que seules les femmes ont besoin de protection. Il viendra un moment où on parlera de ministère de la promotion de l’homme si on continue dans cette lancée.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 09:54, par Okapy III En réponse à : Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

    Un homme qui prétend subir des violences conjugales n’en est pas un vrai. Il n’est pas digne d’être appelé Homme.Imaginez-vous un bateau sans capitaine qui s’assume ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 11:37, par Youth En réponse à : Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

    On n’est pas obligé de vivre avec quelqu’un qui est violent ou violente au non de l’amour. Le mariage ne veut point signifier chassé de sa famille nucléaire. Quand ça ne va plus chères mères retournez vous battre et engagez-vous pour réussir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 11:39, par ILBOUDO Francois Xavier (prof retraite) En réponse à : Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

    Je suis desole de le dire mais c’est necessaire :
    II faut demander a ceux qui ecrivent de faire attention a leur franciais. Il y a trop de fautes. Pensez aux enfants scolarises qui pourraient lire. Vous passez le temps a dire que nos enfants ne sont pas bon en francais, mais vous ne valez pas mieux qu’eux. Les enfants pourraient croire que ceux qui ecrivent dans les medias sont bons mais vous les induisez en erreurs. Il serait bon de faire corriger les commentaires avant de le envoyer a fasonet ou bien que fasonet lui meme les corrige ou bien les retourne a leurs auteurs s/il ya trop de fautes. Excusez si je choque certains. Aidez les enseignants s’il vous plait. (J’ai un clavier anglais et ceci explique le manque d’accents)

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 12:40, par jeunedame seret En réponse à : Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

    Un homme qui dit souffrir de violence conjugale est un robot. En attendant, qu’il aille se plaindre s’il est victime. Les femmes au moins communiquent leur mal. Et qu’est-ce qui empêcherait un homme aussi d’en parler si c’était crédible ? La culpabilité bien sûr. Ils savent qu’ils sont de vieilles machines à érection. Et ils n’oseront pas ouvrir un dossier qui affiche cette débauche et abjection.. Donc, mieux vaut se taire devant les femmes pour consentir à cette impureté, que de créer palabre exacerbant cette auto-accusation, autopunition et donc ce déshonneur. Ridicule !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2020 à 13:34, par lamoussa En réponse à : Covid-19 : Quand le confinement entraîne une hausse des violences conjugales

    Cette histoire a pour but de nous distraire de notre préoccupation au Burkina Faso ; trouver un remède contre le virus !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 22 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 16 nouveaux cas à la date du 21 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 19 avril 2021
Vaccination anti covid-19 au Burkina : Les « prescriptions médicales » de l’Academie des sciences, des arts et des lettres du Burkina Faso
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 18 avril 2021
Riposte à la COVID-19 au Burkina Faso : Bientôt l’administration du vaccin aux Burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés