Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • • mercredi 1er avril 2020 à 22h00min
Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

21 nouveaux cas de la maladie du coronavirus ont été enregistrés le mardi 31 mars 2020 au Burkina Faso, selon la note ci-après du service d’information du gouvernement. 14 nouvelles guérisons et 2 décès ont été signalés à la même date. Au total, ce sont 282 cas, 46 guérisons et 16 décès depuis le début de la maladie dans le pays.

Vos commentaires

  • Le 1er avril à 17:05, par Aol En réponse à : Coronavirus/Burkina : 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès ont été enregistrés le 31 mars 2020

    Il ya trop de morts comparativement à des pays qui ont approximativement le même nombre de personnes malades. La prise en charge doit être revue

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:13, par fat24 En réponse à : Coronavirus/Burkina : 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès ont été enregistrés le 31 mars 2020

    Dieu nous aide à trouver un remède rapide.
    Aussi, si le CORUS en plus du bilan, nous disait aussi l’état de la prise en charge.
    Combien de malades sont pris en charge à TENGANDO et dans quelle condition ?
    Y a t-il toujours possibilité d’accueil de nouveaux malades au sein de TENGANDO ?
    Car les informations de certains malades et patients guéris ne sont pas aussi reluisantes pour cette structure quant à la prise en charge. IL semblerait que TENGANDO ne reçoit plus de malades car déjà débordé.
    Ces genres d’informations, de doute doivent avoir un éclaircissement.
    Et Hormis TENGANDO quelle autre structure est habilitée à recevoir des malades ?
    S’il n’ y a pas d’autres structures hormis TENGANDO pour recevoir d’éventuels malades du COVID-19, alors ce n’est pas de suite que la propagation va s’arrêter.
    Car si chacun doit rester chez lui confiné et suivre les traitements, il a le temps de contaminer deux ou trois personnes et ainsi de suite.
    Donc ajouter un autre de site en plus de TENGANDO et envisager les DÉPISTAGES DE MASSE
    .Sur la télévision BF1, un représentant du syndicat des médecins disait qu’un kit coute environ 28 millions. et pour 20 CHU dans le pays cela ne couterait que 500 millions environ.
    500 millions à débloquer par l’état pour des tests de masse, n’est quand même pas la mer à boire.
    C’est le moment de ressaisir. Ce n’est plus trop le bilan qui intéresse les gens, c’est la prise en charge rapide et efficace.
    Dieu nous aide !

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril à 09:08, par Espoir En réponse à : Coronavirus/Burkina : 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès ont été enregistrés le 31 mars 2020

      Il faut en effet d’autres centres de prises en charge. L’eglise catholique disposant de l’hopital Saint Camille, ne peut elle pas dégager une cellule de prise en charge en son sein. Ca permettrait à eux meme de deja prendre en charge leur malades et accueillir d’autres malades. Il y va de même pour l’hopital Protestant Shiphra. Ces deux hopitaux sont assez modernes et peuvent appuyer Tengandogo et Bogodogo.
      Il faut que l’Etat implique les privés cliniques et hopitaux dans cette prise en charge. seul il ne sen sortira pas de sitôt !

      Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:15, par Moi En réponse à : Coronavirus/Burkina : 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès ont été enregistrés le 31 mars 2020

    Très certainement il faudra publier la liste des contaminés si non ça peut se compliquer.
    Je m’explique : il se trouve que les gens avant de manifester les signes ont le temps de contaminer les autres avant. Ce qui ne favorise pas la rupture de la chaine.
    Publiez svp même si vous allez expliquer et demander l’autorisation des personnes concernées.
    A l’ssu de la publication demandez a tous ceux qui reconnaissent avoir eu contact de se presenter pour des tests systématiques.
    Le système sur lequel nous fonctionnons a été copié d’un pays européen. il faut qu’on arrête cela pour mettre plus efficace en place car nous nous n’aurons pas les moyens pour resister assez longtemps comme ce pays. D’ailleur des critiques se lèvent actuellement dans ce pays car les gens jusgent les procédes non pertinents et nous on est en train de tout repliquer de labas.
    Sous pretexte de protection des donnés nous sommes en train de perdre la bataille dans un contexte de santè public, d’ailleurs pourquoi certians contaminés sont connu et pas d’autres ?????
    Depensons tout de suite pour des tests massifs dans l’espoir de nous en sortir rapidement, cela est possible vu la fermeture actuelle des frontières si non les econmies que nous faisons avec le système actuel va nous faire depenser plus.

    Requisitionnez les avions de air Burkina et envoyez les en chine charger des milliers de test pour nous. Les kits ne sont pas lourds ni volunineux, ça peut le faire sans problème.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:16, par verite no1 En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Je demande a l’AN de voter une loi pour permettre la formation de volontaires en sante !!!!! On les forme rapidement en 1 mois en les montrant comment retrouver les veines pour faire des injections, collecter du sang, prendre la temperature, juste pour soigner le Covid-19 !!!
    A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle !
    Et si l’OMS bronche, on les dit de se faire foutre !
    Et si l’ordre des medecins bronche, on les dissout tout simplement ! Il faut souvent de la dictature pour faire face a ces genres de pandemie !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:24, par questions En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Question : a t’on la capacité de faire des analyses sur plusieurs centaines d’échantillons par jour ? Depuis plusieurs jours, nous sommes à une vingtaine de nouveaux cas positifs pour moins de cent échantillons/jour. Si on avait testé sur plus d’échantillons, n’aurions nous pas plusieurs dizaines de cas en plus par jour ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:29, par Minnayi En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Je voudrais tout d’abord adresser mes sincères condoléances aux familles éplorées par cette maladie et surtout mes vives félicitations au corps médical dans cette épreuve combien difficile ;

    Cependant, sans être du corps médical, je voudrais néanmoins me permettre de m’interroger sur le nombre important de décès (au total16 sur 188 cas confirmés) liés au CIVID 19. Sauf erreur de ma part, je pense que nous sommes le premier pays africain avec ce lourd bilan si l’on en compte le rapport décès sur le nombre total de cas confirmés. Ma question est de savoir : quelles peuvent être les causes et les solutions ?

    Je pense qu’il faudra vraiment commencer à y réfléchir.

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril à 10:08, par Passakziri En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

      Les causes du taux de mortalité relativement elevé peut s’expliquer de deux facons :
      1)Nous faisons trop peu de test et ne detectons que les cas graves ou à risque , ce qui joue naturellement sur le taux de mortalité.
      2) Nous avons un systéme de santé inadapté ou depassé - malgré une bonne qualité des medecins et personnels soigant - pour la prise en Charge des malades graves. Cette hypothèse est très probable vu l’état de nos hôpitaux delaissés depuis toujours par nos dirigeants qui prefèrent toujours fuir vers l’europe pour se faire soigner.
      Mais une combinaison des deux facteurs et vraissemblablement la cause du taux de mortalité elevé.
      Que Dieu nous protège.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:45, par Al Assan Bagbi Pascal KABORÉ En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Merci bien au Pr. Ouédraogo, au membre du CORUS et l’ensemble du personnel soignant pour le travail abattu, seulement on se sent abandonné par le premier responsable du département de la santé (madame le ministre). À mon avis le SIG doit être animé à priori par les membres du gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 18:41, par Hamon En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Moi mes soucis se trouve au niveau du nombre de décès 16 au total. Je trouve que ce nombre est un peu trop. Voyez le Sénégal, si ce n’est pas à cause du cas de Pape Diouf qui est venu gâter les statistiques le Sénégal n’avait enregistré aucun décès. Le professeur Martial Ouédraogo doit s’assurer que tous les paramètres atteignent l’assurance qualité au niveau des infrastructures au CHU Tingandogo. Les décès moi je les impute à l’appareillage et les alimentations électriques. On dit qu’il y a souvent coupure électrique au CHU Tingandogo. Or c’est là où le bât blesse. Imaginez un patient sous assistance respiratoire quand le courant coupe. C’est la catastrophe garantie. Donc comme je l’ai déjà souligné, le professeur doit s’assurer de ce côté-ci. La présence du courant électrique sans interruption. La centrale solaire de Zagtouli à moins de 1 km peut compléter la panoplie pour une assurance qualité totale des lieux. Je trouve qu’il y a trop de morts si le protocole médicamenteux est mené à bien.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 18:50, par Mahamadi NANA En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Que Dieu bénisse le BURKINA FASO !
    Une fois de plus, bravo au médecin !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 01:44, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    @Hamon et Minnayi : Je ne partages pas l’analyse de Hamon, Il faut bien se rendre compte que l’équipe en question se bat avec peu ou pas de moyens. C’est vrai que notre "palmarès" n’est pas reluisant. Et encore faut-il garder en mémoire, comme le dit Minnayi, que si on faisait plus de test, on aurait peut être plus de malades. Mais comme c’est la situation un peu partout dans le monde...

    En ce qui concerne le nombre de morts, à mon humble avis c’est directement lié aux premiers foyers de la maladie au Burkina.

    1°) On se souviendra que partout dans le monde, 95% des morts sont des personnes d’un âge supérieur à 50 ans, ayant d’autres maladies comme la tension artérielle, l’insuffisance cardiaque ou rénale, le diabète, etc. Or, les premiers malades et beaucoup de gens auxquels ils ont eu affaire sont précisément dans ce profil.

    2°) D’autre part, il se trouve que par chance (ou malchance) ce sont aussi des décideurs chacun dans son domaine, des gens respectables et respectés. Autant dire que dans les débuts, je pense qu’il a été difficile à des "petits" agents de santé d’interdire à ces gens qui n’étaient que des cas-contacts de se déplacer, de visiter et de recevoir dans le cadre de leurs habitudes et responsabilités habituelles. Donc de créér d’autres cas-contacts.

    3°) L’autre facteur aggravant, c’est que les cas-contacts et même certains malades à qui on a recommandé l’auto-confinement à domicile n’ont eu aucune restriction extérieure à leur liberté. Cela signifie d’abord qu’ils ont pu contaminer leur famille proche et tout ceux qui habitent ou travaillent avec/chez eux, mais qu’en plus certains visiteurs non informés ont pu interagir avec eux. Sans parler des "petites" sorties.
    Cette méthode a beau être une procédure recommandée par la Chine et l’OMS, elle est totalement inadaptée chez nous. Peut être que chez eux, confinement à domicile signifie dans une maison abritant 3 à 4 personnes au maximum, chacun avec sa chambre individuelle. Chez nous, la taille moyenne d’un ménage fait que le nombre de "contaminés d’office" est élevé.

    Cependant, ces facteurs ont aussi constitué une chance pour l’équipe de réponse à l’épidémie. en effet, avec ces personnes, établir la liste de ceux à qui ils ont eu affaire a pu être relativement facile. Cela explique comment et pourquoi ces cas-contacts ont pu être retrouvés et suivis. Mais à l’inverse, leur imposer un confinement ou une quarantaine a pu être difficile.

    L’autre "malchance", c’est que nous savons qui tester dès qu’il tousse, et donc nous avons beaucoup de cas, alors que peut être avec des citoyens "lambda", on aurait pu avoir des cas contaminant les gens un peu partout dans le pays sans qu’on le sache jusqu’à ce que ce soit trop tard.

    Donc, beaucoup de cas parce que nous avons un "vivier" important de cas-contacts que l’on teste à la moindre alerte, et beaucoup de morts parce qu’ils sont dans le "secteur dangereux" de cette épidémie, les seniors. Pour tempérer la comparaison avec le Sénégal et la Cote d’Ivoire qui n’est certes pas à notre avantage, sachez que le Maroc est passé de 225 cas à 437 cas 3 jours plus tard. Nous sommes passés de 222 cas à 282 cas en 3 jours. Donc, l’épidémie est relativement contenue...

    Pour finir, rappelez vous ce que le Pr Martial Ouédraogo a dit :
    * L’hôpital de Tengandogo compte 400 lits, plus environs 50 lits à la clinique "Les genets" mis à leur disposition par un généreux donateur.
    * On a comptabilisé 282 cas positifs à ce jour, parmi lesquels 46 sont sortis guéris et 16 sont décédés.
    * Cela signifie qu’à Tengandogo, DANS LEURS DOMICILES et dans les autres centres à travers le pays, il y a à ce jour 220 malades qui attendent leur sort. Sans oublier un nombre indéterminé (750 environs au dernier décompte, qui a probablement augmenté depuis) de cas-contacts en observation.

    Bref, on n’est pas sorti de l’auberge tant que tout ce monde n’est pas en quarantaine/ confinement loin de leur famille et des autres personnes. Mais cela n’engage que moi....

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 07:13, par Oumou Sanou En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Hopital Tendendogo à Ouaga
    A bobo où soigne t-on les malades ?
    A Gaoua ? Dedougou ?
    Comment enterre t-on les morts et où ?
    Donnez nous les noms des malades pour que les personnes contacts soient connues et testées !

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril à 15:45, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

      @Oumou Sanou : Les équipes en charge de l’épidémie connaissent les cas contacts, ils les suivent, ils les testent, ils vérifient la période d’incubation et font la part des choses entre les malades et les non contaminés.

      VOUS là oh, vous voulez leurs noms pour faire quoi ? On vous donne une liste de 288 noms ça va vous servir à quoi ? Vous êtes médecin ? Vous allez assurer le suivi ? Vous avez des kits pour les tester ? Vous pouvez les soigner ?

      Non, bien sûr. Tout ce que vous voulez, c’est stigmatiser les gens, commenter leur malheur, et peut être les agresser physiquement au nom de votre peur et votre méchanceté.

      Déjà, avec le VIH-Sida, Ebola, des gens ont fait comme vous et c’est allé très loin, jusqu’à des assassinats. Actuellement, DES IDIOTS AGRESSENT DES AGENT DE SANTÉ juste parce qu’ils ont soigné des malades du coronavirus et qu’ils ont peur ! Que feront-ils aux positifs ?

      RESTEZ CHEZ VOUS, ou si vous sortez respectez les règles de protection et laissez les professionnels faire leur travail et les malades chercher leur guérison. Ils sont entre la vie et la mort, ils n’ont pas besoin de vos commérages ni de votre haine maladive en plus !

      Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 08:06, par Vérité indiscutable En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Les experts de la santé sont à encourager vraiment. Les guérisons sont très significatives.
    Les décès doivent être liés au dépistage tardif.
    Du coup je suis d’avis avec tous ceux qui préconisent le dépistage précoce. En rappel nous sommes le seul pays d’Afrique subsaharienne avec ce nombre de morts, pourtant nous avons été les 6è ou 7è à être touchés.
    Quant aux contaminations elles sont très élevées et ça c’est notre faute, nous la population. Quand est-ce que nous devons comprendre que nous sommes vraiment en danger ?
    Puisse notre bon sens nous aider vraiment à adopter sans complexe les mesures. Chacun doit faire de son maître-mot ceci  : "Je reste chez moi"

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 08:37, par lewang En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    Notre taux de mortalité est plus élévé que la fourchette internationale de 5%. Est ce à dire que des cas n’ont pas été détectés ou le système de prise en charge est en deçà des standards internationaux ? l’équipe de suivi doit creuser dans ces deux domaines pour rassurer. Courage aux soignants

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 10:21, par Megd’ En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    N’importe quelle personne qui décède est mis dans le cadre du Covid-19. Je trouve que nos gars vont très vite en besogne dans leurs statistiques.

    Combien de mort le Burkina enregistre-t-il par jour dans nos établissements sanitaires pour cause de grippe, palu, etc...?

    Quand on aperçoit comment est géré le Covid-19, je reste très septique dans la sincérité du comité car la gestion est politique et non scientifique.

    Tout est fait pour s’assurer la sympathie de la communauté internationale dans une hypothétique réception d’argent.

    Tout est aussi fait pour maintenir une certaine psychose au sein de la population pour non seulement faire baiser la tension sociale, mais aussi pour faire retarder les prochaines échéances électorales.

    Combien de malades sont pris en charge dans les hôpitaux ?

    Comment se font les différents prélèvements ?

    Il me semble que présentement les cas confirmés sont surtout entre les dignitaires et autres étrangers de ce pays qui à mon avis donnent des chiffres approximatifs des personnes avec lesquelles, ils ont pu entrer en contact et le comité sort divulguer cela.

    Nous sommes au Burkina et le pauvre peut côtoyer le riche dans son quartier. Ce n’est pas comme dans certains pays où la fracture sociale est très prononcée.

    Pourtant, dans la plupart des quartiers, les gens mènent leurs activités comme si de rien n’était. Aucune information ne filtre dans les familles, mais curieusement le nombre de cas augmente ainsi que des décès.

    La souche virale existe et elle est réelle, mais je pense que chez nous au Burkina, on extrapole vraiment les chiffres.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 11:16, par RAM En réponse à : Coronavirus : Le Burkina enregistre 21 nouveaux cas, 14 guérisons et 2 décès le 31 mars 2020

    C’est exactement ce qu’il faut faire, protéger les vieilles personnes. Aujourd’hui il y’a des gens qui suffoquent déjà à cause de cette quarantaine, parce qu’ils sont bloqués et se retrouvent hors de leurs lieux de résidence laissant seuls des enfants, des parents malades etc. D’autres clochardisent parce qu’ils ne savent où dormir, en rupture d’argent car tout a été dépensé et se retrouvent sans argent sur eux. Comment survivre en pareille situation, si ce n’est que désolation. Permettez à cette catégorie de personnes de rejoindre leur domicile quitte à ce que un dépistage de masse soit fait et que ces personnes puissent être suivies de façon rigoureuse une fois rentrer chez elles tout simplement parce que la mesure a été brusque. Ayez pitié de ces gens

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina Faso : 7 nouveaux cas confirmés à la date du 20 octobre 2020
Covid-19 et insécurité au Burkina : Un projet pour assister les familles d’éleveurs dans le Sahel
Covid-19 au Burkina Faso : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 18 octobre 2020
Covid-19 au Burkina Faso : Six nouveaux cas confirmés à la date du 17 octobre 2020
Situation de covid-19 au Burkina Faso : 7 nouveaux cas à la date du 16 octobre 2020
Situation de covid-19 au Burkina Faso : 31 nouveaux cas, dont 13 à Fada N’Gourma à la date du 15 octobre 2020
Covid-19 au Burkina : Bientôt un colloque pour se pencher sur la contribution de trois réseaux d’enseignants-chercheurs
Covid-19 : Le Burkina enregistre 73 nouvelles guérisons, son plus gros chiffre en une journée
Covid-19 au Burkina : 15 nouveaux cas et 2 décès à la date du 13 octobre 2020
Covid-19 au Burkina : 15 nouveaux cas et 33 guérisons à la date du 12 octobre 2020
Covid-19 au Burkina Faso : Onze nouveaux cas confirmés à la date du 11 octobre 2020
Alphabétisation et Covid-19 : Les acteurs veulent savoir comment bien enseigner en situation d’urgence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés