Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • mardi 24 mars 2020 à 22h35min
Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

Après les mesures prises par le président du Faso au plan national pour stopper la chaîne de propagation du Covid-19 au Burkina. Les autorités locales à travers leurs prérogatives dans les collectivités ont pris aussi des mesures pour briser la transmission de cette maladie. Ainsi, le gouverneur de la région du centre Sibiri de Issa Ouédraogo et le maire de la commune de Ouagadougou Armand Pierre Béouindé ont conjointement animé dans la soirée du mardi, 24 mars 2020 à Ouagadougou, un point de presse sur les mesures prises pour lutter contre le covid-19. De ces mesures, 36 marchés et des marchés itinérants seront fermés à compter 26 mars 2020.

Frappé de plein fouet par le covid-19, le Burkina Faso à l’instar d’autres pays du monde est en train de tout mettre en œuvre pour briser la chaîne de transmission de la maladie covid-19. Après les mesures d’envergure nationale prises par le président du Faso Rock Kaboré. C’était, au tour des autorités locales de prendre des mesures pour essayer de stopper la chaîne de transmission dans les lieux de grand rassemblement. Ainsi le gouverneur de la région du centre et le maire de la commune ont décidé après une large consultation avec les acteurs du secteur de l’économie informelle de prendre des mesures pour stopper l’évolution de la maladie.

En effet, après plusieurs jours de concertation, les autorités locales et les associations du secteur de l’économie informelle ont pris la décision de fermer temporairement 36 marchés de la ville de Ouagadougou ainsi que les alentours pour raison de santé publique durant la période du 26 mars au 20 avril 2020.

Le gouverneur de la région du centre, Sibiri de Issa Ouédraogo. 2

Cette mesure de fermeture qui devrait prendre effet à partir de la date du 25 mars 2020 a été ramenée au 26 mars 2020 pour permettre à certains acteurs du secteur de prendre leurs précautions. « Au regard des chiffres inquiétants de l’évolution de la maladie, il fallait prendre des dispositions pour briser la chaîne de contamination de cette maladie. D’où la fermeture des grands marchés à haut risque de contamination » a souligné le gouverneur de la région du centre, Sibiri de Issa Ouédraogo.

La fermeture des marchés a été décidée de commun accord avec les responsables des associations des marchés. Et selon le gouverneur de la région du centre, la liste des marchés à fermer a été arrêtée avec ses responsables qui ont compris l’ampleur de la pandémie.

Les 36 marchés à fermer sont entre autres le marché de Rood-wooko, le marché de 10, Sankar yaar, Baskuy yaar, Zabr daaga, Cité an II, Dassaasgho, Nabi yaar, Toécé yaar, Pissy-daaga, Pag-layiri daaga, Naaba yaar,Larlé-yaar, Gounghin yaar, Marché du 15, Marché de song-naaba, Oscar yaar,Nagrin yaar, Bendogo yaar, Silmi yiri yaar, Toles yaar,katr-yaar, Karpala yaar, Théâtre populaire, Marché de zone 1, Quartoze yaar, et tous les marchés itinérants. Pour le maire de Ouagadougou Armand Pierre Béouindé, l’arrêté va être signé à compter de ce mardi, 24 mars 2020 pour une mise en œuvre à partir du 26 mars 2020.

Des journalistes lors de la rencontre 1

« Nous sommes prêts à accompagner le gouvernement pour le respect strict des mesures car tout le monde est conscient que la maladie est dangereuse. Occasion pour lui de demander aux commerçants de débrancher les câbles de l’électricité et les plaques solaires dans les boutiques pour éviter d’autres ennuis » a souhaité le président du conseil national de l’économie informelle, Salifou Nikiéma.

Pour les autorités, ces mesures vont certes causer des pertes et des désagréments mais il est important d’agir contre la propagation de ce virus covid-19. En plus de ces mesures, le gouvernorat de la région du centre et la commune de Ouagadougou avaient arrêté d’autres mesures. Il s’agit de l’interdiction de manifestations et autres rassemblements de personnes dans les lieux et endroits publics durant la période allant du 25 mars au 20 avril 2020 sur toute l’étendue du territoire communal.

Le maire de Ouagadougou Armand Pierre Béouindé 2

La fermeture au public des restaurants, bars, maquis, kiosques, lieux de grillades diverses et autres lieux de collation. Les tenanciers sont tenus de servir des plats et ou des boissons à emporter. Tout contrevenant récidiviste s’expose au retrait de sa licence. Pour les organisateurs de cérémonies funèbres, ils devront se conformer aux mesures sanitaires en vigueur et éviter tout regroupement de masse lors des obsèques. Les autorités ont également rassuré les uns et les autres que des mesures ont été prises avec les forces de sécurité pour le respect strict des mesures.

Pour le maire, les marchés qui n’ont pas été fermé dans certains arrondissements contribueront à ne pas rompre la chaine d’approvisionnement de la population. « L’arrêté n’est pas inflexible car nous allons regarder et au fur à mesure nous verrons s’il faut baisser encore le nombre ou augmenter le nombre » a-t-il relevé.

Les autorités locales et les acteurs du secteur de l’économie informelle ont réitéré leurs engagements à entamer des campagnes de sensibilisation sur l’adoption des bonnes pratiques dans la commune de Ouagadougou pour gagner la guerre contre le covid-19.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 mars à 03:45, par Indjaba En réponse à : Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

    Il y’en a qui gagnait au jour le jour leur pain quotidien dans les environnement de ces marchéset gares routières.Triste ! Ça me rappelle mes postes où je disais que les foncontionnaires Burkinabè font partie des privelegiés du pays et certains ne m’avaient pas compris. Mr Basolma, depuis qu’on prend des mesures anti covid19, diteS moi lesquelles ont touché le salaire ou le poste d’un fonco. Payer donc integralement l’IUTS pour que l’état soit fort afin d’aider la population dans ces genres de situation

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 05:06, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

    Hum... Affaire de "faire comme"... Et si on choisissait qui et quoi imiter ?

    France :
    Mesures : Frontières fermées/ toutes les écoles fermés/ transports et commerces non essentiels fermés/ confinement de la population/ Proposition de continuer le confinement pour 6 autres semaines.
    Résultats : 22.300 cas confirmés pour 60 millions d’habitants/ 1.100 morts / 2.500 personnes en réanimation.

    Suède :
    Mesures : Frontière fermées à ceux venant de pays à risque/ lycées et universités fermés mais écoles maternelles et primaires ouvertes/ Restaurants, bars, marchés, transports continuent normalement avec les mesures-barrières/ Personnes âgées seulement confinées à domicile/ Aucune mesure de confinement général n’est envisagé.
    Résultats : 2.272 cas confirmés sur 10 millions d’habitants/ 36 morts.

    Dans les deux pays, les autorités admettent que le nombre réel de cas et de morts est certainement plus élevé car tout le monde n’est pas testé systématiquement mais uniquement ceux présentant les symptômes.

    A méditer...

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 11:13, par kwiliga En réponse à : Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

      @Sidpawalemdè
      Cette éclairante comparaison entre deux pays occidentaux, qui ont choisi des voies divergentes pour faire face au virus, peut nous amener à méditer, sans toutefois omettre de préciser qu’une chose essentielle, lie les pays occidentaux et de nombreuses contrées dans le monde : les paiements dans le commerces (encore ouverts) ne peuvent s’effectuer que par carte bancaire.
      Et ça, malheureusement pour nous, nous sommes bien loin de pouvoir le réaliser.
      Je n’ai vu nulle part, de conseils visant à expliquer que, la circulation des feuilles et des jetons étant l’un des facteurs prééminents de la propagation de la contamination, il serait plus prudent d’utiliser d’autres modes de paiement, lorsque cela s’avère possible (orangemoney, mobicash,...).
      On savait que l’argent serait notre perte, mais l’on n’imaginait pas que ça arriverait de cette manière.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 08:11, par Hamon En réponse à : Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

    Ok pour ces mesures pour bouter le coronavirus hors de notre pays. Toutefois, il faut un peu de souplesse dans ces mesures. On peut par exemple prendre en compte les suggestions du Dr Rassablega de Free Afric pour permettre que les petits commerçants ne meurent de faim. S’il advenait, on aurait déshabiller Paul pour habiller Pierre, ce qui n’est pas une bonne chose. Il faut aussi prévoir de profiter pour désinfecter ces marchés et Yaars qui sont de vrais poubelles. Moi je profite des colonnes de Fasonet pour souhaiter plein rétablissement aux ministres et autres atteints de la maladie. Je veux citer le ministre Waro, Barry ; Sawadogo Simeon, Idani et le jeune Kaboré. Ce sont des ministres du peuple. Il ne se sont pas contentés de rester cloitrés dans leur bureau et c’est sur le terrain de l’action qu’ils ont contracté la maladie. Ils ont droit à tous les honneurs de notre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 09:58, par jkoro En réponse à : Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

    hum ce n ’ est pas trop tôt, mais en fin mieux vaux tard que jamais. Lorsque les plaintes contre les nuisances sonores et autres désagréments causés par les chambres closes en peine zone d habitations et d ’écoles .....quelles mesures a été prises ???? ou Fallait il que le Présidant du Faso prenne une mesure pour que vous le suiviez dans son action.......

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 14:02, par Pitié En réponse à : Lutte contre la propagation du covid-19 : 36 marchés à fermer à compter du 26 mars

    Mr le maire pitié fermé les marchés l’heure est très grave pour la maladie. Dans l’amour de Dieu fermé même si c’est bouillie on va.boire pour 25jrs pitié. Fermé les marchés ne regardé pas face de quelqu’un.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
COVID 19 : 29 nouveaux cas confirmés, 1 décès et 12 guérisons le 08 avril 2020
Covid-19 : « On guérit bien de cette maladie » Aboubacar Sanou, président du conseil régional de la Boucle du Mouhoun
Lutte le COVID-19 : Le Parlement burkinabè lance une initiative populaire de collecte de fonds
Lutte contre le Covid-19 : Le Haut-conseil des transporteurs du Burkina cible les chauffeurs routiers
Lutte contre le Covid-19 : Les partis affiliés au Chef de file de l’opposition burkinabè apportent 6 millions de F CFA
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les gestes de solidarité se multiplient en faveur des commerçants démunis
Prévention contre le Covid-19 : Roxgld accompagne la commune de Bagassi à hauteur de 11 millions de francs CFA
Burkina : Le Fonds d’équipement des Nations unies opérationnalise la plateforme de supervision sur l’évolution de la pandémie du Covid-19
Lutte contre le Covid-19 : Des jeunes volontaires apportent leurs contributions dans les Hauts-Bassins
Lutte contre le Covid-19 : La Chambre des mines du Burkina apporte un soutien de 200 millions de F CFA
COVID 19 : 30 nouveaux cas confirmés, 4 décès et 7 guérisons le 7 avril 2020
Lutte contre le Covid-19 dans la Boucle du Mouhoun : Le comité régional plaide pour un plan de riposte de 963 750 000 F CFA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés