Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • mardi 3 mars 2020 à 22h18min
NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

Un audit au ministère nigérien de la Défense jette un pavé dans la mare et met l’armée dans une zone de turbulences. Cet audit a révélé déjà des cas de soupçons de surfacturation et de non-livraison de matériel militaire. La révélation a secoué l’armée nigérienne et selon les autorités, l’affaire pourrait se terminer devant les tribunaux parce que le dossier est déjà ficelé. Et il semble être déjà sur le bureau du président de la République et le Parquet.

Un audit au sein du ministère nigérien en charge de la défense a révélé des manquements dans la gestion de certains responsables. Les révélations de l’audit ont fait couler beaucoup d’encre et de salive. Elles ont créé la polémique dans l’opinion nationale sur la gestion du pays. Ce sont plus de 1700 milliards qui ont été dissipés à partir des budgets destinés à l’armée. De ces révélations se mêlent fausses commandes, commandes réelles de matériels défectueux et inutilisables, en passant par des prestations de maintenance imaginaires. Ce pillage qui se pratiquait et qui existait de 2017 à 2019, a permis aux auteurs de multiplier les techniques pour s’enrichir sur le dos de l’Etat.

En effet, les révélations de l’audit ont mis en cause plusieurs personnes pour surfacturation et non-livraison de matériel militaire. Ces soupçons qui pèsent sur certains gradés de l’armée nigérienne concernent aussi des hommes politiques, membres influents duparti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), parti au pouvoir et des hommes d’affaires. Les exemples révélés par l’audit expliquent les racines du mal. Deux hélicoptères de 30 millions de dollars ont été surfacturés à 47 millions de dollars. Le manque à gagner pour l’État s’élèverait à près de 100 milliards de francs CFA.

Pendant que l’armée peine à sécuriser des zones du pays comme Tillabéry et Diffa, certains responsables en charge de la sécurité et de la défense ont multiplié les astuces, les stratégies et les complots avec leurs complices pour s’enrichir. Avec de tels actes, l’armée ne pouvait pas faire face à l’ennemi, à plus forte raison entreprendre des actions de représailles justifiées. Ce scandale témoigne comment certains responsables sont prêts à sacrifier leur pays au profit de leur propre bonheur. Et le ministre nigérien de la Défense, Issoufou Katambé de renchérir : « des soldats se font tuer sur le front alors que les hommes d’affaires et leurs complices tapis au sein du ministère se sucrent ».

En Afrique, il faut être dans certains pays pour comprendre la mission de certaines responsables. Au lieu de rivaliser de ruse contre l’ennemi, ils le font pour autres choses. De tels détournements ont eu des conséquences pour les soldats impliqués dans la lutte anti-jihadiste au regard de certains évènements vécus par l’armée.

Pour le gouvernement, cet audit a relevé des insuffisances notamment au niveau des procédures de passations des marchés ainsi que dans le suivi de leur exécution. Ainsi, le gouvernement a décidé « de faire rembourser les montants indûment perçus soit en raison de surfacturation, soit au titre des paiements de service et livraisons non effectuées ou partiellement effectuées, de transmettre aux tribunaux compétents les dossiers des fournisseurs qui refuseraient de s’exécuter, de prendre les sanctions administratives appropriées à l’endroit des agents publics incriminés et de renforcer en compétence l’administration des marchés du Ministère de la Défense, de réviser les procédures de passations des marchés ».

Il a rappelé que « l’équipement et l’amélioration des conditions de vie et de travail des forces de défense et de sécurité constituent un axe majeur des priorités de son programme ». Et dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le gouvernement a révélé avoir réceptionné deux nouveaux hélicoptères de combat pour renforcer les forces armées nigériennes.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net
Source : RFI et le Courrier

Vos commentaires

  • Le 3 mars à 20:03, par ALKABOR En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un audit

    Je ne voulais pas commenter ce poste ,mais mal au cœur.Des mots me manquent ,néanmoins je vais dire en quelques mots ma pensée.Comment pouvions nous expliquer le comportement de nos dirigeants ?la cupidité est devenu la règle.Nous ne pourrions pas construire des nations respectées si nous continuons à nous comporter comme des enfants.Honte à nos dirigeants militaires !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 20:30, par Raso En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un audit

    On devrait effectuer le même type d’audit au Burkina. Je suis sûr que nous serons édifiés.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 21:00, par Askia Mohamed Touré En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un audit

    Ce genre d’audit devrait s’étendre à toutes les armés du G5 Sahel, avec Barkhane en ligne de mire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 21:39, par Zama En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un audit

    Au Niger au moins on ose énième parler,chez nous au gondoana on t’agite le secret défense des que tu ouvre la guelle.

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 22:31, par Kanidana kankélé En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un audit

      Chez moi au Mali, on fait semblant de traquer les voleurs de deniers publics. Et quelques mois plus tard ils sont libres sans jugement. Et peuvent même se présenter comme candidats aux élections législatives puisqu’ils n’ont pas été jugés donc le casier judiciaire est vierge. Ou à défaut, l’affaire traîne sans suite : l’exemple des avions cloués au sol ou des blindées qui sont hors service. Chers ouest africains allons rester dans cette impunité et médiocrité ???

      Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 02:47, par AUditeur En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Attendez attendez, patientez....
    donc c’est pas les francais qui volent les ressources du niger dans la plus grande obscurité ?
    donc c’est pas les francais qui ne veulent pas donner la logistique a nos armées pour mieux exploiter nos ressources ?
    donc c’est pas pour rien que des pays promettent des financements mais ne debloquent rien
    attendez, donc c’est plus facile de trouver la cause du malheur ailleurs

    et bien, nous en serons édifiés comme le dit le petit elf de waga

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 02:55, par mande En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Au Burkina c’est pire. Nous connaissons des personnes qui n’ont jamais touché une arme et qui les commandes à longeur de journée. Le burkina des affaires gère les affaires du Burkina, mais tout prêt n’est pas loin.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 07:54, par boer En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    l’homme d’ETAT doit pouvoir autoriser l’ASCE LC à le faire au Burkina. c’est ce que l’opposition et les syndicats demandent

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 08:28, par Patrie En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    L’audit doit s’elargir a tous les ministeres... et ttes les societés de l’etat !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 08:34, par Arnau En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    eh africain ! l’homme noir africain à quand la fin de la déchéance. comment peut on se comporter de la sorte quand on sait que c’est pour la défense de la patrie. donc cette race d’africains sont capables de vendre leur pays. enfin au moins le Niger a osé et ici ? les scandales financiers se suivent et se ressemblent mais rien aucune réaction et on bombe la poitrine que le pays des hommes intègres. ayons le courage nous aussi de faire l’audit des ministères de la défense et des infrastructures et vous verrez. en tant de guerre point de secret défense pour contrôler et améliorer la dotation en armement adéquat et l’amélioration des conditions de vie des FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 08:46, par Hussein En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Eh oui, les hommes forts de l’Afrique francophone. Heureusement que tout reste sur la terre pour servir à d’autre, car chacun meurt les poches vides. A quoi sert d’être riche parmi tant d’âmes pauvres dans un des pays les plus pauvres du Monde ? Il n’y a pas de sens ! La pauvreté d’Afrique n’est pas seulement que matérielle. On aimerait savoir ce que donnerait un audit sur les dépenses militaires de l’armée burkinabè. J’assure qu’il serait peut-être encore pire qu’au Niger.

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 10:40, par ngoonga En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

      Mon frère jumeaux pourquoi vs dites çà, Ici nous sommes au Pays des Hommes Intègres. Ou bien SANKARA est absent pour incarner cette valeur, ???

      Par Hassane

      Répondre à ce message

      • Le 4 mars à 11:53, par Hussein En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

        Bonjour très cher Frère Jumeau Hassane. Merci de me lire. Les vrais hommes intègres avec Sankara en tête a été assassinés le 15 octobre 1987 au Conseil de l’Entente aux environs de 16 heures et, avec eux toutes les valeurs vertueuses cardinales des hommes intègres. Ce qui est resté c’est une toute petite minorité d’intègres et le Faso Dan Fani. Donc si le Burkinabè moyen de nos jours se déshabille du Dan Fani, il ne reste pas grande chose de l’homme intègre d’antan, ne vous en déplaise. Nous avons perdu la trace et c’est ce qui est bien navrant pour le développement de toute l’Afrique. Nos parents et grands parents nous ont envoyé à l’école, tout en espérant que nous y deviendrons éclairés pour revenir sortir nos peuples de l’assujetissement et de la misère. Qu’avons nous fait les élites africaines ? Nous sommes revenus prendre nos propres parents en ôtage, ceux-la qui se sont sacrifiés pour nous et comptaient sur nous pour sortir de la merde, pour amasser les richesses matérielles. Si nous (élite africaine) ne nous mettons pas vraiment en cause, l’Afrique sera encore là à pleurer pendant longtemps à cause de ses fils cupides ! A vous une bonne journée restante.

        Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 11:26, par ngoonga En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

      Mon frère jumeaux pourquoi vs dites çà, Ici nous sommes au Pays des Hommes Intègres. Ou bien SANKARA est absent pour incarner cette valeur, ???

      Par Hassane

      Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 10:25, par A qui la faute ? En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Cela ne surprend personne, c’est ça l’Afrique où le sang de nos propres frères n’a pas de valeur. Quand je voyais nos dirigeants se précipiter pour détourner l’attention du peuple idiot en accusant les autres pays de nos malheurs, j’ai tout compris. A qui profite le crime/le terrorisme au sahel ?
    J’ai toujours soutenu que les vrais terroristes sont les détourneurs des deniers publics. Pour amener des concitoyens à s’enrôler dans une armée terroristes il faut être dans un pays de m....

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 10:41, par Bodo En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Quelqu’un a dit à Dakar en 2007, que "le drame de l’homme noir c’est qu’il n’est pas assez entré dans l’histoire"... On lui a dit que nous sommes des grands. On a du mal à le prouver... Nous sommes (presque) tous pareils à ces Nigeriens, sinon pire.

    Au lieu de profiter de cette guerre pour être des grands dans l’Histoire, on en profite des morts pour être riches. Et on va aller à la messe, à la mosquée, au temple... pour louer le Seigneur.

    A votre avis, entre le terroriste (qui est révolté parce qu’on n’a pas développé sa région, parce qu’on pille ses richesses, parce qu’on ne l’a pas éduqué...), et ces gouvernants (qui ont des Doctorats, qui ont un job, des salaires qu’ils fixent eux-mêmes, des enfants qui fréquentent les meilleurs écoles du monde...), qui est le plus mauvais ?

    Faisons une analyse froide et faisons-nous une idée de la gravité de notre situation.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 13:17, par AMKOULEL En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Bonjour tout le monde,
    Bonnes gens, c’est RFI et Courrier qui vont revéler une info mettant en cause la gestion défaillante du Niger et on tombe, tous, poing fermés sur l’armée Nigérienne ? Soyons plus sérieux et conséquent que cela. Même si cela était vrai, je m’indigne d’abord du fait qu’aucun journal, journaliste, qu’aucun homme politique Nigérien ne sorte cette information et qu’il faille attendre que RFI vienne jeter cela sur la place public. Nos informations les plus intimes sont accessibles à ces vautours de RFI & Courrier international et nous, nous sommes accrochés à leurs écrits et mieux nous les relayons sans mesure outre. Quand les Africains comprendrons que NOUS sommes en GUERRE et que dans cette GUERRE, la france et son bec chanteur RFI ne sont pas dans notre camp, nous comprendrons beaucoup de chose.
    Cette information sort aujourd’hui pour salir et/ou effrayer le président ISSOUFOU parce que la France veut maintenir Alpha CONDE au pouvoir en Guinée. Et le président ISSOUFOU, le fou, président de la CEDEAO, a indiqué au président Alpha CONDE, l’insatisfaction de la CEDEAO face à la liste électorale, truquée, mise en place en Guinée par la société informatique française, que je tairais le nom ici, et qui opère dans tous les autres pays de l’enclos français. La fraude électorale, jeu dans lequel, la France est passée maître et expert en la matière et dont l’expertise maintien et installe tous nos dirigeants est récusée par la présidence de la CEDEAO tellement c’est flagrant et voilà que cela courrouce le coq gaulois. D’aucuns diront qu’est-ce qui a bien pu piquer le président ISSOUFOU pour se mettre à dos la France en Guinée ? La réponse est simple, le puissant NIGERIA dont les commissaires sont légions au sein de la CEDEAO et le NIGERIA fait le plus grand effort pour jeter une bouée de sauvetage aux pays francophones et les sortir de l’emprise vampirique du colonialisme et impérialisme français. Au lieu de prendre conscience des enjeux géostratégiques qui sont en prises sur nos pays, on est là à pinailler sur des sujets de bas quartier, de kiosque... On est, tous, mais vraiment tous minables, surtout nous qui sont éduqués et qui refusons d’utiliser nos cerveaux pour inventer des solutions pour soulager nos peuples des villes et campagnes.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 14:54, par Amadoum En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Une bonne occasion pour retablir la peine capitale, si elle etait annullee, ou l’appliquer a ces detourneurs, si la culpabilite est etablie.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 15:10, par Yamsoba En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    HUMMMMMMMM MAL AU COEUR MAL A MON AFRIQUE MAL A MA COULEUR MAL A TOUT MAL A TOUT. JE N’Y CROIS PAS ET SI C’EST CA DES DIRIGEANTS QUI SE RECLAMENT AFRICAINS ON N’EST TOTALEMENT FOUTUS POUR DE BON. FAISONS LE REQUIEM DE L’ESPERANCE ET GLORIFIONS LA MISERE. MEME LA PEINE DE MORT EST SI FAIBLE POUR CES DELINQUANTS. LE PEUPLE NIGERIEN DOIT SAVOIR AUJOURD’HUI QUE LEUR PIRE ENNEMI CE NE SONT PAS LES ASSAILLANTS MAIS LES SEMBLANTS DE BONS DISSIMULES PARMI NOUS ET QUI BOIVENT LE SANG DES INNOCENTS. MALHEUR A CE QUE BÂILLONNENT LEURS PEUPLES

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 10:00, par KONKOBO R. Félix En réponse à : NIGER : L’armée ébranlée par un scandale de détournements sur les commandes d’armements

    Le premier ennemi de l’AFRIQUE c’est l’africain. un secteur aussi dangereux que l’armée, des individus se permettent de détourner des fonds tout en sachant que leurs actions coûteront la vie à leurs frères soldats. très criminel. Bravo à l’Etat Nigérien d’avoir pu effectuer cet audit. les coupables doivent être sévèrement sanctionner à la hauteur de leurs forfaitures.
    Le BURKINA FASO doivent prendre exemple sur le Niger et avoir le courage d’auditer l’armée. cela y va de la vie de nos soldats et frères qui luttent nuits et jours contre le terrorisme au péril de leurs vie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus : L’ancien président tchadien Hissein Habré libéré pour 60 jours
Idriss Déby au front : Leçon de communication de guerre aux chefs d’Etat du Sahel
Lutte contre Boko Haram : L’armée tchadienne seule face à un destin commun
Législatives en Guinée : Le parti de Alpha Condé obtient 79 sièges sur 114 en jeu
Lutte contre le Covid-19 : « Le confinement n’est pas à l’ordre du jour au Bénin », selon le président Patrice Talon
Elections législatives au Mali : Le Covid-19 aura-t-il finalement eu raison ?
Enlèvement de Soumaïla Cissé : L’UPC témoigne sa solidarité à l’Union pour la république et la démocratie
Vatican : Le Pape François invite tous les chrétiens à une prière, ce vendredi 27 mars
Coronavirus : Macky Sall actionne la chaîne de solidarité au Sénégal
Lac Tchad : 92 militaires tués par Boko Haram
Guinée : Le forcing du professeur Condé
Covid-19 : Ces mesures radicales prises par la Chine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés