Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Accès à l’eau et à l’assainissement : Des journalistes visitent des réalisations dans trois régions du Burkina

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • lundi 23 décembre 2019 à 16h00min
Accès à l’eau et à l’assainissement : Des journalistes visitent des réalisations dans trois régions  du Burkina

Le ministère de l’Eau et de l’Assainissement a initié une caravane de presse, du 19 au 21 décembre 2019, dans les régions du Centre-Ouest, de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins. Objectif, montrer aux journalistes les ouvrages d’eau potable et d’assainissement réalisés par le gouvernement dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD), notamment le sixième ODD qui prône un accès universel et équitable à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement d’ici à 2030 au profit des populations vulnérables.

Les journalistes ont débuté leur tournée par les villages de Godé (commune de Sabou) et de Péyiri (commune de Koudougou). Là, les hommes de média ont visité des ouvrages d’eau potable et des projets en cours de réalisation. Dans le village de Péyiri, situé à 5 km de Koudougou, un forage a été réalisé en 2018 avec un débit de 5 m³ et équipé d’une pompe de type indien. Un ouf de soulagement pour les villageois. Dans la commune de Sabou, le village de Godé bénéficie également d’une pompe avec un château d’eau ; un ouvrage qui remplit de joie le chef du village, Naaba Nébié.

Dans la ville de Dédougou et les localités rurales environnantes, plusieurs ouvrages d’eau potable (forages, pompes) et d’assainissement (latrines familiales, puisards domestiques) ont été réalisés. On retient, selon les décomptes de la Direction régionale de l’eau et de l’assainissement, qu’entre 2016 et 2019, 99 nouveaux forages, 4 732 latrines familiales et 228 puisards ont été réalisés. Au total, à la date du 16 décembre 2019, les agents régionaux du ministère de l’Eau et de l’Assainissement ont déclaré que 997 sur 5 238 latrines souscrites ont été acquises, conformément aux engagements de la Nuit de l’assainissement tenue le 24 novembre 2018.

Dans la commune de Nouna, les projets d’accès à l’eau et à l’assainissement visent plus de 3 000 habitats bénéficiaires entre 2020 et 2024. Dans le village de Sokoula (commune de Safané) par exemple, 55 latrines ont été réalisées pour mettre fin à la défécation à l’air libre.

Dans le futur, il est prévu d’autres latrines au profit de 55 ménages dans ce village. « Parmi les 55 latrines promises, 25 sont déjà réalisées. Ce sont au total 5 238 latrines pour la région », a détaillé Vincent Koudougou, technicien du ministère en charge de l’Assainissement. Aussi, annonce-t-il, « les leaders de la région ont promis de porter ce chiffre à 10 000 ». La Boucle du Mouhoun a un taux d’accès à l’assainissement estimé à 18,2%. « Avant, nous faisions nos besoins dans les broussailles. Mais aujourd’hui, je suis heureux d’être bénéficiaire d’une latrine », a témoigné Jaohin Dao, doyen du village, bénéficiaire d’une latrine.

A Souri-Silmimossi, un village de la commune de Dédougou, une Adduction d’eau potable simplifiée (AEPS) a été réalisée pour soulager la population de la corvée d’eau. Cette AEPS est dotée d’un château d’eau de 30 m³ et d’un forage de 11m³ ; ce qui alimente six bornes-fontaines et dix branchements particuliers. Au total, la Boucle du Mouhoun dispose de 149 AEPS et de 4 300 forages.

Dans la région des Hauts-Bassins, précisément dans le village de Zangoma (commune de Padoma), les journalistes ont pu visiter plusieurs infrastructures d’eau et d’assainissement telles que des pompes, un château d’eau, des latrines scolaires prenant en compte les personnes en situation de handicap. Le château a un volume de 30 m³, avec plusieurs réseaux de distribution et des bornes-fontaines.

Dans l’ensemble, les populations des différentes localités visitées se disent satisfaites des réalisations. Toutefois, elles espèrent que le gouvernement continuera dans la même lancée. Pour la directrice de communication du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, Sidibé Konaté, le gouvernement entend poursuivre son objectif « zéro corvée d’eau ».

Edouard Kamboissoa Samboé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion durable des terres : L’Initiative grande muraille verte outille les journalistes
Programme d’investissement forestier : La patronne du Fonds d’investissement climatique satisfaite des résultats
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Eau et assainissement : Des journalistes invités au suivi des engagements du secteur
Développement durable : Un atelier pour valider et lancer le plan de partenariat du Burkina
Protection de l’environnement : Les députés outillés sur les mécanismes juridiques
Gestion des ressources en eau : Les Pays-Bas veulent partager leur expérience avec les Burkinabè
Protection de l’environnement : Qu’est-ce qui freine la mise en œuvre effective de la loi 017 ?
Aménagement de périmètres irrigués à Samendéni : Le ministre de l’Eau s’imprègne de l’état d’avancement des travaux
Gestion durable des ressources forestières et fauniques : L’exécution des programmes et projets estimée à environ 90%
Environnement : Le Comité de gestion passe en revue le Projet EBA-FEM
Hygiène et assainissement : WaterAid outille des acteurs sur le changement de comportement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés