Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre : voilà lе mеillеur usаgе quе nοus рuissiοns fаirе dе lа médisаnсе. » Platon

Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 15 novembre 2019 à 13h13min
Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

L’annonce de la décision de recrutements de volontaires dans le dispositif de lutte contre l’insécurité au Burkina a été un des centres d’intérêt des journalistes à la conférence de presse du gouvernement de ce jeudi, 14 novembre 2019, dont le principal intervenant a été le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré.

Tout comme son collègue porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil des ministres du 13 novembre 2019, Ousséni Compaoré a informé l’opinion publique que le recrutement des volontaires n’a pas commencé. Selon le ministre, un décret viendra préciser cette décision annoncée par le président du Faso.

« Nous sommes en train de définir les modalités et les critères de recrutement », informe le ministre Compaoré. Il souligne également que le recrutement sera circonscrit. « Il ne se fera pas sur toute l’étendue du territoire », ajoute-t-il. Contrairement à une certaine opinion, le ministre souligne que ce recrutement n’est nullement un aveu d’impuissance dans le défi sécuritaire.

S’attardant sur le phénomène d’insécurité, le ministre de la Sécurité explique que parmi ceux qui attaquent et commettent des actes terroristes, il y a des groupes islamistes, certainement aussi des délinquants. « Il y a parfois de la sous-traitance. Les raisons pour lesquelles les uns et les autres attaquent ne sont pas toujours les mêmes. L’état islamique, ce n’est certainement pas pour de l’argent qu’il attaque. C’est pour islamiser. Les délinquants, les fraudeurs, les bandits, c’est certainement pour autre chose que pour l’islamisation », confie-t-il.

Qu’à cela ne tienne, pour le patron de la sécurité, le plus important, c’est combattre ces individus et éradiquer l’insécurité. « Nous avons une armée conventionnelle depuis les années 60. Nous avions formé une armée qui doit faire face à une autre armée. Les techniques de combat ne sont pas les mêmes, les équipements ne sont pas les mêmes. Ici, nous avons affaire à une guerre asymétrique. Notre armée n’était pas préparée à cela. Et vous savez bien qu’on ne change pas la stratégie d’une armée comme ça. C’est ce qui explique que nous prenions du temps dans la réorganisation de notre armée pour faire face à cette guerre asymétrique », répond-il à ceux qui pensent que les Forces de défense et de sécurité éprouvent des difficultés à faire face à l’hydre terroriste.


LIRE AUSSI :
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré


OHL
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 novembre à 06:10, par Sankara En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    jje n’est pas l’habitude de commenter donc pardonner ma maladresse mai c’est partie du propos mon tiquer : il y a des groupes islamistes" ah bon il y a donc des groupes au Burkina qui ne sont pas terroriste mai islamiste. Il va falloir que les autorités fassent attention au terme utilisé. Elles doivent apprendre que les termes sont très importants attention à ne pas faire le jeu des terroristes ne répétez pas les termes entendu sur je ne sais quel média. Faite vous même votre propre analyse. Appeler un terroriste un terroriste. Vous êtes en train d’appuyer leur mensonge ... "L’état islamique, ce n’est certainement pas pour de l’argent qu’il attaque. C’est pour islamiser." c’est encore plus grave. Vous imaginez un peu ce que ça veut dire non vous avez fait une énorme erreur. Ah bon il veulent islamiser quoi. Han nooooooooon dites moi que je rêve et que ce n’est pas le ministre de la sécurité qui a vraiment dit ça. Relisez la listes des victimes de boungou vous comprendrez que ces gens ne veulent islamiser personne. Parmi les morts il ya des musulmans. Ces gens ne veulent rien d’autre que semer la merde alors ne leur donnez pas un objectif aussi noble au risque d’aider les terroristes à recruter . Revoyez votre copie. Avant de parler d’arme de soldat de volontaires il faut d’abord savoir qui est votre ennemi. Qui vous a dit que ces gens attaque pour islamiser ? Les terroristes ? Ou ce sont vos services de renseignements ? Donc les terroristes sont devenus des hommes véridiques dont les propos ne sont que vérité ?!!!

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 11:54, par Outré En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

      balle à terre, forumiste "Sankara". Vous ne lisez pas bien et vous confondez aussi les choses. Le ministre a bien parlé de "groupes islamistes" mais aussi de groupes terroristes, de bandits et autres pécheurs en eaux troubles. Pourquoi vous vous contentez d’une seule partie de ce qu’il a dit ?
      Pour ce qui concerne les groupes islamistes, cela n’est un secret pour personne. C’est une triste réalité. Nous avons tous vu et entendu sur les réseaux sociaux un Touareg, kalachnikov en main, répondre aux questions d’un journaliste et disant clairement qu’ils (AQMI et autres) vont faire le djihad afin de porter l’islam loin et par la force. C’est eux qui attaquent au Mali et au Burkina. Ils veulent nous islamiser par la force. Il revient aux vrais musulmans (et non pas les faux musulmans qui se disent musulmans et qui défendent au hasard les musulmans égarés) de se lever pour combattre ces faux musulmans criminels, sanguinaires, violeurs , vendeurs de drogue, drogués , amis du Diable et promis à l’enfer éternel.

      Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 15:29, par TotoEstFâchée En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

      - BRAVO INTERNAUTE SANKARA. J’AI SOULIGNE ENTRE AUTRES, CES "FAUTES" DU MINISTRE OUSSENI ; MAIS LE WEBMASTER M’A BLOQUEE.
      Ce régime d’Etat en place n’écoute que les Occidentaux et leurs médias de propagande.

      Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 07:43, par A qui la faute ? En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    On commence à abuser du terme "guerre asymétrique" pour tout excuser. Donnez déjà les moyens dans nos camps et soyons plus réactifs dans la riposte. Dans une guerre "symétrique" donc l’ennemi vous prévient quand il attaque un camp, il attaquera un autre la prochaine fois ? Où l’ennemi vous dit clairement où il se trouve, quand et où il attaque ? Les assauts de prise de position et les mines antipersonnel sont classiques dans les guerres. C’est ainsi que le métier de démineurs existe depuis et les véhicules blindés existent avant ce terrorisme. Nous n’avons pas affaires aux attentat-suicide qui sont pour le coup asymétriques, je prie que ça n’arrive pas.
    Trop de couches de bureaucratie. Des réunions pour débriefer des réunions. Et comment vous comptez vous adapter à quelque chose que vous estimez très changeante ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 09:27, par YAWOTO En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Si le lapin devant un feu de brousse, dit qu’il est habitué à faire face à la battue du village et prend une journée pour réfléchir il sera le repas des charognards. Rien à ajouter.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 09:40, par Calmos En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Si a décision est très bien, il faut déplorer la lenteur d’un décret qui tarde à tomber. Est-ce que rédiger un décret prend 24h ? C’est plutôt l’arrêté de mise en application qui peut nécessité des concertations. Depuis le 7 novembre à nos jours, zéro décret. Je commence à croire que les gens n’ont pas tort de dire que nous avons un gouvernement diesel. Si les services techniques sont incapables , que le Président demande au peuple de proposer un décret et il verra. Il faut être dynamique sur le front surtout lorsqu’on est en guerre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:44, par sambiga En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    je dis "Ici, nous avons affaire à une guerre asymétrique. Notre armée n’était pas préparée à cela". Tchiéeeeeee, walaihhhh. Mon week-end est gagné ! Merci Monsieur le ministre. Merddddd, Wow tchiéeee. trop fort

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 14:50, par Zapata En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

      Interview CATASTROPHIQUE !!
      Avec des décideurs pareils on comprends la situation du pays.
      Depuis que le Mali est au prises avec ces fous et dangereux criminels notre Armée (même si ce n’était pas le même gouvernement à l’époque) ne s’est pas préparée ?
      Un armée doit être prête à affronter toute menace ! SYMETRIQUE ASYMETRIQUE DIAGONALE PARRALLELE OBLIQUE PERPENDICULAIRE etc...
      C’est le travail de l’état major d’avoir un plan pour toute menace interne ou externe dans la sous région.
      L’énemmie n’attendra pas que vous soyez prêt pour vous attaquer !!! Incroyable quand même ce qu’on entend maintenant.
      Au Minimum notre armée déjà en 2015 devait infiltrer des agents au mali pour surveiller ces groupes. Sinon faire comme la turquie récemment en syrie. rentrer au Mali et FRAPPER pour éviter que notre territoire soit menacée !! Il vaut lieux que la guerre se passe de l’autre coté que sur notre territoire.
      l’ETAT est une continuité en acceptant de prendre le pouvoir vous assumez de facto le passif et les actifs des gouvernements passés ! qu’on arrêtè de nous raconter des idioties.
      BOUGEZ VOUS ET FAITES VOTRE BOULOT DE PROTECTION DU TERRITOIRE DES BIENS ET DES PERSONNES !!!

      Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:46, par sambiga En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    je reviens, selon le monde.fr, il y´a plus de 1500 de nos Militaires au MALI. Ils font quoi là-bas, pendant que ca brûle à la maison ???

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:52, par le voyant En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Pourquoi ne pas les appelés Comité de Défense des Villages ou des Départements ou des villes. Comme cela chacun saura que ça ressemblera aux ex CDR et ne pas s attendre a quoi que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:55, par some sylvestre En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    bonne idee,mais succidaire donc a revoir car ne mettons pas la vie des ignorants en perile

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 11:09, par sambiga En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Merddd, depuis janvier 2016, Vous n´êtes pas préparés à cela. Merddddd. poo poo poo, pendant ce temps, vous envoyez nos frères et sœurs au Mali pour le maintien de la paix.

    J´aimerais bien qu´un bon nombre de nos soldats revienne au bercail pour faire face à ces bandits. Ils vous ont laissé le terrain au Mali pour venir s´installer ici chez nous. L´économie est au ralenti, nos parents ne font que fuir les zones occupées par ces démons, la famine prend le dessus, nos enfants ne vont plus à l´école et vous ne vous souciez pas de cela.

    J´ai presque les larmes aux yeux quand je pense que notre beau pays est en proie de devenir un pays sans loi et que nous les laissons faire...

    Nos soldats au pays qui sont au front sont mal équipés. Certains par manque d´amour pour leur patrie n´ont pas l´esprit fort pour assumer. Nous avions une armée forte, puissante et reconnue comme étant l´une des plus organisée. Et Maintenant...??

    Quand allez-vous vous reveiller , chers dirigeants ???
    Thomas Sankara, tu nous manques  !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 12:00, par Vicror En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Je suis sidéré. Y a t il urgence ou non ?? A t on besoin de tant de jours pour prendre un décret ??? Vous avez tellement de chargé de mission et de conseillers qu il suffirait de rafraîchir une proposition et sortir cela en 48 heures maximum. Et les députés qui peuvent s autosaisir que font t ils. Que se passe t il dans ce pays !!!!!!! Créez un comité de crise qui va travailler vingt quatre heures sur 24 .7/7. Je coule des larmes. Heeeeeee !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 13:50, par TERMINATOR En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Sambiiga,s’il y a vraiment 1500 de nos militaires au Mali et il ne reviennent pas c’est parce que y a l’argent là bas, voilà pourquoi ils ne reviennent pas, c’est ça la vérité et l’explication la plus plausible.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 21:16, par ELGINE En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Nous avons un gouvernement diesel. Il y a trop d’excuse de la part de nos gouvernants, manque de leadership, de vision et de courage. Il est bien vrai que l’ennemi nous impose une guerre asymétrique pour définition une guerre asymétrique est une guerre qui oppose la force armée d’un État à des combattants matériellement insignifiants, qui se servent des points faibles de l’adversaire pour parvenir à leur but souvent politique ou religieux. Les guerres asymétriques englobent notamment les guerres d’indépendance, le terrorisme ou la guérilla et se distinguent des guerres entre États. Aujourd’hui nous pouvons dire que le type de guerre est connu, quelle est la solution approprier ? Quel est le rôle des unités spéciales d’intervention ? combien de temps faut-il pour réorganiser une armée pour faire face à une guerre asymétrique ? quel sont le rôle et l’importance de notre armée de l’air ? Pourquoi nos vaillants soldats n’ont pas l’armement nécessaire pour faire face à ces mécréants ? Des généraux qui ne sont pas mesure de courir 20 metres avec des ventres pleins de porc au four et de bière. Il est temps que le peuple prenne cette situation à bras le corps et apporte une réponse asymétrique à cette guerre asymétrique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 00:16, par La passion de la méditation En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Le véritable problème de l’Afrique c’est la division, et c’est aussi ce phénomène qui arme les politiciens... Le pouvoir en place est venu divise le peuple burkinabè une division semé par la transition. Les mauvaise herbes ne se taillent pas elles s’arrachent.
    Quand le Mali, le Nigeria et le Niger étaient attaqués le burkinabè dormait tranquille. Quand le nord était attaqué le reste de la nation s’en préoccupait pas ... Comme on critique plus ce gouvernement je garde mes mots. L’unité nationale est la seule solution sinon éradiquer ce phénomène serait pas ci facile. Il faut convaincre la jeunesse qu’elle doit d’accepter les uns les autres

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 12:13, par sambiga En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Certains activistes qui, critiquent tout le monde, donnent des alertes partout, feront mieux de nous donner des solutions au lieu de vouloir voir échouer cet gouvernement.
    Je ne soutiens aucun parti, mais je dis, donnons-nous des conseils, proposons des solutions pour sortir de la crise, unissons-nous au lieu de voir les uns et autres se déchiqueter. AKA madame RASHOW ! S’il te plaît, maman de quelque´un. Je te demande de mettre de l’eau dans ton vin.

    Pour ma part, la solution viendrait seulement des localités, chefs de villages. Les gens doivent s´organiser, coopérer avec les localités voisines, et ensemble, nous pourrions vaincre. Certe quand 2 motos avec 4 térroristes arrivent dans un village, ces derniers armés jusqu’au dents ne peuvent pas tuer tous les habitants du village, mais si les occupants du village se mettent debout et avec un peu de sacrifice et le mental fort, ils pourront venir à bout des ces barbares.
    Se sacrifier aujourd’hui, c’est offrir un avenir meilleur à nos enfants demain

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 13:02, par sambiga En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Certains activistes qui, critiquent tout le monde, donnent des alertes partout, feront mieux de nous donner des solutions au lieu de vouloir voir échouer cet gouvernement.
    Je ne soutiens aucun parti, mais je dis, donnons-nous des conseils, proposons des solutions pour sortir de la crise, unissons-nous au lieu de voir les uns et autres se déchiqueter. AKA madame RASHOW ! S’il te plaît, maman de quelque´un. Je te demande de mettre de l’eau dans ton vin.

    Pour ma part, la solution viendrait seulement des localités, chefs de villages. Les gens doivent s´organiser, coopérer avec les localités voisines, et ensemble, nous pourrions vaincre. Certe quand 2 motos avec 4 térroristes arrivent dans un village, ces derniers armés jusqu’au dents ne peuvent pas tuer tous les habitants du village, mais si les occupants du village se mettent debout et avec un peu de sacrifice et le mental fort, ils pourront venir à bout des ces barbares.
    Se sacrifier aujourd’hui, c’est offrir un avenir meilleur à nos enfants demain

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 06:50, par Simpore En réponse à : Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité

    Il faut que les gens dialogue dans la construction au lieu d’accuser les uns et les autres. Que chacun s’interroge qu’est ce que j’apporte de positif ou qu’est ce que je peux apporter dans cette lutte. Doit-on des combattants, des bons conseilliers encourageons nos FDS, et toute la population à aller dans le même sens que Dieu bénisse le BF

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la corruption au Burkina : Une Nuit pour célébrer la transparence dans la gestion de la chose publique
Gaoua : Les femmes ont encore marché pour réclamer de l’eau
Commune de Niankorodougou : La société minière Wahgnion Gold Operation offre une adduction d’eau potable à la population
Dimensionnement et gestion des réservoirs de barrages : Une conférence réunit des professionnels du domaine à Ouagadougou
Problématique du chômage : L’ANPE dévoile ses actions en faveur des jeunes
Enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel : Les acteurs satisfaits des résultats
Burkina : Des agents recenseurs de Barsalogho en colère
5e RGPH : Un questionnaire pour prendre en compte les personnes vivant avec un handicap
Journée internationale des volontaires : C’est parti pour l’édition 2019 !
Lutte contre l’excision : Les acteurs de la chaîne judiciaire se concertent pur mieux appliquer la loi
Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) : C’est parti pour la 1ère session de soutenances publiques
Etablissements scolaires de Ouagadougou : Le ministre de la Sécurité met en garde les « sinistres individus » qui perturbent les cours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés