Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 14 novembre 2019 à 22h35min
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou »,  rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré

Le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré, était le principal animateur du point de presse du gouvernement ce jeudi 14 novembre 2019. Malgré les nombreuses attaques que subit le pays, le patron de la sécurité a tenu à rassurer l’ensemble des Burkinabè.

"Beaucoup de questionnements, d’incertitudes, mais nous ne sommes pas désarmés. Les Burkinabè sont un peuple fort", a décrit le patron de la sécurité, Ousséni Compaoré, parlant de l’atmosphère sécuritaire qui prévaut aujourd’hui au sein de l’opinion publique burkinabè.

Le ministre rassure que les Forces de défense et de sécurité sont mobilisées et invite l’ensemble des populations à les soutenir dans cette épreuve. "Les Forces de défense et de sécurité, c’est nous tous. Nous avons l’impérieux devoir de les soutenir", convainc-t-il.

Visiblement armé de conviction et d’hargne, le ministre de la sécurité affirme que les fauteurs de troubles seront débusqués. "Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou, nous irons les chercher", galvanise Ousséni Compaoré, réitérant son appel à la mobilisation populaire derrière les Forces de défense et de sécurité.

Dans ses propos introductifs, le ministre est revenu sur la nécessité de garder la vigilance vis-à-vis de la désinformation, faisant référence aux rumeurs relatives à l’instauration d’un couvre-feu à Ouagadougou.

Ousséni Compaoré salue la "maturité" du peuple vis-à-vis de ces attitudes. Il appelle au sens de responsabilité de chacun dans le contexte actuel du pays.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade
Opérations de sécurisation : 15 opérations aériennes, 276 patrouilles, 1 engin explosif improvisé découvert… du 22 au 28 juin 2020
Est du Burkina : Barkhane et ses alliés ont réussi à contenir partiellement les violences terroristes
Lutte contre le terrorisme : Le Mouvement « Plus rien ne sera comme avant » préconise le démantèlement des camps de réfugiés
Attaques et violences au Burkina : Une ONG alerte sur « les risques d’un nouveau Rwanda »
Bilan des opérations de sécurisation : 260 patrouilles, une base terroriste démantelée… du 15 au 21 juin 2020
Banwa : Une école incendiée, des vivres emportés à Sanaba
Gendarmerie nationale : Des sous-officiers radiés de l’école
Lutte contre le terrorisme : Roch Kaboré salue le courage et l’engagement des troupes à Djibo
Lutte contre le terrorisme : Des véhicules et des matériels de confection d’engins explosifs saisis par la force Barkhane
Région de l’Est : Le Chef d’agence de la Caisse populaire de Pama relâché par ses ravisseurs
Lutte contre le terrorisme : Amnesty International alerte « toujours » sur les violations
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés