Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 15 septembre 2019 à 22h53min
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

Depuis hier 13 septembre 2019, des informations font état du départ de la police de la ville de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, région du Sahel. C’est impuissant que les populations ont regardé les policiers partir. Sans aucune information, elles se posent des questions et regrettent fortement le silence des autorités qui laissent la psychose se répandre progressivement.

Effectivement, le commissariat central de Djibo s’est totalement vidé, selon une source locale que nous avons contactée ce samedi matin. La population était arrêtée, regardant, avec inquiétude, les policiers partir avec leurs bagages, rapporte-t-elle. Que se passe-t-il ? Plusieurs informations circulent. Cette décision serait consécutive à la levée des positions de l’armée dans certaines communes. Pourtant, un ratissage a lieu dans la province depuis quelques jours. « Depuis quelques jours, des avions survolent le ciel de Djibo », affirme un habitant.

Ce départ groupé des flics crée la peur au sein de la population qui ne sait pas ce qui a bien pu pousser leurs anges gardiens à quitter précipitamment leurs positions. Certains civils, notamment des fonctionnaires ont commencé à partir également.

Paradoxalement, les habitants des communes voisines continuent leur exode vers le chef-lieu de commune. « Ce samedi matin même, j’ai vu des familles venir de Pobé Mengao, en charrette », nous confie un habitant.

Depuis quelques jours, l’on entend qu’il y a eu un ultimatum lancé pour quitter Djibo ; qu’en est-il réellement ? « Je ne pense pas que ce soit vrai ; ce genre d’information, on en a reçu plusieurs fois », note une source locale. Mais elle déplore avec force le silence des autorités qui ne communiquent pas, laissant libre cours à toutes les rumeurs alarmantes.

La gendarmerie et le Groupement des forces antiterroristes sont toujours sur place, nous rapporte nos sources locales.

Des problèmes d’armements ?

Un communiqué de l’UNAPOL, le syndicat de la police (voir ici) dénonce le mauvais équipement en armes des policiers. « Malgré la volonté réelle des policiers d’appuyer leurs frères militaires en guerre au front, qui, admettons-le, ont besoin du soutien de tous, il nous revient qu’une certaine hiérarchie militaire d’une autre époque s’oppose à ce que certains types d’armes soient dotés aux policiers, bien que les armes actuelles de la police soient inadaptées dans les zones de guerre » dénonce le communiqué.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 septembre à 12:39, par citoyen LAMBDA En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Si ces policiers ont réellement déserté leur poste, sans que ce ne soit une décision de l’autorité gouvernementale ou de la direction générale de la police ,le gouvernement doit non seulement les licencier tous, y compris les responsables de l’UNAPOL ,mais les enfermer tous pour haute trahison .
    Dans aucun pays au monde ,des hommes qui ont opté pour le métier des armes pour défendre la patrie ne sauraient se soustraire à leurs devoirs sous de multiples prétextes parfois farfelus . On a vu comment cet officier gendarme français a offert sa vie à un terroriste pour sauver une dame que le terroriste avait pris en otage .Que ce soit des militaires ,des gendarmes ,des policiers qui refusent désormais de se battre avec les mêmes prétextes farfelus ,il est temps que l’Etat ,à travers le gouvernement prenne ses responsabilités en virant toute cette gangrène ,advienne que pourra . Quand même, trop c’est trop de cette chienlit . La guerre n’est pas seulement une affaire de super équipement . On a vu des FDS d’autres pays avec des moyens et des équipements nettement inférieurs à celui de l’adversaire se battre et vaincre l’ennemi grâce à leur courage et leur génie . Les terroristes ne sont pas des supers hommes . Ils sont simplement plus déterminés même si ils sont au service d’une mauvaise cause .

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 13:53, par sidbala En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Tout burkinabé peut et doit aller au front, citoyen Lamda si les autorités refusent d’armer ces pauvres policiers d’armes conventionnelles face a la situation urgente et actuelle qui prévaut.
      Ces genres de comportement nous laissent voir que le problème du pays est son président avec son parti, sans quoi pendant que tout un chacun parle ou fait de son mieux pour que le pays recouvre la paix, vous refusez de donner des armes aux professionnels pour faire la guerre.

      Nos premiers terroristes sont nos autorités, qui non seulement ne font rien pour rassurer le peuple et en plus ne met pas à la disposition de l’armée les moyens nécessaires. Mr le citoyen prenez vos disposition pour aller remplacer ces policiers que tu traite lâches.

      Si le pays tombe, on tombe ensemble et vous serez les premiers à payer le prix.

      Répondre à ce message

      • Le 14 septembre à 20:47, par Indjaba En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

        Que des prétexte pour couvrir une mauvaise foi et un manque de devoir. Les années de salaire touchés par certains militaires et policiers doivent être maintenant justifiés dans ce combat mais hélas les gens refusent et ont refusé de justifier leurs salaires à Djibo. Les internautes ont décidé de ne plus être tendre avec tout élément FDS qui refuserait de combattre par peur ou mauvaise foi. Les terroristes viennent à moto et vous vous êtes véhiculé. Ils ont des calaches et vousvous avez des calaches et plus. Ils e sont pas nombreux et vous vous êtes nombreux. Vous voulez quoi à la fin ? Que RMCK aille lui même combattre ? Que le DGPN aille lui même combattre ? Que le CMGA aille lui même combattre ? Quand même ! Aucun fonctionnaire n’a des conditions de travail idéales dans ce pays mais chacun se débrouille comme il peut pour aider la population. C’est ainsi que des enseignants enseignent sous paillote et des infirmiers et sage femme travaillent à l’aide de la torche de leur portable en pleine nuit dans des villages reculés. On est dans un pays très pauvre et le courage, la volonté, le sacrifice et le patriotisme doivent être notre seule motivation.

        Répondre à ce message

      • Le 16 septembre à 10:19, par Pousga En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

        Mon cher Sidbala, rien ne peut justifier cette fuite de la Police de la ville de Djibo. Aucune raison ! C’est même une honte qui va suivre leurs enfants.
        Ils ont les armes conventionnelles en quantité suffisante ce que les policiers demandent ce sont les armes utilisées par l’Arme ce qui paraît impossible. Chaque force a une liste d’armes qu’elle doit utiliser. Avec quelle arme ils ont pu abattre l’autre jour le bandit à Djibo. Dans la réalité c’est la peur qui les tenailles ce qui humain mais le refus de défendre la nation est une honte suprême.

        Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 14:10, par Kiki En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Vous, arretez votre betise ici et maintenant. Il m’est tres clair que vous n’avez RIEN compris du probleme ici pose.

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 14:25, par Souka sawadogo En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Mon frère tu as tout dit, en 1985 lors de guerre dite des pauvres j’étais a djibo avec des CDR déterminer a vaincrent avec des armes PMC mais aucun de burkinabe n’a reculer.
      Mais hélas, le gourmette au lieu de chatié toute personne voulant le mal de notre chère patrie laisse faire comme s’il était au courant de ce qui passe.
      Ecoeurant frère.

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 16:15, par Tionon BI En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Cela concerne tous les corps de métier. Si dans ton service toutes les conditions ne sont pas réunies quels résultats ton patron peut attendre de toi ? Alors soyons réalistes

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 16:39, par Yaaka Sõngo En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Mon frère, ils veulent seulement des équipements adéquats.
      personne ne peut les en vouloir si réellement on leur a refusé le matériel.
      c’est triste, mais soyons réalistes.
      que Dieu sauve le Burkina Faso

      Répondre à ce message

      • Le 14 septembre à 18:02, par Teeltaaba En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

        Je ne souhaiterais pas me jeter dans des discussions stériles mais que certains sachent que l’etat ne peut pas mettre à la disposition des policiers du matériel dont ils ignorent le maniement.
        Il faut plutôt revoir la faormation de la police, de forestiers et des douaniers dans son volet militaire car la donne a changé.
        Au lieu de réclamer des armes dont vous ne saurez même pas manier, demander plutôt à ce que votre formation militaire soit véritable. Que l’ecole de Police intègre ce volet formation militaire au camp Ouezzin Coulibaly de Bobo.
        Même dans l’armérite, c’est pas tout militaire qui sait utiliser toutes armes.
        Arrêtez de nous prendre comme des idiots. Des armes oui mais pour en faire quoi ? Demandez à vous former et nous vous soutiendrons dans ce sens
        Courage à nos FDS qui se battent

        Répondre à ce message

        • Le 15 septembre à 02:31, par zinri En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

          et poutant les teroriste n’ont aucune formation mais ils ont des amres tres sohpistiqués, Il suffit de pointer et d’appuyer la gachette. De quelle formation a t-on besoin en temps de guerre

          Répondre à ce message

        • Le 16 septembre à 09:40, par badala En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

          ceux qui viennent attaquer ne sont ni policiers ni militaires. mais pourquoi ils emportent vos armes, vos tenues, vos véhicules ? Si vous pensez que les policiers moins formés ; attribuer les armes et diviser le territoire en trois zones de guerres ; a ma connaissance les policiers étaient au front avec des militaires lors de la première attaque qui a couté la vie à 12 militaires. sachez que la police à longtemps exécuter les mission de l’armée à travers des patrouilles dans les forêts, les zones les plus reculées et l’armée était toujours là à regarder. n’attribuer pas des missions de l’armée à la police si vous êtes si nul. nous croisiez des éléments de la CRS dans presque dans les zones les plus reculées.[->]

          Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 18:05, par zama noma En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Merci pour ce poste. Je partage pleinement votre point de vue.

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 20:28, par Tout à fait mais En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Chienlit je convient.Mais depuis la tête,il nous faut un chef de guerre pas un papou qui laisse persister les maux liés à la mauvaise gouvernance et au non respect de la parole donnée jusqu’à la caserne du camp Guillaume.Franchement il nous faut un leader qui donne envie de mourir pour la patrie.sinon tout le monde va continué à s’occuper de sa propre survie jusqu’ à ce qu’ on meurt tous.

      Répondre à ce message

    • Le 15 septembre à 08:34, par Kiriki En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Citoyen LAMDA VOUS ecrivez piur que qui lise ? Cest vous même qui ecrivez cecque vous avez refkechi et vous etes bien seul à cimprendre votre écrit. Bonne continuation à votre inspiration. Accrochez vous. Ne désespèrez pas. Ça va aller.

      Répondre à ce message

    • Le 15 septembre à 16:39, par Jacques En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Juste bons à menacer les pauvres CIVILS SANS DEFENSE dans commissariats. Si tu as le malheur d être un debiteur insolvable qu ils convoquent, là Tu les vois sur leurs grands chevaux, avec force menaces, interdits et enfermements.

      Mais quand paraît jihadiste armé et déterminé, on ne les voit plus quoi. Devenus subitement humbles, discrets. Maintien de l ordre, sécurisation de la population ? Repasséz ! Pardon, oublié !

      Pas d armes efficaces ? Au fait combien de dozos de Drabo Yacouba ont mis en deroute les 20 jihadistes la semaine, en tuant 4, dont un chef ? 60. Et nos dozos étaient armés de 60 Bazoukas de GROS CALIBRE, et les pauvres jihadistes sous équipés de fusils de chasse calibre 12 justifiant leur débandade, n est ce pas ?
      .
      Pauvre Burkina !

      Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 08:26, par KLOUÏ En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Bonjour cher frère BURKINABÉ.Je cite :« On a vu des FDS d’autres pays avec des moyens et des équipements nettement inférieurs à celui de l’adversaire se battre et vaincre l’ennemi grâce à leur courage et leur génie . »
      Pouvez vous donner plus de précision sur ces dits pays ?Bref
      Je comprend votre réaction, la situation actuelle est bien plus sérieuse.
      Ne pas les en vouloir, certes ils ont prêté serment mais dans tout contrat de travail chacun a sa partition...
      Courage à TOUS !

      Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 12:48, par Le rouge révolutionnaire En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Cela commence à écœurer sérieusement les patriotes réfléchis. Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi les autorités ne communiquent pas pour rassurer les populations ? Pourquoi aucune disposition sérieuse n’est prise pour faire face à la barbarie ignoble et à l’avancée des terroristes ? Pourquoi ce laxisme ? Ok. Restez à Ouaga seulement et enfouissez vos têtes dans le sable comme l’autruche pour ne pas voir venir les choses, pour refuser la réalité et se chatouiller pour rire en disant qu’il n’y a rien. Si Djibo est pris, Kaya le sera et ce sera le tour de Ouaga. Mais ne pensez pas que vous allez pouvoir fuir parce que le peuple est vigilant et ne vous laissera pas fuir comme l’autre qui a mué honteusement en ivoirien. Il va en finir avec vous parce que vous auriez été coupables de haute trahison.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 13:25, par Jean Piaget En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    l’information est démenti par certaines sources sur les réseaux sociaux. quelle est la vraie information alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 14:35, par Sacksida En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Depuis, le debut de cette guerre dite asymetrique, nous avons toujours denonce le mauvais equipement en armement et autres materiels adequats pour nos FDS dont la police. Mais, comme l’appareil d’Etat dont l’administration generale est de nature bourgeoise et pas tres operationnelle, ce decampement de la police de Djibo savere etre un des consequences de ce laxisme. Que Dieu aide le peuple Burkinabe. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 14:44, par Jean-Paul En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    L’état ne saurait demissioner de ses obligations. Si l’information s’avère être vraie, il faut que le président du faso en tire toutes les conséquences : démission non négociable.
    Je présume que c’est une fausse information. Les fds ne peuvent en aucun cas abandonner des civils en détresse. Ca serait la pire des trahisons sui ne saurait être pardonnée.

    Répondre à ce message

    • Le 15 septembre à 08:48, par Kiriki En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      Mais cest quand grave. Personne n arrive à qualifier lattitude des fds de Djibo . C’est de quelle trahision vous parlez ? On te dit de defendre des personnes a mains nues alors que ceux contre qui tu dois assurer la defense sont tous équipés. Mais vous vous faites quoi derriere vos claviers ? Mais levez vous et allez y aussi ? Les mains nues. Vous guelez alors dans la guerre tout le monde peut et dout se battre. Mais allez y ?

      Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 14:47, par Loi En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Pourquoi vous n’avez pas former la population locale.Les citadins corrompus ont occupé des postes qu’ils n’ont pas mérités alors voilà le résultat.Au lieu de décentralisation,d’inclusion vous avez gérez et mis en place un ethnocentrisme sans précédent.
    L’afrique est une diversité et il faut la respecter et arrêtez de vouloir éliminer les minorités peuls et autres.

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 17:11, par Le Vigilent En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

      @Loi, tu es certainement un individu dont la capacité de raisonnement est vraiment nulle. Tu racontes des inepties et fais des affirmations très dangereuses pour la cohésion nationale. Qu’est ce qui te fait dire qu’il y a une volonté d’eliminer les minorités peules et autres !? C’est ce même discours que certains groupes touaregs ont tenu pour justifier leurs rebellions dans les pays voisins. Ce sont ces tristes individus qui œuvrent à la partition du Mali avec l’intention de créer l’Asawad qui s’étendra sur une partie du Sahel burkinabé et nigérien. Peut-être es-tu un des adeptes de ces séparatistes (du Mali) envahisseurs (du Sahel burkinabé et nigérien) !!!

      Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 15:05, par Sorbonne En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Évitons les commentaires précipités. l’État ne peut pas communiquer n’importe comment lorsqu’il s’agit de défense ou de sécurité. Quand à l’internaute numéro 1 (citoyen lambda) tu dis qu’un gendarme français a donné sa vie pour sauver la vie d’une femme c’est très bien, je t’informe également que il ya des civils français qui ont rejoint l’armée française en Syrie pour combattre l’État islamique donc tu pourrais faire la même chose en ralliant nos FDS au Nord. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 15:36, par papa En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Si le deguerpissement volontaire de la police a Djibo est avere´ ,toute l´equipe de cette police devrait etre degagee´ et traduit en cours martiale pour haute trahison. Quelle est cette chienlit ou chacun fait ce qu´il veut, vous avez prete´ serment pour defendre et proteger la patrie et vous ne devriez en aucun cas ou pretexte trahir ce serment quelle que soient les raisons. Vos collegues au front dans d´autre zones , ont-elles des chars et des avions de combats ? on n´en a assez de vos caprices . Chaque entite´ profite de la faiblesse du gouvernement pour semer le desordre, vous saviez ce qui pouvait vous attendre en optant volontairement pour le corps de la police alors assumez votre choix. Le gouvernement doit une fois pour toute arreter le desordre dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 18:33, par TOERE En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Il n’existe sur cette terre un Etat dans lequel les policiers et les militaires sont armées de la même manière . Parce que tout simplement les militaires sont formés à l’art de la guerre et pour faire la guerre en cas de nécessité ,les autres corps paramilitaires venant en appoint .

    On aurait compris que les policiers disent, que du moment où les militaires ont déserté la zone ,alors que c’est à eux d’être en première ligne, il n’ y a pas de raison qu’eux qui ne sont pas formés pour faire face à ce genre de guerre restent ,mais poser le problème en terme de comparaison aux militaires et en s’attaquant aux officiers militaires ,me semble bien maladroit . Franchement ,même si nous sommes en guerre ,il y a quand même des règles quasi universelles en matière de séparation des missions entre militaires et policiers .

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 18:41, par tororoso En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Un scandale !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! quels que soient les raisons avancées.
    ils ont ficelé leur Pays pour donner à l’ennemie.
    Même si les 27 ans de Blaise Compaoré n’a pas mieux fait, puisqu’on s’est retrouvé sans défense au terme de son long règne (Et toute honte bue, il nous dit qu’il est disponible pour nous aider à nous en sortir.
    Ils auraient pu trouver une autre forme, mais pas celle là.
    Enfin, on pourra tout voir au Faso.
    Je crois que même au Mali on n’a pas vu ça !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 18:47, par RV En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    L’heure est plus que grave. Arrêtons SVP les invectives. Nous sommes dans situation incroyable ! Si on pouvait remonter le temps pour nous éviter ce drame. Ils restent trois choses : beaucoup d’humilité, de la solidarité et du courage. Prions pour notre cher pays Le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 19:05, par Dissibe En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Il ont prête cerment il doivent être sanctionnés pour abandon de poste et trahison leur salaire doit être suspendu

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 20:10, par COMPAORETHEODULE En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    JE LANCE UN CRI DE COEUR AU PRESIDENT KABORE : NOUS SOMMES EN GUERRE.CETTE GUERRE N.EST PAS VIRTUELLE. DONNEZ DES ARMES COLLECTIVES AUX FDS ET METTEZ DES HOMMES COMPETENTS A LA TETE DE NOS TROUPES. NOUS AVONS DES ARMES, DES OUTILS ET DES HOMMES POUR RECHERCHER ET DETRUIRE LES BASES TBRRORISTES AU BURKINA ET AU MALI. MR LE PRESIDENT LE PEUPLE QUI VOUS A ELU VOUS REGARDE ! AGISSEZ MAINTENANT !

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 20:16, par Dja En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Yaako ! Nos militaires fuient le confrontation avec les terroriste, nos policiers fuient par anticipation ! Il n’y a plus rien grand chose. Nos soldat avaient quels armes lors de la guère de Noël 85 ? Il n’y a pas de doute que si les terroristes deviennent plus ambitieux, il n’y aura pas combat. Rien que des LÂCHES !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 22:18, par yylan En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    voila le type d’articles qui ne mérite pas de publication. l’information n’est pas vérifiée. l’article est fait sur la base de rumeurs. cest inquiétant. j’espère que le Csi va agir. il doit intervenir pour que certains médias ne fassent le lit du terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 22:35, par Bamba En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    C’est décevant. Ceux qui doivent sécuriser la population sont en train de fuire.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 05:32, par Leberger En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Au Mali une situation similaire s’est produite .Le gouvernement a pris sa responsabilité en libérant ces personnes des effectifs des FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 08:04, par Made En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Ceux qui combattaient en 1985 sans gros armes et qui ne reculaient pas devant les Maliens cetait des Voltaiques. Ces policiers -ci sont des Burkinabes. LOL

    Ensuite, comme tout ce que Dieu fait est bon, pourquoi se plaindre ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 08:27, par Le Forgeron En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Bonjour,

    Vu l’attaque qui a causé la mort des 24 militaires par manque de moyens de communication et de renseignement, je pense qu’il est temps que les autorités Burkinabè se réveillent et soutiennent les propos du Ministre de la Défense. Sinon le Burkina Faso risque de tomber dans la même situation que le Mali (pays divisé en deux, une partie pour la France et ses alliés et une autre pour le Mali).

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 15:21, par La loupe En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Bsr. Ce problème doit être traité avec d’honnêteté et de responsabilité. Si les policiers sont logés dans le ministère de la sécurité et affrontent les même risques que les gendarmes ils doivent par conséquent avoir les même armes que leurs confrères gendarmes. Ils devront en retour accepter être déployés sur toute l’étendue du territoire. Son excellence Rock Marck Christian KABORE, une vie égale une vie. Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 15:29, par La loupe En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Bonsoir. Je voudrais proposer que les recrutements militaires qui sont entrain de se faire privilégie les jeunes des communes très touchées par les attaques terroristes. Ils ont des sérieux avantages par rapport aux autres. Ils connaissent parfaitement l’environnent, le profil des agresseurs, ils ont la confiance des populations des zones concernées pour bénéficier beaucoup d’informations des communautés, ils parlent généralement trois à quatre langues locales. Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 18:16, par BOUDA En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    POURQUOI LA POLICE PARLE T- ELLE SANS CESSE ?
    DEPUIS QUAND AVEZ- VOUS VU LES GENDARMES OU LES MILITAIRES PARLER COMME VOUS ?
    PEUT ETRE EST- CE LA RAISON POUR LAQUELLE LES DOTATIONS NE SONT pas PAREILLES ? SINON DES CHOSES QUE NOUS CIVILS, NE DEVRIONS pas ETRE AU COURANT VOUS LES DÉVERSEZ DEVANT TOUT LE MONDE.
    NOS GRANDS PARENTS NOUS DISAIENT QUE SI LE MEILLEUR DES WAKS ÉCHOIT AUX MAINS D’UN POLTRON , IL PERD D’OFFICE SA VALEUR.
    PEUT ETRE AUSSI QUE C’EST CECI QUI JUSTIFIE CELA ..POURQUOI pas ? CESSEZ DE VOUS EN PRENDRE AUX AUTORITÉS. ILS FONT CE QU’ILS PEUVENT.
    LES DOZOS SE SONT OPPOSES AUX TERRORISTES AVEC DES CALIBRES 12 !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 05:42, par le nomade En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Si la Police a décidé de plier bagages et fuir le Soum c’est avec l’accord des plus hautes autorités de ce pays ! et rien ne peut justifier que des hommes de tenus armés même légèrement fuient et abandonnent ceux là même qu’ils sont supposés protéger ! c’est une honte pour ce gouvernement et une HONTE pour le pays parceque des populations entières sont abandonnées sans la moindre explication de la part des autorités !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 07:59, par kourané En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Soyons réalistes les policiers dans ce zone n’ont pas demandé de confort, ils ont demandé de les donner des armes pour être au front.
    Pas d’armes, pas de munitions voulez vous qu’ils restent pour faire quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 08:12, par Citoyen résisté ! En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    En partant j’espère qu’ils ont au moins laissé les armes en leur possession à la population pour qu’elle se défende elle-même. Vous, vous avez des armes que vous jugez inadaptées, et la population ? Vraiment, HONTE aux policiers.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 10:53, par Le Pacifiste En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    La police ne doit pas quitter les lieux. C’est un faux problème. Les terroristes ne peuvent jamais avoir des armes plus sophistiquées qu’une armée régulière, qu’une police régulière. Ceux qui ne veulent pas combattre doivent démissionner de leur corps. Les jeunes sont prêts à aller mouiller le maillot. Si la police quitte, les populations civiles vont faire quoi alors. Les sanctions doivent tomber. Si on laisse faire, même si on donne un drone à chaque policier, il trouvera à dire que le drone n’est pas à la hauteur. De même, si on dote chaque policier d’un hélicoptère apache, il trouvera à dire qu’il vole trop bas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 14:26, par GERROS En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    RIEN NE VA AU PAYS ; PENDANT QUE LES GENS MEURT POUR CAUSE DE MILICES OU ON SAIT QUOI, LES PROBLEMES SE MULTIPLIENT ET LES HOMMES AU POUVOIR CONTINUENT DE TIRER FORT SUR LA CORDE. FONCTION PUBLIQUE CA VA PAS, DANS L’ARMÉE PAREILLE ET LE TRAIN ET LEUR TRAIN DE VIE AUGMENTE DE JOUR EN JOUR. SI LA PETITE PARTIE DE L’OR FIN QUI SORTAIT EST TOUJOURS EN PLACE ICI AU BF, VENDEZ ET ACHETTER DES ARMES POUR DEFENDRE LE PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 14:27, par Bigbalè En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    « Pro rege sape ; pro patria semper ! » ; Si mes connaissances dans la langue latine ne me trahissent, la devise de l’UNAPOL veut dire littéralement « souvent pour le roi (les gouvernants) ; toujours pour la Patrie ». Si c’est le cas, chers policiers, faites en sorte que le peuple vous sente toujours engagés pour la Patrie et qu’il ait confiance en vous ! Vous vous rappelez en 2011 quand vous les policiers avez préféré vous attaquer à des civils plutôt qu’au régime de Blaise Compaoré, cela vous a valu la radiation de certains de vos camarades et aujourd’hui, l’image que vous donnez c’est celui du policier déserteur parce qu’il y a un danger pour la Patrie ! Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 05:14, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    Hummmm ! Est-ce qu’il n’y a que La Police qui a plié bagages de Djibo ??? Que les gens se renseignent TRÈS bien avant d’émettre certains points de vues déplacés ; à mon avis ! Le citoyen Lambda doit également savoir que La Police n’est pas une "force de combat" et que leur présence en zone de guerre n’est pas conseillée : ils n’en ont ni la formation ni les équipements... Donc c’est Logique ! Seules la Gendarmerie et L’Armée doivent se trouver dans les zones de guerre et, Djibo est une zone de guerre ; qu’on le veuille ou merde.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre à 16:30, par diam En réponse à : Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge

    quel type d’arme veulent les policiers ?
    Depuis qu’on parle de l’armement des terroristes, ceux qui s’y connaissent, qu’ils nous disent de quels types d’armes disposent les terroristes et quels types d’armes utilisent nos FDS.
    courage à nos FDS

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nord du Burkina : Au moins 28 terroristes « neutralisés » dans des frappes aériennes
Région de l’Est : « Ceux qui parlent de la stigmatisation d’une communauté sont les vrais acteurs de la division », Colonel Saidou Sanou, gouverneur
Attaque de Hantoukoura : Un acte horrible, inadmissible et injustifiable, selon l’évêque de Fada
Attaque de l’église évangélique de Hantoukoura : La Fédération des églises et missions évangéliques appelle au jeûne et à la prière
Burkina : Une vingtaine de terroristes abattus à Toéni et Banh
Attaque d’une église protestante à Hantoukouri : Le Premier ministre, porteur d’un message du président du Faso à la Fédération des églises et Missions évangéliques
Burkina : 14 fidèles tués dans une église protestante
Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser
Burkina : Un leader terroriste et cinq de ses hommes neutralisés dans le Centre-Sud
Insécurité : Les Etats-Unis déconseillent à leurs ressortissants de se rendre au Burkina
Région du Sahel : Le ministre de la sécurité en visite de soutien et d’encouragement de ses troupes sur le terrain
Burkina : 18 terroristes neutralisés et un gendarme tué à Arbinda
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés